Ambrilia Biopharma Inc.
TSX : AMB

Ambrilia Biopharma Inc.

14 nov. 2006 08h00 HE

Ambrilia annonce ses résultats du troisième trimestre 2006 et donne une mise à jour concernant ses programmes de développement principaux

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 14 nov. 2006) - Ambrilia Biopharma inc. (TSX:AMB), une société biopharmaceutique développant des traitements innovateurs dans les domaines de l'oncologie et des maladies infectieuses, a annoncé aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre de 2006 ainsi que la conversion de ses 4 000 000 d'actions privilégiées de premier rang série 1 et a donné une mise à jour sur ses programmes de développement principaux.



FAITS SAILLANTS DU TROISIEME TRIMESTRE 2006 ET SUBSEQUEMMENT

- Le 12 octobre, conclusion d'une entente octroyant à Merck & Co.,
Inc., un leader mondial de la lutte contre le VIH/SIDA, les droits
mondiaux exclusifs sur le composé principal PPL-100 et le programme
d'inhibiteur de protéase (IP) du VIH/SIDA d'Ambrilia, en
contrepartie de paiements d'étape pouvant atteindre 232 millions $
US, y compris un paiement initial de 17 millions $ US.

- Présentation de données sur le PPL-100 à l'occasion de trois des
plus prestigieuses conférences dans le domaine du VIH et des
maladies infectieuses, soit le "15th International HIV Drug
Resistance Workshop" (à Sitges en Espagne du 13 au 18 juin), le
XVIe Congrès International sur le SIDA (à Toronto du 13 au 18
août), et la 47(e) conférence de l'ICAAC ("Interscience Conference
on Antimicrobial Agents and Chemotherapy", à San Francisco du 27 au
30 septembre).

- Annonce des résultats positifs d'une étude pivot de
pharmacocinétique chez l'humain de la nouvelle formulation
d'octréotide à libération prolongée d'Ambrilia.

- Accueil d'un nouveau membre au sein du conseil d'administration
d'Ambrilia: Monsieur Luc Tanguay, premier vice-président exécutif
et chef de la direction financière de Theratechnologies inc., un
administrateur chevronné possédant une connaissance approfondie de
l'industrie de la biotechnologie.

- Le 19 octobre, regroupement des actions, tel qu'approuvé par les
actionnaires d'Ambrilia en février dernier, à raison d'une action
pour dix actions ordinaires en circulation.


CONVERSION DES ACTIONS PRIVILEGIEES

Conformément aux dispositions régissant les 4 000 000 d'actions privilégiées de premier rang série 1 d'Ambrilia (les "actions privilégiées") émises le 4 janvier 2002 à Biovail Corporation Inc. ("Biovail"), cette dernière a récemment exigé leur rachat par la Société à leur prix d'émission, soit 4 000 000 $. Conformément à ces mêmes dispositions, Ambrilia a choisi de ne pas racheter ces actions privilégiées mais plutôt de les convertir en actions ordinaires de la Société. En conséquence, toutes les actions privilégiées en circulation seront ainsi converties, prenant effet le 16 novembre 2006, à un prix de conversion établi à 4,13 $ l'action ordinaire en fonction du cours boursier tel que prévu par ces dispositions, ce qui résultera en l'émission de 968 523 actions ordinaires d'Ambrilia à Biovail.

"L'octroi d'une licence à Merck & Co., Inc. pour le PPL-100 et le programme d'IP représente un jalon important pour Ambrilia et je suis persuadé que Merck fera avancer avec succès le développement du PPL-100, ce dernier pouvant potentiellement représenter une avancée importante dans le traitement du VIH/SIDA et ce, pour les patients et les médecins," a déclaré Hans J. Mäder, président et chef de la direction d'Ambrilia. "Cette entente cruciale renforce la situation financière de la Société, sans dilution, et nous permet d'investir des ressources financières dans le développement de notre portefeuille de produits. Pour Ambrilia, d'autres opportunités de croissance telles que l'octréotide et le PCK3145 continuent de progresser et pourraient se concrétiser dans un proche avenir. J'estime qu'investir maintenant dans ces programmes de développement, et autres programmes sélectionnés, est crucial à la croissance continue et à long terme de la Société," a-t-il conclu.

