Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

15 mai 2009 13h42 HE

Ambrilia annonce les résultats du premier trimestre 2009

Attention Directeurs des rubriques affaires/Finance/Santé

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 mai 2009) - Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) annonce aujourd'hui les résultats financiers du premier trimestre terminé le 31 mars 2009, et donne une mise à jour concernant son programme de développement.

EVOLUTION DES PROGRAMMES

Octréotide

L'étude 303 se déroule comme prévu dans des institutions cliniques en Europe et aux Etats-Unis et porte sur le composé d'acétate d'octréotide ("C2L") d'Ambrilia en doses de 30 mg, 20 mg et 10 mg administré à des patients souffrant d'acromégalie.

Les grandes lignes des résultats de l'étude 302, un essai ouvert supplémentaire de l'étude 301, dans le cadre duquel tous les patients ont reçu du C2L, ont déjà été annoncées. Les analyses faites après la prolongation de 24 semaines de la période de traitement ont fourni des données d'innocuité à plus long terme (pouvant s'échelonner jusqu'à un an pour le C2L), de même que de meilleures données d'efficacité. La décision de ne pas recueillir davantage de données au sein de ce groupe de patients a été prise récemment.

La Société dépend de ses partenaires commerciaux pour présenter des demandes d'autorisation de commercialisation. Le programme de développement clinique de C2L est présentement en cours et la Société prévoit commencer quelques démarches réglementaires en 2009. Ambrilia a l'intention de dégager le maximum de valeur de cet actif en 2009.

Goséréline

L'année dernière, Ambrilia a annoncé qu'elle avait commencé un programme clinique portant sur sa formulation de la goséréline à libération sur trois mois (sous forme de dépôt) chez des patients atteints d'un cancer de la prostate. Parallèlement, la Société est parvenue à développer une formulation à libération sur un mois de la goséréline destinée au traitement du cancer de la prostate et de plusieurs indications gynécologiques.

Programmes secondaires

En décembre 2008, la Société a signé une entente exclusive d'option de licence d'une période de neuf mois avec ZBx Corporation accordant à cette dernière les droits mondiaux pour développer, fabriquer et commercialiser la technologie PSP94. A tout moment pendant cette période d'évaluation, ZBx peut exercer son option, auquel cas, Ambrilia serait admissible à recevoir jusqu'à 3,62 millions de dollars US à l'atteinte de jalons de développement et de commercialisation, en plus des redevances sur les ventes ainsi qu'un pourcentage de la quote-part de toute sous-licence. ZBx, si elle exerce son option, prend en charge les coûts relatifs à la période d'évaluation ainsi que les coûts futurs de développement, de fabrication et de commercialisation.

La plateforme de libération ciblée NGR est un mécanisme qu'Ambrilia a conçu pour traiter directement les tumeurs. La première preuve de concept a pu être démontrée grâce à un agent cytotoxique présent dans les modèles animaux tant in vivo qu'in vitro. Ambrilia est présentement en pourparlers avec des partenaires éventuels en vue de se départir de cette technologie.

Le PCK3145 est un peptide thérapeutique non toxique développé pour le traitement du cancer avancé de la prostate avec métastases. Selon le mécanisme d'action, le PCK3145 présente à la fois un effet antimétastatique et un effet antiangiogénèse. Le PCK3145 a démontré un profil d'innocuité avantageux et des avantages cliniques pertinents, notamment des signes de stabilisation de la maladie ont été observés chez plusieurs sujets. Ambrilia est présentement en pourparlers avec des partenaires éventuels en vue de se départir de cette technologie.

Antiviraux

Ambrilia a suspendu ses programmes de recherche en virologie afin d'exécuter sa stratégie de désinvestissement.

Le portefeuille d'Ambrilia se compose d'antiviraux à petite molécule et de peptides pour contrer les activités d'intégrase VIH, d'entrée du VIH, de polymérase du VHC et d'entrée du VHC. De plus, Ambrilia a un programme en premier développement ciblant le virus de la grippe de type A.

