Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

01 juin 2009 16h24 HE

AINC : Le contrat d'assainissement du site CAM-D, au lac Simpson, est octroyé à une entreprise du Nunavut

IQALUIT, NUNAVUT--(Marketwire - 1 juin 2009) - Aujourd'hui, l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, et l'honorable Christian Paradis, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux du Canada, ont annoncé que Kudlik Construction était l'entreprise retenue pour la réalisation du projet d'assainissement du site CAM-D (lac Simpson), d'une valeur de 18 millions de dollars.

"L'assainissement des sites contaminés du Nunavut est primordial pour la santé et la sécurité des Nunavummiut ainsi que pour la protection de l'environnement, a indiqué le ministre Strahl. Ce projet, grâce aux travaux de sous-traitance et à d'autres perspectives d'emploi, tant pour les entreprises que pour les habitants du Nunavut, offrira des possibilités de développement économique tout en assurant la restauration des terres."

"Les petites et moyennes entreprises sont les moteurs de notre économie et nous nous assurons que le processus fédéral d'appel d'offres demeure accessible et équitable pour toutes les entreprises, grandes et petites, dans l'ensemble du pays, a déclaré le ministre Paradis. Notre gouvernement réalise des investissements sans précédent pour stimuler l'économie et remettre sur pied les collectivités tout en assurant que les contribuables bénéficient de la responsabilisation et de la transparence qu'ils méritent et auxquelles ils s'attendent."

Le site CAM-D (lac Simpson) se trouve à environ 80 kilomètres à l'ouest de Kugaaruk. Le gouvernement des Etats-Unis y avait construit une station du réseau avancé de pré-alerte (RAPA) dans les années 1950. Le site a été remis à Affaires indiennes et du Nord Canada dans les années 1970.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a affiché, au nom d'Affaires indiennes et du Nord Canada, l'appel d'offres relatif au site CAM-D (lac Simpson) sur MERX, le site Web des services d'appels d'offres du gouvernement du Canada. Les soumissions ont été évaluées en fonction de leur approche technique, des qualifications de l'équipe dirigeante et des avantages proposés pour les Inuits. En vertu du contrat, Kudlik Construction s'est engagée à recruter 51 % de son personnel parmi les Inuits et à ce que 89 % des contrats de sous-traitance soient accordé à des entreprises inuites. L'entrepreneur devrait commencer la mobilisation nécessaire aux travaux d'assainissement en 2009. L'assainissement du site CAM-D (lac Simpson) est un projet de deux ans, qui sera suivi d'un programme de surveillance de 25 ans.

On peut consulter le présent communiqué sur Internet, à l'adresse : www.ainc.gc.ca.


DOCUMENT D'INFORMATION

CAM-D (lac Simpson)

Le site CAM-D (lac Simpson) se trouve à environ 120 kilomètres au sud de Taloyoak et 80 km à l'ouest de Kugaaruk. Il s'agit d'un site enclavé, inaccessible par voie maritime. Il y existe une piste d'atterrissage ouverte une grande partie de l'année. Les hydravions peuvent atterrir sur le lac Simpson pendant le court été. Ce site est situé exclusivement sur des terres de la Couronne, bien que des terres appartenant aux Inuits l'entourent au nord, à l'est et à l'ouest.

Les militaires américains ont construit la station du réseau avancé de pré-alerte (RAPA) CAM-D dans les années 1950, puis ont abandonné le site en 1963. Dans les années 1970, la responsabilité du site a été remise à Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC).

Une évaluation environnementale complète du site a été réalisée pendant l'été 2005. Un plan d'assainissement a été élaboré pour les activités proposées et l'entrepreneur devrait commencer les travaux au cours de l'été 2009, lorsque l'équipement pourra être acheminé dans la région par la mer. Pendant l'hiver 2009-2010, l'équipement sera transporté au site CAM-D par une route saisonnière. Les travaux de construction se feront pendant les étés 2010 et 2011. Une fois la décontamination du site terminée, un plan de surveillance de 25 ans sera mis en oeuvre.

Pourquoi ce site est-il contaminé?

On trouvait sur le site CAM-D un train modulaire, un entrepôt, un garage, une maison inuite, des réservoirs de carburant, des huttes Quonset, des plates-formes d'entreposage, une tour radar et deux pistes d'atterrissage. Au moment de l'évaluation du site, seul le garage et l'abri de la pompe à essence étaient encore en place - tous les autres bâtiments avaient été enlevés ou démolis ou ils s'étaient effondrés. Le sol contient des métaux lourds, des hydrocarbures et des BPC; des débris dangereux et non dangereux (notamment de l'amiante et plus de 6 000 barils) sont éparpillés sur le site.

Quels sont les travaux qui seront réalisés pour assainir le site?

On a cerné au total quelque 371 m3 de sol contaminé sur le site, dont les concentrations de métaux, de BPC, d'hydrocarbures de pétrole (HCP) et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) dépassent celles du protocole d'assainissement des sites militaires abandonnés. Le sol contaminé de niveau I (contamination de faible niveau) sera utilisé comme remblai intermédiaire dans le site d'enfouissement non dangereux. Le sol de niveau II (contamination de haut niveau) et contaminé aux HCP sera récupéré et expédié à des fins d'élimination. Les déchets non dangereux (1 173 m3) découverts sur le site seront mis dans le site d'enfouissement non dangereux. Les déchets dangereux (114 m3) seront récupérés et expédiés aux fins d'élimination.

On peut consulter le présent document d'information sur Internet, à l'adresse : www.ainc-inac.gc.ca. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme des sites contaminés d'Affaires indiennes et du Nord Canada, aller à www.ainc-inac.gc.ca/nunavut et cliquer sur Terres et environnement.

Renseignements

  • Cabinet du ministre des Affaires indiennes
    et du Nord canadien
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    819-997-0002
    ou
    Cabinet du ministre de Travaux publics
    et Services gouvernementaux Canada
    Mary-Ann Dewey-Plante
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Christian Paradis
    613-218-6961
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160
    ou
    Bureau régional du Nunavut
    Maria O'Hearn
    Gestionnaire, Communications
    867-975-4725
    ou
    Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
    Relations avec les médias
    819-956-2315