POSTES CANADA

POSTES CANADA

07 sept. 2010 11h23 HE

Alphabétisation : Postes Canada rend hommage aux enseignants et aux apprenants

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 7 sept. 2010) - Postes Canada a dévoilé aujourd'hui le nom des lauréats de ses Prix communautaires de l'alphabétisation de 2010. Les récipiendaires de la 17e édition des Prix ont surmonté des obstacles majeurs et fait preuve d'une volonté inébranlable d'améliorer leurs capacités de lire et d'écrire. Les onze candidatures retenues pour les catégories Accomplissement personnel et Éducation viennent de toutes les régions du Canada, de Quesnel, en Colombie-Britannique jusqu'à Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick. Établis en 1993, les Prix communautaires de l'alphabétisation de Postes Canada ont pour but de reconnaître les réalisations des apprenants et des organismes communautaires qui les ont appuyés.

« Les témoignages des lauréats racontent le courage de ces personnes pour faire fi de circonstances défavorables et chercher à améliorer leurs compétences en lecture et en écriture ainsi que leur qualité de vie », explique Anthony Wilson-Smith, vice-président, Communications et affaires publiques.

Récipiendaires des Prix communautaires de l'alphabétisation de 2010

Accomplissement personnel - Anglais

  • Dean Christie, Zealand (NB)
  • Jack Osborne, North Bay (ON)

Accomplissement personnel - Français

  • Liliane Biti, Winnipeg (MB)
  • Francine Bouffard, Châteauguay (QC)

Éducation - Anglais

  • Carolyn Reicher, Calgary (AB)
  • Rebecca Beuschel, Quesnel (BC)
  • Jayne Geldart, Darmouth (NS)
  • Tim Nicholls Harrison, Owen Sound (ON)

Éducation - Français

  • Monique Bouchard, Petit-Rocher (NB)
  • Karen Kavouette, Alma (QC)

Les Prix communautaires de l'alphabétisation de Postes Canada sont décernés pour la 17e année. Ces prix et distinctions seront remis à l'occasion de cérémonies régionales au cours des prochaines semaines; on rendra hommage aux lauréats au cours de cérémonies organisées dans leurs collectivités, et ils recevront un prix de 300 $ (Accomplissement personnel) ou de 500 $ (Éducation). Postes Canada est heureuse de pouvoir profiter de l'appui de Lowe Martin à titre de commanditaire officiel

ÉDUCATEUR(RICE) – ANGLAIS

ALBERTA

Carolyn Reicher

Au cours des dix dernières années, Carolyn Reicher a joué un rôle clé en matière de conception, de mise en œuvre et d'évaluation d'occasions d'apprentissage en alphabétisation chez les Calgariens d'âge adulte. Fervente militante de l'alphabétisation des adultes, Carolyn a travaillé en étroite collaboration avec des agences et des particuliers pour renforcer la compréhension des enjeux de l'alphabétisation et accroître l'accès aux services connexes.

La passion de Carolyn pour l'alphabétisation s'est confirmée en 2000 lorsqu'elle a demandé la création d'un nouveau programme d'alphabétisation des adultes à la bibliothèque publique de Calgary. Sans aucune formation en matière d'élaboration de programmes d'alphabétisation, Carolyn a joué un rôle primordial dans la conception d'un programme mettant l'accent sur les avantages de la lecture. Elle a également mis en place une bibliothèque de prêt spécialement destinée aux apprenants et aux bénévoles du programme. Depuis le lancement du programme, plus de 350 apprenants ont amélioré leurs compétences en lecture et en écriture, et se sont ouverts ainsi à de nouvelles perspectives de vie.

Selon Rosemary Griebel, administratrice de projets spéciaux à la bibliothèque publique de Calgary : « Chaque jour, l'énergie de Carolyn, son engagement et son attitude positive sont une source d'inspiration pour les apprenants et les bénévoles ainsi que pour les collectivités dans lesquelles ils vivent ».

