Corporation miniere Alexis
TSX : AMC
OTCQX : AXSMF

Corporation miniere Alexis

05 avr. 2011 08h00 HE

Alexis conclut une entente historique visant à acquérir un intérêt de 100 % dans les propriétés en coentreprise à Rouyn-Noranda, Québec

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 5 avril 2011) - CORPORATION MINIÈRE ALEXIS (TSX:AMC)(OTCQX:AXSMF) (« Alexis » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer la signature d'une entente historique avec son partenaire en coentreprise Xstrata Canada Corporation – Xstrata Copper Canada Division [« Xstrata Copper »] en vertu de laquelle Alexis pourra acquérir un intérêt de 100 % dans les propriétés en coentreprise couvrant une superficie d'environ 750 km2 dans le camp minier de Rouyn-Noranda, Québec. Alexis deviendra le détenteur enregistré à 100 %, exception faite d'un secteur désigné de 28,51 km2 où la Société détiendra un intérêt bénéficiaire de 100 % sur tous les droits minéraux sous une profondeur de 200 mètres. Les droits de surface et les passifs jusqu'à cette profondeur, incluant toutes les infrastructures minières, de traitement et de fonderie, demeureront la propriété exclusive de Xstrata Copper.

Conditions de l'entente d'acquisition d'un intérêt de 100 %

Les conditions de base de l'entente sont les suivantes :

1. Paiement à Xstrata Copper de 200 000 $ à la signature.

2. Xstrata Copper conservera un droit de rachat allant jusqu'à 65 % d'intérêt sur tout gîte de métaux usuels qui renferme plus de 350 000 tonnes de cuivre métal équivalent sur présentation d'une estimation de ressources conforme à la norme 43-101, sous réserves des modalités suivantes :

--Paiement à Alexis du triple des dépenses d'exploration et de mise en valeur spécifiques au projet;

--Paiement à Alexis du triple des dépenses d'exploration régionale pour les métaux usuels à Rouyn, jusqu'à un maximum de 20 millions $;

--Xstrata Copper devra compléter une étude de faisabilité conforme à la norme 43-101, dans un délai précis et sans frais pour Alexis;

--Alexis conservera un intérêt de 35 %; aura droit à une période de financement de 6 mois suivant une décision de production; et participera à un comité de gestion en coentreprise au sein duquel les décisions minières importantes devront faire l'objet d'un consentement unanime.

Le droit de rachat ne s'applique pas dans le cadre d'un gîte aurifère, défini comme un gîte où la valeur en or et en argent serait trois fois supérieure à la valeur en métaux usuels, basé sur les prix de clôture moyens des métaux sur six mois. Par conséquent, les gîtes aurifères seront entièrement sous la gouverne d'Alexis.

3. Xstrata Copper conservera une redevance de 1-2 % des revenus nets de fonderie (« NSR ») sur tous les métaux et sur tous les claims miniers transférés à Alexis. Là où des redevances historiques existent, la redevance combinée ne pourra dépasser 3-4 %. Dans les secteurs où il n'y a pas de redevances antérieures, la redevance NSR ne pourra pas dépasser 2 %.

4. Xstrata Copper aura le droit d'explorer et d'exploiter les matériaux de fonderie (par exemple le fondant) dans tous les secteurs. Si des matériaux de fonderie sont éventuellement exploités sur les propriétés d'Alexis, alors Alexis recevra une redevance de 0,50 $ par tonne, plus 50 % de tout or qui pourrait en être récupéré.

5. Suite à la signature, Alexis et Xstrata Copper travailleront en collaboration pour une période de 12 mois afin de réviser les ententes sous-jacentes intervenues au cours des 40 dernières années pour développer ce portefeuille de propriétés unique, afin de résoudre tous les enjeux liés à des droits ou des obligations à des tierces parties.

6. La propriété West Ansil, constituée de 10 claims, sera exclue de l'entente et demeurera sous forme d'une coentreprise 50/50.

7. Xstrata conservera son droit de premier refus concernant l'usinage et la fusion à forfait sur toute production de métaux usuels.

8. Tous les secteurs d'intérêt régionaux applicables en vertu de l'entente antérieure de coentreprise sont annulés.

Historique de la coentreprise

Alexis a conclu une entente d'option avec Noranda inc. le 16 juin 2004, dans le but d'entreprendre des travaux d'exploration intensifs et ainsi acquérir un intérêt de 50 % dans un portefeuille de propriétés qui couvrait environ 70 % des terrains favorables dans le Camp minier central très prolifique (anciennement connu comme la « Capitale canadienne du cuivre ») et ses extensions dans la grande région environnante du Camp minier de Rouyn-Noranda. Alexis a rempli tous ses engagements en janvier 2007 et a ainsi acquis un intérêt participatif de 50 %, après avoir engagé des dépenses d'exploration de 19,5 M$.

