AIMIA
TSX : AIM

AIMIA

22 févr. 2012 21h14 HE

Aimia annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2011

Solide performance opérationnelle sous-jacente, les programmes Aéroplan et Nectar affichant des résultats records; renouvellement de l'important contrat à long terme avec Sainsbury's

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 22 fév. 2012) - (TSX:AIM)

  • La facturation brute et le BAIIA ajusté ont atteint des niveaux sans précédent, grâce à la solide performance des régions Canada et EMOA
  • Un renouvellement de contrat de sept ans a été conclu avec Sainsbury's, partenaire pilier de la coalition au Royaume-Uni
  • Une prolongation de contrat a été conclue avec HSBC, partenaire pilier dans la région Moyen-Orient
  • Les perspectives pour 2012 font état d'une croissance de la facturation brute et du BAIIA ajusté ainsi que d'autres investissements dans l'empreinte mondiale
  • Les résultats reflètent l'incidence d'une charge hors trésorerie de 54 M$ liée à la perte de valeur du goodwill qui a été constatée en regard des activités aux États-Unis et d'un ajustement hors trésorerie de 136 M$ au titre des désistements dans la région EMOA
FAITS SAILLANTS Trimestres terminés les
31 décembre
Exercices terminés les
31 décembre
(en millions, sauf les montants par actions) 2011 2010 2011 2010
$ $ $ $
Facturation brute1 621 594 2 233 2 188
Taux de croissance de la facturation brute en devises constantes2 4.2 % 3.1 %
Produits3 561 619 2 116 2 056
Produits, à l'exclusion des ajustements au titre des désistements3,5 697 619 2 252 2 056
Résultat net4 (143 ) (3 ) (77 ) 8
Résultat net par action ordinaire3,4 (0,74 ) (0,03 ) (0,40 ) 0,02
Résultat net, à l'exclusion de l'ajustement au titre des désistements et de la perte de valeur du goodwill3, 4, 5 43 (3 ) 108 8
Résultat net par action, à l'exclusion de l'ajustement au titre des désistements et de la perte de valeur du goodwill3, 4, 5 0,18 (0,03 ) 0,55 0,02
BAIIA ajusté1, 3, 5 90 85 342 286
BAIIA ajusté, à l'exclusion de l'ajustement au titre des désistements1, 3, 5 100 85 353 286
Flux de trésorerie avant versement de dividendes par action ordinaire5 0,06 0,42 1,04 1,08
1 Les résultats de l'exercice terminé le 31 décembre 2010 comprennent l'incidence positive d'un ajustement de 17,4 M$ lié au reclassement de montants préalablement inclus dans les dépôts clients dans les produits perçus d'avance.
2 La croissance de la facturation brute est calculée en devises constantes et en excluant l'ajustement de 17,4 M$ comptabilisé au deuxième trimestre de 2010. La variation en devises constantes exclut l'effet de change lié aux activités à l'étranger sur les résultats consolidés. Pour des renseignements supplémentaires concernant les Devises constantes, veuillez consulter la section Utilisation de mesures non conformes aux CPGR de ce communiqué.
3 Les changements dans l'estimation des désistements liés aux programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient ont été occasionnés par le renouvellement et l'extension de contrats et se sont traduits par une réduction de 136,0 M$ des produits au titre des unités de fidélisation, dont une tranche de 113,3 M$ est attribuable aux exercices antérieurs et une tranche de 22,7 M$ à l'exercice 2011 (dont 8,9 M$ au quatrième trimestre de l'exercice 2011). L'incidence nette de 10,4 M$ sur le BAIIA ajusté de l'ensemble de l'exercice a été constatée au quatrième trimestre de 2011.
4 Une charge de 49,4 M$ (charge de 53,9 M$ à l'exclusion d'une récupération fiscale de 4,5 M$) liée à la perte de valeur goodwill associée à l'unité génératrice de trésorerie offrant des services de fidélisation propriétaire aux États-Unis a été comptabilisée au quatrième trimestre de 2011.
5 Une mesure hors PCGR; veuillez consulter la section Utilisation de mesures non conformes aux PCGR de ce communiqué.

Aimia (TSX:AIM) a annoncé aujourd'hui ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice terminés le 31 décembre 2011. Toutes les données financières sont présentées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« 2011 a été une année record à de nombreux égards, a déclaré Rupert Duchesne, président et chef de la direction. Nos régions Canada et EMOA, stimulées par la performance de nos programmes coalisés phares, Aéroplan et Nectar, ont affiché des résultats sans précédent et ont renforcé leurs positions de chefs de file dans leurs marchés respectifs. Bien entendu, la faiblesse de nombreuses économies du monde a posé des défis et nous avons pris des mesures énergiques, particulièrement aux États-Unis, afin d'assurer notre succès à long terme. Mais surtout, notre société est bien positionnée pour atteindre nos objectifs de croissance à long terme. »

M. Duchesne a ajouté : « En 2011, nous avons lancé notre nouvelle marque et notre nouvelle identité mondiale, indiquant au marché que notre Société est parfaitement intégrée et prête à mobiliser toute son expertise afin d'offrir une valeur accrue et d'alimenter notre croissance à titre de chef de file mondialement reconnu de la gestion de la fidélisation. Le renouvellement des importants contrats avec Sainsbury's et HSBC annoncé aujourd'hui, de même que les initiatives stratégiques entreprises au cours de l'année, y compris notre partenariat mondial avec Cardlytics et nos coentreprises avec TATA Group en Inde et Multiplus au Brésil, nous positionnent pour une forte croissance au cours des prochaines années. »

Faits saillants du quatrième trimestre et de l'exercice 2011

Consolidé - Solide performance opérationnelle sous-jacente

  • La facturation brute s'est chiffrée à 621,1 M$ pour le quatrième trimestre, soit une augmentation de 4,6 %; en devises constantes, la facturation brute a augmenté de 4,2 % par rapport au même trimestre de 2010; pour l'ensemble de l'exercice 2011, la facturation brute s'est élevée à 2,233 M$, soit une augmentation de 2,1 %; en devises constantes, la facturation brute a progressé de 2,3 % par rapport à l'exercice 2010. À l'exclusion de l'ajustement de reclassement de 17,4 M$ comptabilisé au deuxième trimestre de 2010, la facturation brute a augmenté de 2,9 % en 2011, ou de 3,1 % en devises constantes
  • Une année record malgré le contexte économique mondial difficile, la croissance de la facturation brute étant attribuable à la solide performance des programmes coalisés Aéroplan et Nectar
  • Le BAIIA ajusté a atteint 90 M$ (100,4 M$ déduction faite de l'ajustement au titre des désistements) pour le quatrième trimestre, soit une augmentation de 5,3 % (17,4 % déduction faite de l'ajustement au titre des désistements) par rapport au même trimestre de 2010; pour l'ensemble de l'exercice 2011, le BAIIA ajusté a atteint 342,2 M$ (352,6 M$ déduction faite de l'ajustement au titre des désistements), soit une augmentation de 19,9 % (23,5 % déduction faite de l'ajustement au titre des désistements) par rapport à l'exercice 2010
  • Pour le quatrième trimestre de 2011, la marge du BAIIA ajusté (déduction faite de l'ajustement au titre des désistements) s'est améliorée pour atteindre 16,2 %, comparativement à 14,4 % pour le même trimestre de 2010. Pour l'ensemble de l'exercice 2011, la marge du BAIIA ajusté (déduction faite de l'ajustement au titre des désistements) s'est améliorée de 274 points de base grâce aux synergies réalisées grâce à l'acquisition de Carlson Marketing et à une gestion prudente des coûts