Acquisitions et désinvestissements

A la fin de 2008, le conseil d'administration a consenti à ce qu'un examen stratégique soit fait, ce qui pourrait avoir une incidence notable sur le montant de pertes futures. Cet examen préconise la recherche d'autres solutions stratégiques pour protéger et accroître la valeur actionnariale, notamment le désinvestissement ou l'octroi de licences visant les technologies, les opérations de partenariat stratégique de la Société ainsi que la vente ou la fusion de la Société. Le conseil d'administration a mis sur pied un comité composé d'administrateurs indépendants qui devront évaluer et analyser toutes les options possibles. Rien ne garantit que l'examen des solutions stratégiques aboutira à des opérations stratégiques ou financières particulières, et aucune échéance n'a été fixée pour son achèvement.

RESULTATS D'EXPLOITATION

Au 31 mars 2009, il existait une incertitude importante quant à la capacité de la Société à poursuivre ses activités sans avoir à réunir des fonds supplémentaires.

La Société a enregistré d'importantes pertes d'exploitation depuis sa création et le niveau annuel prévu des dépenses nettes de la Société dépassait la trésorerie et les équivalents de trésorerie au 31 mars 2009. De plus, selon les prévisions actuelles de la Société, il est peu probable qu'elle sera en conformité avec ses clauses restrictives au début du deuxième trimestre de 2009. Le non-respect de cette clause restrictive donne à Investissement Québec ("IQ") le droit d'exiger que la facilité soit repayée immédiatement. La direction cherche activement à mettre en place des mesures pour éviter tout manquement à la clause restrictive et tente d'obtenir une dispense d'IQ. A ce jour, la Société a financé ses besoins de liquidités principalement au moyen de l'émission d'actions ordinaires et de titres d'emprunt, d'ententes de licence, de crédits d'impôt à l'investissement et de revenus d'intérêt. La Société poursuit actuellement son objectif de monétisation des actifs au moyen de transactions de vente ou de l'octroi de licences. La Société examine aussi d'autres solutions, notamment des solutions de partenariat stratégique et la vente ou la fusion de la Société. La capacité d'Ambrilia à poursuivre ses activités dépend de sa capacité à mettre en oeuuvre ces initiatives. Rien ne garantit que ces initiatives se réaliseront en temps opportun ou qu'elles le seront à des conditions satisfaisantes pour la Société. Si la Société ne peut trouver des fonds supplémentaires, la direction pourrait devoir restreindre davantage ses activités.

Trimestre terminé le 31 mars 2009 par rapport au trimestre terminé le 31 mars 2008

La Société a subi une perte nette de 5 391 691 $, ou 0,11 $ l'action ordinaire pour le premier trimestre de 2009, en regard d'une perte nette de 7 305 950 $, ou 0,15 $ l'action ordinaire pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les résultats de la période précédente ont été retraités pour tenir compte de l'application rétrospective d'une nouvelle norme comptable touchant les écarts d'acquisition et les actifs incorporels, laquelle norme est entrée en vigueur le 1er janvier 2009.

Les produits d'exploitation pour le premier trimestre de 2009 se sont établis à 18 739 $, comparativement à 260 490 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse des produits résulte surtout de la diminution des intérêts sur la trésorerie et les placements à court terme disponibles, en raison de l'incidence combinée du recul de la trésorerie et des placements à court terme disponibles et des taux d'intérêt.

Les frais de recherche et de développement se sont élevés à 2 101 611 $ pour le premier trimestre de 2009, contre 3 098 438 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse de 996 827 $ découle principalement de la diminution des dépenses liées aux technologies secondaires et des dépenses liées à la recherche sur la goséréline et les peptides, en partie contrebalancées par une augmentation des dépenses liées à l'octréotide C2L. Les crédits d'impôt à la recherche et au développement ont reculé, pour passer à 48 000 $ au cours du trimestre écoulé, contre 293 823 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le recul pour le trimestre reflète une baisse des dépenses au Canada et la cession des activités de la Société en France.

Les frais d'administration ont totalisé 1 156 875 $ pour le premier trimestre de 2009, en baisse de 549 694 $ par rapport au total de 1 706 569 $ engagé au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette baisse résulte surtout d'une réduction des charges salariales, des honoraires et des charges locatives, en partie contrebalancée par la hausse des frais juridiques.