COLOMBIE-BRITANNIQUE

Rebecca Beuschel

Rebecca Beuschel travaille dans le domaine de l'alphabétisation depuis plus de dix ans. Elle enseigne l'anglais langue seconde (ALS) aux adultes et coordonne des programmes de tutorat sur l'alphabétisation des adultes et des programmes d'alphabétisation familiale. Elle travaille actuellement comme coordonnatrice de l'alphabétisation à la Literacy Quesnel Society.

La vision de son comité n'est pas de multiplier les services, mais plutôt de tirer profit de ce que la communauté a à offrir. Rebecca prend très au sérieux le volet « action sociale » de son poste de coordonnatrice à l'alphabétisation. Plutôt que de travailler directement avec les apprenants, elle travaille avec les gens et les organisations qui interagissent avec des apprenants potentiels. Elle travaille aussi avec des coordonnateurs de programme de différents domaines, comme les banques alimentaires et les établissements offrant des cours sur le rôle parental, ainsi qu'avec une myriade de fournisseurs de services, afin de les aider à comprendre les défis de l'alphabétisation.

Mary Sjostrom, mairesse de la ville de Quesnel précise que Mme Beuschel est une inspiration pour de nombreux apprenants adultes et d'éducateurs, et qu'on doit l'applaudir pour ses efforts et sa contribution exceptionnels au sein de nos collectivités. 

NOUVELLE-ÉCOSSE

Jayne Geldart

Jayne Geldart enseigne dans le cadre du programme de cours d'anglais langue seconde (ASL) depuis plus de 20 ans. Elle a passé plusieurs années à travailler en collaboration avec l'organisme Immigrant Settlement and Integration Services (ISIS) afin d'appuyer l'intégration des immigrants adultes dans la collectivité. Elle a également travaillé pendant de nombreuses années en tant qu'instructrice d'ALS, enseignant l'anglais aux nouveaux immigrants du Canada. Sa compassion et son grand engagement ont aidé près d'un millier d'entre eux à apprendre l'anglais et à s'établir dans leurs collectivités.

En tant qu'instructrice d'ALS, Jayne enseigne l'anglais à des apprenants peu ou non scolarités, qui n'ont aucune expérience de l'anglais écrit et qui, souvent, ne sont pas conscients de l'importance de l'écriture. Dans le cadre de l'ISIS, elle a élaboré un programme unique pour les apprenants débutants. Le Program for the Acquisition of Literacy Skills (PALS) a été reconnu à l'échelle régionale comme pratique exemplaire et est considéré comme un modèle pour les apprenants débutants à l'échelle du pays. 

Auprès de ses collègues, Jayne utilise ses connaissances et ses compétences afin d'appuyer et de guider les instructeurs d'ASL qui ont moins d'expérience. Pour reprendre les mots d'un des membres de son équipe : « Jayne est la meilleure directrice que j'ai eue au cours de ma carrière professionnelle. Elle est ouverte, juste, attentionnée et amusante. Elle est aussi une source de motivation fantastique et favorise l'esprit d'équipe. »

ONTARIO

Tim Nicholls Harrison

Tim Nicholls Harrison est un fervent promoteur de l'alphabétisation depuis plus de 22 ans. Pendant toutes ces années, Tim a joué un rôle clé dans la création et l'élaboration de plusieurs réseaux d'alphabétisation. Il a occupé des postes de cadre dans de nombreux réseaux régionaux, y compris membre fondateur et président du réseau local d'apprentissage Quality in Lifelong Learning (QUILL) Network.

La participation continue de Tim dans l'organisation Grey Bruce Children's Alliance s'est avérée primordiale pour la formation en vue de la certification « Bridges out of Poverty » de 50 membres du personnel venant de plusieurs organisations communautaires locales. Cette initiative profitera à la région d'Owen Sound pendant des décennies.

Ces dernières années, Tim s'est concentré sur le développement des compétences d'apprentissage du 21e siècle (p. ex., Web 2.0, compétences relatives aux médias sociaux) et le partage de son savoir et de son expertise avec des étudiants et des spécialistes du programme Formation de base et alphabétisation par l'entremise d'ateliers. 

