Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

24 mars 2008 16h00 HE

Ambrilia annonce les résultats de l'exercice de 2007 et passe en revue ses programmes et étapes clés

Attention directeurs des rubriques affaires/finance/santé

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 24 mars 2008) - Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) annonce aujourd'hui les résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice terminés les 31 décembre 2007, et passe en revue ses programmes de développement et les étapes à venir.

"Depuis 2007, de nombreux changements sont intervenus qui se sont traduits par l'adoption d'une orientation stratégique plus focalisée et supportée par un plan d'action clair. Avec un nouveau leadership en place, nos efforts convergent vers l'exécution et l'implantation du plan stratégique, plus précisément, la cession de nos actifs non stratégiques et l'accélération progressive du développement de nos actifs antiviraux dans un contexte de gestion serrée de nos flux de trésorerie. Bien que nous soyons convaincus de la valeur importante de nos actifs dans le domaine de l'oncologie, nous reconnaissons que d'autres sociétés, disposant de plus amples ressources et d'expérience, sont mieux armées pour accélérer le développement de nos produits non-stratégiques en stade précoce ainsi que de soutenir les actifs matures, particulièrement au stade de la commercialisation. Ainsi, la monétisation de nos actifs dans le domaine de l'oncologie, par le biais d'ententes avec des partenaires, permettra à la Société de solidifier sa position financière et de continuer à investir dans son programme prometteur de médicaments antiviraux", a déclaré le Dr Philippe Calais, président et chef de la direction d'Ambrilia.

FAITS SAILLANTS DE 2007 ET RECEMMENT

- Le 22 janvier 2008, Ambrilia a dévoilé des résultats préliminaires de phase III confirmant l'innocuité et l'efficacité de sa formule exclusive à libération prolongée de l'octréotide ("C2L") chez des patients atteints d'acromégalie.

- Le 3 janvier 2008, Philippe Calais, Ph.D., Pharm., est entré en fonction à titre de président et chef de la direction d'Ambrilia et membre du Conseil d'administration de la Société.

- Le 30 octobre et le 8 novembre 2007, la Société a clôturé un placement public de 18,7 millions $.

- En juin et en septembre 2007, Ambrilia a présenté des données précliniques récentes sur sa nouvelle gamme d'inhibiteurs d'intégrase du VIH à l'occasion du 16e colloque international sur la résistance du VIH (12-16 juin) aux médicaments et de la 47e conférence ICAAC (17-20 sept.).

- Le 17 juillet 2007, la Société a annoncé la conclusion d'un partenariat avec Shin Poong en Corée pour la C2L.

- En mai 2007, Ambrilia a clôturé un placement privé de 5,8 millions $.

- Le 24 avril 2007, la Société a présenté les données de l'étude pilote de phase I/II menée au Memorial Sloan Kettering Cancer Centre démontrant que le PCK3145 présente une activité clinique chez des patients atteints d'un cancer de la prostate métastatique.

RETROSPECTIVE DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT

A- Actifs non stratégiques

Formule améliorée de l'octréotide ("C2L") : Phase III

La formule exclusive à libération prolongée de l'octréotide ("C2L") d'Ambrilia est une alternative thérapeutique à la Sandostatine® LAR ("SLAR") de Novartis ciblant le traitement de l'acromégalie. Récemment, Ambrilia a dévoilé les résultats préliminaires de la première étude de phase III (étude 301) comparant la C2L à la SLAR chez des patients atteints d'acromégalie. Les deux produits ont satisfait l'objectif principal de l'étude, c'est-à-dire induire une diminution statistiquement significative des marqueurs clés de l'acromégalie, soit les niveaux d'IGF-1 ("Insulin-like Growth Factor 1") et de GH ("Growth Hormone") dans le plasma. Les effets indésirables qui ont été rapportés étaient mineurs et sans surprise. De plus, leur incidence et intensité étaient comparables dans les deux groupes.

Le programme de phase III de la C2L suit son cours et les dernières données de l'étude 301 devraient être disponibles au cours du deuxième trimestre de 2008 (T2/08). La Société s'attend toujours à ce que les démarches de soumissions réglementaires débutent au cours du deuxième semestre de 2008 (S2/08) et visera à tirer le maximum de valeur de cet actif d'ici la fin de l'année.