Canada - Performance record pour l'exercice

  • La facturation brute s'est chiffrée à 335,0 M$ pour le quatrième trimestre comparativement à 336,3 M$ pour la même période de l'exercice 2010; la facturation brute a atteint 1 299,5 M$ pour l'ensemble de l'exercice 2011, soit une augmentation de 4,1 % par rapport à l'exercice 2010
  • Le BAIIA ajusté a atteint 98,7 M$ pour le quatrième trimestre, soit une augmentation de 3,3 % par rapport à la même période de 2010; pour l'ensemble de l'exercice 2011, le BAIIA ajusté s'est élevé à 372,6 M$, soit une augmentation de 10,2 % par rapport à l'exercice 2010
  • La facturation brute d'Aéroplan a progressé de 45,7 M$ et atteint un niveau sans précédent pour l'exercice 2011, grâce à une augmentation d'activité de la part des partenaires financiers, provenant à la fois d'une augmentation du nombre de cartes de crédit actives, d'un accroissement des dépenses de consommation moyennes par carte de crédit active, d'une augmentation d'activité de la part des partenaires aériens, de la contribution positive de la campagne de promotion de conversion de milles Aéroplan, d'une croissance soutenue du secteur du détail et de la reprise du secteur du voyage. L'augmentation de 3,1 M$ de la facturation brute au quatrième trimestre est attribuable à une augmentation d'activité de la part des partenaires financiers provenant d'une augmentation du nombre de cartes de crédit actives et d'une contribution positive de la campagne de promotion de conversion de milles Aéroplan, qui a été contrebalancée par une diminution d'activité dans le secteur du transport aérien
  • Pour l'exercice 2011 et le quatrième trimestre, les marges d'Aéroplan se sont améliorées en raison d'une meilleure combinaison des primes échangées, d'une réduction des coûts et des avantages des effets de synergie
  • Les milles Aéroplan émis ont augmenté de 1,5 % au quatrième trimestre et de 4,0 % au cours de l'exercice 2011
  • Le total des milles Aéroplan échangés s'est accru de 18,3 % au quatrième trimestre et de 13,7 % au cours de l'exercice 2011, en raison surtout de la mise en place d'un nouveau produit en ligne pour l'échange de primes aériennes et de l'augmentation des milles échangés pour des primes non aériennes
  • La facturation brute des services de fidélisation propriétaire (anciennement Carlson Marketing Canada) a progressé de 3,1 % au cours de l'exercice 2011 en raison de la croissance du secteur financier, et les marges se sont améliorées en raison d'une meilleure combinaison des primes échangées et des avantages des effets de synergie. La facturation intersociétés à Aéroplan a totalisé 83,5 M$ en 2011

Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA) - D'importants progrès

  • La facturation brute s'est chiffrée à 172,8 M$ pour le quatrième trimestre, soit une augmentation de 23,1 %; en devises constantes, la facturation brute a augmenté de 22,2 % par rapport au même trimestre de 2010; la facturation brute a atteint 571,0 M$ pour l'ensemble de l'exercice 2011, soit une augmentation de 13,6 %; en devises constantes, la facturation brute a augmenté de 14,2 % par rapport à l'exercice 2010
  • Le BAIIA ajusté a atteint 6,2 M$ au quatrième trimestre, soit une augmentation de 3,5 M$ par rapport au même trimestre de 2010; le BAIIA ajusté s'est élevé à 28,2 M$ pour l'ensemble de l'exercice 2011, comparativement à une perte de 18,3 M$ en 2010
  • Les points Nectar émis au cours du quatrième trimestre ont augmenté de 20,1 % par rapport au même trimestre de 2010, en raison de la forte croissance du secteur de l'épicerie et du plus grand nombre de primes qui y ont été accumulées, ainsi que de l'augmentation du nombre de points émis dans le secteur de l'énergie attribuable au nouveau partenaire de ce programme, British Gas; au cours de l'exercice 2011, les points Nectar émis ont augmenté de 9,1 % par rapport à l'exercice 2010, en raison d'une forte croissance sous-jacente et de l'ajout du nouveau partenaire de ce programme, British Gas, pendant onze mois
  • Les échanges de milles du programme Nectar se sont accrus de 11,0 % au quatrième trimestre et de 8,4 % au cours de l'exercice 2011, par suite surtout de la croissance du nombre de points Nectar en circulation et de la popularité soutenue des primes en ligne
  • Au quatrième trimestre, la facturation brute de Nectar Italia a progressé de 3,2 M$ ou de 17,1 %, tandis que les points Nectar Italia émis ont augmenté de 10,9 % par rapport à la même période de l'exercice précédent, alors que le programme a continué de croître dans sa seconde année d'activité
  • Au cours de l'exercice 2011, la facturation brute de Nectar Italia a progressé de 11,4 M$ ou de 18,5 %, tandis que les points Nectar Italia émis ont augmenté de 8,3 % par rapport à l'exercice 2010
  • Au sein des services d'analytique de la fidélisation, Intelligent Shopper Solutions (ISS) a affiché une augmentation des produits de 82,8 % pour le quatrième trimestre et de 59,8 % pour l'exercice 2011, grâce à une intensification des activités au Royaume-Uni et à l'expansion internationale des services d'ISS
  • Renouvellement du contrat avec Sainsbury's et prolongation du contrat avec HSBC : tel qu'annoncé plus tôt aujourd'hui (se référer au communiqué de presse du 22 février 2012 intitulé Aimia annonce le renouvellement d'un contrat avec son partenaire coalisé pilier Sainsbury's au Royaume-Uni et la prolongation de son contrat avec HSBC au Moyen-Orient), Aimia a signé un contrat à long terme qui renouvelle son entente avec son partenaire fondateur de la coalition, Sainsbury's, pour sa participation dans Nectar, le programme de fidélisation coalisé le plus important au Royaume-Uni. En vertu du renouvellement, Sainsbury's prolonge son engagement dans le programme et s'assure d'un niveau encore plus élevé de fidélisation et de valeur pour les membres Nectar. La Société a également annoncé qu'elle a prolongé son entente avec son partenaire pilier HSBC pour sa participation dans le programme Air Miles Moyen-Orient. De même, HSBC augmentera également son investissement dans le programme Air Miles Moyen-Orient afin d'offrir à ses clients une proposition de valeur accrue. Aimia réduit son estimation des taux de désistement à long terme pour les programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient afin de refléter ces niveaux de fidélisation plus élevés. Pour les années à venir, l'incidence nette des conditions commerciales renouvelées et de la réduction des taux de désistement sera une contribution positive récurrente au BAIIA ajusté et aux flux de trésorerie disponibles. Sainsbury's remboursera le billet de 40 M£ dû à Nectar le 1er juillet 2012. Ce montant de 40 M£ constituera une partie de la réserve pour amortissement de Nectar, remplaçant le billet d'emprunt.
  • Ajustements au titre des désistements : l'incidence des ajustements provenant des changements dans l'estimation du taux de désistement pour chacun des programmes est une réduction de 136,0 M$ des produits au titre des unités de fidélisation, dont 113,3 M$ sont attribuables aux exercices antérieurs et 22,7 M$ à l'exercice 2011 (dont 8,9 M$ au quatrième trimestre de l'exercice 2011). Sur l'ajustement total, 95,2 M$ sont attribuables au programme Nectar et 40,8 M$ au programme Air Miles Moyen-Orient. L'incidence nette de 10,4 M$ sur le BAIIA ajusté de l'ensemble de l'exercice a été constatée au quatrième trimestre de 2011.

