Corporation miniere Alexis
TSX : AMC
OTCQX : AXSMF
PINK SHEETS : AXSMF

Corporation miniere Alexis

15 juil. 2010 08h00 HE

Alexis ouvre sa propre usine de traitement d'or pour réduire ses coûts

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 15 juillet 2010) - CORPORATION MINIÈRE ALEXIS (TSX:AMC)(OTCQX:AXSMF)(PINK SHEETS:AXSMF) (« Alexis » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer que son usine de traitement de l'or, détenue à 100 %, a été entièrement réaménagée dans le cadre d'une initiative visant à réduire les coûts. Le but premier de ce projet consiste à réduire les coûts de transport et d'usinage à forfait, ce qui aura comme effet global de réduire substantiellement le coût comptant d'environ 12 à 15 $ par tonne, en usinant à l'interne le minerai provenant de la mine d'or Lac Herbin de la Société, située près de Val-d'Or, Québec. Le fait de rendre l'usine Aurbel opérationnelle représente également un autre jalon dans la stratégie de croissance de la Société, en établissant un nouvel actif en opération pour Alexis. En usinant son propre minerai, Alexis s'assure ainsi de bénéficier de flux de trésorerie plus stables comparativement à l'approche sporadique vécue dans la dernière année dans le cadre de l'entente d'usinage à forfait antérieure. Un autre avantage provient du potentiel d'éventuellement gagner des revenus additionnels en offrant de l'usinage à forfait à d'autres projets locaux externes à Alexis.

Depuis que la mine Lac Herbin est entrée en production il y a 19 mois, le minerai de la mine est transporté par camion sur une distance d'environ 35 km pour être usiné à forfait à l'usine Camflo, exploitée par Mines Richmont. Présentement, les stocks de minerai de la mine Lac Herbin, accumulés tandis que l'usine Aurbel était remise en service, sont traités à l'usine Camflo afin d'accélérer la récupération de l'or contenu.

L'usine Aurbel, située sur la propriété Aurbel d'Alexis, se trouve à seulement 1,8 km à l'est de la mine d'or Lac Herbin, ainsi les délais et les coûts seront réduits maintenant que l'usine est opérationnelle. Le réaménagement de l'usine Aurbel a débuté vers la fin juillet 2009 et la remise en service vers la fin mars 2010, par le concassage de minerai à faible teneur. L'usine utilise un procédé par gravité-flottation-cyanuration et a été aménagée de façon à pouvoir traiter jusqu'à 800 tonnes par jour (tpj). On y traite actuellement environ 650 tpj afin de perfectionner le procédé et améliorer le taux de récupération du niveau actuel à 88-92 % pour l'amener au niveau ciblé de 94-96 %. L'usine opère selon un horaire hebdomadaire écourté durant cette période de rodage pour atteindre la capacité prévue de 800 tpj, et traitera le minerai provenant de Lac Herbin selon le taux d'extraction usuel de la mine, qui est de 450 à 480 tpj.

L'usine Aurbel (anciennement Belmoral) a initialement été acquise de Ressources Aur (alors acquise de Teck) en 2006 et avait été placée en mode de surveillance et maintien. Entièrement réaménagée, l'usine pourrait atteindre une capacité de 1400 tpj. L'usine à l'origine traitait le minerai provenant de la mine d'or Ferderber, au-dessus de laquelle l'usine a été construite, et la mine d'or Dumont située à proximité. Les mines Ferderber et Dumont ont été fermées au milieu des années 1990 ainsi que l'usine, et les deux mines sont également détenues par Alexis (voir communiqué du 7 mai 2009 portant sur les résultats de forage et le potentiel à Dumont). Le coût de remplacement pour l'usine, le site et les infrastructures a été évalué de façon indépendante à environ 36 millions $.

L'usine Aurbel est l'une des deux usines de traitement de l'or détenues par Alexis, l'autre étant l'usine de 2150 tpj située à Snow Lake, Manitoba, qui a été acquise dans le cadre de la récente acquisition de Garson Gold Corp. (voir communiqué du 20 octobre 2009).

Contrôle de la qualité

Le contenu technique et scientifique du présent communiqué a été révisé par Keith Boyle, ing., vice-président exécutif et chef des opérations de Corporation minière Alexis et personne qualifiée tel que défini par la norme canadienne 43-101.

À propos de Corporation minière Alexis

Corporation minière Alexis est une société minière canadienne inscrite à la Bourse de Toronto (symbole « AMC ») dont les titres se transigent aux États-Unis sur le marché hors-cote international OTCQX (symbole « AXSMF »). Alexis possède une mine d'or en production à Val-d'Or et a le droit d'acquérir un intérêt de 100 % dans la propriété aurifère Lac Pelletier à Rouyn-Noranda, tous deux au Québec. Alexis possède également la mine Snow Lake au Manitoba. Avec ces actifs en main, Alexis a le potentiel d'accroître sa production aurifère dans l'avenir. Alexis vise un niveau de production aurifère d'échelon intermédiaire en 2011. Alexis fait de l'exploration dans les prolifiques camps miniers de Val-d'Or (212 km2 en propriété exclusive) et Rouyn-Noranda (785 km2 en coentreprise à 50/50 avec Xstrata Copper), ainsi que dans le camp minier de Snow Lake (50 km2 en propriété exclusive). Pour de plus amples détails sur Corporation minière Alexis, veuillez consulter www.alexisminerals.com.

Informations prospectives 

Ce communiqué peut renfermer ou faire référence à des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, basées sur les attentes actuelles de la Société, comprenant notamment sans s'y limiter, des prévisions de minéralisation, les futures priorités d'exploration, des estimations de coûts, des prévisions de dépenses en capital et de frais d'exploitation, de futurs projets et techniques d'exploration, des estimations quant à la durée et les coûts d'exploration, les prix des substances, et de futurs projets d'exploitation minière. Les énoncés prospectifs sous-tendent d'importants risques et incertitudes, incluant les risques identifiés dans la notice annuelle de la Société, disponible sous le profil de la Société sur SEDAR, ainsi que d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus. Les estimations et les hypothèses qui sous-tendent les informations prospectives reposent sur une analyse technique et scientifique détaillée réalisée par la direction de la Société, les résultats de programmes de forage et d'autres travaux d'exploration, l'analyse de consultants externes et des renseignements obtenus par la Société auprès de tierces parties. Le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux informations prospectives. Ces énoncés prospectifs sont faits en date des présentes, et la Société n'est aucunement responsable de mettre à jour ou de réviser ces énoncés pour refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances.

Renseignements