Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

22 mars 2006 09h02 HE

Ambrilia annonce les résultats de l'exercice 2005 et la nomination de trois nouveaux membres au sein du conseil d'administration

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 22 mars 2006) - Ambrilia Biopharma inc. (auparavant Procyon Biopharma inc.) (TSX:AMB), une société de biotechnologie développant des traitements innovateurs dans les domaines du cancer et des maladies infectieuses, a annoncé aujourd'hui ses résultats de l'exercice financier 2005 ainsi que la nomination de trois nouveaux membres au sein de son conseil d'administration.

"2005 fût une année à la fois ardue et fructueuse pour Procyon Biopharma, marquée par la restructuration de la Société au début de l'année suivie de l'acquisition avec succès d'une nouvelle technologie contre le cancer, TVT-Dox, ainsi que l'atteinte d'importants jalons pour nos médicaments-candidats dans les domaines du VIH/SIDA et de l'oncologie," a mentionné Hans J. Mäder, président et chef de la direction d'Ambrilia Biopharma inc. "Plus récemment, la clotûre de l'acquisition de Cellpep S.A. et d'un financement concomitant de 18,1$ millions, qui a conduit à la création de la nouvelle entité d'affaires : Ambrilia Biopharma inc., s'inscrit dans l'histoire de Procyon comme étant un évènement enthousiasmant et transformateur qui devrait mener la Société sur le chemin de la croissance et de la rentabilité," a-t-il continué. "De plus, nous sommes très heureux de souhaiter la bienvenue à trois nouveaux membres au sein du conseil d'administration, tous des gestionnaires chevronnés provenant de l'Europe et des Etats-Unis. Ces derniers ajouteront une solide expertise au conseil d'administration et seront en mesure d'offrir de précieux conseils dans la mise en oeuvre de la stratégie d'affaire d'Ambrilia. Finalement, je désire remercier sincèrement Dr. Phil Gold, Dr. Chandra J. Panchal et M. Hans C. Fluehler pour leur dévouement et leurs services en tant que membres sortants du Conseil d'administration de la Société," a-t-il conclu.

NOMINATION DE NOUVEAUX MEMBRES AU SEIN DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Trois nouveaux membres ont été nommés au conseil d'administration d'Ambrilia. Se joignant au conseil sont Dr. Bonabes De Rougé, Dr. Philip S. Tabbiner et M. François Lombard. Les nouveaux membres remplaceront Dr. Phil Gold, M. Hans C. Fluehler et Dr. Chandra J. Panchal.

Dr. Bonabes De Rougé, ancien président et chef de la direction de Cellpep S.A. et présentement premier vice-président exécutif et chef de la direction scientifique d'Ambrilia Biopharma inc., possède plus de 30 ans d'expérience au sein de l'industrie pharmaceutique mondiale où il a occupé de nombreux postes exécutifs scientifiques nommément avec Servier et Beaufour-Ipsen. Au cours des 20 dernières années, il a développé une solide expertise dans le développement de peptides et il est un gestionnaire chevronné de l'ensemble du processus de développement d'un médicament et ce, à l'échelle internationale. Dr. Philip S. Tabbiner, présentement chef de l'exploitation de Theragenex, est un vétéran de l'industrie pharmaceutique et du diagnostic. Il a occupé des postes éxécutifs au sein de Chiron, Bayer Healthcare, Dupont-Merck, aaiPharma et BioCentrex. Pendant sa carrière de plus de 25 ans il a oeuvré dans pratiquement toutes les facettes commerciales du pharmaceutique et du diagnostic. M. François Lombard, présentement président directeur général de Turenne Capital Partenaires, possède une riche expérience en finances, en investissement et en gestion de portefeuille. M. Lombard a débuté sa carrière au sein de la Banque Mondiale, à Washington, et il a servi dans des rôles éxécutifs en gestion de projets financiers pour le compte de CCF et de CDC-Participations. Il est aussi le fondateur d'Epargne Partenaires S.A. qu'il a vendu en 1997 à CCF Charterhouse.

