Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

08 août 2008 16h00 HE

Ambrilia annonce les résultats du deuxième trimestre de 2008

Attention Directeurs des rubriques affaires/finance/santé

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 août 2008) - Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) annonce aujourd'hui les résultats financiers pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2008 et passe en revue les récents faits saillants.

"L'atteinte de nouveaux jalons a augmenté la valeur prospective de l'octréotide C2L, de la formulation de la goséréline et de la technologie de libération ciblée NGR. Plus encore, ces progrès nous ont permis d'accélérer nos démarches en vue de monétiser ces actifs d'ici la fin de l'année," a déclaré le Dr Philippe Calais, président et chef de la direction. "D'ailleurs, cette initiative est au coeur de notre plan stratégique visant à obtenir du financement non dilutif pour nourrir la R-D en virologie tout en allongeant la période de financement."

Le Dr Calais a ajouté, "nous avons récemment annoncé la décision de Merck & Co. de suspendre le développement du PPL-100/MK-8122 jusqu'à l'obtention des résultats de tests complémentaires évaluant d'autres précurseurs du médicament (prodrogues), options de formulation et composés dérivés. Malgré tout, ce contretemps n'altère aucunement notre partenariat avec Merck et nous attendons l'annonce de nouveaux progrès dans ce programme."

La stratégie d'Ambrilia vise à tirer profit de son riche portefeuille de produits et de son expertise originale en virologie. Pendant l'année 2008, l'exécution de cette stratégie se traduira par la monétisation des actifs hors du champ de la virologie, par le biais d'ententes avec des partenaires, permettant ainsi à la Société de solidifier sa position financière et de continuer à enrichir son portefeuille de produits antiviraux.

RECENTS FAITS SAILLANTS

- Début du programme clinique de phase I/II de la nouvelle formulation de la goséréline ciblant le cancer de la prostate.

- Validation de la preuve de concept in vivo avec la technologie de libération ciblée NGR appliquée à un vecteur contenant un petit ARN interférent (ARNsi), démontrant la libération efficace d'ARNsi dans le tissu tumoral, l'entrée du vecteur dans les cellules tumorales et la suppression de l'expression d'un gène promouvant la cancer.

- Résultats de phase III positifs pour l'octréotide C2L, confirmant sa capacité de remplacer la Sandostatine LARMC avec moins d'injections ainsi qu'une efficacité non inférieure et une innocuité équivalente.

- Occasion d'affaire décuplée à la suite de la fin de la licence d'exploitation octroyée à Covidien aux Etats-Unis, moyennant un paiement forfaitaire de 1,2 million $US à Ambrilia.

- Présentation par affiche de nouveaux inhibiteurs d'intégrase du VIH lors du 17e colloque international sur la résistance du VIH aux médicaments.

ONCOLOGIE

Octréotide C2L : les résultats de phase III confirment son efficacité et son innocuité

Le C2L d'Ambrilia est une formulation exclusive à libération prolongée de l'octréotide. Le produit original est commercialisé sous l'appellation Sandostatine LARMC et cible le traitement de l'acromégalie et de certaines tumeurs digestives rares. L'acromégalie est une condition chronique sérieuse reliée à une hypersécrétion permanente de l'hormone de croissance (GH) par la glande pituitaire, généralement d'origine cancéreuse.

Au mois de mai, Ambrilia a dévoilé les grandes lignes des résultats sur 24 semaines de l'étude de phase III du C2L (étude 301) confirmant son innocuité et son efficacité chez des patients souffrant d'acromégalie, ainsi que sa capacité de remplacer la Sandostatine LARMC avec moins d'injections et avec une efficacité équivalente sur les niveaux de la GH et du facteur de croissance de l'insuline 1 (IGF-1). La Société poursuit le programme clinique de phase III tel que prévu et prévoit dévoiler des données d'innocuité à long terme du C2L à la dose de 30 mg (étude 302) au cours du troisième trimestre de 2008 (T3/2008).

La Société planifie toujours de soumettre son dossier d'enregistrement auprès des autorités réglementaires au cours du deuxième semestre de 2008 (S2/2008). Depuis qu'Ambrilia a repris les droits commerciaux aux Etats-Unis, ce qui représente environ la moitié du marché mondial, la Société explore différentes options de cession d'actif auprès de tierces parties en vue de tirer un maximum de valeur de cet actif d'ici la fin de l'année.