Alexis bénéficie de l'entente

La direction d'Alexis considère que cette région présente un potentiel significatif pour de nouvelles découvertes minérales de classe mondiale. Le secteur jouit d'un long historique de découvertes et de production. Au cours des 80 dernières années, la production dans le camp de Rouyn-Noranda est issue de plus de 50 mines, soit 20 anciens producteurs de métaux usuels principalement, et 30 anciennes mines à prédominance aurifère (voir tableau 1).

Tableau 1. Production historique totale en métaux usuels et en or dans le camp de Rouyn-Noranda, Québec.
    Production historique en métaux usuels       Production historique en métaux précieux
  2,4 millions de tonnes de cuivre     19,5 millions d'onces d'or
  1,9 million de tonnes de zinc     94,4 millions d'onces d'argent

Les propriétés d'Alexis couvriront les anciennes mines Horne, Quémont, Ansil, Corbet, Gallen, Waite, East Waite, Waite-Amulet et Newbec; ainsi que de nombreux indices d'or et de métaux usuels. Le potentiel en profondeur et latéralement de ces gisements historiques sera révisé par Alexis dans le cadre de ses futurs travaux d'exploration. Selon un survol des 107 gîtes connus dans la région de Rouyn à Val-d'Or répertoriés dans la base de données de production minière publiée par le gouvernement pour la région de l'Abitibi au Québec, 99 gisements, s'ils étaient découverts dans le cadre de cette entente, seraient contrôlés à 100 % par Alexis, et seuls 8 pourraient faire l'objet d'un droit de rachat.

Le budget d'exploration d'Alexis en 2011 en Abitibi est d'environ 4 millions $, dont près de 0,5 million $ sera alloué à des programmes d'exploration préliminaires cette année afin de vérifier des cibles prioritaires identifiées dans le secteur de Rouyn.

Contrôle de la qualité

Les données présentées dans ce communiqué ont été compilées, révisées et approuvées par David Rigg, P.Geo., personne qualifiée tel que défini par la norme canadienne 43-101.

À propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société minière canadienne ouverte axée sur l'exploration et le développement minier. La Société est inscrite à la Bourse de Toronto (le « TSX ») sous le symbole « AMC », et ses titres se transigent aux États-Unis sur le marché hors-cote international OTCQX sous le symbole « AXSMF ». La Société vise à croître par le biais de l'exploration, du développement et de l'acquisition de propriétés minières et directement et indirectement, par le biais de partenariats en coentreprise. Alexis entame maintenant sa deuxième année complète à titre de producteur d'or junior. La Société détient une position de terrain dominante (plus de 1 050 km2) dans trois des plus riches camps miniers au Canada : Val-d'Or et Rouyn-Noranda dans le district de l'Abitibi au Québec, Canada, qui occupe historiquement le 3e rang parmi les plus grandes régions productrices d'or au monde; ainsi que Snow Lake au Manitoba, Canada. Alexis fait de l'exploration sur toutes ces propriétés à la recherche de nouvelles découvertes de classe mondiale, tout en gardant l'accent sur l'objectif de faire progresser Alexis en producteur d'or d'échelon intermédiaires.

Informations prospectives

Le présent communiqué comprend des « informations prospectives » au sens des lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières. Les informations prospectives comprennent notamment, sans s'y limiter, des énoncés portant sur l'impact des résultats de forage sur la Société et sa compréhension de la propriété, la durée et la quantité d'exploration future, et le rendement financier ou d'exploitation futur d'Alexis et ses projets. De façon générale, les informations prospectives peuvent être identifiées par l'emploi de terminologie prospective comme « planifie », « prévoit » ou « ne prévoit pas », « est attendu », « budget », « échéancier », « estimations », « prévisions », « entend », « anticipe » ou « n'anticipe pas », « est d'avis » ou des variations de ces termes et expressions, ou des formulations qui suggèrent que certaines actions, événements ou résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « seront entreprises », « se produiront » ou « seront atteints ». Les informations prospectives sous-tendent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le niveau d'activité, le rendement ou les réalisations de la Société soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de telles informations prospectives, incluant sans s'y limiter, les risques décrits dans la notice annuelle de la Société, laquelle est disponible sous le profil de la Société sur SEDAR. Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats présentés dans les informations prospectives, il pourrait y avoir d'autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus. Rien ne garantit que ces informations s'avéreront exactes, et il s'ensuit que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans de tels énoncés. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux informations prospectives. La Société n'assume aucune obligation d'actualiser les informations prospectives, sauf si requis par les lois applicables sur les valeurs mobilières.

Renseignements