Nouvelle formule à libération prolongée de trois mois de la goséréline : Préclinique

La goséréline d'Ambrilia pourrait être le premier générique commercialisé du Zoladex® d'Astra-Zeneca, un implant biodégradable sur trois mois, le produit vedette en Europe pour le traitement du cancer de la prostate hormono-sensible. La Société mène actuellement des travaux de reproductibilité et de validation pour sa formule. Sous réserve du succès des travaux de formulation, des essais cliniques du produit chez des patients pourraient débuter au cours du premier semestre de 2008 (S1/08). La Société cherchera à céder sa formule de la goséréline d'ici la fin de 2008.

Peptide thérapeutique PCK3145 : Phase I/II

Le PCK3145 est un peptide thérapeutique breveté, non toxique, ciblant le traitement du cancer de la prostate métastatique avancé. Les données divulguées d'une étude de phase I/II ont démontré que le PCK3145 présente un excellent profil d'innocuité et des signes de stabilisation de la maladie ont été observés chez plusieurs patients. Ambrilia cherche à octroyer une licence pour le PCK3145 pendant l'année 2008. Pareillement, Ambrilia poursuit ses démarches auprès de sociétés de diagnostic en vue d'octroyer une licence pour la trousse de tests PSP94, un nouveau marqueur diagnostique/pronostique du cancer de la prostate.

Plateforme de libération NGR (auparavant nommée technologie TVT) : Préclinique

Ambrilia a développé une technologie de libération ciblée faisant appel à un peptide exclusif (peptide NGR) lié à un vecteur. La Société a établi une preuve de concept avec la doxorubicine, un médicament cytotoxique, en démontrant sa libération ciblée dans des modèles animaux de tumeurs solides. De plus, une deuxième preuve de concept in vitro a récemment été établie avec une petite molécule modificatrice de gène, en démontrant sa libération efficiente dans les cellules cancéreuses. Ambrilia travaille actuellement à l'achèvement et à la validation in vivo de cette preuve de concept d'ici la fin du troisième trimestre de 2008 (T3/08). La réussite de ces travaux permettrait à la Société de céder sa plateforme de libération NGR d'ici la fin de l'année 2008.

B- Actifs antiviraux

PPL-100 (MK-8122) : Phase I

Ambrilia communique régulièrement avec Merck à mesure qu'elle progresse dans le développement du PPL-100 (rebaptisé MK-8122) pour le traitement du VIH/SIDA.

Autres antiviraux: Découverte

Les programmes d'antiviraux à l'étape précoce devraient également progresser pendant l'année 2008. A partir des programmes principaux décrits plus bas, l'objectif d'Ambrilia est de faire ressortir au moins un médicament candidat préclinique d'ici le premier semestre de 2009 (S1/2009).

Programme d'inhibiteur d'intégrase du VIH

Ambrilia a mis au point une gamme novatrice de composés à base de pyrazolopyridine démontrant une inhibition importante de l'activité de transfert de brins de l'intégrase du VIH-1. En plus des composés à base de pyrazolopyridine, d'autres nouvelles gammes d'inhibiteurs d'intégrase sont actuellement générées par Ambrilia.

Programme d'inhibiteur d'entrée du VIH

Les inhibiteurs d'entrée sont une classe d'antirétroviraux qui ciblent les protéines impliquées dans le processus d'entrée du VIH. Ils empêchent le virus de se lier à une cellule hôte, de s'y fusionner et d'y entrer. Ambrilia a identifié des composés qui semblent exercer un effet puissant et ciblé sur l'entrée de VIH.

Programme d'inhibiteur de polymérase du VHC

Les traitements visant le VHC constituent un marché en plein essor caractérisé par des standards de traitement sous optimaux et, à ce jour, aucune petite molécule n'a été homologuée. Les inhibiteurs à petite molécule actuellement en développement ciblent deux enzymes du VHC impliqués dans la réplication virale : la polymérase et la protéase. Ambrilia a identifié une série de puissants inhibiteurs de polymérase.