États-Unis et Asie-Pacifique - Redimensionnement, restructuration et positionnement en vue d'une éventuelle reprise des marchés

  • La facturation brute a atteint 113,3 M$ au quatrième trimestre, soit une diminution de 3,1 %; en devises constantes, la facturation brute a reculé de 4,3 % par rapport au même trimestre de 2010; pour l'ensemble de l'exercice 2011, la facturation brute s'est chiffrée à 362,7 M$, soit une diminution de 16,9 %; en devises constantes, la facturation brute a reculé de 16,5 % par rapport à l'exercice 2010
  • Le BAIIA ajusté a affiché une perte de 2,5 M$ au quatrième trimestre, comparativement à un BAIIA ajusté de 0,2 M$ au même trimestre de 2010. Pour l'ensemble de l'exercice 2011, le BAIIA a affiché une perte de 11,6 M$, comparativement à un BAIIA ajusté de 15,8 M$ en 2010
  • L'élimination progressive d'une partie des activités associées à Visa aux États-Unis et la faiblesse de l'économie américaine ont continué à avoir une incidence négative sur les résultats (facturation brute de 55,9 M$ pour l'exercice 2011). En 2011, des frais de restructuration et de réorganisation de 11,8 M$ ont été engagés en lien avec le redimensionnement des activités aux États-Unis.
  • Charge liée à la perte de valeur du goodwill : pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011, la Société a comptabilisé une charge de 53,9 M$ liée à la perte de valeur du goodwill associée à son unité génératrice de trésorerie (« UGT ») offrant des services de fidélisation propriétaire aux États-Unis. Cette moins-value comptabilisée s'explique essentiellement par la faiblesse générale de l'économie de ce pays, laquelle nuit aux dépenses de consommation et de commercialisation dans les principaux secteurs verticaux de la société. En raison de ces facteurs, les projections au titre de la facturation brute et du BAIIA ajusté ont été revues à la baisse, ce qui a donné lieu à une diminution des flux de trésorerie projetés.

Flux de trésorerie et situation de trésorerie

Au 31 décembre 2011, Aimia disposait de 202,1 M$ en trésorerie et équivalents de trésorerie, de 15,1 M$ en liquidités soumises à des restrictions, de 58,4 M$ en placements à court terme et de 279,7 M$ en placements à long terme en obligations, pour un total de 555,3 M$.

Les flux de trésorerie disponibles d'Aimia (avant versement de dividendes) se sont élevés à 197,6 M$ à la fin de l'exercice 2011, comparativement à 221,2 M$ à la fin de 2010. Tel qu'anticipé, les flux de trésorerie disponibles ont diminué au cours du dernier exercice en raison de l'augmentation des échanges de primes dans tous les programmes de fidélisation, du financement des cartes prépayées et de niveaux de stocks plus élevés en raison de l'internalisation des primes non aériennes.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Le 12 mai 2011, Aimia a reçu l'approbation de la Bourse de Toronto relativement au renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités permettant le rachat d'un nombre maximal de 18 001 792 de ses actions ordinaires émises et en circulation entre le 16 mai 2011 et le 13 mai 2012. Au cours de la période allant du 16 mai 2011 au 31 décembre 2011, aux termes de l'offre publique de rachat, la Société a racheté et annulé 6 262 800 actions ordinaires en contrepartie de 75,8 M$ en espèces.

Déclaration de dividendes

Actions ordinaires

Le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,15 $ l'action ordinaire, payable le 30 mars 2012 aux actionnaires enregistrés à la clôture des activités le 16 mars 2012.

Actions privilégiées

Le conseil d'administration a également déclaré un dividende trimestriel de 0,40625 $ l'action privilégiée à taux rajusté et à dividende cumulatif de série 1, payable le 30 mars 2012 aux détenteurs inscrits à la clôture des activités le 16 mars 2012.

Les dividendes payés par Aimia aux résidents canadiens sur les actions ordinaires et privilégiées constituent des « dividendes admissibles » au sens des lois canadiennes de l'impôt.

Perspectives pour 2012

La Société prévoit que ses résultats consolidés pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2012 se situeront à l'intérieur des fourchettes suivantes :

Indicateur financier clé Fourchette cible
Perspectives consolidées
Croissance de la facturation brute1 De 3 % à 5 %
BAIIA ajusté2 De 370 M$ à 380 M$
Flux de trésorerie disponibles2,3 De 220 M$ à 240 M$
Dépenses en immobilisations Environ 55 M$
Impôts Nos prévisions indiquent un taux d'impôts exigibles approximatif de 27 % au Canada et de 17 % en Italie. La Société ne s'attend pas à ce que ses autres activités étrangères donnent lieu à d'importants impôts en trésorerie sur les bénéfices.
Perspectives de croissance de la facturation brute par secteur d'activité
Canada De 2 % à 4 %
EMOA De 8 % à 11 %
É.-U. et APAC1 De moins 2 % à 2 %
Autre
Nectar Italia Facturation brute de plus de 60 M €
1 La croissance de la facturation brute prévue exclut l'incidence de la perte d'un client (Qantas) dans la région Asie-Pacifique à la fin du premier trimestre de 2012. Les fourchettes cibles pour les taux de croissance sont basées sur la facturation brute de 2011, déduction faite de 40 M$ en lien avec Qantas. La perte de ce client n'aura qu'une incidence négligeable sur le BAIIA ajusté.
2 La fourchette prévue du BAIIA ajusté et des flux de trésorerie disponibles comprend une hypothèse de charges opérationnelles supplémentaires prévues pour des activités de prospection de clientèle, principalement aux États-Unis, en Inde et au Brésil, de dépenses liées à notre plateforme technologique qui sont de nature opérationnelle et des dépenses supplémentaires liées à la marque et à notre nouvelle identité de marque qui, ensemble, s'élèveront à environ 20 M$ en 2012.
3 Flux de trésorerie disponibles avant dividendes.

Les perspectives de 2012 excluent les effets des fluctuations des taux de change et ont été produites à l'aide d'un certain nombre d'hypothèses économiques et de marché, y compris des hypothèses concernant la conjoncture économique des pays dans lesquels la Société exerce ses activités, la concurrence et les lois fiscales applicables aux activités de la Société. La Société tient à rappeler que les hypothèses utilisées pour préparer les prévisions énoncées ci-dessus pour 2012, bien qu'elles étaient raisonnables au moment où elles ont été établies, pourraient s'avérer incorrectes ou inexactes. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer considérablement de nos attentes énoncées dans le présent communiqué de presse. Les perspectives constituent des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables et doivent être lues parallèlement à la rubrique Avertissement concernant les énoncés prospectifs.