POINTS SAILLANTS DE 2005 ET APERCU POUR 2006

Le 1er mars 2006, Procyon a annoncé la clotûre du regroupement via acquisition avec Cellpep S.A., une compagnie française privée de biotechnologie développant des traitements dans les domaines de l'oncologie et des maladies infectieuses, où Procyon a acquis substantiellement tous les titres en circulation de Cellpep en échange d'un nombre d'actions ordinaires égal à une valeur de 39,1$ millions (en date du 19 janvier 2006). Un placement privé concomitant de 18,1$ millions en bons de souscription spéciaux et d'unités a aussi été complété avec succès, avec des investisseurs provenant de l'Amérique du Nord et de l'Europe. Suite à l'approbation de ses actionnaires le 24 février 2006, Procyon a changé sa dénomination sociale pour Ambrilia Biopharma inc. et ses actions continuent d'être échangées sur la Bourse de Toronto sous le nouveau symbole boursier: AMB

PPL-100 EN DEVELOPPEMENT CLINIQUE

Nous avons été heureux d'annoncer des résultats précliniques valables et prometteurs pour le PPL-100, démontrant son excellent profil d'innocuité, sa grande biodisponibilité par voie orale ainsi que son profil de résistance croisée favorable en comparaison avec des inhibiteurs de protéase actuellement disponibles sur le marché. De plus, les résultats d'une étude de sélection de résistance in vitro d'une durée d'un an réalisée en collaboration avec le professeur Mark Wainberg du Centre du VIH de l'Université McGill ont démontré que le PPL-100 possède une barrière génétique potentiellement élevée contre le VIH, rendant ainsi plus difficile pour le virus de développer des souches résistantes.

En décembre dernier, la Société a reçu l'approbation règlementaire de la Direction des produits thérapeutiques de Santé Canada lui permettant de débuter le premier essai clinique de Phase I chez l'homme. Aussi, c'est avec grand plaisir que la Société a reçu une contribution de 1,0$ million du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil National de Recherches Canada (PARI-CNRC) pour le développement clinique du PPL-100. L'étude est présentement en cours au Canada dans une société de recherche clinique à contrat accréditée par la " Food and Drug Administration " aux Etats-Unis et les résultats de cette étude devraient être dévoilés au cours de la seconde moitié de l'année 2006.

PROGRES POUR LE TRAITEMENT ET LE DIAGNOSTIC DU CANCER DE LA PROSTATE: PCK3145 ET PSP94

L'étude américaine établissant la posologie pour le PCK3145, notre peptide non-toxique destiné au traitement du cancer avancé de la prostate avec métastases, a démontré des résultats préliminaires aussi prometteurs que ceux du deuxième volet de la Phase IIa réalisé au Royaume-Uni. Les résultats des études réalisées aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ont démontré qu'une administration du PCK3145 une fois par semaine avait un effet sur la régulation de l'enzyme métastatique MMP-9. La Société a maintenant l'intention d'octroyer une licence à un partenaire pour le co-développement du PCK3145 et ainsi financer les études de Phase IIb planifiées au Canada et aux Etats-Unis et le développement clinique subséquent, en retour d'un partage de revenus.

Dans le domaine du diagnostic, nous avons été heureux d'annoncer les résultats d'une vaste étude, menée par le Dr Robert K. Nam du " Sunnybrook and Women's College Health Sciences Center " de l'Université de Toronto, avec les trousses de test de la protéine sécrétoire de la prostate de 94 acides aminés (PSP94) pour le diagnostic et le pronostic du cancer de la prostate qui ont démontré que le PSP94 d'Ambrilia est supérieur pour le dépistage du cancer agressif de la prostate que les marqueurs PSA (antigène prostatique spécifique) et ratio PSA libre sur le PSA total (FTPSA) actuellement sur le marché. Cette étude de Toronto, qui sera publiée dans l'édition d'avril 2006 du prestigieux " Journal of Urology ", complémente les efforts de notre partenaire, Medicorp, qui distribue actuellement pour des fins de recherche les 3 trousses de test PSP94 développées par Ambrilia. Aussi, la Société planifie octroyer une licence de co-développement et de distribution à un partenaire afin que le test devienne un marqueur sérologique commercial a être utilisé en combinaison avec le PSA pour identifier les patients ayant un cancer agressif de la prostate pouvant s'avérer fatal.

