Exploration Amseco Ltée.
TSX CROISSANCE : AEL

Exploration Amseco Ltée.

07 déc. 2010 14h03 HE

Amseco amorce son programme d'exploration dans la région de Barry-Urban

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 7 déc. 2010) - Exploration Amseco Ltée. (TSX CROISSANCE:AEL) ("Amseco") annonce le début des travaux d'exploration automnale d'Amseco dans le Camp minier de Barry-Urban. La planification et l'élaboration du programme d'exploration d'Amseco vient à la suite des travaux de compilation exhaustifs. L'analyse des données historiques de près de 30 ans ont été complétée par l'équipe de géologues d'Amseco.

Ces travaux sont dirigés vers deux secteurs. Le premier : Lac Rouleau où les forages antérieurs effectués sur la Zone 18 avaient démontrés d'excellents résultats; le deuxième : Lac BarryBonTerra (« BTR » :TSX-V) a récemment annoncé des résultats spectaculaires dans ses deux premiers forages (BA10-01 : 17.06 g/t Au / 13.50 m; BA10-02 : 21.24 g/t Au / 7.73 m, annoncé le 9 novembre 2010).

Travaux en cours :

Au Lac Rouleau, les travaux en cours d'Amseco-Beaufield consistent en coupe de lignes d'une longueur originale de 9 km : une ligne de base de 2.5 km avec six (6) lignes perpendiculaires de 1 km chaque à des intervalles de 50 m le long de la ligne de base. Ceci sera suivi par un levé de polarisation provoquée (PP). Les paramètres du levé PP seront optimisés par des lignes tests qui seront effectuées au dessus de la Zone 18. Amseco cherche à identifier la signature géophysique de la Zone 18 en utilisant de la PP. La Zone 18 n'ayant pas fait l'objet d'un levé complet de PP ceci explique aussi l'intérêt d'en compléter un.

Dès le début de 2011, une campagne de forages sera effectuée. Des détails supplémentaires à ce sujet feront l'objet d'un communiqué de presse annonçant le début du forage et la localisation des sondages. Ces forages auront quatre objectifs : 1) Forer les extensions et augmenter les ressources de la Zone 18; 2) Tester les extensions et l'environnement géologique des autres indices minéralisés; 3) Percer les anomalies PP pouvant être causées par des zones de pyrite aurifère, 4) valider une hypothèse des géologues que l'indice de la Zone 18 se prolongerait possiblement sous le lac Rouleau.

Au Lac Barry, les travaux d'Amseco consisteront en levés géophysiques dont la nature sera conséquente aux résultats finaux de BonTerra et à l'étude des travaux antérieurs. Déjà, une équipe est sur le terrain et relève les réseaux de lignes et autres traces de travaux antérieurs. Une figure jointe à un communiqué de presse rédigé par Xemac (18 avril 1997) indique que celle-ci a couvert l'actuelle propriété de BonTerra par un levé PP. Dans la partie nord de leur propriété, les anomalies PP se prolongeraient sur la propriété d'Amseco-Beaufield.

Localisation :

La région de Barry-Urban est située à environ 200 km au nord-est du camp minier de Val d'Or (QC). L'accès est relativement facile en empruntant un réseau de chemins forestiers à partir de la municipalité de Quevillon. Cette région est présentement le théâtre d'une intense activité minière. Metanor (MTO :TSX-V) avec son gisement Barry IV en phase de production (http://www.metanor.ca) et Eagle Hill (EAG :TSX-V) avec son projet Windfall Lake en phase de développement (http://www.eaglehillexploration.com) indiquent que cette région possède tous les atouts pour se voir confirmer le titre de camp minier.

Amseco est stratégiquement bien positionnée dans cette région. Elle y contrôle dix blocs de claims miniers, totalisant 847 claims pour 18 373 hectares. Trois de ces blocs sont en partenariat (50:50) avec Ressources Beaufield.

