Corporation miniere Alexis
TSX : AMC

Corporation miniere Alexis

30 janv. 2008 08h30 HE

Alexis augmente l'estimation des ressources au Lac Herbin et préconise un modèle de production pour un minimum de 4 ans

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 30 jan. 2008) - Corporation minière Alexis (TSX:AMC) a le plaisir d'annoncer l'achèvement d'une nouvelle évaluation interne des ressources au projet aurifère Lac Herbin à Val-d'Or, Québec, fondée sur les résultats de plus de 30 000 mètres de forage complétés en 2007 (voir tableau 1). Les faits saillants de cette nouvelle évaluation de ressources sont les suivants :

- Les ressources mesurées et indiquées sont évaluées à 894 552 tonnes métriques à une teneur de 6,98 g Au/T ou 200 611 onces d'or contenu (oz Au) en utilisant une teneur de coupure supérieure de 34,29 g Au/T (1,0 oz Au/t).

- Ceci représente une augmentation du tonnage de 80 % relativement aux estimations precedents.

- Des ressources présumées additionnelles de 422 864 tonnes à une teneur de 5,85 g Au/T ou 79 482 oz Au ont aussi été définies.

- Les ressources présumées continues d'être converties, à près de 100 %, en ressources indiquées, soulignant la qualité persistante et identifiable de la minéralisation.

- Les nouvelles ressources mesurées et indiquées permettent d'envisager un modèle d'exploitation initial sur 4 ans pour le gîte, présenté avec l'étude de faisabilité 2007 (voir communiqué du 12 juillet 2007). Une révision du modèle sur 4 ans pour le gîte qui intègre les nouvelles ressources sera publiée sous peu.

- La réconciliation des données de l'échantillonnage en vrac du quatrième trimestre de 2007 (voir communiqué du 29 janvier 2008) est un appui potentiel pour l'utilisation d'une teneur de coupure plus élevée. L'utilisation d'une teneur de coupure de 68,57 g Au/T (2,00 oz Au/t) permet d'augmenter la teneur des ressources mesurées et indiquées, qui seraient alors de 894 552 tonnes à une teneur de 8,42 g Au/T ou 242 234 oz d'or contenu, avec des ressources présumées de 422 864 tonnes à une teneur de 6,62 g Au/T ou 90 035 oz d'or contenu. Ceci représente un important potentiel à la hausse qui pourrait se traduire par une augmentation atteignant 20 % des onces d'or contenues dans les ressources. La sensibilité à une teneur de coupure plus élevée est démontrée au tableau 2.

- Toutes les zones demeurent complètement ouvertes en profondeur et vers l'ouest. Un bon potentiel d'exploration est également présent vers l'est dans plusieurs zones du gîte, et

- Des cibles d'exploration ont été identifiées sur la propriété Aurbel d'une superficie de 100 kilomètres carrés, où une répétition du contexte au Lac Herbin pourrait s'être produite. Alexis entreprendra un programme de forage en surface à l'été dans un secteur de 10 kilomètres carrés ciblé près de l'indice aurifère NEF.

"Alexis est très satisfaite de l'augmentation des ressources mesurées et indiquées. Ces ressources viennent appuyer de façon très claire une durée de vie pour la mine d'au moins 4 ans," déclare David Rigg, président et chef de la direction d'Alexis. "Les forages en 2007 ont permis de confirmer la robustesse du gîte et nous constatons toujours un taux de réussite de presque 100 % dans la conversion des ressources présumées en ressources indiquées. Toutes les zones restent ouvertes en profondeur et vers l'ouest, avec un bon potentiel d'exploration vers l'est. Nous planifions présentement entre 40 000 et 50 000 mètres de forage souterrain en 2008 et nous nous attendons à augmenter substantiellement les ressources, particulièrement les ressources présumées en profondeur, sous les corridors minéralisés connus et ouverts. Nous réaliserons aussi 2 500 mètres de forage en surface pour vérifier l'indice NEF."