Nouvelle formulation de la goséréline : début du programme clinique de phase I/II

La formulation de la goséréline d'Ambrilia a le potentiel de devenir le premier générique commercialisé de l'implant biodégradable ZoladexMC à libération prolongée sur 3 mois, l'un des analogues de l'hormone de libération de la lutéostimuline (LHRH) les plus prescrits, indiqué dans le traitement du cancer de la prostate hormono-sensible et diverses indications gynécologiques.

La Société a débuté une première étude multicentrique de phase I/II visant à évaluer l'efficacité hormonale ainsi que le profil pharmacocinétique (PK) et d'innocuité de sa formulation de la goséréline chez des patients atteints d'un cancer de la prostate.

Ambrilia assure la fabrication de la goséréline dans ses installations de Montréal selon les normes de bonnes pratiques de fabrication (BPF) et, tel qu'annoncé précédemment, la Société souhaite céder cet actif d'ici la fin de l'année 2008. Ambrilia poursuit ses démarches auprès d'acquéreurs potentiels.

Peptide thérapeutique PCK3145 : les discussions d'octroi de licence se poursuivent

Le PCK3145 est un peptide thérapeutique breveté, non toxique, ciblant le traitement du cancer de la prostate métastatique avancé. Ce produit a fait l'objet d'études de phase I/II au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. La Société poursuit ses démarches auprès d'acquéreurs potentiels.

Technologie de libération NGR : validation de la preuve de concept in vivo avec un ARNsi

Ambrilia a développé une technologie de libération ciblée faisant appel à un peptide exclusif (peptide NGR) couplé à un vecteur. La Société a complété et validé une deuxième preuve de concept avec un ARNsi, démontrant la libération efficace d'ARNsi dans le tissu tumoral, l'entrée du vecteur dans les cellules tumorales et la suppression de l'expression d'un gène promoteur du cancer. L'objectif d'Ambrilia est de divestir sa technologie de libération ciblée NGR d'ici la fin de 2008.

ANTIVIRAUX

PPL-100/MK-8122 : Merck suspend le développement dans l'attente de résultats d'études supplémentaires

Le 28 juillet, Ambrilia a annoncé qu'elle avait été avisée par Merck & Co. que le développement de l'inhibiteur de protéase du VIH, le PPL-100, aussi connu sous le nom de MK-8122, avait été suspendu dans l'attente de résultats de tests complémentaires de recherche fondamentale d'évaluation d'autres précurseurs du médicament (prodrogues) et options de formulation. Merck explore également le développement de composés dérivés du PPL-100. Merck a complété des études de phase I de dose unique et de doses multiples chez des volontaires sains.

L'entente de licence exclusive ratifiée par les deux sociétés le 12 octobre 2006 prévoit des montants additionnels sous forme de paiements d'étape en espèces et de redevances pour le développement et la commercialisation futurs de chaque composé dérivé mis au point par Merck s'inscrivant dans le programme d'inhibiteur de protéase du VIH d'Ambrilia.

Les inhibiteurs de protéase sont une composante clé du traitement standard actuel pour le VIH/SIDA, le traitement antirétroviral hautement actif ("Highly Active Antiretroviral Therapy" ou HAART) consistant en une combinaison de plusieurs médicaments contre le VIH.

Portefeuille d'antiviraux : En bonne voie de produire un médicament candidat pour le développement préclinique

Programme d'inhibiteur d'intégrase du VIH

La nouvelle gamme d'inhibiteurs d'intégrase du VIH d'Ambrilia a fait l'objet d'une présentation par affiche intitulée "Small Molecule Inhibitors of HIV-1 Integrase" (Inhibiteurs de l'intégrase du VIH-1 à base de petite molécule) dans le cadre du 17e colloque international sur la résistance du VIH aux médicaments, tenu à Sitges, Espagne, du 10 au 14 juin 2008. La Société continue de faire des progrès dans ce programme.

Cibler le VIH, l'hépatite C et l'influenza A

Les activités de R-D sur les antiviraux à l'étape précoce, y compris sur les inhibiteurs d'entrée du VIH, les inhibiteurs du virus de l'hépatite C (VHC) et les composés anti-influenza A, progressent également.

Parmi ceux-ci, l'objectif d'Ambrilia est de générer au moins un médicament candidat préclinique d'ici le premier semestre de 2009 (S1/2009).