Les charges de développement commercial se sont établies à 62 584 $ pour le premier trimestre de 2009, contre 286 944 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La diminution de 224 360 $ découle principalement de la baisse des charges salariales et des honoraires de consultation au cours du trimestre écoulé. Les charges de développement commercial engagées au premier trimestre de 2008 avaient été comptabilisées dans les frais de recherche et de développement et les frais d'administration, lesquelles ont été reclassées à des fins de comparaison dans les états financiers du premier trimestre de 2009.

La dotation aux amortissements s'est établie à 1 416 010 $ pour le trimestre écoulé, une baisse comparativement à 2 299 318 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette baisse traduit principalement la réduction de l'amortissement de la propriété intellectuelle par suite de la dépréciation de la valeur comptable en septembre et en décembre 2008.

La charge de désactualisation sur la dette à long terme a totalisé 125 895 $ pour le premier trimestre de 2009, par rapport à 113 607 $ pour le trimestre correspondant de 2008. Cette charge comptable hors caisse continue relative aux intérêts théoriques portera la valeur comptable de la dette à long terme à la valeur nominale à la date d'échéance de chacun des éléments qui la composent.

Les intérêts sur la dette à long terme se sont fixés à 197 119 $ pour le premier trimestre de 2009, en regard de 257 362 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La réduction est attribuable à la baisse des intérêts débiteurs sur l'emprunt au titre de la facilité de crédit Biolevier par suite d'une diminution du taux préférentiel canadien au cours du trimestre écoulé par rapport au premier trimestre de 2008.

Les charges de restructuration au premier trimestre de 2009 ont été de 378 406 $, contre 608 901 $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le montant comptabilisé durant le trimestre écoulé représente l'achèvement du processus de restructuration suivant la décision de la Société de cesser ses activités en France. Les charges de restructuration engagées durant le premier trimestre de 2008 traduisent la décision de la Société de réduire ses activités, entraînant le départ de son vice-président exécutif, Développement des affaires, licences et PI.

La propriété intellectuelle additionnelle découlant de l'acquisition d'Ambrilia France a donné lieu à la comptabilisation d'un passif d'impôts futurs totalisant 9 787 526 $ en 2006, et d'un montant additionnel de 315 275 $ en 2008 et de 604 356 $ en 2007, surtout par suite de l'exercice des bons de souscription visant l'acquisition d'actions additionnelles d'Ambrilia France. Ce passif d'impôts futurs se résorbera sur une période maximale de sept ans, soit la période d'amortissement de la propriété intellectuelle. Cette comptabilisation a entraîné un recouvrement d'impôts futurs de 439 292 $ comptabilisé dans l'état des résultats consolidé pour le premier trimestre de 2008, ainsi qu'un gain de change sur le passif d'impôts futurs de 189 851 $. Le passif d'impôts futurs s'est résorbé durant le quatrième trimestre de 2008. Par conséquent, il n'y a aucun recouvrement d'impôts futurs au cours du trimestre écoulé.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

Au 31 mars 2009, la trésorerie et les équivalents de trésorerie totalisaient 3 240 477 $, contre 8 335 164 $ au 31 décembre 2008. Ce recul de 5 094 687 $ est imputable à l'utilisation de 5 101 303 $ à des fins de financement des activités d'exploitation pour le premier trimestre de 2009, dont une augmentation de 1 255 697 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement. En outre, un montant de 6 616 $ a été tiré de la vente de matériel excédentaire au cours de la période.

A l'exception des variations du fonds de roulement, des flux de trésorerie de 3,8 millions de dollars ont été affectés aux activités d'exploitation au cours du trimestre écoulé. Le taux moyen d'érosion du capital au cours du trimestre a atteint 1,3 million de dollars par mois, contre 1,8 million de dollars au cours du premier trimestre l'an dernier.

