Corporation miniere Alexis
TSX : AMC

Corporation miniere Alexis

07 mai 2009 08h30 HE

Alexis accroît le potentiel aurifère en profondeur sous la mine Dumont, avec 71,63 g/t or sur 2,6 mètres et 44,42 g/t or sur 0,7 mètre dans les deux premiers sondages profonds

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 7 mai 2009) - CORPORATION MINIERE ALEXIS (TSX:AMC) a le plaisir d'annoncer des résultats très encourageants obtenus dans les deux premiers sondages réalisés dans le cadre d'un programme de forage profond en cinq sondages sous l'ancienne mine Dumont (Bras d'Or), visant à vérifier l'extension en profondeur du gisement. De la minéralisation aurifère à haute teneur a été recoupée en forage, avec des réseaux de veines de quartz d'une épaisseur atteignant 6,2 m dans le prolongement en profondeur de la zone de cisaillement principale Dumont Nord, démontrant la réapparition de l'association pyrite-or typique qui prédomine dans les réseaux filoniens des mines Ferderber, Lac Herbin, et Dumont. L'ancienne mine est située sur la propriété Aurbel, entièrement détenue par Alexis, au sein du Batholite de Bourlamaque, à environ 1,3 km au sud-ouest de la mine Lac Herbin présentement en exploitation.

Jusqu'à présent, deux sondages ont été complétés jusqu'à une profondeur de 800 mètres du côté ouest du gisement et ont recoupé les intervalles suivants :



- 71,63 g Au/t (34,29 g Au/t coupé(i)) sur 2,6 m, de 463,0 à 465,6 m dans le
sondage AMAR-106;

- 0,86 g Au/t sur 6,2 m, de 790,8 à 797,0 m dans le sondage AMAR-125;
incluant

-- 4,95 g Au/t sur 1,0 m de 796,0 à 797,0 m;

- 44,42 g Au/t (34,29 g Au/t coupé(i)) sur 0,70 m, de 682,5 à 683,2 m dans
le sondage AMAR-125.


La géologie en profondeur montre de grandes similitudes avec le gisement Dumont situé plus près de la surface. Plusieurs zones de cisaillement ont été observées. La minéralisation aurifère est associée à des veines de quartz-tourmaline (QT) à pendage abrupt situées dans le prolongement en profondeur du cisaillement Dumont Nord ainsi que dans des veines de tension subhorizontales. Fait important à noter : l'or est associé et se trouve dans de la pyrite disséminée et en amas avec un peu de chalcopyrite, démontrant ainsi la réapparition en profondeur de ce style de minéralisation.

La mine Dumont a été en exploitation de 1981 à 1994, produisant 258 000 oz Au jusqu'à une profondeur de 500 mètres. Historiquement, le gisement Dumont était constitué de quatre lentilles parallèles de minéralisation pyrite-or associée à des réseaux de veines de QT. On croyait à l'époque que la minéralisation aurifère se terminait en profondeur là où l'association pyrite-or dans les veines faisait place à de la pyrrhotite stérile comme phase sulfurée prédominante. La réapparition de l'assemblage pyrite-chalcopyrite-or en profondeur, sans pyrrhotite, est très significative pour l'exploration en cours et le potentiel éventuel de ce secteur.

Alexis a récemment entrepris un programme de forage profond en cinq sondages dans la partie ouest sous la mine Dumont, dans le cadre d'un suivi sur des intervalles minéralisés obtenus dans des sondages de surface très espacés réalisés en 1994, dont :



- 7,34 g Au/t (6,48 g Au/t (i)coupé) sur 5,24 m dans le sondage 2102-29
(de 832,47 à 837,71 m); incluant

-- 13,12 g Au/t (11,47 g Au/t (i)coupé) sur 2,89 m;

- 89,0 g Au/t (34,29 g Au/t (i)coupé) sur 0,65 m dans le sondage 2102-26
(de 717,35 à 718,0 m);

- 10,2 g Au/t sur 0,48 m dans le sondage 2102-32 (de 834,85 à 835,33 m); et

- 44,6 g Au/t sur 0,61 m dans le sondage 2102-32 (de 650,44 à 651,05 m).

(i) Seuil de coupure : ((i)coupé) - les teneurs élevées ont été coupées à
34,29 g Au/t; l'épaisseur réelle est évaluée entre 75 et 85 % des
intervalles dans l'axe de forage.


Quatre autres sondages profonds avaient été réalisés à partir de la surface en 1994 du côté est du gisement mais ces derniers n'avaient pas recoupé de minéralisation aurifère.

Le sondage 2102-29 avait recoupé une zone fortement minéralisée au niveau 700-m, à 200 mètres sous les chantiers les plus profonds et dans l'extension en profondeur de la lentille la plus occidentale parmi les quatre lentilles du gisement Dumont. Aucun forage de suivi n'a été réalisé par la suite sous la mine Dumont. Tous les travaux d'exploration pour l'or ont été interrompus sur les propriétés en 1996, avec la fermeture des mines Dumont et Ferderber. En 1995-1996, l'exploration de surface ciblait d'autres secteurs, principalement une nouvelle découverte près de la surface représentée par le cisaillement Lac Herbin, qui fait maintenant partie de la mine Lac Herbin en exploitation.