RESULTATS D'EXPLOITATION

Trimestre terminé le 30 juin 2008 par rapport au trimestre terminé le 30 juin 2007

La Société a subi une perte nette de 3 126 246 $, ou 0,07 $ l'action ordinaire, pour le deuxième trimestre de 2008, en regard d'une perte nette de 6 755 307 $, ou 0,22 $ l'action ordinaire, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les produits d'exploitation du deuxième trimestre de 2008 se sont établis à 3 714 363 $, comparativement à 202 755 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La hausse des produits résulte surtout du paiement de 1,2 million de dollars reçu de Mallinckrodt inc., membre du groupe Covidien, en vertu de l'entente de résiliation conclue le 13 mai 2008 selon laquelle Mallinckrodt inc. renonçait à tous les droits de licence et de commercialisation de l'octréotide C2L. De plus, un montant de 2,4 millions de dollars a été comptabilisé à titre de produits tirés de licences au cours du présent trimestre relativement aux paiements d'étapes précédents versés par Mallinckrodt inc., qui avaient été comptabilisés dans les produits constatés d'avance, et pour lesquels aucune obligation future n'existe à l'heure actuelle.

Les frais de recherche et de développement se sont élevés à 3 069 019 $ pour le deuxième trimestre de 2008, comparativement à 2 171 042 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation de 897 977 $ découle principalement de la hausse des frais liés à l'octréotide C2L, qui fait l'objet d'essais cliniques à l'heure actuelle, à la goséréline et aux programmes d'inhibiteurs d'intégrase du VIH et d'inhibiteurs de polymérase du VHC. Les crédits d'impôt à la recherche et au développement ont grimpé, pour passer à 289 644 $ au cours du trimestre considéré, contre 96 300 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation pour le trimestre considéré reflète la hausse des dépenses par rapport au deuxième trimestre de 2007 et l'accroissement du taux de crédits d'impôt attribués en France depuis le 1er janvier 2008.

Les frais d'administration ont totalisé 1 488 491 $ pour le deuxième trimestre de 2008, en baisse de 735 080 $ par rapport au total de 2 223 571 $ enregistré au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Ce recul est surtout attribuable à un montant non récurrent de 877 700 $ versé en 2007 lors du départ d'un ancien membre de la direction.

Les charges de développement commercial se sont élevées à 361 025 $ pour le deuxième trimestre de 2008, comparativement à 235 176 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation de 125 849 $ découlait surtout des honoraires de consultation engagés dans le cadre de la stratégie de désinvestissement de la Société, en partie compensés par les coûts de rémunération plus faibles après le départ de l'ancien vice-président exécutif, Développement des affaires, licences et PI, le 29 février 2008. Ces montants sont présentés distinctement à l'état des résultats pour la première fois; ils étaient inclus auparavant dans les frais de recherche et de développement et les frais d'administration.

La dotation aux amortissements s'est établie à 2 397 443 $ pour le trimestre écoulé, une hausse en regard de 2 215 816 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette hausse découle essentiellement de l'amortissement accru à l'égard de la propriété intellectuelle par suite de l'acquisition d'actions supplémentaires d'Ambrilia France en septembre 2007, puis en mars 2008, conformément à l'offre initiale présentée aux actionnaires d'Ambrilia France en janvier 2006. La dernière tranche a été acquise en mars 2008.

Les intérêts sur la dette à long terme se sont fixés à 236 933 $ pour le deuxième trimestre de 2008, comparativement à 261 568 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette diminution était due à une baisse des intérêts débiteurs sur la facilité de crédit Biolevier consécutive à une diminution du taux préférentiel canadien au cours du trimestre écoulé par rapport au deuxième trimestre de 2007.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

Au 30 juin 2008, la trésorerie et les équivalents de trésorerie et les placements à court terme totalisaient 16 523 379 $, contre 25 399 921 $ au 31 décembre 2007. Ce recul de 8 876 542 $ est imputable à l'utilisation de 8 569 311 $ à des fins de financement des activités d'exploitation du premier semestre de 2008, dont une augmentation de 2 451 542 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement. En outre, un montant net de 307 231 $ a été utilisé au cours de la période pour l'acquisition d'immobilisations corporelles et de propriété intellectuelle.