CONSTRUIRE DE LA VALEUR AU SEIN DU PORTEFEUILLE DE PRODUITS

En juin 2005, Ambrilia a complété l'acquisition de Bioxalis Medica inc., une société biopharmaceutique basée à Montréal et dédiée à la découverte et le développement de liposomes destinés à lutter de façon ciblée contre le cancer, et un financement concomitant sans syndicat de courtiers de 3,5$ millions en débentures convertibles. Cette acquisition a non seulement ajouté de l'expertise en développement au sein de l'équipe scientifique actuelle mais une technologie anti-cancer prometteuse au portefeuille de produits en oncologie de la Société: TVT-Dox, un système de ciblage des vaisseaux sanguins des tumeurs destiné au traitement des tumeurs solides. Les études précliniques seront initiées avec l'intention de déposer une demande de drogue nouvelle en 2008.

RESULTATS D'EXPLOITATION

Exercice terminé le 31 décembre 2005 par rapport à l'exercice terminé le 31 décembre 2004

La Société a subi une perte nette de 12 910 034 $ ou 0,14 $ par action ordinaire pour l'exercice terminé le 31 décembre 2005, contre une perte nette de 18 023 056 $ ou 0,23 $ par action ordinaire pour l'exercice précédent. Le recul de la perte nette est surtout attribuable à la restructuration effectuée en janvier 2005 ayant entraîné une baisse des frais de recherche et développement en 2005, et à la réduction en 2004 de la valeur comptable de la propriété intellectuelle de 1,6 million de dollars par suite de la décision de la Société de cesser les recherches sur la technologie ANsA.

Les produits d'exploitation pour l'exercice 2005 se sont établis à 274 346 $, comparativement à 334 473 $ pour l'exercice précédent. La diminution des produits d'exploitation pour 2005 résulte principalement d'une diminution des intérêts créditeurs en 2005, laquelle est attribuable à un recul du volume moyen de l'encaisse qui a plus que contrebalancé l'effet de la hausse des taux d'intérêt.

Les frais bruts de recherche et développement se sont élevés à 8 331 698 $ en 2005, contre 12 709 113 $ en 2004. La baisse de 4 377 415 $, soit 34 %, par rapport à 2004 reflète le volume réduit des dépenses de l'exercice, en raison surtout des diminutions de 3,3 millions de dollars pour Fibrostat®, et de 0,9 million de dollars pour le PCK3145. Les crédits d'impôt pour la recherche et le développement ont été moindres en 2005, s'établissant à 880 000 $, comparativement à 1 157 869 $ en 2004. Cette régression est imputable à l'incidence de la baisse des frais de recherche et développement. En 2005, ceux-ci ont représenté 60 % des dépenses totales avant les crédits d'impôt et la réduction de la valeur comptable de la propriété intellectuelle, contre 71 % pour 2004. Ce dernier élément rend aussi compte de la baisse importante des frais de recherche et développement, alors qu'une diminution des frais administratifs a été plus que compensée par une augmentation des coûts d'emprunt.

Les frais d'administration pour 2005 ont totalisé 3 457 896 $, soit une diminution de 318 328 $ ou 8 % par rapport à 3 776 224 $ pour l'exercice précédent. Cette diminution est principalement attribuable à la réduction des honoraires d'experts-conseils.

La dotation aux amortissements a atteint 986 086 $ en 2005, contre 1 118 378 $ en 2004. Cette baisse résulte principalement de la réduction provenant de la radiation, en 2004, de la valeur comptable de la technologie ANsA, laquelle a été partiellement compensée par l'amortissement supplémentaire découlant de l'acquisition de Bioxalis Medica Inc. le 29 juin 2005.

Les intérêts sur la dette à long terme se sont élevés à 840 804 $ pour l'exercice 2005, alors qu'ils atteignaient 374 170 $ en 2004. L'augmentation est attribuable à l'intérêt additionnel sur la facilité de crédit Biolevier, sur laquelle un montant supplémentaire de 4 000 000 $ a été prélevé en décembre 2004, et sur l'émission, le 29 juin 2005, de débentures convertibles à 7 % d'intérêt totalisant 3 500 000 $.