MISE A JOUR - MALADIES INFECTIEUSES

Le PPL-100, un inhibiteur de protéase du VIH prometteur: droits mondiaux exclusifs octroyés à Merck & Co. en contrepartie de paiements d'étape pouvant atteindre 232 millions $ US

Le 12 octobre, Ambrilia a octroyé à Merck les droits mondiaux exclusifs sur son composé principal PPL-100 et son programme d'inhibiteur de protéase (IP) du VIH/SIDA. En contrepartie, Ambrilia a touché un paiement initial de licence de 17 millions $ US à la signature du contrat et aurait droit à des paiements en espèces pouvant atteindre 215 millions $ US liés à l'atteinte de jalons de développement, cliniques, réglementaires et commerciaux, ainsi qu'à des redevances sur les ventes futures du produit. Le premier paiement d'étape (3 millions $ US) est lié à la réussite de l'étude de pharmacocinétique à doses répétées (Phase Ib), dont les résultats devraient être connus vers la fin du mois de novembre. Par la suite, Merck prendra en charge tous les frais de développement subséquents du PPL-100.

De plus, Ambrilia pourra encaisser des montants substantiels sous forme de paiements d'étape et de redevances pour le développement et la commercialisation futurs de chaque produit d'appoint et/ou produit relié mis au point ultérieurement par Merck et qui s'inscrira dans le programme d'IP d'Ambrilia.

Cette entente représente un jalon important pour Ambrilia et confirme davantage le potentiel du PPL-100 comme inhibiteur de protéase du VIH de premier choix offrant de nombreux avantages: un excellent profil d'innocuité et de tolérabilité, un profil de résistance croisée favorable, une haute barrière génétique et, finalement, un potentiel de posologie d'une fois par jour, sans utilisation du ritonavir (un autre IP). Il existe aujourd'hui un besoin pressant pour des IP plus conviviaux et mieux tolérés. Le PPL-100 a donc le potentiel de générer des revenus importants grâce à ses avantages concurrentiels, dans le contexte d'un marché mondial VIH/SIDA qui, selon les estimations, devrait atteindre 9 milliards $ US(i) en 2011 (date prévue de mise en marché du PPL-100). (i)"Decision Resource - 2004 HIV Infectious Diseases Study #68, Frost & Sullivan 2004, Strategic Analysis World HIV Market, 2006 DataMonitor - Pipeline insight HIV"

MISE A JOUR - ONCOLOGIE

Octréotide, un générique de spécialité à valeur ajoutée : résultats positifs d'une étude pivot de pharmacocinétique

L'octréotide, le générique de spécialité à valeur ajoutée d'Ambrilia pour le traitement de l'acromégalie, est un équivalent facilement reconstituable et à libération prolongée du Sandostatin LAR® (libération longue action) de Novartis. Récemment, la Société a annoncé les résultats positifs d'une étude de pharmacocinétique (PK) évaluant l'absorption, la distribution et la métabolisation de l'octréotide par rapport au Sandostatin® LAR chez l'humain.

Les données obtenues dans le cadre d'une étude contrôlée chez des volontaires sains et réalisée dans un centre clinique approuvé par la FDA aux E.-U. ("U.S. Food and Drug Administration") démontrent que la formulation d'Ambrilia possède une biodisponibilité supérieure à celle du Sandostatin LAR® et ce, à dose équivalente. Le fichier de données du Sandostatin LAR® recommande des injections du produit à intervalles d'une durée de quatre semaines. La biodisponibilité du produit d'Ambrilia permettra des intervalles de plus longue durée entre les injections, de 13 par année à 8-9 par année. Ceci pourrait améliorer l'observance des patients, et réduire l'inconfort et les coûts associés avec les injections. De plus, l'étude suggère une stabilité et une facilité d'utilisation améliorée de la formulation brevetée d'Ambrilia, en comparaison avec le Sandostatin LAR®.