Le sondage AMAR-125 a recoupé une veine de quartz fumé de 6,2 m d'épaisseur (dans l'axe de forage) avec de la pyrite (trace à 2 %) dans l'extension présumée de la zone de cisaillement Dumont Nord, à 90 m à l'est et 25 m au-dessus de l'intersection historique, et à 100 m à l'est et 190 m sous le secteur d'exploitation le plus profond. Bien que la minéralisation soit relativement faible sur l'ensemble de l'intervalle, l'association typique or-pyrite est très significative. La présence d'or associé à des amas de pyrite dans des veines, typique de la plupart des gisements filoniens à veines de QT dans la région de Val-d'Or, est très bien établie. Il est très fréquent de forer dans des secteurs d'abattage et de production aurifère future et de rencontrer des réseaux de veines de quartz sans quantité appréciable de sulfures. Suite au développement, lorsque la répartition des sulfures a été entièrement échantillonnée, ces secteurs peuvent représenter des zones de minéralisation aurifère significatives.

Le sondage AMAR-106 n'a pas recoupé de minéralisation significative à 90 m à l'ouest et 150 m sous le sondage historique 2102-29 dans la zone de cisaillement Dumont Nord, mais a néanmoins recoupé une veine de quartz à haute teneur avec de l'or visible, au contact entre le Batholite de Bourlamaque et les volcanites mafiques à intermédiaires encaissantes de la Formation de Val-d'Or.

Alexis poursuit son programme de forage profond. D'autres travaux de suivi sont prévus, notamment des levés de polarisation provoquée en sondage dans le but d'identifier des vecteurs de minéralisation, particulièrement dans le sondage AMAR-125. Un cointage (wedge) est prévu à partir du sondage AMAR-106 afin d'amasser plus d'information sur la veine minéralisée et de recouper la zone de cisaillement Dumont Nord à une profondeur plus près du sondage historique. Un autre cointage à partir du sondage AMAR-125 est également prévu pour obtenir une deuxième intersection et une autre série d'analyses dans la veine de 6,2 m d'épaisseur, pour mieux déterminer son contenu en sulfures et son potentiel aurifère.

Alexis compte présentement deux foreuses souterraines en activité au Lac Herbin et deux foreuses en surface sur la propriété aurifère Aurbel, une propriété de 100 kilomètres carrés couvrant le Batholite de Bourlamaque et entourant la mine Lac Herbin. Alexis a complété 12 615 mètres de forage en surface et 10 331 mètres de forage souterrain au cours du premier trimestre de 2009. Les travaux de forage en surface se poursuivent dans le but de vérifier l'extension en profondeur des secteurs exploités à la mine Dumont et dans le secteur de l'indice NEF, à 4 km au nord-est. D'autres résultats de ces travaux de forage seront communiqués sous peu, sur réception de tous les résultats d'analyse.

Contrôle de la qualité

Le contenu technique et scientifique du présent communiqué a été révisé par Patrick Sévigny, ing., et Claude Gobeil, ing., employés de la Société et personnes qualifiées selon les exigences du Règlement 43-101. Les échantillons pour analyse sont prélevés de carottes de forage de calibre NQ ou BQ sciées en deux; une moitié est envoyée à un laboratoire commercial et l'autre moitié conservée comme témoin. Un strict protocole de contrôle de la qualité est appliqué pour les échantillons de carottes de forage, incluant l'ajout de matériaux de référence minéralisés, d'échantillons stériles et de duplicata de terrain dans chaque lot d'échantillons. Les analyses sont effectuées par ALS Chemex de Val-d'Or, Québec.

A propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société minière canadienne inscrite à la Bourse de Toronto (symbole "AMC"). Alexis possède une mine d'or en production à Val-d'Or et a le droit d'acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété aurifère Lac Pelletier à Rouyn-Noranda. Alexis fait de l'exploration dans les prolifiques camps miniers de Val-d'Or (212 km2 en propriété exclusive) et Rouyn-Noranda (785 km2 en coentreprise à 50/50 avec Xstrata Copper). Pour de plus amples détails sur Corporation minière Alexis, veuillez consulter le site web de la Société au : www.alexisminerals.com.

Informations prospectives

Ce communiqué peut renfermer ou faire référence à des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, basées sur les attentes actuelles de la Société, comprenant notamment sans s'y limiter, des prévisions de minéralisation, des estimations de production à venir et des projections des coûts de production, des prévisions de dépenses en capital et de frais d'exploitation, de futurs projets et techniques d'exploration, des estimations quant à la durée et les coûts d'exploration, les prix des substances, et de futurs projets d'exploitation minière. Les énoncés prospectifs sous-tendent d'importants risques et incertitudes, incluant les risques identifiés dans la notice annuelle de la Société, disponible sous le profil de la Société sur SEDAR, ainsi que d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus. Les estimations et les hypothèses qui sous-tendent les informations prospectives reposent sur une analyse technique et scientifique détaillée réalisée par la direction de la Société, l'analyse de consultants externes et des renseignements obtenus par la Société auprès de tierces parties. Le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux informations prospectives. Ces énoncés prospectifs sont faits en date des présentes, et la Société n'est aucunement responsable de mettre à jour ou de réviser ces énoncés pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Renseignements