Tim a également mis en place deux campagnes de collecte de fonds : Scrabble for Literacy Tournament et Novel Marathon for Literacy. Ces activités ont permis de recueillir des milliers de dollars pour des initiatives relatives à l'alphabétisation et ont servi de modèles pour d'autres campagnes de collecte de fonds locales à l'échelle de l'Ontario. 

ÉDUCATEUR(RICE) – FRANÇAIS

NOUVEAU-BRUNSWICK

Monique Plourde Bouchard

Deuxième d'une famille de dix enfants, Monique Plourde Bouchard abandonne l'école tôt afin d'aider ses parents. Alors qu'elle est mère au foyer, elle s'inscrit au collège communautaire et termine ses études secondaires. Souhaitant, à son tour, aider les gens qui veulent apprendre, elle enseigne à temps partiel à des personnes analphabètes. Stimulée par son expérience, elle entreprend des études universitaires et obtient un diplôme en enseignement.

Ingénieuse et engagée, Madame Plourde Bouchard met sur pied de multiples projets qui soutiennent l'intérêt des apprenants tout en leur permettant d'acquérir des connaissances variées. Au nombre de ces projets figurent la composition d'une chanson et la rédaction d'un livre de recettes. L'enseignante s'investit également dans la communauté. Elle siège au Conseil d'Alphabétisation Restigouche-Ouest pendant six ans, d'abord à titre de trésorière, puis de présidente. Elle devient ensuite représentante de sa région auprès de la Fédération d'alphabétisation du Nouveau-Brunswick et est aujourd'hui vice-présidente du Conseil alpha Bathurst Chaleur.

Madame Plourde Bouchard enseigne depuis huit ans à une classe de 35 apprenants ayant des besoins spéciaux. Outre ses qualités d'enseignante, cette dame au grand cœur est reconnue pour sa capacité à tirer le côté positif des gens qu'elle côtoie.

QUÉBEC

Karen Cayouette

Karen Cayouette enseigne depuis cinq ans dans le réseau scolaire lorsqu'elle offre ses services comme bénévole à un organisme d'alphabétisation qui l'engage comme formatrice.

Depuis, Madame Cayouette accueille personnellement chaque personne qui entre dans sa classe. Son intervention dépasse le cadre strict de la formation; elle n'hésite pas à s'inspirer des situations que vivent les membres du groupe pour favoriser l'action collective et citoyenne. Ce qu'elle leur propose, c'est d'apprendre dans l'action en veillant à ce que les connaissances acquises servent au quotidien.

Misant sur une approche collective et démocratique, elle incite les apprenants à travailler ensemble à la réalisation de projets variés comme la création d'un site Web et la publication d'un livre de recettes. Pour soutenir le désir des élèves d'aller plus loin, Madame Cayouette les aide à mettre sur pied la Jeune Coop « Cœur d'apprendre ». Ainsi, la formatrice pousse son enseignement au-delà de la lecture et de l'écriture en favorisant également le dialogue, l'entraide, l'autonomie et l'esprit d'entreprise.

Karen Cayouette fait plus qu'aider ses élèves à acquérir de nouvelles connaissances; elle confirme, par la confiance qu'elle leur accorde, les capacités dont chacun est porteur.

ACCOMPLISSEMENT PERSONNEL - ANGLAIS

NOUVEAU-BRUNSWICK

Dean Christie

Né avec une méningite spinale, Dean Christie a dû subir de multiples opérations jusqu'à l'âge de 28 ans et a dû apprendre à relever de nombreux défis. L'un d'entre eux consistait à apprendre à lire et à écrire.

Avant d'améliorer ses compétences dans ces domaines, il devait demander de l'aide pour lire, ce qui le frustrait énormément. Sans aptitude de base en lecture et en écriture, il ne pouvait pas poser sa candidature pour un emploi, lire le journal ou même lire le guide télé.

Après l'école secondaire, animé d'un grand désir de lire et de mieux comprendre la Bible, Dean a demandé de l'aide pour acquérir des habiletés de lecture. À l'automne 2000, il s'est tourné vers le Laubach Literacy Council, un organisme d'alphabétisation de Keswick Valley, qui l'a aidé à améliorer ses compétences en lecture et en écriture. Grâce à des séances de tutorat individuelles, l'aide de ses enseignants dévoués et son travail acharné, Dean a maintenant plus confiance en lui quand il lit, que ce soit devant sa congrégation ou lorsqu'il lit des histoires à sa petite nièce.