La Société estime qu'elle dispose de fonds suffisants pour financer ses activités courantes pendant les 12 prochains mois. Pour continuer de disposer de suffisamment de fonds, conformément à sa stratégie d'entreprise, elle devra réduire les dépenses actuelles soit en cédant des technologies, soit en réduisant les dépenses de certains programmes. Elle pourrait aussi recourir à du financement supplémentaire.

DONNEES SUR LES ACTIONS EN CIRCULATION

Au 30 juillet 2008, le nombre d'actions ordinaires en circulation s'élevait à 48 580 612, soit 1 065 296 actions ordinaires de plus qu'au 31 décembre 2007. Cet accroissement résulte de l'émission de 448 318 actions en rapport avec l'acquisition d'actions supplémentaires d'Ambrilia France et 616 978 actions émises en paiement des intérêts pour le premier semestre de 2008 sur les débentures convertibles. Le nombre d'options sur actions en cours au 30 juillet 2008 était de 1 690 121, soit une hausse de 666 854 par rapport au 31 décembre 2007. Cette hausse résulte de l'attribution de 699 199 nouvelles options au cours de la période, et a été contrebalancée en partie par l'extinction de 32 345 options. En outre, 15 877 037 bons de souscription étaient en circulation en date du 30 juillet 2008, soit 1 188 604 de moins qu'au 31 décembre 2007 en raison de l'exercice de 448 318 bons de souscription visant l'acquisition d'Ambrilia France et l'expiration de 370 143 bons de souscription liés à la rémunération des courtiers dans le cadre du placement privé du 1er mars 2006 ainsi qu'un nombre égal de bons s'y rattachant.



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
BILANS CONSOLIDES
(non vérifié)

Aux 30 juin 31 décembre
2008 2007
$ $
-------------------------------------------------------------------------

ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 9 791 801 10 795 297
Placements à court terme 6 731 578 14 604 624
Débiteurs 302 165 411 892
Crédits d'impôt à l'investissement
recouvrables 933 218 642 352
Charges payées d'avance 406 385 175 738
-------------------------------------------------------------------------
18 165 147 26 629 903
Créances à long terme 1 630 919 1 214 712
Immobilisations corporelles 2 004 587 2 133 196
Propriété intellectuelle 46 094 300 48 657 580
-------------------------------------------------------------------------
67 894 953 78 635 391
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 4 518 425 3 743 044
Produits constatés d'avance tirés
de licences 1 129 028 3 527 958
-------------------------------------------------------------------------
5 647 453 7 271 002
Participation minoritaire 1 1
Facilité de crédit Biolevier 8 263 765 8 205 038
Passif d'impôts futurs 3 409 553 4 347 762
Débentures convertibles 2 739 446 2 568 034
-------------------------------------------------------------------------
20 060 218 22 391 837
-------------------------------------------------------------------------

Capitaux propres
Capital social 139 508 253 137 951 135
Bons de souscription 8 610 715 8 610 715
Surplus d'apport 8 846 994 8 502 544
Composante capitaux propres des
débentures convertibles 1 920 914 1 920 914
Déficit (111 052 141) (100 741 754)
-------------------------------------------------------------------------
47 834 735 56 243 554
-------------------------------------------------------------------------
67 894 953 78 635 391
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------




AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES RESULTATS, DU DEFICIT ET
DU RESULTAT ETENDU CONSOLIDES
(non vérifié)

Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2008 2007 2008 2007
$ $ $ $
-------------------------------------------------------------------------

PRODUITS
Produits tirés de
licences 3 569 742 7 101 3 580 688 14 465
Intérêts créditeurs
sur la trésorerie,
les équivalents de
trésorerie et les
placements à court
terme 138 369 180 762 384 913 366 008
Autres produits 6 252 14 892 9 252 30 289
-------------------------------------------------------------------------
3 714 363 202 755 3 974 853 410 762
-------------------------------------------------------------------------