RESULTATS D'EXPLOITATION

INFORMATION TRIMESTRIELLE

Trimestre terminé le 31 décembre 2007 par rapport au trimestre terminé le 31 décembre 2006

La Société a subi une perte nette de 6 265 104 $, ou 0,15 $ l'action ordinaire, pour le quatrième trimestre de 2007, contre un bénéfice net de 12 801 588 $, ou 0,45 $ l'action ordinaire, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les résultats d'exploitation du quatrième trimestre de 2006 comprennent les produits tirés de l'octroi de licences de 19 138 862 $, qui découlaient principalement du paiement initial de licence de 17 millions de dollars US obtenus en accordant à une filiale de Merck & Co. les droits mondiaux exclusifs sur son programme d'inhibiteurs de protéase, y compris le PPL-100, son composé principal contre le VIH/SIDA.

Les produits d'exploitation du quatrième trimestre de 2007 se sont établis à 242 979 $, comparativement à 19 329 641 $ pour le même trimestre de 2006. Les produits plus élevés en 2006 découlent principalement des produits tirés de l'octroi de licences indiqués plus haut, en partie contrebalancés par une hausse des intérêts créditeurs au cours du dernier trimestre de 2007, par suite de l'augmentation du niveau moyen de l'encaisse par rapport au quatrième trimestre de 2006.

Les frais de recherche et de développement se sont élevés à 2 912 907 $ pour le quatrième trimestre de 2007, contre 3 136 448 $ pour le même trimestre de 2006. La diminution de 223 541 $ rend compte d'une hausse des dépenses liées à la C2L, la goséréline et l'intégrase, qui a été plus que compensée par une réduction des dépenses liées aux autres technologies. Les crédits d'impôt à la recherche et au développement ont atteint 249 268 $ pour le dernier trimestre de 2007, comparativement à 496 687 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La diminution reflète l'inadmissibilité de la Société au crédit d'impôt additionnel de 20 % sur la première tranche de 2 millions de dollars de charges de recherche admissibles au Québec.

Les frais d'administration ont totalisé 1 681 207 $ pour le quatrième trimestre de 2007, en baisse de 1 077 862 $ par rapport au total de 2 759 069 $ enregistré au dernier trimestre de 2006. La baisse est principalement attribuable à la hausse des honoraires au cours du quatrième trimestre de 2006, comprenant des charges non récurrentes de 0,9 million de dollars liées à l'octroi de licences du programme d'inhibiteurs de protéase de la Société et des charges connexes au développement et à la mise en oeuuvre de stratégies de planification fiscale par suite de l'acquisition d'Ambrilia France.

INFORMATION ANNUELLE

Exercice terminé le 31 décembre 2007 par rapport à l'exercice terminé le 31 décembre 2006

La Société a subi une perte nette de 25 277 859 $, ou 0,75 $ l'action ordinaire, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, contre une perte nette de 2 339 465 $, ou 0,09 $ l'action ordinaire, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2006. L'augmentation de la perte nette est principalement attribuable à des produits tirés de l'octroi de licences s'élevant à 19 154 706 $ gagnés en 2006, qui comprenaient le paiement initial de licence de 19,1 millions de dollars (17 millions de dollars US) obtenus en accordant à une filiale de Merck & Co. les droits mondiaux exclusifs sur son programme d'inhibiteurs de protéase, y compris le PPL-100, son composé principal contre le VIH/SIDA. En outre, la hausse de la dotation aux amortissements et des frais d'administration en 2007 a contribué à l'augmentation de la perte.

Les produits d'exploitation pour l'exercice 2007 se sont établis à 837 009 $, comparativement à 19 765 122 $ pour l'exercice précédent. L'ampleur des produits d'exploitation en 2006 découle principalement des produits tirés de l'octroi de licences indiqués plus haut, en partie annulés par une hausse des intérêts créditeurs gagnés en 2007 attribuable à une augmentation du niveau moyen de l'encaisse et des taux d'intérêt par rapport à 2006.