L'abandon du développement du Fibrostat® par la Société a donné lieu à la constatation d'une dépréciation de 179 698 $ en 2005. Bien que la Société ait l'intention de se départir de cette technologie ou d'en octroyer la licence, le produit qu'elle obtiendra, le cas échéant, ne peut pas être évalué à ce moment-ci. Par conséquent, la valeur comptable nette de cette technologie au 30 juin 2005 a été radiée.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

Au 31 décembre 2005, la trésorerie et les équivalents de trésorerie et les placements à court terme totalisaient 5 360 158 $, contre 15 720 424 $ au 31 décembre 2004. En plus de la trésorerie et les équivalents de trésorerie et les placements à court terme totalisant 5 360 158 $ au 31 décembre 2005, la Société disposait de 1 million de dollars sur la facilité de crédit de Biolevier et d'un montant approximatif de 1 500 000 $ de crédit d'impôt à l'investissement recouvrables reliés aux exercices antérieurs dont l'encaissement est prévu sous peu. La diminution de 10 360 266 $ tient surtout du décaissement de 13 040 195 $ nécessaire au financement des activités d'exploitation pour l'exercice 2005. Ce décaissement comprend une hausse de 2 720 771 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement, attribuable principalement à un accroissement de 1 378 001 $ des débiteurs découlant d'une avance de 1 500 000 $ liée à l'acquisition de Cellpep S.A., de crédits d'impôts à l'investissement recouvrables de 1 080 566 $ et de charges payées d'avance de 558 108 $ imputables au paiement de 569 311 $ dans le cadre de l'acquisition de Cellpep S.A. Ce montant sera imputé au coût d'acquisition de Cellpep au premier trimestre de 2006 lorsque l'opération aura été conclue. Une augmentation de 295 904 $ des créditeurs et charges à payer a contrebalancé en partie les éléments ci-dessus.

Le décaissement nécessaire au financement des activités d'exploitation a été prélevé sur le produit net de 3 162 398 $ provenant de l'émission de débentures convertibles et de bons de souscription en juin 2005. En outre, des liquidités de 253 311 $ ont été obtenues à l'acquisition de Bioxalis. Un montant de 276 074 $ a été utilisé pour l'acquisition de la propriété intellectuelle et des immobilisations corporelles, alors que des charges de 179 131 $ ont été engagées à l'acquisition de Bioxalis et que 275 000 $ ont servi à rembourser la dette à long terme de Bioxalis.

La direction est d'avis que la Société dispose des fonds nécessaires, dont le montant de 1 million de dollars disponible sur la facilité de crédit de Biolevier, le montant approximatif de 1 500 00 $ de crédits d'impôt à l'investissement recouvrables dont l'encaissement est prévu sous peu, le financement par capitaux propres de 18,1 millions de dollars conclu le 1er mars 2006 et les sommes prévues à l'atteinte d'étapes importantes au titre des contrats en cours avec des titulaires de licence pour l'octréotide, pour mener ses activités au moins pour les 24 prochains mois.



Ambrilia Biopharma inc.
BILANS CONSOLIDES

Aux 31 décembre

2005 2004
$ $
---------------------------------------------------------------------

ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 417 953 319 382
Placements à court terme 4 942 205 15 401 042
Débiteurs 1 707 890 271 973
Crédits d'impôt à l'investissement
recouvrables 2 202 487 685 000
Charges payées d'avance 668 428 110 320
---------------------------------------------------------------------
9 938 963 16 787 717
Immobilisations corporelles 600 653 808 504
Propriété intellectuelle 8 165 089 5 180 795
Frais de financement reportés 993 563 909 500
---------------------------------------------------------------------
19 698 268 23 686 516
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 1 798 126 1 066 787
---------------------------------------------------------------------
1 798 126 1 066 787
Facilité de crédit Biolevier 10 122 969 9 417 393
Débentures convertibles 2 157 022 50 000
Actions privilégiées 4 000 000 4 000 000
---------------------------------------------------------------------
18 078 117 14 534 180
---------------------------------------------------------------------