Utilisation de mesures non conformes aux PCGR

Afin de mieux comprendre les résultats, les indicateurs suivants sont utilisés :

Bénéfice avant intérêt, impôts et amortissement ajusté

La direction se sert du BAIIA ajusté en fonction de certains facteurs propres aux activités de la Société, tels que les variations des produits perçus d'avance et la variation des frais d'échange futurs (le « BAIIA ajusté »), pour évaluer le rendement et mesurer la conformité aux clauses restrictives relatives à la dette. De l'avis de la direction, le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer le rendement de la Société d'une manière uniforme, sans égard à l'amortissement qui, de par sa nature, est un élément hors trésorerie et peut varier de façon importante en fonction des méthodes de comptabilisation utilisées et de divers facteurs hors exploitation tels que le coût d'origine.

Le BAIIA ajusté n'est pas une mesure conforme aux PCGR, il ne saurait se substituer au bénéfice d'exploitation ou au bénéfice net pour mesurer le rendement et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs. Pour un rapprochement avec les PCGR, se reporter au Sommaire des résultats d'exploitation consolidés et rapprochement du BAIIA, du BAIIA ajusté, du résultat net ajusté et des flux de trésorerie disponibles inclus à l'annexe ci-jointe. Le BAIIA ajusté ne doit pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, puisqu'il ne tient compte ni de la croissance du fonds de roulement, ni des dépenses en immobilisations, des remboursements de la dette et d'autres sources et utilisations de la trésorerie, lesquels sont présentés au tableau des flux de trésorerie.

Résultat net ajusté

Le résultat net ajusté aide à évaluer la rentabilité d'une manière cohérente avec le BAIIA ajusté. Le résultat net ajusté attribuable aux actionnaires de la Société se définit comme le résultat net, ajusté pour exclure l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie, la quote-part du résultat net de PLM et les charges de dépréciation. Le résultat net ajusté inclut la variation des produits perçus d'avance et la variation des frais d'échange futurs, déduction faite de l'incidence fiscale et de l'incidence sur la part des actionnaires sans contrôle (s'il y a lieu) connexes au niveau de l'entité.

Le résultat net ajusté n'est pas une mesure conforme aux PCGR, il ne saurait se substituer au résultat net pour mesurer la rentabilité et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs. Pour un rapprochement avec les PCGR, se reporter au Sommaire des résultats d'exploitation consolidés et rapprochement du BAIIA, du BAIIA ajusté, du résultat net ajusté et des flux de trésorerie disponibles inclus à l'annexe ci-jointe.

Flux de trésorerie disponibles normalisés (« Flux de trésorerie disponibles »)

Les flux de trésorerie disponibles sont une mesure non conforme aux PCGR recommandée par l'ICCA en vue d'établir une mesure cohérente et comparable des flux de trésorerie disponibles d'une entité à l'autre à partir des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation. Cette mesure est utilisée comme indicateur de la solidité et de la performance financière.

Les flux de trésorerie disponibles se définissent comme étant les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, comme ils sont comptabilisés selon les PCGR, déduction faite des ajustements pour tenir compte :

  1. du total des dépenses en immobilisations inscrit selon les PCGR; et

  2. des dividendes, quand cela est stipulé, à moins qu'ils ne soient déduits du calcul des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation.

Pour un rapprochement avec les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, se reporter au Sommaire des résultats d'exploitation consolidés et rapprochement du BAIIA, du BAIIA ajusté, du résultat net ajusté et des flux de trésorerie disponibles inclus à l'annexe ci-jointe.

Le BAIIA et les flux de trésorerie disponibles sont des mesures non conformes aux PCGR recommandées par l'ICCA conformément au projet formulé dans sa publication de février 2008, intitulée Améliorer la communication de l'information au moyen de mesures financières hors PCGR - Principes généraux et lignes directrices sur la présentation du BAIIA et des flux de trésorerie disponibles.

Devises constantes

Les taux de change représentent un facteur important dans la compréhension de comparaisons d'une période à l'autre. La présentation de divers indicateurs financiers en devises constantes ou après avoir donné effet à la conversion de devises, en supplément des indicateurs financiers réels, contribue à améliorer la capacité de compréhension des résultats d'exploitation et facilite l'évaluation du rendement par rapport aux périodes antérieures. Les informations en devises constantes comparent les résultats entre les périodes, comme si les taux de change n'avaient pas fluctué au cours de la période faisant l'objet de l'analyse. Pour obtenir les résultats en devises constantes, on recalcule les résultats de l'exercice en cours en utilisant les taux de change de l'année précédente. Les résultats calculés en devises constantes devraient se rajouter, et dans aucun cas se substituer, aux résultats présentés conformément aux PCGR. Par ailleurs, il se peut que les résultats calculés en devises constantes ne soient pas comparables aux mesures semblables utilisées par d'autres sociétés.

Téléconférence trimestrielle avec les investisseurs et webdiffusion

Aimia tiendra une téléconférence avec les analystes à 8 h HE le jeudi 23 février 2012 pour discuter des résultats du quatrième trimestre de 2011. On peut y participer en composant le 1-800-931-6427 (sans frais) ou le 1-416-981-9000, dans la région de Toronto. La téléconférence sera webdiffusée simultanément à l'adresse : http://www.gowebcasting.com/events/aimia/2012/02/23/diffusion-web/play.

Une présentation sous forme de diapositives accompagnant la téléconférence sera disponible le soir du 22 février 2012 à l'adresse : http://www.aimia.com/English/Investors/Financial-Reports/Quarterly-Reports/default.aspx et une rediffusion de la téléconférence sera disponible pendant les 90 jours qui suivront la diffusion initiale à l'adresse : http://www.aimia.com/English/Investors/Presentations-and-Events/Events/default.aspx.

Les états financiers consolidés vérifiés, le rapport de gestion et la présentation des faits saillants des résultats seront accessibles sur le site Web des Relations avec les investisseurs au http://www.aimia.com/English/Investors/Financial-Reports/Quarterly-Reports/default.aspx.

À propos d'Aimia

Groupe Aeroplan Inc., qui mène ses activités sous le nom d'Aimia (« Aimia »), est un chef de file mondial de la gestion de la fidélisation. Aimia possède, entre autres compétences uniques, une expertise avérée pour ce qui est d'offrir des services de fidélisation propriétaires, de lancer et de gérer des programmes de fidélisation coalisés, de créer de la valeur grâce à l'analytique de la fidélité et de susciter l'innovation dans l'espace numérique et mobile en émergence. Aimia possède et exploite Aéroplan, le programme de fidélisation coalisé par excellence du Canada, et Nectar, le plus important programme de fidélisation coalisé du Royaume-Uni. En outre, Aimia détient une participation majoritaire dans Air Miles Moyen-Orient et Nectar Italia ainsi qu'une participation minoritaire dans Club Premier, le plus important programme de fidélisation coalisé du Mexique, et Cardlytics, une entreprise privée américaine spécialisée dans le marketing transactionnel financé par les marchands pour les services bancaires électroniques.