Les frais de recherche et de développement se sont élevés à 10 663 289 $ en 2007, contre 10 938 984 $ en 2006. Le recul de 275 695 $, soit 3 % par rapport à 2006, reflète principalement la diminution de 1,9 million de dollars des dépenses liées au PPL-100 par suite de l'octroi de licences (déduction faite de l'aide gouvernementale de 0,9 million de dollars en 2006 obtenue en vertu du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada) et la réduction de 0,2 million de dollars des dépenses liées à la plateforme de libération des médicaments basée sur des peptides NGR, en partie contrebalancées par une hausse de 1,7 million de dollars des dépenses liées à la C2L et à la goséréline. Les crédits d'impôt à la recherche et au développement ont atteint 845 632 $ en 2007, comparativement à 1 474 793 $ en 2006. Cette diminution traduit l'incidence de l'inadmissibilité de la Société au crédit d'impôt additionnel de 20 % sur la première tranche de 2 millions de dollars de frais de recherche admissibles au Québec, le total de sa participation étrangère étant supérieur à 50 %.

Les frais d'administration pour 2007 ont totalisé 8 021 643 $, soit une augmentation de 949 409 $ par rapport aux frais de 7 072 234 $ engagés en 2006. Cette augmentation est principalement attribuable à la hausse des charges de rémunération de 0,9 million de dollars découlant du versement de 0,9 million de dollars, au comptant et en actions, à un ancien dirigeant ainsi qu'à une hausse des jetons de présence de 0,9 million de dollars, résultant en partie des honoraires accrus par suite d'une plus grande participation des administrateurs externes dans les activités de gestion en 2007 en l'absence d'un président et chef de la direction. Ces augmentations ont été en partie contrebalancées par une réduction des honoraires de 0,7 million de dollars versés à des professionnels. Les honoraires versés aux professionnels en 2006 comprenaient des charges non récurrentes de 1,0 million de dollars reliées à l'octroi de licences du programme d'inhibiteurs de protéase de la Société et des charges connexes au développement et à la mise en oeuuvre de stratégies de planification fiscale par suite de l'acquisition d'Ambrilia France.

La dotation aux amortissements a atteint 9 047 774 $ en 2007, contre 7 199 692 $ en 2006. Cette hausse traduit principalement l'incidence sur un exercice complet de l'amortissement de la propriété intellectuelle résultant de l'acquisition d'Ambrilia France le 1er mars 2006, ainsi que les montants supplémentaires découlant de l'acquisition des actions additionnelles d'Ambrilia France en 2006 et en 2007.

Les intérêts sur la dette à long terme se sont élevés à 1 055 932 $ pour l'exercice 2007, alors qu'ils se fixaient à 1 160 198 $ en 2006. La réduction est principalement attribuable à la baisse des intérêts par suite du remboursement de 2 millions de dollars sur la facilité de crédit Biolevier en décembre 2006.

La propriété intellectuelle additionnelle découlant de l'acquisition d'Ambrilia France a donné lieu à la comptabilisation d'un passif d'impôts futurs totalisant 9 787 526 $ au cours de 2006, et d'un montant additionnel de 604 356 $, en 2007, par suite de l'exercice des bons de souscription visant l'acquisition d'actions additionnelles d'Ambrilia France. Ce passif d'impôts futurs se résorbera sur une période maximale de sept ans, soit la période d'amortissement de la propriété intellectuelle. Cette comptabilisation a entraîné un recouvrement d'impôts futurs de 2 271 909 $ en 2007, comparativement à 2 000 276 $ en 2006. Ces recouvrements ont été augmentés par des gains de change sur passif d'impôts futurs de 279 780 $ en 2007 et de 1 492 157 $ en 2006.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

Au 31 décembre 2007, la trésorerie et les équivalents de trésorerie et les placements à court terme totalisaient 25 399 921 $, contre 22 359 604 $ au 31 décembre 2006, soit une augmentation de 3 040 317 $ en 2007. Un montant de 17 785 616 $ a servi au financement des activités d'exploitation, dont une augmentation de 352 910 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement, découlant principalement d'une diminution de 2 661 734 $ des créditeurs et charges à payer, en partie compensée par une diminution de 1 902 212 $ des crédits d'impôt à l'investissement recouvrables et de 435 796 $ des débiteurs. Le recul des crédits d'impôt à l'investissement recouvrables découle surtout du recouvrement en 2007 des crédits d'impôt à la recherche et au développement du gouvernement du Québec pour les exercices 2005 et 2006.