Cette étude de PK fera partie du dossier international préparé dans le but d'obtenir l'approbation de l'octréotide d'Ambrilia à l'échelle mondiale. La Société travaille actuellement à la mise sur pied d'études cliniques avec sa formulation chez de petites populations de patients atteints d'acromégalie, tel que projeté dans le plan de développement du produit. La conclusion des études devrait se situer vers le milieu de l'année 2007. Le dépôt réglementaire en Europe et ensuite en Amérique du Nord par les partenaires de distribution d'Ambrilia suivra peu de temps après.

Ambrilia fabriquera le produit à partir de ses installations de fabrication accréditées BPF (bonnes pratiques de fabrication), situées à Montréal, Canada, et fournira le produit fini à ses partenaires pour la vente aux Etats-Unis, dans les pays de l'Union européenne et dans d'autres pays, à un prix établi d'avance.

Goséréline, potentiellement le premier générique sur le marché : optimisation de la formulation en cours dans les laboratoires de la Société

La goséréline, le générique de spécialité d'Ambrilia pour le traitement du cancer de la prostate hormono-sensible, pourrait être le premier générique équivalent au Zoladex® d'Astra Zeneca à atteindre le marché. Les plus récentes activités de recherche et de développement ont permis à Ambrilia de fabriquer 4 formulations différentes du produit final ainsi que de compléter les essais cinétiques chez les animaux. Les essais ont confirmé le relargage du produit actif pour une durée de 3 mois. La Société mène actuellement des travaux d'optimisation de la formulation dans ses laboratoires. L'étude de pharmacocinétique chez l'homme devrait débuter en 2007, suivie d'une étude clinique multicentrique chez des patients atteints du cancer de la prostate, au Canada et en Europe, et qui devrait débuter au cours du deuxième semestre de 2007. S'il n'y a pas de délais non anticipés dans cet échéancier, le dépôt réglementaire en Europe devrait être complété au cours du premier semestre de 2008.

PCK3145, un peptide anti-cancer non toxique : résultats de l'étude pilote à dose élevée aux Etats-Unis prévus pour le premier semestre de 2007

Ciblant le traitement du cancer de la prostate hormono-résistant, le PCK3145 est le peptide thérapeutique d'Ambrilia démontrant des effets sur le processus métastatique des tumeurs par voie de signaux de transduction. L'évaluation du PCK3145 pour des essais cliniques suit son cours au Memorial Sloan Kettering Cancer Centre à New York. La Société travaille actuellement à un amendement additionnel au protocole de l'étude pilote aux Etats-Unis, étudiant une dose plus élevée et une administration continue sur une période de quatre mois. Il est attendu qu'une dose plus élevée pourrait potentiellement offrir des bénéfices cliniques ajoutés pour des patients au stade avancé de la maladie et montrer un indice précurseur d'efficacité. Les résultats devraient être disponibles au cours du premier semestre de 2007.

De plus, nous poursuivons activement nos discussions avec des partenaires potentiels pour le co-développement et/ou l'octroi de licences pour le PCK3145.

Trousse de tests PSP94 : valeur pronostique confirmée par les résultats d'une étude à grande échelle menée par le "Virginia Urology"

Le 2 novembre, Ambrilia a annoncé les résultats d'une vaste étude chez 185 patients, menée conjointement avec le D® Dharam Ramnani, directeur du laboratoire de pathologie au Virginia Urology, à Richmond en Virginie, portant sur la trousse de tests mesurant la PSP94 (protéine sécrétoire de la prostate de 94 acides aminés) aux fins de diagnostic et de pronostic du cancer de la prostate. Les résultats suggèrent que la trousse est un outil fiable pour établir un pronostic de rechute consécutivement à une prostactectomie radicale (intervention chirurgicale consistant en l'ablation de la prostate est des tissus connexes). Les résultats de cette étude ont été publiés dans le numéro du 15 octobre de la revue "Clinical Cancer Research" (Vol. 12, pp. 6018 -6022).