Aimia est une société canadienne cotée à la Bourse de Toronto (TSX:AIM), qui a plus de 3 800 employés dans au-delà de 20 pays. Pour obtenir plus de renseignements sur Aimia, veuillez visiter le site www.aimia.com.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent à l'usage de termes tels que « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « planifier », « projeter » et d'autres termes semblables, parfois employés au futur ou au conditionnel, et à l'emploi d'autres termes semblables, notamment à la mention de certaines hypothèses. Ces énoncés peuvent porter, par exemple, sur des stratégies, des attentes, des objectifs, des activités prévues ou des mesures à venir.

De par leur nature, les énoncés prospectifs partent d'hypothèses et sont soumis à d'importants risques et incertitudes. Les prévisions, les prédictions ou les énoncés prospectifs ne sont pas fiables en raison notamment de la nature évolutive des événements externes et des incertitudes auxquelles les activités et la structure de l'entreprise sont soumises en général. La réalité pourra se révéler très différente des résultats exprimés dans les énoncés prospectifs pour de nombreuses raisons, entre autres les risques liés à l'entreprise et au secteur d'activité, la dépendance envers les principaux partenaires d'accumulation et les clients, les conflits d'intérêts, un nombre plus élevé que prévu d'échanges de primes, la réglementation, la situation de l'économie ou du marché du détail, la concurrence, les problèmes de liquidité d'Air Canada, les perturbations chez Air Canada ou dans l'industrie du voyage, des changements dans le secteur du transport aérien et une hausse des coûts des transporteurs aériens, les coûts d'approvisionnement et de capacité, les frais d'échange futurs non provisionnés, l'incapacité de protéger les bases de données et les renseignements personnels des consommateurs, la législation sur la protection des renseignements personnels, les changements aux programmes de fidélisation, la nature saisonnière des activités, d'autres facteurs et le rendement antérieur, les activités à l'étranger, les poursuites, la dépendance envers le personnel clé, les relations de travail, le passif au titre des régimes de retraite, les pannes d'équipement électronique et l'incapacité d'utiliser les logiciels tiers, l'incapacité de protéger les droits de propriété intellectuelle, les fluctuations des taux d'intérêt et du change, le niveau d'endettement et clauses restrictives relativement à la dette actuelle et future, l'incertitude des versements de dividendes, la gestion de la croissance, les notes de crédit de même que les autres facteurs précisés dans ce communiqué de presse et dans le dossier de divulgation publique de Groupe Aeroplan déposé auprès des instances de réglementation des valeurs mobilières canadiennes.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes témoignent des attentes d'Aimia au 22 février 2012 et ils pourraient changer après cette date. Toutefois, Aimia n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit en raison d'une nouvelle information, d'un fait nouveau ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé en vertu des règlements en valeurs mobilières applicables.

SOMMAIRE DES RÉSULTATS OPÉRATIONNELS CONSOLIDÉS ET RAPPROCHEMENT DU BAIIA, DU BAIIA AJUSTÉ, DU RÉSULTAT NET AJUSTÉ ET DES FLUX DE TRÉSORERIE DISPONIBLES

Exercices terminés les 31 décembre 2011 et 2010

Exercises terminés les 31 décembre Variation annuelle % ∆
(en milliers, sauf l'information sur les actions et les données par action)2011(a) 2010(a) 2009(b)(o) 2011 par rapport à 2010 2010 par rapport à 2009
$ $ $
Facturation brute2 233 226 2 187 753 (l)1 447 322 2,1 51,2
Facturation brute au titre de la vente des unités de fidélisation1 560 801 1 457 751 1 363 010 7,1 7,0
Produits au titre des unités de fidélisation1 433 747 (c)1 352 802 1 352 527 6,0 0,0
Produits au titre des services de fidélisation propriétaire567 258 610 580 - (7,1)100,0
Autres produits des activtiés ordinaires114 900 92 853 84 312 23,7 10,1
Total des produits des activités ordinaires2 115 905 (c)2 056 235 1 436 839 2,9 43,1
Coût des primes et coûts directs(1 332 874) (1 295 282)(d)(903 060)2,9 43,4
Marge brute avant
amortissement(e)
783 031 (c)760 953 533 779 2,9 42,6
Amortissement(36 033) (32 454) (19 280)11,0 68,3
Amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie(93 474) (90 308) (80 246)3,5 12,5
Marge brute653 524 (c)638 191 (d)434 253 2,4 47,0
Charges opérationnelles(612 548)(m)(542 593)(d)(270 489)12,9 100,6
Amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie93 474 90 308 80 246 3,5 12,5
Résultat opérationnel avant amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie134 450 (c)(m)185 906 (d)244 010 (27,7)(23,8)
Amortissement36 033 32 454 19 280 11,0 68,3
Perte de valeur du goodwill53 901 - - 100,0 -
BAIIA (e)(g)(n)224 384 (c)218 360 (d)263 290 2,8 (17,1)
Ajustements :
Variation des produits différés
Facturation brute2 233 226 2 187 753 (l)1 447 322
Produits des activités ordinaires(2 115 905)(c)(2 056 235) (1 436 839)
Variation des frais d'échange futurs (f)472 (i)(64 344) 7 861
(Variation du nombre net d'unités de fidélisation en cours x coût moyen des primes par unité de fidélisation pour l'exercice)
Total partiel des ajustements117 793 67 174 18 344
BAIIA ajusté (g)342 177 (i)285 534 (d)(l)281 634 19,8 1,4
Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société(59 678)(c)(j)(m)14 923 (d)(j)89 275
Nombre moyen pondéré d'actions179 146 339 194 748 024 199 443 084
Résultat par action ordinaire(h)(0,40) (c)(j)(m)0,02 (d)(j)0,45
Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société(59 678)(c)(j)(m)14 923 (d)(j)89 275 (499,9)(83,3)
Amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie93 474 90 308 80 246
Quote-part du résultat net de PLM4 444 - -
Perte de valeur du goodwill53 901 - -
Ajustements du BAIIA ajusté (indiqué plus haut)117 793 67 174 18 344
Impôts liés aux ajustements(k)6 273 (10 918) (3 303)
Quote-part de la participation ne donnant pas le contrôle des ajustements ci-haut(18 042) (5 314) (2 505)
Résultat net ajusté(g)198 165 (i)(j)156 173 (d)(j)(l)182 057 26,9 (14,2)
Résultat net ajusté par action ordinaire(g)(h)1,04 (i)(j)0,75 (d)(j)(l)0,91
Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société(59 678)(c)(j)(m)14 923 (d)(j)89 275
Résultat net par action ordinaire(h)(0,40)(c)(j)(m)0,02 (d)(j)0,45
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles242 541 268 105 288 489 (9,5)(7,1)
Dépenses en immobilisations(44 919) (46 877) (23 469)
Dividendes(113 481) (107 577) (99 988)
Flux de trésorerie disponibles(g)84 141 113 651 165 032 (26,0)(31,1)
Total de l'actif4 931 733 5 140 964 5 217 992
Total du passif non courant1 313 201 1 621 735 1 618 201
Total des dividendes113 481 107 577 99 988
Total des dividendes par action privilégiée1,625 1,530 N/A
Total des dividendes par action ordinaire0,575 0,500 0,500
(a)Information présentée conformément aux IFRS.
(b)Information présentée conformément aux anciens PCGR du Canada.
(c)Inclut l'incidence relative aux ajustements apportés aux pourcentages de désistements des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient, lesquels ont donné lieu à une baisse de 136,0 M$ des produits au titre des unités de fidélisation, dont une tranche de 113,3 M$ est attribuable aux exercices antérieurs et une tranche de 22,7 M$, à l'exercice 2011. Une tranche de 95,2 M$ de l'ajustement total est attribuable au programme Nectar et une tranche de 40,8 M$ est attribuable au programme Air Miles Moyen-Orient.
(d)Reflète l'incidence non comparable d'une charge nette aux résultats de 17,4 M$ (10,9 M £) comptabilisée en raison du jugement rendu par la CEJ concernant le litige relatif à la TVA pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010. De ce montant, 53,1 M$ (33,4 M £) a été comptabilisé dans le coût des primes au titre des crédits de taxes sur les intrants liés à la fourniture de biens demandés au cours des exercices de 2002 à 2009 (duquel 5,4 M$ (3,4 M £) est attribuable à l'exercice 2009 et 47,7 M$ (30,0 M £) est attribuable à la période de 2002 à 2008), et 1,6 M$ (1,0 M £) dans les charges opérationnelles. Les charges opérationnelles ont également été réduites d'un montant de 7,2 M$ (4,5 M £) découlant du renversement d'une provision sur primes payables à certains employés dans l'éventualité d'un dénouement favorable du litige relatif à la TVA ainsi que d'un montant totalisant 30,1 M$ (19,0 M £) découlant du renversement de la contrepartie éventuelle liée à l'acquisition de LMG faisant suite au jugement défavorable rendu par la CEJ concernant le litige relatif à la TVA.
(e)Compte non tenu de l'amortissement ainsi que de l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie.
(f)Le coût unitaire issu de ce calcul s'applique rétroactivement à toutes les périodes antérieures, donnant lieu à une réévaluation du passif en fonction du dernier coût moyen unitaire disponible.
(g)Mesure hors PCGR.
(h)Déduction faite des dividendes payés sur les actions privilégiées en 2011 et en 2010.
(i)La variation des frais d'échange futurs de l'exercice terminé le 31 décembre 2011 inclut l'incidence défavorable découlant des ajustements apportés aux pourcentages de désistements estimatifs des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient totalisant 15,8 M$.
(j)Reflète l'incidence d'une charge nette d'intérêts comptabilisée en raison du jugement rendu par la CEJ concernant le litige relatif à la TVA totalisant 4,4 M$ (2,8 M £) pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011, comparé à une charge nette d'intérêts de 7,2 M$(4,5 M £) pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010.
(k)Le taux d'impôt effectif, correspondant à la charge d'impôt sur le résultat présentée dans le compte de résultat divisée par le résultat avant impôt de la période par entité, est appliqué aux ajustements respectifs de chaque entité notés ci-dessus.
(l)Reflète l'incidence positive d'un ajustement de 17,4 M$, provenant du reclassement des produits différés antérieurement présentés dans les dépôts clients.
(m)Inclut une perte de valeur du goodwill attribuable à notre unité génératrice de trésorerie de fidélisation propriétaire aux États-Unis totalisant 53,9 M$.
(n)Exclut la perte de valeur du goodwill.
(o)Les chiffres ne tiennent pas compte de l'incidence du jugement défavorable de la CEJ concernant le litige relative à la TVA.