Les flux de trésorerie provenant des activités de financement ont atteint 22 030 409 $ au cours de 2007, dont 22 796 800 $ ont été tirés de deux placements en actions, déduction faite des frais au comptant de 1 739 327 $. De plus, le remboursement d'un prêt de 766 391 $ d'Ambrilia France a été effectué en 2007.

Au cours du quatrième trimestre de 2007, Ambrilia a annoncé la clôture du placement public visant l'émission de 14 940 000 unités au prix unitaire de 1,25 $, résultant en un produit brut total de 18,7 millions $. En mai 2007, dans le cadre d'un placement privé, Ambrilia a émis 2 417 353 actions ordinaires au prix de 2,42 $ l'action, pour un produit brut de 5,8 millions $.

Des flux de trésorerie totalisant 1 204 476 $ ont été affectés aux activités d'investissement, compte non tenu des placements à court terme. Un montant de 275 895 $ a été utilisé pour l'achat de propriété intellectuelle, et un montant net de 928 581 $ a servi à acquérir des immobilisations corporelles.

Les intérêts débiteurs sur les débentures convertibles totalisant 3 500 000 $ émises en juin 2005 sont payables semestriellement au comptant ou en actions ordinaires, au gré de la Société. A ce jour, la Société a choisi de payer les intérêts en actions.

L'intérêt sur le solde de 8 927 466 $ au titre de la facilité de crédit Biolevier est calculé au taux préférentiel, majoré de 3 %. Après le 19 novembre 2006, il est payable au comptant. Avant cette date, l'intérêt sur l'emprunt a été capitalisé, y compris 804 497 $ en 2006. Au 31 décembre 2007, le solde d'emprunt présenté au bilan s'établissait à 8 205 038 $, déduction faite des frais connexes. Ce montant sera désactualisé sur la durée de l'emprunt, de manière à atteindre le plein montant exigible à l'échéance de 8 927 466 $.

Au cours de l'exercice 2007, les frais d'administration et le montant net au titre de la recherche et du développement ont totalisé 17,8 millions de dollars, ce qui représente une moyenne de 1,5 million de dollars par mois. Pour 2008, la Société prévoit que le taux d'érosion du capital se situera à moins de 1,4 million de dollars par mois et ainsi est d'avis qu'elle dispose de suffisamment de fonds pour soutenir ses activités courantes durant plus de 12 mois.

DONNEES SUR LES ACTIONS EN CIRCULATION

Le nombre d'actions ordinaires en circulation au 10 mars 2008 était de 47 963 634, soit une hausse de 448 318 par rapport à celui au 31 décembre 2007. Le nombre d'options sur actions en cours au 10 mars 2008 était de 1 349 517, soit 326 250 de plus par rapport au 31 décembre 2007. Aussi, 15 877 037 bons de souscription étaient en circulation le 10 mars 2008, une baisse de 1 188 604 par rapport au 31 décembre 2007. La hausse du nombre d'actions ordinaires découle de l'émission de 448 318 actions relativement à l'acquisition de la dernière tranche des titres d'Ambrilia France en vertu de l'entente d'échange d'actions.