Ambrilia est heureuse d'avoir confirmé la valeur pronostique du PSP94 étant donné qu'il existe un besoin soutenu pour des marqueurs efficaces en complément du dépistage par PSA (antigène spécifique de la prostate) afin d'améliorer le suivi du cancer de la prostate. Les tests basés sur la PSP94 ont le potentiel d'offrir des avantages considérables et une fiabilité à prédire une rechute du cancer de la prostate chez des patients ayant subi une intervention chirurgicale (prostatectomie radicale). En outre, Ambrilia a déjà établi le potentiel diagnostique de la trousse de tests PSP94 à titre d'excellent marqueur sérologique pour dépister les cancers de la prostate agressifs qui peuvent s'avérer mortels (tel qu'annoncé précédemment le 2 décembre 2005).

Ambrilia est actuellement en discussions avec des sociétés oeuvrant dans le domaine du diagnostic pour le co-développement et la commercialisation mondiale de la PSP94 à titre de marqueur diagnostic/pronostic pour le cancer de la prostate. Concurremment, la Société prépare une demande d'homologation en Europe en vue d'obtenir la marque CE pour le PSP94 au cours des prochains mois.

RESULTATS D'EXPLOITATION

Trimestre terminé le 30 septembre 2006 par rapport au trimestre terminé le 30 septembre 2005

La Société a subi une perte nette de 6 174 436 $ ou 0,22 $ par action ordinaire pour le troisième trimestre de 2006, en regard d'une perte nette de 3 156 878 $ ou 0,34 $ par action ordinaire pour le même trimestre de l'exercice précédent. L'acquisition d'Ambrilia France le 1er mars 2006 a entraîné le regroupement de deux sociétés de taille semblable, et les résultats du trimestre écoulé, lesquels comprennent les résultats d'Ambrilia France, font ainsi état de cette croissance.

Les produits d'exploitation du troisième trimestre de 2006 se sont établis à 134 611 $, comparativement à 46 611 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les produits plus élevés découlent principalement de l'augmentation des intérêts créditeurs, en raison d'une augmentation des taux d'intérêt au cours du trimestre par rapport au troisième trimestre de 2005.

Les frais de recherche et de développement se sont établis à 3 025 841 $ au troisième trimestre de 2006, en comparaison de 1 788 168 $ au même trimestre de l'exercice précédent. L'augmentation de 1 237 673 $ s'explique surtout par les frais de recherche et de développement affectés à l'octréotide et à la goséréline par suite de l'acquisition d'Ambrilia France, ainsi qu'à la majoration des frais affectés au PPL-100 et une provision pour les bonus de 2006. Ces résultats ont été en partie contrebalancés par la réduction des frais affectés au PCK3145 et par une aide gouvernementale totalisant 230 281 $ dans le cadre du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada visant le financement des technologies d'un programme clinique. Le financement pouvant atteindre 980 000 $ en frais de recherche a été assuré par un apport du Programme d'aide à la recherche industrielle, pour lequel un montant de 469 479 $ avait été reçu au 30 septembre 2006. Les crédits d'impôt se sont chiffrés à 389 042 $ au cours du trimestre à l'étude, en hausse par rapport à 120 000 $ au trimestre correspondant de l'exercice précédent, en raison de l'augmentation des dépenses au cours du trimestre considéré.

Les frais d'administration ont totalisé 1 656 614 $ au troisième trimestre de 2006, soit une augmentation de 691 225 $ par rapport au total de 965 389 $ à la même période de l'exercice précédent. Les frais engagés à notre bureau de Paris, en plus d'une provision pour les bonus de 2006, et des honoraires professionnels plus élevés, expliquent essentiellement la hausse des charges.

La dotation aux amortissements s'est établie à 2 177 128 $ pour le trimestre, en regard de 278 656 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cet accroissement est attribuable presque entièrement à l'amortissement supplémentaire de la propriété intellectuelle découlant de l'acquisition d'Ambrilia France le 1er mars 2006.

La propriété intellectuelle s'est établie à 54 137 812 $ au 30 septembre 2006 comparativement à 8 165 089 $ au 31 décembre 2005. Cette augmentation de 45 972 723 $ est due à l'acquisition d'Ambrilia France, qui a accru la propriété intellectuelle de 50 521 809 $. Ce montant est amorti sur une période de 7 ans.