Le gisement Barry IV et le projet de Windfall Lake sont situés respectivement à moins de un et trois km des différents blocs de claims d'Amseco-Beaufield. Les deux premiers forages de BonTerra sont situés à moins de 400 m au sud et à l'est du Bloc du Lac Rouleau, et à moins de 900 m au nord du Bloc du Lac Barry.

Dans le secteur du Lac Rouleau, les roches volcaniques mafiques (basaltes) et felsiques (tufs rhyolitiques) prédominent. Celles-ci sont localement injectées de gabbro. La structure géologique prépondérante correspond à la Faille du Lac Rouleau. Cette structure est orientée ENE, montre un pendage sub-vertical et est indiquée par forages sur une longueur de 2 km. La Faille du Lac Rouleau est l'hôte de trois indices aurifères dont la Zone 18 est le plus significatif. La Zone 18 est située à environ 700 m à l'est du lac Rouleau. La minéralisation consiste en or visible et en pyrite aurifère disséminée dans une roche silicifiée. La Zone 18 n'affleure pas en surface. Elle est couverte par 0.5 à 3 m de sédiments meubles. Dans les forages historiques effectués les plus près de la surface, la Zone 18 est indiquée sur une longueur d'environ 200 m. En profondeur, certains forages ont intersecté la zone jusqu'à 400 m sous la surface sur une distance de près de 350 m. L'épaisseur de la zone varie de 1 m à 5 m avec une moyenne d'environ 1.75 m. Les teneurs moyennes des forages s'échelonnent entre 1 g/t et 27 g/t. La teneur moyenne de la Zone 18 est estimée à 6 g/t Au. En plus de la Zone 18, neuf autres indices aurifères significatifs ont été identifiés au cours des travaux antérieurs. Ces indices sont accompagnés de minéraux d'altération communs aux gisements aurifères des camps miniers de la région abitibienne du Nord-Ouest québécois.

Dans le secteur du Lac Barry, ce sont plutôt des basaltes qui prédominent. Quelques zones de cisaillement orientées ENE sont identifiées. Quatre indices aurifères sont reportés dans les travaux antérieurs. Deux indices sont situés sur les terrains d'Amseco-Beaufield et les deux autres sur l'actuelle propriété de BonTerra. Cette dernière complète actuellement une campagne de forages couvrant les anciens terrains miniers de Xemac Resources inc. (délisté) qui font l'objet d'une entente d'option entre Ressources Abitex et Bonterra. Celle-ci a récemment rapporté des résultats spectaculaires dans ses deux premiers forages (communiqué presse du 9 nov 2010).

Stratégie :

Amseco est stratégiquement bien positionné dans la région de Barry-Urban. Celle-ci fait l'objet de plusieurs campagnes d'exploration par ses voisins : Metanor (MTO :TSX-V), Eagle Hill (« EAG » :TSX-V) et Bonterra (« BTR » :TSX-V) campagnes de forages et de géophysique. La région suscite beaucoup l'intérêt des investisseurs.

En plus de son activité dans la région, Amseco explore d'autres propriétés situées dans les camps miniers de Malartic et de la Baie James, propriété Yasinski.

Ce communiqué de presse a été révisé par Jean-Pierre Cloutier, Géo. qui est une personne qualifiée selon l'instrument national NI-43-101. Il est administrateur d'Exploration Amseco, et dirige les efforts d'exploration de la Société dans le camp minier Barry-Urban.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Ce communiqué de presse inclut certains énoncés qui peuvent être considéré comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés de ce communiqué, autre que des énoncés relatant des faits historiques, qu'il s'adresse au futur forage d'exploration, activités d'exploration et les événements ou les développements que la société s'attend, sont des énoncés prospectifs. Bien que la société croie que les prévisions exprimées dans de tels énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne sont pas des garanties d'exécution dans le futur et les résultats réels ou les développements peuvent différer matériellement de ceux des énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire différer les résultats réels matériellement de ceux inclus dans des énoncés prospectifs incluent les prix du marché, les succès de l'exploitation et de l'exploration, la disponibilité en continue du capital et du financement, l'économie en général, le marché ou les conjonctures économiques.

«La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.»

Renseignements