Capitaux propres
Capital social 65 004 736 61 461 900
Bons de souscription 2 952 462 2 904 038
Surplus d'apport 4 866 469 3 995 794
Composante capitaux propres des débentures
convertibles 1 920 914 1 005 000
Déficit (73 124 430) (60 214 396)
---------------------------------------------------------------------
1 620 151 9 152 336
---------------------------------------------------------------------
19 698 268 23 686 516
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



Ambrilia Biopharma inc.
ETATS DES RESULTATS ET DU DEFICIT CONSOLIDES

Exercices terminés les 31 décembre

2005 2004
$ $
---------------------------------------------------------------------

PRODUITS
Produits tirés de licences - 9 617
Intérêts créditeurs et autres produits 274 346 324 856
---------------------------------------------------------------------
274 346 334 473
---------------------------------------------------------------------

CHARGES
Recherche et développement 8 331 698 12 709 113
Crédits d'impôt à la recherche et au
développement (880 000) (1 157 869)
---------------------------------------------------------------------
Recherche et développement, montant net 7 451 698 11 551 244
Frais d'administration 3 457 896 3 776 224
Amortissement des immobilisations
corporelles 248 553 318 018
Amortissement de la propriété intellectuelle 614 884 698 383
Amortissement des frais de financement
reportés 122 649 101 977
Augmentation de la valeur comptable des
débentures convertibles 115 522 -
Intérêts sur la dette à long terme 840 804 374 170
Charges financières 13 679 4 261
Perte à la cession d'immobilisations
corporelles 7 032 -
Charges de restructuration 172 279 -
Gains de change (40 314) (92 663)
---------------------------------------------------------------------
13 004 682 16 731 614
---------------------------------------------------------------------
Perte avant réduction de la propriété
intellectuelle (12 730 336) (16 397 141)
Réduction de la valeur comptable de la
propriété intellectuelle 179 698 1 625 915
---------------------------------------------------------------------
Perte nette de l'exercice (12 910 034) (18 023 056)
Déficit au début de l'exercice (60 214 396) (42 191 340)
---------------------------------------------------------------------
Déficit à la fin de l'exercice (73 124 430) (60 214 396)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Perte de base et diluée par action (0,14) (0,23)
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires
en circulation 89 667 516 80 016 090
---------------------------------------------------------------------