Tableau 1 Ressources mesurées, indiquées et présumées en utilisant une
teneur de coupure de 34,29 g Au/T (1,0 oz Au/t), projet Lac Herbin,
Val-d'Or, Québec

----------------------------------------------------------------------
Zone Mesurées + Indiquées Présumées
-------------------- ----------
(tonnes) (g Au/t) (oz Au) (tonnes) (g Au/t) (oz Au)
----------------------------------------------------------------------
HW 229 432 5,57 41 109 107 588 6,21 21 490
WE 36 249 8,84 10 301 28 676 5,30 4 883
HW2 23 576 10,97 8 318 27 561 7,78 6 890
Bonanza 17 501 6,32 3 556 13 635 8,52 3 736
S3 209 612 8,49 57 206 115 686 4,69 17 455
LH 43 882 7,91 11 157 17 083 2,04 1 123
S1 334 300 6,42 68 965 112 635 6,60 23 907

----------------------------------------------------------------------
Total 894 552 6,98 200 611 422 864 5,85 79 482
----------------------------------------------------------------------

Note : Une teneur de coupure supérieure de 34,29 g Au/T (1,0 oz Au/t)
est utilisée pour limiter l'influence des résultats d'analyse très élevés
au sein de la base de données d'échantillons lorsqu'on réalise une
estimation de ressources. Les résultats d'analyse plus élevés que la
teneur de coupure ont été réduits à cette teneur de coupure dans le
tableau 1. Une estimation "non coupée" est fondée sur la base de
données des résultats d'analyse sans aucun ajustement des résultats.


Les ressources ont été estimées sans appliquer de dilution, en utilisant une épaisseur réelle minimale de 1,5 mètre et une teneur de coupure supérieure de 1,0 oz Au/t (34,29 g Au/T) pour les résultats d'analyse à haute teneur. Les calculs ont été effectués par Olivier Grondin, géo., et Audrey Lapointe, géo., sous la supervision de Claude Gobeil, géologue de projet sénior, ing.. Claude Gobeil, ing., est la personne qualifiée tel que défini par la norme canadienne 43-101.

Incidence de la réconciliation de l'échantillonnage en vrac et l'usinage sur les estimations de resources

Alexis a complété un programme d'échantillonnage en vrac au cours du quatrième trimestre de 2007 (voir communiqué du 29 janvier 2008). En tout, 46 410 tonnes métriques de matériel extrait du gîte Lac Herbin ont été traitées et 6 732 onces d'or ont été récupérées. La réconciliation des résultats d'usinage et de l'or récupéré avec les ressources dans les secteurs exploités a été particulièrement révélatrice et appuie l'utilisation d'une teneur de coupure potentiellement plus élevée pour l'estimation des ressources indiquées. Les résultats des essais miniers dans la zone S1 suggèrent que les onces contenues dans les ressources indiquées se rapprochent davantage des onces récupérées seulement si une teneur de coupure supérieure à 68,57 g Au/T (2,00 oz Au/t) est utilisée. La sensibilité des ressources aux teneurs de coupure plus élevées est démontrée au tableau 2.



Tableau 2. Sensibilité des teneurs des ressources mesurées, indiquées et
présumées relativement à des teneurs de coupure plus élevées, projet Lac
Herbin, 31 décembre 2007, Corporation minière Alexis, Val-d'Or, Québec

---------------------------------------------------------------------------
Teneur de Ressources
coupure mesurées Ressources
supérieure et indiquées présumées
g Au/T oz Au/t (tonnes) (g Au/t) (oz Au) (tonnes) (g Au/t) (oz Au)
---------------------------------------------------------------------------
34,29 1,00 894 552 6,98 200 611 422 864 5,85 79 482
51,43 1,50 7,84 225 523 6,31 85 797
68,57 2,00 8,42 242 234 6,62 90 035
90,00 2,62 8,78 252 389 7,00 95 222
Non Non
coupé coupé 9,51 273 429 7,29 99 053
---------------------------------------------------------------------------


Exploration au Lac Herbin

Les travaux de forage souterrain en 2007 ont confirmé l'interprétation structurale du gîte. La minéralisation s'explique bien par un modèle de cisaillements de Riedel, avec deux éléments de contrôle importants, soit le cisaillement Ferderber au sud et une importante zone de cisaillement régionale de direction NE à l'ouest du Lac Herbin; ces deux structures traversent le Batholite de Bourlamaque, d'une superficie d'environ 100 kilomètres carrés. Le contexte structural qui renferme le gîte se trouve à l'intersection, ou tout près, de ces deux failles majeures, plonge abruptement vers le sud-ouest et devrait présenter une extension considérable en profondeur.