BILANS CONSOLIDES

Aux 31 décembre

2007 2006
$ $
--------------------------------------------------------------------------
ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 10 795 297 3 155 854
Placements à court terme 14 604 624 19 203 750
Débiteurs 411 892 847 688
Crédits d'impôt à l'investissement recouvrables 642 352 2 158 930
Charges payées d'avance 175 738 116 154
--------------------------------------------------------------------------
26 629 903 25 482 376
Créances à long terme 1 214 712 1 095 130
Immobilisations corporelles 2 133 196 1 782 558
Propriété intellectuelle 48 657 580 53 379 022
Frais de financement reportés - 979 534
--------------------------------------------------------------------------
78 635 391 82 718 620
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 3 743 044 6 019 144
Produits constatés d'avance tirés de licences 3 527 958 3 377 976
Emprunt à payer - 768 841
--------------------------------------------------------------------------
7 271 002 10 165 961
Participation minoritaire 1 1
Facilité de crédit Biolevier 8 205 038 8 927 466
Passifs d'impôts futurs 4 347 762 6 295 095
Débentures convertibles 2 568 034 2 408 559
--------------------------------------------------------------------------
22 391 837 27 797 082
--------------------------------------------------------------------------
Capitaux propres
Capital social 137 951 135 114 401 167
Bons de souscription 8 610 715 6 143 141
Surplus d'apport 8 502 544 7 920 211
Composante capitaux propres
des débentures convertibles 1 920 914 1 920 914
Déficit (100 741 754) (75 463 895)
--------------------------------------------------------------------------
56 243 554 54 921 538
--------------------------------------------------------------------------
78 635 391 82 718 620
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



ETATS DES RESULTATS, DU DEFICIT ET DU RESULTAT ETENDU CONSOLIDES

Exercices terminés les 31 décembre

2007 2006
$ $
--------------------------------------------------------------------------

PRODUITS
Produits tirés de licences 35 628 19 154 706
Intérêts créditeurs et autres produits 801 381 610 416
--------------------------------------------------------------------------
837 009 19 765 122
--------------------------------------------------------------------------

CHARGES
Frais de recherche et de développement 10 663 289 10 938 984
Crédits d'impôt à la recherche et au
développement (845 632) (1 474 793)
--------------------------------------------------------------------------
Frais de recherche et de développement,
montant net 9 817 657 9 464 191

Frais d'administration 8 021 643 7 072 234
Amortissement de la propriété intellectuelle 8 413 643 6 642 316
Amortissement des immobilisations corporelles 634 131 402 354
Amortissement des frais
de financement reportés - 155 022
Charge de désactualisation du passif
à long terme 416 580 251 537
Intérêts sur la dette à long terme 1 055 932 1 160 198
Charges de restructuration 208 341 251 120
Charges financières 58 846 120 399
Pertes de change 39 784 77 649
--------------------------------------------------------------------------
28 666 557 25 597 020
--------------------------------------------------------------------------
Perte avant impôts sur les bénéfices (27 829 548) (5 831 898)

Recouvrement d'impôts futurs 2 271 909 2 000 276
Gain de change sur passif d'impôts futurs 279 780 1 492 157
--------------------------------------------------------------------------
(2 551 689) (3 492 433)
--------------------------------------------------------------------------
Perte nette et résultat étendu de l'exercice (25 277 859) (2 339 465)
Déficit au début de l'exercice (75 463 895) (73 124 430)
--------------------------------------------------------------------------
Déficit à la fin de l'exercice (100 741 754) (75 463 895)
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Perte de base et diluée par action (0,75) (0,09)
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires
en circulation 33 637 211 24 864 231
--------------------------------------------------------------------------



ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES

Exercices terminés les 31 décembre

2007 2006
$ $
--------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'EXPLOITATION
Perte nette de l'exercice (25 277 859) (2 339 465)
Eléments sans effet sur la trésorerie
Amortissement des immobilisations corporelles 634 131 402 354
Amortissement de la propriété intellectuelle 8 413 643 6 642 316
Amortissement des frais de financement reportés - 155 022
Perte à la cession d'immobilisations corporelles 944 786
Charge de désactualisation du passif
à long terme 416 581 251 537
Recouvrement d'impôts futurs et
gain de change connexe (2 551 689) (3 492 433)
Intérêts capitalisés sur un emprunt - 804 497
Intérêts payés par l'émission
d'actions ordinaires 245 000 245 000
Perte (gain) de change latent(e)
sur l'emprunt à payer (2 450) 92 699
Services payés par l'émission d'options
sur actions 588 993 355 269
Rémunération versée au moyen de l'émission
d'actions ordinaires 100 000 -
--------------------------------------------------------------------------
(17 432 706) 3 117 582
Variation nette des soldes hors caisse
liée à l'exploitation (352 910) 1 764 929
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'exploitation (17 785 616) 4 882 511
--------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Acquisition de propriété intellectuelle (275 895) (299 336)
Acquisition d'immobilisations corporelles (929 532) (641 612)
Produit tiré de la cession
d'immobilisations corporelles 951 795
Trésorerie et équivalents de trésorerie
obtenus à l'acquisition d'une entreprise - 174 625
Coûts d'acquisition d'entreprises - (1 979 031)
Placements à court terme arrivés à échéance 28 531 855 8 878 165
Achat de placements à court terme (23 932 729) (23 139 710)
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'investissement 3 394 650 (17 006 104)
--------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE FINANCEMENT
Emission d'unités 18 675 000 -
Frais d'émission des unités (1 539 074) -
Emission d'actions ordinaires 5 861 127 18 095 904
Frais d'émission des actions (200 253) (1 234 410)
Remboursement de l'emprunt à payer (766 391) -
Remboursement de la facilité de crédit Biolevier - (2 000 000)
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie de financement 22 030 409 14 861 494
--------------------------------------------------------------------------