CHARGES
Frais de recherche et
de développement 3 069 019 2 171 042 6 167 457 4 666 370
Crédits d'impôt à la
recherche et au
développement (289 644) (96 300) (583 467) (370 254)
-------------------------------------------------------------------------
Frais de recherche et
de développement,
montant net 2 779 375 2 074 742 5 583 990 4 296 116
Frais d'administration 1 488 491 2 223 571 3 195 060 4 440 241
Développement
commercial 361 025 235 176 647 969 531 137
Dépenses liées aux
brevets 34 773 15 522 50 597 32 363
Amortissement des
immobilisations
corporelles 140 883 132 506 278 769 256 466
Amortissement de la
propriété
intellectuelle 2 256 560 2 083 310 4 454 422 4 130 273
Charge de
désactualisation
de la facilité
de crédit Biolevier 29 415 29 079 58 727 57 896
Charge de
désactualisation
des débentures
convertibles 87 117 60 973 171 412 139 886
Intérêts sur la
facilité de
crédit Biolevier 175 683 200 318 371 795 398 434
Intérêts sur les
débentures
convertibles 61 250 61 250 122 500 122 500
Charges financières 8 351 9 357 11 045 38 457
Charges de
restructuration - - 608 901 -
Gain (perte) de change 26 205 68 085 (32 285) 54 824
-------------------------------------------------------------------------
7 449 128 7 193 889 15 522 902 14 498 593
-------------------------------------------------------------------------
Perte avant impôts
sur les bénéfices (3 734 765) (6 991 134) (11 548 049) (14 087 831)

Recouvrement (charge)
d'impôts futurs 620 701 (180 320) 1 059 993 910 985
Gain (perte) de change
sur passif d'impôts
futurs (12 182) 416 147 177 669 309 158
-------------------------------------------------------------------------
608 519 235 827 1 237 662 1 220 143
-------------------------------------------------------------------------

Perte nette et
résultat étendu
de la période (3 126 246) (6 755 307) (10 310 387) (12 867 688)
Déficit au début
de la période (107 925 895) (81 576 276)(100 741 754) (75 463 895)
-------------------------------------------------------------------------
Déficit à la fin
de la période (111 052 141) (88 331 583)(111 052 141) (88 331 583)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Perte de base et
diluée par action (0,07) (0,22) (0,22) (0,43)
Nombre moyen pondéré
d'actions ordinaires
en circulation 47 969 562 30 648 112 47 810 058 30 033 368
-------------------------------------------------------------------------




AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
(non vérifié)


Trimestres terminés Semestres terminés
les 30 juin les 30 juin
2008 2007 2008 2007
$ $ $ $
-------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES
D'EXPLOITATION
Perte nette de
la période (3 126 246) (6 755 307) (10 310 387) (12 867 688)
Eléments sans effet
sur la trésorerie
Amortissement des
immobilisations
corporelles 140 883 132 506 278 769 256 466
Amortissement de
la propriété
intellectuelle 2 256 560 2 083 310 4 454 422 4 130 273
Charge de
désactualisation
de la facilité de
crédit Biolevier 29 415 29 079 58 727 57 896
Charge de
désactualisation
des débentures
convertibles 87 117 60 973 171 412 139 886
Intérêts payés par
l'émission d'actions
ordinaires 122 500 122 164 122 500 122 164
Recouvrement d'impôts
futurs et (gain)
perte de change
connexe (608 519) (235 827) (1 237 662) (1 220 143)
Gain de change latent
sur l'emprunt à payer - (9) - (2 451)
Services payés par
l'émission d'options
sur actions 140 169 88 476 344 450 408 009
Rémunération versée
au moyen de l'émission
d'actions ordinaires - (24 800) - 100 000
-------------------------------------------------------------------------
(958 121) (4 499 435) (6 117 769) (8 875 588)
Variation nette des
soldes hors caisse
liée à l'exploitation (2 479 880) (260 371) (2 451 542) (1 781 694)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
d'exploitation (3 438 001) (4 759 806) (8 569 311) (10 657 282)
-------------------------------------------------------------------------
ACTIVITES
D'INVESTISSEMENT
Acquisition de
propriété
intellectuelle (24 655) (41 841) (182 894) (143 157)
Acquisition
d'immobilisations
corporelles (14 121) (361 440) (125 014) (573 458)
Produit tiré de la
cession
d'immobilisations
corporelles 407 500 677 500
Achat de placements
à court terme (6 731 578) (4 420 745) (6 731 578) (5 410 025)
Placements à court
terme arrivés à
échéance 8 812 340 3 438 005 14 604 624 20 193 030
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
d'investissement 2 042 393 (1 385 521) 7 565 815 14 066 890
-------------------------------------------------------------------------
ACTIVITES DE
FINANCEMENT
Emission d'actions
ordinaires - 5 849 995 - 5 861 127
Frais d'émission
d'actions - (189 127) - (189 127)
Remboursement de
l'emprunt à payer - - - (766 391)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
de financement - 5 660 868 - 4 905 609
-------------------------------------------------------------------------
Augmentation
(diminution) nette
de la trésorerie et
des équivalents de
trésorerie (1 395 608) (484 459) (1 003 496) 8 315 217
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie au début
de la période 11 187 409 11 955 530 10 795 297 3 155 854
-------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie à la
fin de la période 9 791 801 11 471 071 9 791 801 11 471 071
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