Les découvertes découlant des travaux de forage souterrain en 2007 comprennent :

- La minéralisation à haute teneur dans la zone S3-Deep South;

- La récente découverte de la zone HW2, une nouvelle zone potentiellement significative en profondeur et parallèle aux zones principales S1 et S3; et,

- La zone HW4, un nouveau cisaillement minéralisé orienté vers le NNE, situé immédiatement au sud-ouest du gîte.

Jusqu'à présent, les travaux d'exploration dans les zones HW2 et HW4 ont été très limités.

Quatre foreuses sont présentement en activité et une cinquième devrait arriver au cours du deuxième trimestre de 2008. Les forages dans la galerie d'exploration de la zone Hanging Wall au niveau 200-m, développée dans le cadre du programme d'exploration 2007, se poursuivent et permettront de vérifier le potentiel du gîte jusqu'au niveau 700- à 800-m au cours de 2008. La direction est très optimiste quant aux possibilités de trouver d'autre minéralisation, particulièrement en profondeur le long des corridors de ressources ouverts.

Incidences pour l'exploration en surface dans le Batholite de Bourlamaque

Alexis détient un intérêt de 100 % sur une superficie d'environ 100 kilomètres carrés dans le Batholite de Bourlamaque qui renferme plusieurs gîtes aurifères dont celui du Lac Herbin. Les travaux d'exploration antérieurs sur la propriété sont surtout restreints à l'entourage immédiat des anciennes mines Ferderber et Dumont, ainsi qu'autour du gîte Lac Herbin d'Alexis. Dans le reste du batholite, on retrouve en moyenne un seul sondage d'exploration, de 200 mètres de long, par kilomètre carré sur la propriété. Plusieurs indices aurifères y sont déjà connus.

Les géologues d'Alexis ont identifié un secteur de 10 kilomètres carrés au centre du batholite qui selon eux renfermerait plusieurs intersections structurales majeures, presque identiques à celles identifiées au Lac Herbin. L'indice NEF (6,76 g Au/T sur 3,96 m, sondage 2102-51) est situé dans ce secteur. Un programme de 10 sondages totalisant 2 500 m de forage sera réalisé dans ce secteur au cours de l'été 2008.

Méthodologie du calcul de resources

Des sections longitudinales ont été préparées parallèles à chaque zone minéralisée avec les projections horizontales des points mitoyens de toutes les intersections de tous les sondages, auxquelles ont été assignées la teneur coupée et l'épaisseur réelle dans chaque sondage. Les blocs de ressources ont été définis sur la section longitudinale à l'aide de ces intersections et dans les secteurs d'excavations souterraines, en utilisant la limite médiane entre les sondages. Les ressources ont été définies conformément aux normes de l'ICM sur les définitions pour les ressources minérales et les réserves minérales.

Les ressources minérales mesurées sont constituées de blocs d'un maximum de 10 m au-dessus ou en-dessous d'une excavation minière le long d'une zone minéralisée. La teneur est la moyenne pondérée des échantillons en éclats prélevés sur chaque front de taille, sur une distance totale de 10 mètres dans l'axe de la galerie. Un front de taille dans un secteur de veines est normalement échantillonné à chaque ronde, donc à chaque 1,8 mètre environ.

Les ressources minérales indiquées sont constituées de blocs formés d'une grille régulière de forage avec des intersections de forage dont l'espacement à mi-distance est de 20 mètres maximum. Exceptionnellement, un bloc de ressources peut être classifié comme ressources indiquées dans une grille de forage plus espacée, s'il fait partie d'un corridor minéralisé bien défini avec des forages rapprochés dans certains secteurs du corridor minéralisé. La géométrie et l'extension du corridor doivent être connus latéralement et une bonne continuité doit être établie dans la direction du bloc de ressources indiquées.