ONTARIO

Jack Osborne

Lorsque Jack Osborne a quitté l'école secondaire après une dixième année en classe adaptée, il n'avait presque aucune aptitude en lecture, en écriture et en mathématiques. Sans de telles capacités, il ne pouvait pas lire les journaux, les panneaux de signalisation, les étiquettes sur les produits, ni les avertissements. Jack a vite découvert que les possibilités d'emploi étaient limitées pour les personnes analphabètes. 

Après s'être marié et avoir commencé à fonder une famille, il voulait être là pour sa femme et ses enfants, que ce soit pour aider ces derniers à faire leurs devoirs, écrire des notes pour l'école ou lire le mode d'emploi de médicaments. À 29 ans, grandement motivé à améliorer ses capacités de lecture et d'écriture, Jack a communiqué avec le North Bay Literacy Council où il a été accueilli a bras ouverts. Depuis, il travaille très dur pour améliorer ses habilités en lecture et en écriture. Ses efforts lui ont ouvert de nombreuses portes et le plaisir de faire la lecture à ses enfants. Jack consacre également du temps au soutien des programmes d'alphabétisation de sa propre collectivité. En 2009, il a reçu avec beaucoup de fierté le Nancy Herdman Award du Conseil pour son dévouement et son engagement envers l'apprentissage.

ACCOMPLISSEMENT PERSONNEL – FRANÇAIS

MANITOBA

Liliane Biti

En 2007, Liliane Biti quitte le Congo pour échapper à la guerre. Avec l'aide du gouvernement et d'un organisme d'aide aux réfugiés, elle s'installe à Winnipeg.

À son arrivée, tout lui est difficile; elle ne peut exercer son métier de bijoutière et peine à franchir la barrière de la langue. Un groupe d'entraide l'aide à briser l'isolement et une amie l'inscrit au programme d'alphabétisation de Pluri-elles, un organisme manitobain. Madame Biti, qui n'a pas terminé sa troisième secondaire au Congo faute de moyens financiers, trouve l'apprentissage difficile; elle manque de confiance en elle et a de la difficulté à s'exprimer en français. Elle persévère toutefois, déterminée à finir ses études secondaires pour trouver un emploi qui lui convient.

Aujourd'hui, Madame Biti peut rédiger une lettre, lire des romans et regarder des films en français. Elle peut aussi entretenir une conversation et même seconder sa formatrice auprès d'autres personnes apprenantes. Forte de la confiance qu'elle a acquise grâce à son apprentissage, Madame Biti représente les personnes apprenantes au sein de la Fédération canadienne pour l'alphabétisation en français.

QUÉBEC

Francine Bouffard

N'ayant qu'une cinquième année du primaire, Francine Bouffard souffre de ne pouvoir aider ses enfants à faire leurs devoirs. Déterminée à apprendre, elle s'exerce à lire et à écrire à l'aide de circulaires.

Des problèmes familiaux l'amènent dans un centre spécialisé en intervention de crise, où on lui parle du Comité d'entraide populaire, un organisme qui se consacre, entre autres, à l'alphabétisation. Elle s'y inscrit et commence son apprentissage à raison d'une période par semaine. La première année est ardue, mais Madame Bouffard persévère et s'inscrit de nouveau l'année suivante. Elle participe à de nombreux ateliers et joue dans une pièce de théâtre malgré un problème de surdité. Ses nouvelles capacités de lecture et d'écriture lui permettent, à l'âge de 54 ans, d'obtenir son permis de conduire, un exploit qui force l'admiration de son entourage.

Aujourd'hui, Francine Bouffard peut lire, écrire et même se servir d'un ordinateur. Grâce au coup de pouce qu'elle a reçu du Comité d'entraide populaire, elle sait maintenant qu'elle aussi, a du talent.

Renseignements