DETAILS CONCERNANT L'APPEL CONFERENCE ET LA WEBDIFFUSION

Ambrilia tiendra un appel conférence et une webdiffusion le lundi 11 août 2008 à 9h00 HE pour discuter des résultats financiers de son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2008 ainsi que des récents développements. Dr Philippe Calais, président et chef de la direction, et Mme Monique Létourneau, vice-présidente exécutive, finances et chef de la direction financière, dirigeront l'appel conférence.

Les parties intéressées peuvent accéder à l'appel conférence par téléphone ou par webdiffusion. Les numéros pour accéder à l'appel conférence sont le 416 644 3417 (international) et le 1 800 731 5319 (sans frais). La webdiffusion sera disponible sur le site internet de la Société au www.ambrilia.com, section Investisseurs, Appels conférences et webdiffusions, et sera archivée pour une durée de 365 jours.

Une reprise de l'appel sera disponible sur le site internet de la Société au www.ambrilia.com, section Investisseurs, Appels conférences et webdiffusions, du lundi 11 août 2008, 11h00 HE, au lundi 18 août 2008, 23h59 HE, et les numéros de téléphone pour accéder à la reprise sont le 416 640 1917 (international) et le 1 877 289 8525 (sans frais) avec le code d'accès 21278770.

SandostatineMC LAR est une marque de commerce enregistrée de Novartis AG

ZoladexMC est une marque de commerce enregistrée d'AstraZeneca PLC

ENONCES PROSPECTIFS D'AMBRILIA

Ce communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la Société à l'égard d'événements futurs. Il est possible que ces prédictions et autres énoncés prospectifs s'avèrent inexacts. La Société recommande aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, puisqu'ils comportent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon considérable des résultats prévus. Ces risques et incertitudes sont tributaires d'un certain nombre de facteurs, notamment le changement des conditions du marché, le succès des essais cliniques effectués dans les délais prévus, de même que des incertitudes liées à l'approbation des organismes de règlementation, à la conclusion d'alliances corporatives et à d'autres risques énumérés dans les documents d'information de la Société. Nous vous référons à la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la Société, qui contient une analyse plus exhaustive des risques et incertitudes généralement reliés aux affaires de la Société. De tels énoncés sont également basés sur diverses hypothèses, dont l'achèvement de façon rapide et fructueuse d'études cliniques effectuées sur les produits d'Ambrilia démontrant leur efficacité et innocuité chez l'humain, leur commercialisation fructueuse dans les délais prévus de même que la réalisation des prévisions concernant les paiements d'étapes et autres revenus. A moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne l'y obligent, Ambrilia décline expressément toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs, même si Ambrilia prévoit que des faits nouveaux sont susceptibles de la faire changer de point de vue dans l'avenir.

A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) est une société de biotechnologie qui se consacre à la découverte et au développement de nouveaux traitements pour les maladies virales et le cancer. La stratégie d'Ambrilia vise à tirer profit de son riche portefeuille de produits et de son expertise originale en virologie. Le portefeuille d'Ambrilia englobe des actifs dans le domaine du cancer et des antiviraux, y compris deux nouvelles formules de peptides existants destinés au traitement du cancer, un peptide thérapeutique pour le cancer de la prostate, une plateforme de libération ciblée pour le cancer, un programme d'inhibiteurs de protéase du VIH (dont les droits mondiaux exclusifs ont été accordés à Merck & Co.), ainsi que des inhibiteurs d'intégrase et d'entrée du VIH, des inhibiteurs du virus de l'hépatite C et des composés anti-influenza A. Le siège social d'Ambrilia, la recherche et le développement ainsi que les installations de fabrication sont situés à Montréal, avec un bureau satellite en France.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web de la Société : www.ambrilia.com

Renseignements