L'intérêt sur la dette à long terme s'est élevé à 302 191 $ au troisième trimestre de 2006, comparativement à 242 558 $ pour le même trimestre de l'exercice précédent. L'augmentation est attribuable aux intérêts débiteurs sur l'emprunt de Biolevier, lequel a progressé suite à la capitalisation des intérêts de l'emprunt et à leur ajout au solde en cours de l'emprunt, ainsi qu'à l'augmentation des taux d'intérêt par rapport au troisième trimestre de 2005. Le gain de change du troisième trimestre en 2006 s'est élevé à 42 369 $, par rapport à un gain de 17 057 $ au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Le montant du trimestre considéré reflète principalement le gain de change survenu à la consolidation d'Ambrilia France.

Conséquemment à la propriété intellectuelle additionnelle découlant de l'acquisition d'Ambrilia France, un passif d'impôts futurs totalisant 9 694 945 $ a été comptabilisé le 1er mars 2006 dans le cadre du calcul du prix d'achat à des fins comptables. Ce montant est reporté sur une période allant jusqu'à sept ans au cours de laquelle la propriété intellectuelle est amortie, entraînant ainsi un recouvrement d'impôts futurs dans les états des résultats consolidés de 585 514 $ pour le troisième trimestre de 2006, qui a été en partie contrebalancé par une perte de change pour le trimestre considéré s'élevant à 56 615 $ relativement au passif d'impôts futurs.

SITUATION DE TRESORERIE ET SOURCES DE FINANCEMENT

La trésorerie et les équivalents de trésorerie et les placements à court terme ont totalisé 8 536 294 $ au 30 septembre 2006, en regard de 5 360 158 $ au 31 décembre 2005. Ce bond de 3 176 136 $ résulte du produit net de 16 864 781 $ tiré du financement conclu le 1er mars 2006. Ce montant a été en partie contrebalancé par le prélèvement de 11 281 704 $ à des fins de financement des activités d'exploitation des neuf premiers mois de 2006, incluant une augmentation de 265 017 $ des éléments hors caisse du fonds de roulement, laquelle a été atténuée par un paiement d'étape de 564 900 $ compris dans les produits constatés d'avance. En outre, un montant net de 630 598 $ a été utilisé au cours de la période pour l'acquisition d'immobilisations corporelles et de propriété intellectuelle. De plus, des charges ayant un effet sur la trésorerie de 1 979 031 $ ont été engagées en raison de l'acquisition d'Ambrilia France le 1er mars 2006, laquelle a été menée sur la base d'un échange d'actions. Des liquidités de 174 625 $ ont été tirées de l'acquisition.

Le 28 juillet 2006, Ambrilia a reçu un paiement d'étape de 564 900 $ (500 000 $ US) en vertu d'une entente de licences conclue avec une société pharmaceutique américaine chef de file à l'égard de l'octréotide. Le paiement est devenu exigible par suite de la fabrication de lots stériles d'octréotide selon les critères de stabilité établis et conformes aux BPF, au sens des lignes directrices de la FDA.

La Société a consolidé sa position financière grâce à une convention de prêt conclue en décembre 2002, qui a conféré à la Société une facilité de crédit de 10 millions $ dans le cadre du programme Biolevier du gouvernement du Québec, sur laquelle un montant de 9 millions $ a été prélevé jusqu'à présent. Le solde de cette facilité a été annulé et 2 millions de dollars du solde en cours doit être remboursé dans les 60 jours suivant la réception par la Société du paiement initial tiré de l'octroi de licences de 17 millions de dollars US en octobre 2006 de son licencié pour le PPL-100.

Subséquemment à la fin du troisième trimestre et conformément aux dispositions régissant les 4 000 000 d'actions privilégiées de premier rang série 1 d'Ambrilia (les "actions privilégiées"), le porteur de ces actions a exigé leur rachat par la Société à leur prix d'émission, soit 4 000 000 $. Conformément à ces mêmes dispositions, Ambrilia a choisi de ne pas racheter ces actions privilégiées mais plutôt de les convertir en actions ordinaires de la Société. En conséquence, toutes les actions privilégiées en circulation seront ainsi converties, prenant effet le 16 novembre 2006, à un prix de conversion établi à 4,13 $ l'action ordinaire en fonction du cours boursier tel que prévu par ces dispositions, ce qui résultera en l'émission au porteur de 968 523 actions ordinaires d'Ambrilia.