DONNEES SUR LES ACTIONS EN CIRCULATION

En date du 1er mai 2009, le nombre d'actions ordinaires en circulation était de 48 580 612, soit le même nombre qu'en date du 31 décembre 2008. Le nombre d'options sur actions en cours au 1er mai 2009 était de 1 525 391, soit une baisse de 68 045 par rapport au nombre d'options sur actions au 31 décembre 2008. Cette baisse est attribuable à l'extinction de 66 295 options et à l'échéance de 1 750 options. Aussi, 15 877 037 bons de souscription étaient en circulation le 1er mai 2009, identique par rapport au 31 décembre 2008.



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
BILANS CONSOLIDES
(non vérifié)

Aux

31 mars 31 décembre
2009 2008
$ $
Retraité
--------------------------------------------------------------------------

ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 3 240 477 8 335 164
Débiteurs 153 468 238 846
Crédits d'impôt à l'investissement
recouvrables 2 367 278 2 418 663
Charges payées d'avance 320 308 182 973
--------------------------------------------------------------------------
6 081 531 11 175 646
Immobilisations corporelles 1 626 818 1 751 157
Propriété intellectuelle 20 956 563 22 254 850
Autres actifs à long terme 400 000 400 000
--------------------------------------------------------------------------
29 064 912 35 581 653
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 3 957 877 5 207 076
Produits constatés d'avance
tirés de licences 1 107 190 1 113 116
--------------------------------------------------------------------------
5 065 067 6 320 192
Facilité de crédit Biolevier 8 352 646 8 322 914
Débentures convertibles 3 018 690 2 922 527
--------------------------------------------------------------------------
16 436 403 17 565 633
--------------------------------------------------------------------------

Capitaux propres
Capital social 139 508 548 139 508 548
Bons de souscription 8 610 715 8 610 715
Surplus d'apport 8 922 754 8 918 574
Composante capitaux propres des
débentures convertibles 1 920 914 1 920 914
Déficit (146 334 422) (140 942 731)
--------------------------------------------------------------------------
12 628 509 18 016 020
--------------------------------------------------------------------------
29 064 912 35 581 653
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES RESULTATS, DU RESULTAT ETENDU ET DU DEFICIT CONSOLIDES
(non vérifié)
Trimestres terminés les
31 mars
2009 2008
$ $
Retraité
--------------------------------------------------------------------------
Produits
Produits tirés de licences 5 926 10 946
Intérêts créditeurs sur la trésorerie,
les équivalents de trésorerie et les
placements à court terme 12 813 246 544
Autres produits - 3 000
--------------------------------------------------------------------------
18 739 260 490
--------------------------------------------------------------------------

CHARGES
Frais de recherche et de développement 2 101 611 3 098 438
Crédits d'impôt à la recherche et
au développement (48 000) (293 823)
--------------------------------------------------------------------------
Frais de recherche et de développement,
montant net 2 053 611 2 804 615
Frais d'administration 1 156 875 1 706 569
Développement commercial 62 584 286 944
Dépenses liées aux brevets 51 276 174 063
Amortissement des immobilisations
corporelles 117 723 137 886
Amortissement de la propriété
intellectuelle 1 298 287 2 161 432
Charge de désactualisation de
la facilité de crédit Biolevier 29 732 29 312
Charge de désactualisation des débentures
convertibles 96 163 84 295
Intérêts sur la facilité de crédit Biolevier 135 869 196 112
Intérêts sur les débentures convertibles 61 250 61 250
Charges financières 11 431 2 694
Charges de restructuration 378 406 608 901
Gains de change (42 777) (58 490)
--------------------------------------------------------------------------
5 410 430 8 195 583
--------------------------------------------------------------------------
Perte avant impôts sur les bénéfices (5 391 691) (7 935 093)

Recouvrement d'impôts futurs - 439 292
Gain de change sur passif d'impôts futurs - 189 851
--------------------------------------------------------------------------
- 629 143
--------------------------------------------------------------------------

Perte nette et résultat étendu pour la
période (5 391 691) (7 305 950)

Déficit au début de la période -
montant établi antérieurement (140 548 785) (100 741 754)
Rajustement lié à l'application
d'une nouvelle norme comptable (393 946) (1 242 978)
--------------------------------------------------------------------------
Déficit au début de la période
après modification (140 942 731) (101 984 732)
--------------------------------------------------------------------------
Déficit à la fin de la période (146 334 422) (109 290 682)
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------
Perte de base et diluée par action (0,11) (0,15)
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires
en circulation 48 576 796 47 650 555
--------------------------------------------------------------------------



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
(non vérifié)

Trimestres terminés
les 31 mars
2009 2008
$ $
Retraité
--------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'EXPLOITATION
Perte nette pour la période (5 391 691) (7 305 950)
Eléments sans effet sur la trésorerie
Amortissement des immobilisations
corporelles 117 723 137 886
Amortissement de la propriété
intellectuelle 1 298 287 2 161 432
Charge de désactualisation de la
facilité de crédit Biolevier 29 732 29 312
Charge de désactualisation des débentures
convertibles 96 163 84 295
Recouvrement d'impôts futurs et gain
de change connexe - (629 143)
Services payés par l'émission d'options
sur actions 4 180 204 281
--------------------------------------------------------------------------
(3 845 606) (5 317 887)
Variation nette des soldes hors caisse
liée à l'exploitation (1 255 697) 28 338
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'exploitation (5 101 303) (5 289 549)
--------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES D'INVESTISSEMENT
Acquisition d'immobilisations corporelles - (110 893)
Produit de la cession d'immobilisations
corporelles 6 616 270
Placements à court terme arrivés à échéance - 5 792 284
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie d'investissement 6 616 5 681 661
--------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE FINANCEMENT
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie de financement - -
--------------------------------------------------------------------------

Augmentation (diminution) nette de la
trésorerie et des équivalents
de trésorerie (5 094 687) 392 112
Trésorerie et équivalents de trésorerie
au début de la période 8 335 164 10 795 297
--------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents de trésorerie
à la fin de la période 3 240 477 11 187 409
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------


ENONCES PROSPECTIFS D'AMBRILIA

Ce communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la Société à l'égard d'événements futurs. Il est possible que ces prédictions et autres énoncés prospectifs s'avèrent inexacts. La Société recommande aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, puisqu'ils comportent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon considérable des résultats prévus. Ces risques et incertitudes sont tributaires d'un certain nombre de facteurs, notamment l'issue du processus d'arbitrage l'opposant à Merck, le changement des conditions du marché, le succès des essais cliniques effectués dans les délais prévus, de même que des incertitudes liées à l'approbation des organismes de réglementation, à la conclusion d'alliances corporatives et à d'autres risques énumérés dans les documents d'information de la Société. Nous vous référons à la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la Société, qui contient une analyse plus exhaustive des risques et incertitudes généralement reliés aux affaires de la Société. De tels énoncés sont également basés sur diverses hypothèses, dont l'achèvement de façon rapide et fructueuse d'études cliniques effectuées sur les produits d'Ambrilia démontrant leur efficacité et innocuité chez l'humain, leur commercialisation fructueuse dans les délais prévus de même que la réalisation des prévisions concernant les paiements d'étapes et autres revenus. A moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne l'y obligent, Ambrilia décline expressément toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs, même si Ambrilia prévoit que des faits nouveaux sont susceptibles de la faire changer de point de vue dans l'avenir.

A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) est une société de biotechnologie qui se consacre à la découverte et au développement de nouveaux traitements pour les maladies virales et le cancer. La stratégie d'Ambrilia vise à tirer profit de son riche portefeuille de produits et de son expertise originale en virologie. Le portefeuille d'Ambrilia englobe des actifs dans le domaine du cancer et des antiviraux, y compris deux nouvelles formulations de peptides existants destinés au traitement du cancer, un peptide thérapeutique pour le cancer de la prostate, une plateforme de libération ciblée pour le cancer, un programme d'inhibiteurs de protéase du VIH (dont les droits mondiaux exclusifs ont été accordés à Merck & Co.), ainsi que des inhibiteurs d'intégrase et d'entrée du VIH, des inhibiteurs du virus de l'hépatite C et des composés anti-influenza A. Le siège social ainsi que les installations de recherche, développement et fabrication d'Ambrilia sont situés à Montréal.

Renseignements