Trimestres terminés les 31 décembre 2011 et 2010

Trimestres terminés les 31 décembre% ∆
(en milliers, sauf l'information sur les actions et les données par action)2011(a) 2010(a) T4
$ $
Facturation brute621 109 593 617 4,6
Facturation brute au titre de la vente des unités de fidélisation425 208 394 698 7,7
Produits au titre des unités de fidélisation364 358 (f)426 999 (14,7)
Produits au titre des services de fidélisation propriétaire162 264 166 802 (2,7)
Autres produits des activtiés ordinaires34 061 24 778 37,5
Total des produits des activités ordinaires560 683 (f)618 579 (9,4)
Coût des primes et coûts directs(423 788) (392 348) 8,0
Marge brute avant amortissement(a)136 895 (f)226 231 (39,5)
Amortissement(11 698) (10 258) 14,0
Amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie(24 143) (20 300) 18,9
Marge brute101 054 (f)195 673 (48,4)
Charges opérationnelles(204 216)(i)(146 606) 39,3
Amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie24 143 20 300 18,9
Résultat opérationnel avant amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie(79 019)(f)(i)69 367 (213,9)
Amortissement11 698 10 258 14,0
Perte de valeur du goodwill53 901 - 100,0
BAIIA(a)(c)(j)(13 420)(f)79 625 (116,9)
Ajustements:- -
Variation des produits différés- -
Facturation brute621 109 593 617
Produits des activités ordinaires(560 683)(f)(618 579)
Variation des frais d'échange futurs(b)42 972 (g)30 810
(Variation du nombre net d'unités de fidélisation en cours x coût moyen des primes par unité de fidélisation pour la période)- -
Total partiel des ajustements103 398 5 848 -
BAIIA ajusté(c)89 978 (g)85 473 5,3
Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société(126 267)(f)(h)(i)(3 186)(h)
Nombre moyen pondéré d'actions173 774 352 187 291 363
Résultat par action ordinaire(d)(0,74) (f)(h)(i)(0,03) (h)
Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société(126 267)(f)(h)(i)(3 186)(h)(3 863,2)
Amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie24 143 20 300
Quote-part du résultat net de PLM10 303 -
Perte de valeur du goodwill53 901 -
Ajustements du BAIIA ajusté (indiqué plus haut)103 398 5 848
Impôts liés aux ajustements(e)405 860
Quote-part de la participation ne donnant pas le contrôle des ajustements ci-haut(26 372) (1 246)
Résultat net ajusté(c)39 511 (f)(g)(h)22 576 (h)75,0
Résultat net ajusté par action ordinaire(c)(d)0,21 (f)(g)(h)0,11 (h)
Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société(126 267)(f)(h)(i)(3 186)(h)
Résultat net par action ordinaire(d)(0,74) (f)(h)(i)(0,03) (h)
Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles27 623 97 355 (71,6)
Dépenses en immobilisations(15 185) (15 861)
Dividendes(28 900) (26 175)
Flux de trésorerie disponibles(c)(16 462) 55 319 (129,8)
Total de l'actif4 931 733 5 140 964
Total du passif non courant1 313 201 1 621 735
Total des dividendes28 900 26 175
Total des dividendes par action privilégiée0,406 0,406
Total des dividendes par action ordinaire0,150 0,125
(a)Compte non tenu de l'amortissement ainsi que de l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie.
(b)Le coût unitaire issu de ce calcul s'applique rétroactivement à toutes les périodes antérieures, donnant lieu à une réévaluation du passif en fonction du dernier coût moyen unitaire disponible.
(c)Mesure hors PCGR.
(d)Déduction faite des dividendes payés sur les actions privilégiées.
(e)Le taux d'impôt effectif, correspondant à la charge d'impôt sur le résultat présentée dans le compte de résultat divisée par le résultat avant impôt de la période par entité, est appliqué aux ajustements respectifs de chaque entité notés ci-dessus.
(f)Inclut l'incidence relative aux ajustements apportés aux taux de désistements des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient, lesquels ont donné lieu à une baisse de 136,0 M$ des produits au titre des unités de fidélisation, dont une tranche de 113,3 M$ est attribuable aux exercices antérieurs et une tranche de 22,7 M$, à l'exercice 2011 (incluant $8.9 million attribuable au quatrième trimestre de 2011). Une tranche de 95,2 M$ de l'ajustement total est attribuable au programme Nectar et une tranche de 40,8 M$ est attribuable au programme Air Miles Moyen-Orient.
(g)La variation des frais d'échange futurs de l'exercice terminé le 31 décembre 2011 inclut l'incidence défavorable découlant des ajustements apportés aux pourcentages de désistements estimatifs des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient totalisant 15,8 M$ (dont 4,5 M$ est attribuable au quatrième trimestre de 2011).
(h)Reflète l'incidence d'une charge nette d'intérêts comptabilisée en raison du jugement rendu par la CEJ concernant le litige relatif à la TVA totalisant 1,0 M$ (0,7 M £) pour le trimestre terminé le 31 décembre 2011, comparé à une charge nette d'intérêts de 0,8 M$ (0,5 M £) pour le trimestre terminé le 31 décembre 2010.
(i)Inclut une perte de valeur du goodwill attribuable à notre unité génératrice de trésorerie de fidélisation propriétaire aux États-Unis totalisant 53,9 M$.
(j)Exclut la perte de valeur du goodwill.