Les ressources minérales présumées couvrent des secteurs où les données de forage sont plus espacées que l'espacement de 20 mètres requis pour les ressources indiquées, mais d'au maximum 50 mètres entre les sondages dans un corridor minéralisé.

Les ressources ont été calculées en utilisant une densité de 2,79 tonnes par mètre cube; les épaisseurs réelles; et la longueur projetée des blocs de ressources longitudinaux mesurée sur des sections perpendiculaires à chaque zone.

Les estimations de ressources sur le projet Lac Herbin sont supervisées par M. Claude Gobeil, ing. et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Mlle Audrey Lapointe, géo., est géologue minière responsable de la production et du contrôle des teneurs, et M. Olivier Grondin, géo., est responsable de l'exploration sur le site minier. Les échantillons pour analyse économique ont été prélevés de carottes de forage d'exploration sciées en deux, avec une moitié envoyée à un laboratoire commercial pour analyse et l'autre moitié conservée comme témoin. Les carottes de forage de production sont échantillonnées à 100 %. Un protocole rigoureux de contrôle de la qualité est appliqué incluant l'insertion, dans chaque lot d'échantillons, d'échantillons de référence minéralisés, d'échantillons stériles et de duplicata de terrain. Les analyses ont été effectuées par ALS Chemex - Chimitec de Val-d'Or (Québec).

M. Claude Gobeil, ing. et personne qualifiée, a révisé le contenu de ce communiqué.

A propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société canadienne d'exploration et de développement inscrite à la Bourse de Toronto. Alexis détient un portefeuille de propriétés exceptionnelles couvrant les camps miniers de Val-d'Or et de Rouyn-Noranda au Québec. La société possède l'usine de traitement aurifère Aurbel, d'une capacité de 1400 tonnes par jour, et détient un intérêt de 100 % dans la propriété Aurbel. Alexis aura complété l'acquisition de 100 % des intérêts de Ressources Aur sur une superficie d'environ 212 kilomètres carrés dans le camp minier de Val-d'Or au début de 2008. Alexis a également l'option d'acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété aurifère Lac Pelletier à Rouyn-Noranda. La société a complété l'acquisition d'un intérêt de 50 % sur une superficie d'environ 786 kilomètres carrés dans le camp minier de Rouyn-Noranda et forme maintenant une coentreprise avec Xstrata Copper. Alexis poursuit ses approches d'exploration stratégiques visant à la fois l'or et les métaux usuels sur toutes ses propriétés; l'objectif premier demeurant le potentiel d'amener les gîtes aurifères Lac Herbin, détenu en propriété exclusive, et Lac Pelletier au stade de production en 2007-2008. Une foreuse en surface est présentement en activité dans le camp de Val-d'Or et une autre dans le camp de Rouyn-Noranda.

Informations prospectives. Ce document pourrait renfermer ou faire référence à des informations prospectives fondées sur les attentes actuelles, incluant mais ne se limitant pas à des projections de minéralisation, des estimations quant à l'horaire et les coûts de production, les prix des substances minérales, la faisabilité des projets, et les plans d'exploitation future. Les énoncés prospectifs sous-tendent d'importants risques et incertitudes, et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus. Ces énoncés prospectifs sont faits en date du présent document et nous n'assumons aucune responsabilité quant à la mise à jour ou la révision de ces énoncés afin de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Renseignements

  • Corporation minière Alexis
    David Rigg
    Président et chef de la direction
    (416) 861-5889
    (416) 861-8165 (FAX)
    ou
    Corporation minière Alexis
    Bruce Barch
    Directeur des relations avec les investisseurs
    (416) 861-5905
    ou
    Corporation minière Alexis
    Louis Baribeau
    Relationniste, Québec
    (514) 667-2304
    Courriel : info@alexisminerals.com
    Site Web : www.alexisminerals.com