Ambrilia Biopharma inc.
ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

Exercices terminés les 31 décembre
2005 2004
$ $
---------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'EXPLOITATION
Perte nette de l'exercice (12 910 034) (18 023 056)
Eléments sans effet sur la trésorerie
Amortissement des immobilisations
corporelles 248 553 318 018
Amortissement de la propriété
intellectuelle 614 884 698 383
Amortissement des frais de financement
reportés 122 649 101 977
Réduction de la valeur comptable de la
propriété intellectuelle 179 698 1 625 915
Perte à la cession d'immobilisations
corporelles 7 032 -
Augmentation de la valeur comptable des
débentures convertibles 115 522 -
Moins-value d'un placement - 7 001
Intérêts capitalisés sur un emprunt 716 458 374 170
Intérêts payés à l'émission d'actions
ordinaires 122 836 -
Produits hors caisse tirés de licences - (4 417)
Services payés par l'émission d'options
sur actions 462 978 909 588
---------------------------------------------------------------------
(10 319 424) (13 992 421)
Variation nette des soldes hors caisse
liée à l'exploitation (2 720 771) (167 735)
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'exploitation (13 040 195) (14 160 156)
---------------------------------------------------------------------
ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Acquisition de propriété intellectuelle (259 423) (199 256)
Acquisition d'immobilisations corporelles (16 651) (91 845)
Produits tirés de la cession
d'immobilisations corporelles 10 882 -
Trésorerie et équivalents de trésorerie
obtenus à l'acquisition d'une entreprise 253 311 -
Frais d'acquisition d'une entreprise (179 131) -
Placements à court terme arrivés à
échéance 20 361 312 9 440 494
Achat de placements à court terme (9 902 475) (15 401 042)
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'investissement 10 267 825 (6 251 649)
---------------------------------------------------------------------
ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emission d'une débenture convertible 3 500 000 330 000
Emission d'unités - 17 250 000
Frais d'émission d'unités - (1 618 214)
Emission d'actions ordinaires - 296 935
Emission d'un titre de créance à long terme - 4 000 000
Remboursement de la dette à long terme (10 882) -
Remboursement de la dette à long terme
prise en charge lors d'une acquisition (275 000) (4 207)
Frais d'émission d'un titre de créance (343 177) -
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie de financement 2 870 941 20 254 514
---------------------------------------------------------------------
Augmentation (diminution) nette de la
trésorerie et des équivalents de
trésorerie 98 571 (157 291)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au
début de l'exercice 319 382 476 673
---------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents de trésorerie à
la fin de l'exercice 417 953 319 382
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) est une société biopharmaceutique de classe mondiale développant des traitements innovateurs dans les domaines de l'oncologie et des maladies infectieuses. Le portefeuille de produits d'Ambrilia inclut des produits en stade préclinique et en début de stade clinique ainsi que deux génériques de niche en stade clinique avancé et à valeur ajoutée. Les produits en stade préclinique et en début de stade clinique sont le PCK3145, un peptide non toxique qui fera bientôt l'objet d'un essai nord-américain de Phase II pour le traitement du cancer avancé de la prostate avec métastases; le TVT-Dox, une technologie visant la vascularisation des tumeurs pour le traitement des tumeurs solides et pour laquelle une demande de drogue nouvelle de recherche est prévue en 2008; et le PPL-100, un inhibiteur de protéase pour le traitement des souches du VIH/SIDA résistant aux médicaments, qui est au stade des essais cliniques. Le premier générique de niche à valeur-ajoutée est une formulation à action prolongée du médicament octréotide, utilisé dans le traitement de l'acromégalie et de certaines tumeurs digestives, et devrait être commercialisé en Europe en 2007 et aux Etats-Unis en 2008. Le second produit est une formulation à libération continue de gosereline, utilisé principalement dans le traitement du cancer de la prostate hormono-résistant, et devrait être commercialisé en Europe en 2008. Avec ces produits de stade clinique avancé, Ambrilia Biopharma devrait être en mesure d'atteindre plus rapidement la rentabilité et d'améliorer sa position mondiale en générant des revenus anticipés provenant des ventes d'octréotide et de gosereline aux Etats-Unis et en Europe. Les actions ordinaires d'Ambrilia sont échangées à la bourse Toronto sous le symbole AMB. Le siège social d'Ambrilia, la recherche et le développement ainsi que les installations de fabrication sont situés à Montréal, avec un bureau satellite en France.

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse renferme des renseignements prospectifs, qui reflètent les attentes de l'entreprise à l'égard des événements futurs. Ces données prospectives comportent un certain niveau de risques et d'incertitudes. Les événements réels peuvent différer de ceux qui sont prévus dans le présent document et sont tributaires d'un certain nombre de facteurs ainsi que certains risques et incertitudes qui touchent généralement le secteur des biotechnologies dont notamment, le changement des conditions du marché, le succès des essais cliniques effectués dans les délais prévus, de même que des incertitudes liées à l'approbation des organismes de réglementation, à la conclusion d'alliances corporatives et à d'autres risques énumérés dans les rapports que la Société est tenue de présenter périodiquement aux autorités concernées. De telles données prospectives sont aussi basées sur plusieurs hypothèses incluant la conclusion dans les délais fixés et avec succès des études cliniques sur les produits d'Ambrilia démontrant leur efficacité et leur innocuité pour l'usage chez l'humain, le succès de leur mise en marché à l'intérieur des délais fixés et l'atteinte des paiements prévus de royautés et d'autres revenus. Bien qu'Ambrilia anticipe que des évènements et des développements subséquents puissent potentiellement changer les points de vue adoptés par Ambrilia, Ambrilia se décharge spécifiquement de toutes obligations de mettre à jour ces données prospectives.

Renseignements