La trésorerie, les équivalents de trésorerie et les placements à court terme au 30 septembre 2006 s'élevaient à 8,5 millions de dollars, lesquels, combinés au paiement initial tiré de l'octroi de licences de 19,2 millions de dollars (17 millions de dollars US) reçu en octobre, sont passés à 27,7 millions de dollars. Selon le niveau des déboursements actuel de la Société, la direction croit détenir suffisamment de liquidités pour soutenir ses activités pendant au moins les 18 prochains mois.



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
BILANS CONSOLIDES
(non vérifié)

Aux
30 septembre 31 décembre
2006 2005
$ $
---------------------------------------------------------------------
ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 6 578 654 417 953
Placements à court terme 1 957 640 4 942 205
Débiteurs 672 165 1 707 890
Crédits d'impôt à
l'investissement recouvrables 1 486 972 2 202 487
Charges payées d'avance 178 005 668 428
---------------------------------------------------------------------
10 873 436 9 938 963
Débiteurs à long terme 883 858 -
Immobilisations corporelles 1 843 391 600 653
Propriété intellectuelle 54 137 812 8 165 089
Frais de financement reportés 1 019 822 993 563
---------------------------------------------------------------------
68 758 319 19 698 268
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer 2 985 811 1 798 126
Produits constatés d'avance 3 384 461 -
Emprunt 707 492 -
---------------------------------------------------------------------
7 077 764 1 798 126
Participation minoritaire 1 -
Facilité de crédit Biolevier 10 794 003 10 122 969
Débentures convertibles 2 342 990 2 157 022
Passif d'impôts futurs 7 767 885 -
Actions privilégiées 4 000 000 4 000 000
---------------------------------------------------------------------
31 982 643 18 078 117
---------------------------------------------------------------------

Capitaux propres
Capital social 109 239 307 65 004 736
Bons de souscription 6 143 141 2 952 462
Surplus d'apport 7 737 797 4 866 469
Composante capitaux propres
des débentures convertibles 1 920 914 1 920 914
Déficit (88 265 483) (73 124 430)
---------------------------------------------------------------------
36 775 676 1 620 151
---------------------------------------------------------------------
68 758 319 19 698 268
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES RESULTATS ET DU DEFICIT CONSOLIDES
(non vérifié)

Trois mois terminés les Neuf mois terminés les
30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
$ $ $ $
---------------------------------------------------------------------
PRODUITS
Produits tirés
de licences 6 857 - 15 845 -
Intérêts créditeurs
et autres produits 127 754 46 611 419 636 221 347
---------------------------------------------------------------------
134 611 46 611 435 481 221 347
---------------------------------------------------------------------

CHARGES
Recherche et
développement 3 025 841 1 788 168 7 802 536 6 095 817
Crédits d'impôt à
la recherche et
au développement (389 042) (120 000) (978 106) (696 000)
---------------------------------------------------------------------
Recherche et
développement,
montant net 2 636 799 1 668 168 6 824 430 5 399 817
Frais
d'administration 1 656 614 965 389 4 312 379 2 587 450
Amortissement des
immobilisations
corporelles 122 623 62 189 296 803 184 322
Amortissement de
la propriété
intellectuelle 2 014 217 181 181 4 738 959 429 377
Amortissement
des frais
de financement
reportés 40 288 35 286 114 734 86 553
Augmentation de la
valeur comptable
des débentures
convertibles 63 745 56 947 185 968 56 947
Intérêts sur la
dette à long terme 302 191 242 558 854 784 586 244
Charges de
restructuration - - 251 120 172 279
Charges financières 43 838 8 828 85 523 12 920
Pertes (gains)
de change (42 369) (17 057) 89 985 (23 278)
---------------------------------------------------------------------
6 837 946 3 203 489 17 754 685 9 492 631
---------------------------------------------------------------------
Perte avant
réduction de la
propriété
intellectuelle
et impôts
sur les bénéfices (6 703 335) (3 156 878) (17 319 204) (9 271 284)
Réduction de la
valeur comptable
de la propriété
intellectuelle - - - 179 698
---------------------------------------------------------------------
Perte avant impôts
sur les bénéfices (6 703 335) (3 156 878) (17 319 204) (9 450 982)