INFORMATIONS SECTORIELLES

Au 31 décembre 2011, la Société comptait trois secteurs opérationnels : Canada ; EMOA ; et É.-U. et APAC.

Le tableau ci-dessous présente les principales informations financières par secteur opérationnel :

Exercices terminés les 31 décembre 2011 et 2010

(en milliers)Exercices terminés les 31 décembre
20112010 (m)20112010 (m)2011 2010 (m)2011 2010 (m)20112010 (m)
Secteur opérationnelCanadaEMOAÉtats-Unis et APACSiège social (c)Données consolidées
$$$ $ $ $ $ $ $ $
Facturation brute1 299 4921 248 569571 012 (d)502 879 (d)
(j)
362 722 (d) 436 305 (d)
(j)
- - 2 233 226(d)2 187 753(d)
(j)
Facturation brute au titre de la vente des unités de fidélisation1 078 5041 033 223482 297 424 528 - - - - 1 560 801 1 457 751
Produits au titre des unités de fidélisation1 102 463956 412331 284 (h)396 390 - - - - 1 433 747(h)1 352 802
Produits au titre des services de fidélisation propriétaire177 695157 31525 057 32 611 364 506 420 654 - - 567 258 610 580
Autres produits des activités ordinaires49 71449 26665 186 43 587 - - - - 114 900 92 853
Total des produits des activités ordinaires1 329 8721 162 993421 527 (h)472 588 364 506 420 654 - - 2 115 905(h)2 056 235
Coût des primes et coûts directs725 562665 371383 522 386 325 (g)223 790 243 586 - - 1 332 874 1 295 282(g)
Marge brute avant amortissement(a)604 310497 62238 005 (h)86 263 (g)140 716 177 068 - - 783 031(h)760 953(g)
Amortissement(b)100 19799 85013 884 13 665 15 426 9 247 - - 129 507 122 762
Marge brute504 113397 77224 121 (h)72 598 (g)125 290 167 821 - - 653 524(h)638 191(g)
Charges opérationnelles avant rémunération fondée sur des actions et perte de valeur du goodwill223 482207 682137 600 107 950 (g)150 547 176 959 41 282 38 926 552 911 531 517(g)
Rémunération fondée sur des actions--- - - - 5 736 11 076 5 736 11 076
Perte de valeur du goodwill(k)--- - 53 901 - - - 53 901 0,0
Total des charges opérationnelles223 482207 682137 600 107 950 (g)204 448 176 959 47 018 50 002 612 548 542 593(g)
Résultat opérationnel280 631190 090(113 479)(h)(35 352)(g)(79 158) (9 138) (47 018)(50 002)40 976(h)95 598(g)
BAIIA ajusté(l)372 642338 10528 168 (i)(18 329)(g)
(j)
(11 615) 15 760 (j)(47 018)(50 002)342 177(i)285 534(g)
(j)
Dépenses en actifs non courants(e)24 05622 65516 455 8 690 4 408 15 532 S.O. S.O. 44 919 46 877
Actifs non courants(e)3 259 9743 331 272459 729 (f)450 316 (f)43 948 (f) 106 582 (f)S.O. S.O. 3 763 651(f)3 888 170(f)
Produits différés1 815 5951 845 284412 815 265 662 14 324 16 105 S.O. S.O. 2 242 734 2 127 051
Actifs totaux3 796 0924 016 306931 724 889 233 149 512 211 345 54 405 24 080 4 931 733 5 140 964
(a)Compte non tenu de l'amortissement ainsi que l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie.
(b)Inclut l'amortissement ainsi que l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie.
(c)Inclut les charges qui ne sont pas directement attribuables à un secteur opérationnel. Le siège social inclut également les placements dans PLM et Cardlytics.
(d)Inclut la facturation brute de 466,8 M$ au R.-U. et de 196,3 M$ aux États-Unis pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011, comparé à une facturation brute de 417,5 M$ au R.-U. et de 271,7 M$ aux États-Unis pour l'exercice terminé le 31 décembre 2010. La répartition de la facturation brute aux clients externes est effectuée selon le pays où résident la responsabilité contractuelle et la responsabilité de gestion du client.
(e)Les actifs non courants incluent les montants relatifs au goodwill, les contrats avec des partenaires d'accumulation, les marques de commerce, les relations clients, les autres immobilisations incorporelles, les logiciels et technologie et les immobilisations corporelles.
(f)Inclut des actifs non courants de 408,4 M$ au R.-U. et de $38,0 M$ aux États-Unis en date du 31 décembre 2011, comparé à des actifs non courants de 399,1 M$ au R.-U. et de 100,8 M$ aux États-Unis en date du 31 décembre 2010.
(g)Reflète l'incidence non comparable d'une charge nette aux résultats de 17,4 M$ (10,9 M £) comptabilisée en raison du jugement rendu par la CEJ concernant le litige relatif à la TVA. De ce montant, 53,1 M$ (33,4 M £) a été comptabilisé dans le coût des primes au titre des crédits de taxes sur les intrants liés à la fourniture de biens demandés au cours des exercices de 2002 à 2009, et 1,6 M$ (1,0 M £) dans les charges opérationnelles. Les charges opérationnelles ont également été réduites d'un montant de 7,2 M$ (4,5 M £) découlant du renversement d'une provision sur primes payables à certains employés dans l'éventualité d'un dénouement favorable du litige relatif à la TVA ainsi que d'un montant totalisant 30,1 M$ (19,0 M £) découlant du renversement de la contrepartie éventuelle liée à l'acquisition de LMG faisant suite au jugement défavorable rendu par la CEJ concernant le litige relatif à la TVA.
(h)Inclut l'incidence relative aux ajustements apportés aux pourcentages de désistements des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient, lesquels ont donné lieu à une baisse de 136,0 M$ des produits au titre des unités de fidélisation, dont une tranche de 113,3 M$ est attribuable aux exercices antérieurs et une tranche de 22,7 M$, à l'exercice 2011. Une tranche de 95,2 M$ de l'ajustement total est attribuable au programme Nectar et une tranche de 40,8 M$ est attribuable au programme Air Miles Moyen-Orient.
(i)La variation des frais d'échange futurs de l'exercice terminé le 31 décembre 2011 inclut l'incidence défavorable découlant des ajustements apportés aux pourcentages de désistements estimatifs des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient totalisant 15,8 M$.
(j)Reflète l'incidence positive d'un ajustement de 17,4 M$, provenant du reclassement des produits différés antérieurement présentés dans les dépôts clients. De ce montant, 17,0 M$ est attribuable au segment États-Unis et APAC alors que 0,4 M$ est attribuable au segment EMOA.
(k)La perte de valeur du goodwill comptabilisée au cours de l'exercice terminé le 31 décembre 2011 est attribuable à notre unité génératrice de trésorerie de fidélisation propriétaire aux États-Unis.
(l)Mesure hors PCGR.
(m)Les données présentées à des fins de comparaison ont été reclassées afin de se conformer à la nouvelle segmentation.

