Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

24 avr. 2009 18h17 HE

Agence de la santé publique du Canada : Mesures prises par le gouvernement canadien pour contrer la grippe porcine chez l'être humain

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 avril 2009) - La ministre de la Santé, Leona Aglukkaq, a assuré les Canadiens aujourd'hui que, conjointement avec l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), elle collaborait avec ses homologues américains et mexicains à une enquête relativement à l'éclosion de grippe porcine dans la population humaine au Mexique et aux Etats-Unis.

"Nous coordonnons étroitement nos démarches avec celles des centres américains de contrôle et de prévention de la maladie, de l'agence de santé publique du Mexique et de nos partenaires internationaux, plus particulièrement l'Organisation mondiale de la santé", a déclaré la ministre de la Santé. "De plus, j'en ai discuté avec mes homologues provinciaux et territoriaux. Je les ai avisé que nous demeurons vigilants, mais qu'il ne se pose à l'heure actuelle aucune menace immédiate à la santé des Canadiens."

L'ASPC a aussi donné l'alerte à d'autres partenaires du gouvernement fédéral, aux réseaux de laboratoires et aux agents de quarantaine afin qu'ils soient informés des situations au Mexique et aux Etats-Unis. Elle a demandé aux agents responsables de demeurer vigilants en matière de dépistage et de rendre compte de toute maladie inhabituelle ressemblant à la grippe, en particulier chez des individus qui reviennent d'un voyage au Mexique. Elle demande également aux laboratoires provinciaux et territoriaux d'envoyer à son Laboratoire national de microbiologie tout virus de la grippe non identifié et tout échantillon de patients souffrant de troubles respiratoires sévères d'origine inconnue.

"Le dépistage précoce d'une éclosion est essentiel si nous voulons en contrôler la propagation", a dit le docteur David Butler-Jones, administrateur en chef de la santé publique du Canada. "Nous travaillons de près avec nos collègues américains et mexicains en vue de mettre en commun l'information et les ressources de manière à pouvoir intervenir rapidement et efficacement."

Aucun cas de grippe porcine chez l'être humain n'a été confirmé au Canada. Il est recommandé à la population canadienne de prendre les mêmes précautions d'usage pour la grippe saisonnière - soit se faire vacciner tous les ans, se laver les mains fréquemment, se couvrir la bouche lorsqu'on tousse ou qu'on éternue et rester à la maison si on est malade. Quant aux personnes qui reviennent du Mexique, l'ASPC leur suggère de communiquer avec leur fournisseur de soins de santé s'ils éprouvent des symptômes de maladie respiratoire.

L'ASPC continuera de suivre de près la situation en collaboration avec ses partenaires internationaux. D'autres renseignements à ce sujet seront communiqués aux Canadiens lorsqu'ils seront disponibles.

Renseignements

  • Agence de la santé publique du Canada
    Andrew McDermott
    Relations avec les médias
    613-941-8189