Recouvrement
d'impôts futurs 585 514 - 1 832 390 -
Gain (perte) de
change sur passif
d'impôts futurs (56 615) - 345 761 -
---------------------------------------------------------------------
528 899 - 2 178 151 -
---------------------------------------------------------------------

Perte nette (6 174 436) (3 156 878) (15 141 053) (9 450 982)

Déficit au début
de la période (82 091 047) (66 508 500) (73 124 430) (60 214 396)
---------------------------------------------------------------------

Déficit à la fin
de la période (88 265 483) (69 665 378) (88 265 483) (69 665 378)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Perte de base et
diluée par action (0,22) (0,34) (0,64) (1,07)
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------

Nombre moyen
pondéré d'actions
ordinaires
en circulation 27 543 885 9 407 746 23 607 043 8 817 643
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------



AMBRILIA BIOPHARMA INC.
ETATS DES FLUX DE TRESORERIE CONSOLIDES
(non vérifié)

Trois mois terminés les Neuf mois terminés les
30 septembre 30 septembre
2006 2005 2006 2005
$ $ $ $
---------------------------------------------------------------------
ACTIVITES
D'EXPLOITATION
Perte nette (6 174 436) (3 156 878) (15 141 053) (9 450 982)
Eléments sans effet
sur la trésorerie
Amortissement des
immobilisations
corporelles 122 623 62 189 296 803 184 322
Amortissement
de la propriété
intellectuelle 2 014 217 181 181 4 738 959 429 377
Amortissement des
frais de
financement
reportés 40 288 35 286 114 734 86 553
Réduction de la
valeur comptable
de la propriété
intellectuelle - - - 179 698
Augmentation de la
valeur comptable
des débentures
convertibles 63 745 56 947 185 968 56 947
Intérêts
capitalisés sur
un emprunt 240 941 179 462 671 034 523 148
Intérêts payés par
l'émission
d'actions
ordinaires - - 122 164 -
Recouvrement
d'impôts
futurs et gain
de change relié (528 899) - (2 178 151) -
Services payés
par l'émission
d'options sur
actions 36 820 108 576 172 855 362 633
---------------------------------------------------------------------
(4 184 701) (2 533 237) (11 016 687) (7 628 304)
Variation nette
des soldes hors
caisse liée à
l'exploitation 1 682 529 (919 332) (265 017) (1 843 180)
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
d'exploitation (2 502 172) (3 452 569) (11 281 704) (9 471 484)
---------------------------------------------------------------------

ACTIVITES
D'INVESTISSEMENT
Acquisition de
propriété
intellectuelle (42 712) (50 039) (189 873) (173 580)
Acquisition
d'immobilisations
corporelles (139 353) (4 145) (441 040) (14 778)
Produit tirés
de la cession
d'immobilisations
corporelles - - 315 11 153
Trésorerie et
équivalents
de trésorerie
obtenus à
l'acquisition
d'une entreprise - - 174 625 253 311
Coûts d'acquisition
d'entreprise - (159 131) (1 979 031) (179 131)
Achat de placements
à court terme - (1 490 265) (3 935 960) (4 960 270)
Placements à
court terme
arrivés à échéance 1 978 320 1 987 180 6 920 525 17 388 222
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
d'investissement 1 796 255 283 600 549 561 12 324 927
---------------------------------------------------------------------

ACTIVITES DE
FINANCEMENT
Emission d'actions
ordinaires - - 18 095 904 -
Frais d'émission
d'actions (7 513) - (1 231 123) -
Frais d'émission de
titres de créance - (299 120) - (343 176)
Remboursement de la
dette à long terme
prise en charge lors
d'une acquisition - (137 500) - (275 000)
Emission de
débentures
convertibles - - - 3 500 000
---------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie
de financement (7 513) (436 620) 16 864 781 2 881 824
---------------------------------------------------------------------