Trimestres terminés les 31 décembre 2011 et 2010

(en milliers)Trimestres terminés les 31 décembre
20112010 (k)20112010 (k)20112010 (k)2011 2010(k) 20112010 (k)
Secteur opérationnelCanadaEMOAÉtats-Unis et APACSiège social (c) Données consolidées
$$$ $ $ $ $ $ $ $
Facturation brute335 009336 337172 762 (d)140 343(d)113 338 (d)116 937 (d)- - 621 109 (d)593 617(d)
Facturation brute au titre de la vente des unités de fidélisation279 103275 801146 105 118 897 - - - - 425 208 394 698
Produits au titre des unités de fidélisation291 230243 54873 128 (g)183 451 - - - - 364 358 (g)426 999
Produits au titre des services de fidélisation propriétaire44 01744 8805 375 8 143 112 872 113 779 - - 162 264 166 802
Autres produits des activités ordinaires12 08012 26321 981 12 515 - - - - 34 061 24 778
Total des produits des activités ordinaires347 327300 691100 484 (g)204 109 112 872 113 779 - - 560 683 (g)618 579
Coût des primes et coûts directs181 992167 155168 559 150 052 73 237 75 141 - - 423 788 392 348
Marge brute avant amortissement(a)165 335133 536(68 075)(g)54 057 39 635 38 638 - - 136 895 (g)226 231
Amortissement(b)24 73024 8793 727 3 015 7 384 2 664 - - 35 841 30 558
Marge brute140 605108 657(71 802)(g)51 042 32 251 35 974 - - 101 054 (g)195 673
Charges opérationnelles avant rémunération fondée sur des actions et perte de valeur du goodwill60 41855 39434 897 36 572 42 565 41 579 12 887 9 881 150 767 143 426
Rémunération fondée sur des actions--- - - - (452)3 180 (452) 3 180
Perte de valeur du goodwill(i)--- - 53 901 - - - 53 901 -
Total des charges opérationnelles60 41855 39434 897 36 572 96 466 41 579 12 435 13 061 204 216 146 606
Résultat opérationnel80 18753 263(106 699)(g)14 470 (64 215) (5 605) (12 435)(13 061)(103 162)(g)49 067
BAIIA ajusté(j)98 70195 5846 176 (h)2 733 (2 464) 217 (12 435)(13 061)89 978 (h)85 473
Dépenses en actifs non courants(e)7 7716 7146 268 5 202 1 146 3 945 S.O. S.O. 15 185 15 861
Actifs non courants(e)3 259 9743 331 272459 729 (f)450 316(f)43 948 (f)106 582 (f)S.O. S.O. 3 763 651 (f)3 888 170(f)
Produits différés1 815 5951 845 284412 815 265 662 14 324 16 105 S.O. S.O. 2 242 734 2 127 051
Actifs totaux3 796 0924 016 306931 724 889 233 149 512 211 345 54 405 24 080 4 931 733 5 140 964
(a)Compte non tenu de l'amortissement ainsi que l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie.
(b)Inclut l'amortissement ainsi que l'amortissement des contrats avec des partenaires d'accumulation, des relations clients et de la technologie.
(c)Inclut les charges qui ne sont pas directement attribuables à un secteur opérationnel. Le siège social inclut également les placements dans PLM et Cardlytics.
(d)Inclut la facturation brute de 137,6 M$ au R.-U. et de 56,6 M$ aux États-Unis pour le trimestre terminé le 31 décembre 2011, comparé à une facturation brute de 114,8 M$ au R.-U. et de 60,8 M$aux États-Unis pour le trimestre terminé le 31 décembre 2010. La répartition de la facturation brute aux clients externes est effectuée selon le pays où résident la responsabilité contractuelle et la responsabilité de gestion du client.
(e)Les actifs non courants incluent les montants relatifs au goodwill, les contrats avec des partenaires d'accumulation, les marques de commerce, les relations clients, les autres immobilisations incorporelles, les logiciels et technologie et les immobilisations corporelles.
(f)Inclut des actifs non courants de 408,4 M$ au R.-U. et de $38,0 M$ aux États-Unis en date du 31 décembre 2011, comparé à des actifs non courants de 399,1 M$ au R.-U. et de 100,8 M$ aux États-Unis en date du 31 décembre 2010.
(g)Inclut l'incidence relative aux ajustements apportés aux taux de désistements des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient, lesquels ont donné lieu à une baisse de 136,0 M$ des produits au titre des unités de fidélisation, dont une tranche de 113,3 M$ est attribuable aux exercices antérieurs et une tranche de 22,7 M$, à l'exercice 2011 (incluant $8.9 million attribuable au quatrième trimestre de 2011). Une tranche de 95,2 M$ de l'ajustement total est attribuable au programme Nectar et une tranche de 40,8 M$ est attribuable au programme Air Miles Moyen-Orient.
(h)La variation des frais d'échange futurs de l'exercice terminé le 31 décembre 2011 inclut l'incidence défavorable découlant des ajustements apportés aux pourcentages de désistements estimatifs des programmes Nectar et Air Miles Moyen-Orient totalisant 15,8 M$ (duquel
4,5 M$ est attribuable au quatrième trimestre de 2011).
(i)La perte de valeur du goodwill comptabilisée au cours du trimestre terminé le 31 décembre 2011 est attribuable à notre unité génératrice de trésorerie de fidélisation propriétaire aux États-Unis.
(j)Mesure hors PCGR.
(k)Les données présentées à des fins de comparaison ont été reclassées afin de se conformer à la nouvelle segmentation.

Renseignements