Augmentation nette de la trésorerie et
des équivalents de trésorerie 7 639 443 2 737 901
Trésorerie et équivalents de trésorerie
au début del'exercice 3 155 854 417 953
--------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents de trésorerie
à la fin de l'exercice 10 795 297 3 155 854
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------


INFORMATIONS RELATIVEMENT A L'APPEL CONFERENCE ET LA WEBDIFFUSION

Ambrilia tiendra un appel conférence et une webdiffusion demain, le mardi 25 mars 2008 à 9h00 HE, pour discuter des résultats du quatrième trimestre et de l'exercice terminés les 31 décembre 2007, et passer en revue ses programmes de développement et les étapes à venir. Un communiqué de presse sera diffusé avant l'appel conférence, le lundi 24 mars 2008 suite à la fermeture du marché. Dr Philippe Calais, président et chef de la direction d'Ambrilia, ainsi que Mme Monique Létourneau, vice-présidente exécutive, finances et chef de la direction financière d'Ambrilia, dirigeront l'appel conférence.

Les parties intéressées peuvent accéder à l'appel conférence par téléphone ou par webdiffusion. Les numéros pour accéder à l'appel conférence sont le (416) 644-3416 (international) et le 1(800) 732-9303 (sans frais). La webdiffusion sera disponible sur le site internet de la Société au www.ambrilia.com, section Investisseurs, Appels conférences et webdiffusions, et sera archivée pour une durée de 365 jours.

Une reprise de l'appel sera disponible sur le site internet de la Société au www.ambrilia.com, section Investisseurs, Appels conférences et webdiffusions, du mardi 25 mars 2008, 11h00 HE, au mardi 1er avril 2008, 23h59 HE, et les numéros de téléphone pour accéder à la reprise sont le (416) 640-1917 (international) et le 1(877) 289-8525 (sans frais) avec le code d'accès 21265903.

A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) est une société de biotechnologie qui se consacre à la découverte et au développement de nouveaux traitements pour les maladies virales et le cancer. Vers la fin de l'année 2007, Ambrilia a adopté un nouveau plan stratégique dont le but premier est d'orienter progressivement les activités de R-D de la Société exclusivement vers le domaine des antiviraux. Cette stratégie vise à tirer profit du riche portefeuille de produits de la Société et de son expertise originale en virologie. A l'heure actuelle, le portefeuille d'Ambrilia englobe des actifs dans le domaine du cancer et des antiviraux, y compris deux nouvelles formules de peptides existants destinés au traitement du cancer, un peptide thérapeutique pour le cancer de la prostate, une plateforme de libération ciblée pour le cancer, un programme d'inhibiteurs de protéase du VIH (dont les droits mondiaux exclusifs ont été accordés à Merck & Co.), des programmes d'inhibiteurs d'intégrase et d'inhibiteurs d'entrée du VIH, ainsi qu'un programme d'inhibiteurs de polymérase du VHC. Le siège social d'Ambrilia, la recherche et le développement ainsi que les installations de fabrication sont situés à Montréal, avec un bureau satellite en France. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site internet de la Société : www.ambrilia.com.

Renseignements