Incidence des
variations du taux
de change sur la
trésorerie 8 086 - 28 063 -
------------------- ----------- ------------ ------------ -----------
Augmentation
(diminution)
nette de la
trésorerie et des
équivalents de
trésorerie (713 430) (3 605 589) 6 132 638 5 735 267
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie au
début de
la période 7 300 170 9 660 238 417 953 319 382
---------------------------------------------------------------------
Trésorerie et
équivalents de
trésorerie à la
fin de
la période 6 578 654 6 054 649 6 578 654 6 054 649
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------


INFORMATION RELATIVEMENT A L'APPEL CONFERENCE

Ambrilia tiendra un appel conférence le mardi 14 novembre à 10h00 HE pour discuter des résultats financiers du troisième trimestre 2006 et donner une mise à jour sur ses principaux programmes de développement. Les parties intéressées peuvent accéder à l'appel conférence par téléphone ou par webdiffusion. Les numéros pour accéder à l'appel conférence sont le 1(800) 733-7571 (sans frais) ou le (416) 915-5785 (local). La webdiffusion sera disponible à www.ambrilia.com, section Investisseurs, Appels conférence et webdiffusions. Une reprise de l'appel conférence sera disponible à www.ambrilia.com, section Investisseurs, Appels conférences et webdiffusions, et les numéros de téléphone pour accéder à la reprise sont (416) 640-1917 (local) et le 1(877) 289-8525 (sans frais) avec le code d'accès 21209183.

A PROPOS D'AMBRILIA BIOPHARMA

Ambrilia Biopharma inc.(TSX:AMB) est une société biopharmaceutique développant des traitements innovateurs dans les domaines de l'oncologie et des maladies infectieuses. Le portefeuille de produits d'Ambrilia inclut des produits de marque en début de stade clinique et en stade préclinique; un peptide thérapeutique anti-cancer (PCK3145), une nouvelle thérapie anti-cancer (TVT-Dox), deux génériques de spécialité en oncologie (octréotide et goséréline) dont le premier est en stade clinique avancé et à valeur ajoutée, ainsi que des traitements prometteurs contre le VIH/SIDA (PPL-100, programme d'inhibiteur d'intégrase et autres anti-viraux). Les droits mondiaux exclusifs du PPL-100 et de ses composés reliés ont été octroyés à Merck & Co., Inc. en retour de paiements d'étapes pouvant totaliser jusqu'à 232 $US millions. Le siège social d'Ambrilia, la recherche et le développement ainsi que les installations de fabrication sont situés à Montréal, avec un bureau satellite en France. Pour plus d'informations, prière de visiter le site web de la Société : www.ambrilia.com

Enoncés prospectifs d'Ambrilia

Le présent communiqué de presse renferme des renseignements prospectifs, qui reflètent les attentes de l'entreprise à l'égard des événements futurs. Ces données prospectives comportent un certain niveau de risques et d'incertitudes. Les événements réels peuvent différer de ceux qui sont prévus dans le présent document et sont tributaires d'un certain nombre de facteurs ainsi que certains risques et incertitudes qui touchent généralement le secteur des biotechnologies dont notamment, le changement des conditions du marché, le succès des essais cliniques effectués dans les délais prévus, de même que des incertitudes liées à l'approbation des organismes de règlementation, à la conclusion d'alliances corporatives et à d'autres risques énumérés dans les rapports que la Société est tenue de présenter périodiquement aux autorités concernées. De telles données prospectives sont aussi basées sur plusieurs hypothèses incluant la conclusion dans les délais fixés et avec succès des études cliniques sur les produits d'Ambrilia démontrant leur efficacité et leur innocuité pour l'usage chez l'humain, le succès de leur mise en marché à l'intérieur des délais fixés et l'atteinte des paiements prévus de redevances et d'autres revenus. Bien qu'Ambrilia anticipe que des évènements et des développements subséquents puissent potentiellement changer les points de vue adoptés par Ambrilia, Ambrilia se décharge spécifiquement de toutes obligations de mettre à jour ces données prospectives.

www.ambrilia.com

Renseignements