Exploration Amseco Ltée.
TSX CROISSANCE : AEL

Exploration Amseco Ltée.

15 nov. 2010 12h39 HE

Amseco nomme Jean-Pierre Cloutier à titre d'administrateur/Octroie des options d'achat d'actions

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 15 nov. 2010) - Exploration Amseco Ltée. (TSX CROISSANCE:AEL) ("Amseco") est heureuse d'annoncer, sujet aux approbations règlementaires, la nomination immédiate de Jean-Pierre Cloutier, Géo., à son Conseil d'administration. Le Conseil a octroyé 350,000 options d'achat d'action à M. Cloutier qui sont exerçables pour une période de dix ans à $0.15 par action.

M. Cloutier remplace Nicolas Patry qui démissionne à titre d'administrateur afin de se joindre au Comité Technique de la Société. Le Conseil remercie M. Patry pour les conseils et l'expérience qu'il a offert à la Société depuis sa nomination en 2007. Amseco continuera de bénéficier de son expertise grâce à sa participation au Comité Technique.

Jean-Pierre Cloutier, Géo., B.Sc., Géo, Univ. De Montréal, 1968, a exclusivement travaillé pour l'industrie minière où il cumule plus de 40 années d'expérience diversifiée en exploration minière. Entre 1974 et 1993, il a occupé le poste de géologue sénior puis, entre 1986 à 1993, le poste de directeur régional à l'exploration pour le Québec à l'emploi de Falconbridge ltée. (maintenant Xstrata). Au cours de cette période, il a conçu, dirigé et supervisé des programmes de reconnaissance régionale jusqu'à des programmes élaborés de forages de définition à l'intérieur de gisements miniers existants.

Il a développé une expertise dans la conception et l'organisation de programmes d'exploration multidisciplinaires d'envergure, la gestion de projet et l'évaluation de propriétés minières. Il a rédigé et géré plusieurs ententes de participation et autres contrats.

M. