Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

14 nov. 2008 08h00 HE

Ambrilia annonce les résultats du troisième trimestre de 2008

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 nov. 2008) - Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) annonce aujourd'hui les résultats financiers du troisième trimestre terminé le 30 septembre 2008 et passe en revue les récents faits saillants.

RECENTS FAITS SAILLANTS

- Ambrilia a annoncé des résultats concluants de l'étude supplémentaire de 24 semaines évaluant la formulation exclusive à effet prolongé de l'octréotide C2L.

- La Société décide de donner priorité à sa stratégie visant à monétiser (par la vente ou l'octroi de licences) ses actifs cliniques C2L et goséréline avant la fin de l'année. De plus, la Société procède à la compression des coûts notamment par la suspension des activités de R-D sur les antiviraux, la réduction des dépenses en général et une réduction des effectifs de l'ordre de 33 %.

- Ambrilia a réussi à mettre au point une formulation à libération sur 1 mois de la goséréline ciblant le traitement du cancer de la prostate et plusieurs autres indications gynécologiques.

- Début du programme clinique de phase I/ II de la nouvelle formule de la goséréline ciblant le cancer de la prostate.


EVOLUTION DES PROGRAMMES

Au cours du troisième trimestre, la Société a continué de faire progresser le développement de ses deux programmes clés, soit les formulations à effet prolongé de l'octréotide et de la goséréline.

Octréotide

Ambrilia a annoncé l'achèvement de l'étude supplémentaire de phase III sur 24 semaines ("étude 302") évaluant la C2L, la formulation à effet prolongé exclusive de l'octréotide à la dose de 30 mg. Les résultats confirment que l'octréotide C2L à la dose de 30 mg administrée toutes les six semaines a la capacité de remplacer la SandostatineMD LAR à la dose de 30 mg administrée toutes les quatre semaines; démontrant les mêmes bénéfices sur les marqueurs et symptômes de l'acromégalie, et aucun accroissement des effets indésirables.

L'autre étude de phase III évaluant la C2L ("étude 303") à la dose de 20 mg et 10 mg progresse selon l'échéancier et se déroule auprès d'institutions cliniques en Europe et aux Etats-Unis.

La Société a réévalué ses échéanciers et prévoit maintenant que les démarches réglementaires débuteront durant le premier semestre de 2009.

Goséréline

En juillet 2008, la Société a débuté une première étude multicentrique de phase I/II visant à évaluer l'efficacité hormonale ainsi que le profil pharmacocinétique (PK) et d'innocuité de sa formulation de la goséréline à libération sur 3 mois (sous forme de dépôt) chez des patients atteints d'un cancer de la prostate hormono-sensible.

Parallèlement, la Société est parvenue à fabriquer une formulation à libération sur 28 jours de la goséréline ciblant le traitement du cancer de la prostate et plusieurs autres indications gynécologiques.

Programmes non stratégiques

Les activités de la Société visant à monétiser ses actifs en oncologie vont bon train et Ambrilia a comme objectif de conclure des partenariats d'ici la fin de l'année 2008, tel qu'annoncé précédemment.

ANTIVIRAUX

Ambrilia a temporairement suspendu ses programmes de recherche en virologie afin d'exécuter sa stratégie de cession d'actifs visant à monétiser la C2L et la goséréline. Cette initiative s'est traduite par une réduction des dépenses en général et une réduction des effectifs de l'ordre de 33 %.

"Confrontés au climat économique difficile, nous sommes parvenus à donner un coup de barre stratégique qui donnera à la Société l'élan nécessaire pour boucler des transactions clés", a déclaré le Dr Philippe Calais, président et chef de la direction. "La Société a resserré davantage le contrôle des dépenses et des finances afin de conserver ses liquidités pendant l'année 2009".

RESULTATS D'EXPLOITATION

Trimestre terminé le 30 septembre 2008 par rapport au trimestre terminé le 30 septembre 2007

La Société a subi une perte nette de 9 781 358 $, ou 0,20 $ l'action ordinaire, pour le troisième trimestre de 2008, en regard d'une perte nette de 6 145 067 $, ou 0,19 $ l'action ordinaire, pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les produits d'exploitation du troisième trimestre de 2008 se sont établis à 106 369 $, comparativement à 183 268 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse des produits d'exploitation résulte surtout de la diminution des intérêts sur la trésorerie et les placements à court terme disponibles, découlant de l'effet combiné du recul de la trésorerie et des placements à court terme disponibles et des taux d'intérêt.

Les frais de recherche et de développement se sont élevés à 2 317 157 $ pour le troisième trimestre de 2008, comparativement à 2 726 247 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse de 409 090 $ découle principalement de la diminution des dépenses liées aux technologies non stratégiques pour lesquelles la Société entend octroyer une licence ou qu'elle compte céder, ainsi que de la diminution des dépenses liées à la recherche sur la goséréline et les peptides. Les dépenses liées à la goséréline ont été plus élevées au troisième trimestre de l'an dernier en raison de l'augmentation des achats de matières premières pharmaceutiques. Les crédits d'impôt à la recherche et au développement ont grimpé, pour passer à 272 375 $ au cours du trimestre considéré, contre 226 112 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation pour le trimestre considéré reflète l'accroissement du taux de crédits d'impôt attribués en France depuis le 1er janvier 2008.

Les frais d'administration ont totalisé 1 036 927 $ pour le troisième trimestre de 2008, en baisse de 373 532 $ par rapport au total de 1 410 459 $ enregistré au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Ce recul est surtout attribuable à la baisse des coûts de rémunération et des honoraires de consultation, en partie contrebalancée par la hausse des frais juridiques.

Les charges de développement commercial se sont élevées à 141 080 $ pour le troisième trimestre de 2008, comparativement à 242 522 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La diminution de 101 442 $ découle principalement de la baisse des coûts de rémunération au cours du trimestre écoulé. Ces montants sont présentés distinctement à l'état des résultats pour la première fois en 2008; ils étaient inclus auparavant dans les frais de recherche et de développement et les frais d'administration.

La dotation aux amortissements s'est établie à 2 400 303 $ pour le trimestre écoulé, une hausse en regard de 2 270 265 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette hausse découle essentiellement de l'amortissement accru à l'égard de la propriété intellectuelle par suite de l'acquisition d'actions supplémentaires d'Ambrilia France en septembre 2007, puis en mars 2008, conformément à l'offre initiale présentée aux actionnaires d'Ambrilia France en janvier 2006. La dernière tranche a été acquise en mars 2008.

Les intérêts sur la dette à long terme se sont fixés à 235 165 $ pour le troisième trimestre de 2008, comparativement à 267 499 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette diminution était due à une baisse des intérêts débiteurs sur la facilité de crédit Biolevier consécutive à une diminution du taux préférentiel canadien au cours du trimestre écoulé par rapport au troisième trimestre de 2007.

Les charges de restructuration au troisième trimestre de 2008, qui ont atteint 302 374 $, découlaient de la décision de la Société de donner priorité à sa stratégie de monétisation de ses actifs cliniques C2L et goséréline, ainsi qu'à la compression des coûts, qui a entraîné la suspension des activités de recherche et de développement sur les antiviraux, une diminution importante des dépenses en général et une réduction des effectifs de 33 %. Toutes les indemnités de départ connexes ont été comptabilisées au cours de la période écoulée.

Une dépréciation de 3 695 717 $ de la valeur comptable de la propriété intellectuelle a été comptabilisée au cours du troisième trimestre de 2008. Cette dépréciation faisait suite à un examen effectué par la direction en date du 30 septembre 2008, et selon lequel une dépréciation était nécessaire pour rendre compte de la diminution de la juste valeur de certains des actifs dans le domaine du cancer de la Société, déterminée d'après la valeur actualisée des flux de trésorerie prévus. Aucune dépréciation n'a été jugée nécessaire pour le C2L et la goséréline.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

La trésorerie de la Société est placée dans des bons du Trésor des gouvernements fédéral et provinciaux, des acceptations bancaires et des billets à escompte de grandes banques canadiennes. En conséquence, elle n'a pas été touchée par la crise des liquidités qui sévit sur les marchés des capitaux.

Au 30 septembre 2008, la trésorerie et les équivalents de trésorerie et les placements à court terme totalisaient 11 692 808 $, contre 25 399 921 $ au 31 décembre 2007. Ce recul de 13 707 113 $ est imputable à l'utilisation de 13 378 556 $ à des fins de financement des activités d'exploitation des neuf premiers mois de 2008, dont une augmentation de 3 515 990 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement. En outre, un montant net de 328 557 $ a été utilisé au cours de la période pour l'acquisition d'immobilisations corporelles et de propriété intellectuelle.

La Société a entrepris de céder ses actifs non liés aux antiviraux au moyen de la vente et de l'octroi de licences, et a pour objectif d'y parvenir d'ici la fin de 2008. En date du 29 septembre 2008, la Société a choisi de donner priorité à sa stratégie de désinvestissement afin de raffermir sa situation financière et de retarder toute activité de financement future. Elle a également décidé de suspendre ses activités de recherche et de développement sur les antiviraux, ce qui a entraîné une réduction de 33 % des effectifs et une diminution importante des dépenses en général. Selon le succès de sa stratégie de désinvestissement, la Société pourrait ne pas disposer de fonds suffisants pour financer ses activités courantes pendant les 12 prochains mois et, par conséquent, pourrait devoir recourir à du financement supplémentaire, ce qui pourrait être difficile à court terme étant donné la situation de crise qui sévit dans les marchés des capitaux à l'heure actuelle. La Société pourrait avoir à entreprendre des réductions substantielles de ses opérations.

DONNEES SUR LES ACTIONS EN CIRCULATION

Au 3 novembre 2008, le nombre d'actions ordinaires en circulation s'élevait à 48 580 612, soit 1 065 296 actions ordinaires de plus qu'au 31 décembre 2007. Cet accroissement résulte de l'émission de 448 318 actions en rapport avec l'acquisition d'actions supplémentaires d'Ambrilia France et de 616 978 actions émises en paiement des intérêts pour le premier semestre de 2008 sur les débentures convertibles. Le nombre d'options sur actions en cours au 3 novembre 2008 était de 1 604 257, soit une hausse de 580 990 par rapport au 31 décembre 2007. Cette hausse résulte de l'attribution de 699 199 nouvelles options au cours de la période, et a été contrebalancée en partie par l'extinction de 118 209 options. En outre, 15 877 037 bons de souscription étaient en circulation en date du 3 novembre 2008, soit 1 188 604 de moins qu'au 31 décembre 2007 en raison de l'exercice de 448 318 bons de souscription visant l'acquisition d'Ambrilia France et l'expiration de 370 143 bons de souscription liés à la rémunération des courtiers dans le cadre du placement privé du 1er mars 2006 ainsi qu'un nombre égal de bons s'y rattachant.



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
BILANS CONSOLIDES
(non vérifié)

Aux

30 septembre 31 décembre
2008 2007
$ $
-------------------------------------------------------------------------

ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 5 749 943 10 795 297
Placements à court terme 5 942 865 14 604 624
Débiteurs 238 101 411 892
Crédits d'impôt à l'investissement recouvrables 1 042 766 642 352
Charges payées d'avance 137 130 175 738
-------------------------------------------------------------------------
13 110 805 26 629 903
Créances à long terme 1 685 044 1 214 712
Immobilisations corporelles 1 873 438 2 133 196
Propriété intellectuelle 40 150 755 48 657 580
-------------------------------------------------------------------------
56 820 042 78 635 391
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 3 290 258 3 743 044
Produits constatés d'avance tirés de licences 1 123 101 3 527 958
-------------------------------------------------------------------------
4 413 359 7 271 002
Participation minoritaire 1 1
Facilité de crédit Biolevier 8 293 287 8 205 038
Passif d'impôts futurs 3 198 071 4 347 762
Débentures convertibles 2 829 480 2 568 034
-------------------------------------------------------------------------
18 734 198 22 391 837
-------------------------------------------------------------------------

Capitaux propres
Capital social 139 508 253 137 951 135
Bons de souscription 8 610 715 8 610 715
Surplus d'apport 8 879 461 8 502 544
Composante capitaux propres des débentures
convertibles 1 920 914 1 920 914
Déficit (120 833 499) (100 741 754)
-------------------------------------------------------------------------
38 085 844 56 243 554
-------------------------------------------------------------------------
56 820 042 78 635 391
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES RESULTATS, DU DEFICIT ET
DU RESULTAT ETENDU CONSOLIDES
(non vérifié)

Trimestres terminés les Neuf mois terminés les
30 septembre 30 septembre
2008 2007 2008 2007
$ $ $ $
-------------------------------------------------------------------------
PRODUITS
Produits tirés de
licences 5 927 10 615 3 586 615 25 080
Intérêts créditeurs
sur la trésorerie,
les équivalents de
trésorerie et les
placements à court
terme 95 642 171 751 480 555 537 759
Autres produits 4 800 902 14 052 31 191
-------------------------------------------------------------------------
106 369 183 268 4 081 222 594 030
-------------------------------------------------------------------------

CHARGES
Frais de recherche
et de
développement 2 317 157 2 726 247 8 484 614 7 392 617
Crédits d'impôt à
la recherche et
au développement (272 375) (226 112) (855 842) (596 366)
-------------------------------------------------------------------------
Frais de recherche
et de
développement,
montant net 2 044 782 2 500 135 7 628 772 6 796 251
Frais
d'administration 1 036 927 1 410 459 4 231 987 5 850 700
Développement
commercial 141 080 242 522 789 049 773 659
Dépenses liées
aux brevets 34 288 40 533 84 885 72 896
Amortissement des
immobilisations
corporelles 141 834 154 304 420 603 410 770
Amortissement de
la propriété
intellectuelle 2 258 469 2 115 961 6 712 891 6 246 234
Charge de
désactualisation
de la facilité
de crédit
Biolevier 29 522 29 206 88 249 87 102
Charge de
désactualisation
des débentures
convertibles 90 034 78 820 261 446 218 706
Intérêts sur la
facilité de crédit
Biolevier 173 915 206 249 545 710 604 683
Intérêts sur les
débentures
convertibles 61 250 61 250 183 750 183 750
Charges financières 8 278 10 349 19 323 48 806
Charges de
restructuration 302 374 208 341 911 275 208 341
Dépréciation de
la valeur comptable
de la propriété
intellectuelle 3 695 717 - 3 695 717 -
(Gain) perte de
change 80 739 (354) 48 454 54 470
-------------------------------------------------------------------------
10 099 209 7 057 775 25 622 111 21 556 368
-------------------------------------------------------------------------
Perte avant impôts
sur les bénéfices (9 992 840) (6 874 507) (21 540 889) (20 962 338)

Recouvrement
d'impôts futurs 460 906 469 839 1 520 899 1 380 824
Gain (perte) de
change sur passif
d'impôts futurs (249 424) 259 601 (71 755) 568 759
-------------------------------------------------------------------------
211 482 729 440 1 449 144 1 949 583
-------------------------------------------------------------------------

Perte nette et
résultat étendu
de la période (9 781 358) (6 145 067) (20 091 745) (19 012 755)
Déficit au début
de la période (111 052 141) (88 331 583) (100 741 754) (75 463 895)
-------------------------------------------------------------------------
Déficit à la
fin de la
période (120 833 499) (94 476 650) (120 833 499) (94 476 650)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
Perte de base et
diluée par action (0,20) (0,19) (0,42) (0,62)
Nombre moyen
pondéré d'actions
ordinaires en
circulation 48 572 980 32 113 545 48 066 222 30 656 308
-------------------------------------------------------------------------



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
(non vérifié)

Trimestres terminés les Neuf mois terminés les
30 septembre 30 septembre
2008 2007 2008 2007
$ $ $ $
-------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES
D'EXPLOITATION
Perte nette de la
période (9 781 358) (6 145 067) (20 091 745) (19 012 755)
Eléments sans effet
sur la trésorerie
Amortissement des
immobilisations
corporelles 141 834 154 304 420 603 410 770
Amortissement de
la propriété
intellectuelle 2 258 469 2 115 961 6 712 891 6 246 234
Dépréciation de
la valeur
comptable de la
propriété
intellectuelle 3 695 717 - 3 695 717 -
Perte à la
cession
d'immobilisations
corporelles - 944 - 944
Charge de
désactualisation
de la facilité de
crédit Biolevier 29 522 29 206 88 249 87 102
Charge de
désactualisation
des débentures
convertibles 90 034 78 820 261 446 218 706
Intérêts payés par
l'émission
d'actions
ordinaires - - 122 500 122 164
Recouvrement
d'impôts futurs
et (gain) perte
de change connexe (211 482) (729 440) (1 449 144) (1 949 583)
Gain de change
latent sur
l'emprunt à payer - 1 - (2 450)
Services payés par
l'émission
d'options sur
actions 32 467 91 969 376 917 499 978
Rémunération versée
au moyen de
l'émission
d'actions
ordinaires - - - 100 000
-------------------------------------------------------------------------
(3 744 797) (4 403 302) (9 862 566) (13 278 890)
Variation nette
des soldes hors
caisse liée à
l'exploitation (1 064 448) 1 481 824 (3 515 990) (299 870)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
d'exploitation (4 809 245) (2 921 478) (13 378 556) (13 578 760)
-------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES
D'INVESTISSEMENT
Acquisition de
propriété
intellectuelle (10 641) (78 513) (193 535) (221 670)
Acquisition
d'immobilisations
corporelles (10 968) (213 877) (135 982) (787 335)
Produit tiré de
la cession
d'immobilisations
corporelles 283 250 960 750
Achat de placements
à court terme (3 974 085) - (10 705 663) (5 410 025)
Placements à court
terme arrivés à
échéance 4 762 798 989 200 19 367 422 21 182 230
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
d'investissement 767 387 697 060 8 333 202 14 763 950
-------------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE
FINANCEMENT
Emission d'actions
ordinaires - - - 5 861 127
Frais d'émission
d'actions - (11 126) - (200 253)
Remboursement de
l'emprunt à payer - - - (766 391)
-------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
de financement - (11 126) - 4 894 483
-------------------------------------------------------------------------
Augmentation
(diminution) nette
de la trésorerie
et des équivalents
de trésorerie (4 041 858) (2 235 544) (5 045 354) 6 079 673
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie au
début de la
période 9 791 801 11 471 071 10 795 297 3 155 854
-------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie à la
fin de la période 5 749 943 9 235 527 5 749 943 9 235 527
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


ENONCES PROSPECTIFS D'AMBRILIA

Ce communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la Société à l'égard d'événements futurs. Il est possible que ces prédictions et autres énoncés prospectifs s'avèrent inexacts. La Société recommande aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, puisqu'ils comportent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon considérable des résultats prévus. Ces risques et incertitudes sont tributaires d'un certain nombre de facteurs, notamment le changement des conditions du marché, le succès des essais cliniques effectués dans les délais prévus, de même que des incertitudes liées à l'approbation des organismes de règlementation, à la conclusion d'alliances corporatives et à d'autres risques énumérés dans les documents d'information de la Société. Nous vous référons à la section "Facteurs de risque" de la notice annuelle de la Société, qui contient une analyse plus exhaustive des risques et incertitudes généralement reliés aux affaires de la Société. De tels énoncés sont également basés sur diverses hypothèses, dont l'achèvement de façon rapide et fructueuse d'études cliniques effectuées sur les produits d'Ambrilia démontrant leur efficacité et innocuité chez l'humain, leur commercialisation fructueuse dans les délais prévus de même que la réalisation des prévisions concernant les paiements d'étapes et autres revenus. A moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables ne l'y obligent, Ambrilia décline expressément toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs, même si Ambrilia prévoit que des faits nouveaux sont susceptibles de la faire changer de point de vue dans l'avenir.

A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB) est une société de biotechnologie qui se consacre à la découverte et au développement de nouveaux traitements pour les maladies virales et le cancer. La stratégie d'Ambrilia vise à tirer profit de son riche portefeuille de produits et de son expertise originale en virologie. Le portefeuille d'Ambrilia englobe des actifs dans le domaine du cancer et des antiviraux, y compris deux nouvelles formulations de peptides existants destinés au traitement du cancer, un peptide thérapeutique pour le cancer de la prostate, une plateforme de libération ciblée pour le cancer, un programme d'inhibiteurs de protéase du VIH (dont les droits mondiaux exclusifs ont été accordés à Merck & Co.), ainsi que des inhibiteurs d'intégrase et d'entrée du VIH, des inhibiteurs du virus de l'hépatite C et des composés anti-influenza A. Le siège social d'Ambrilia, la recherche et le développement ainsi que les installations de fabrication sont situés à Montréal, avec un bureau satellite en France.

Renseignements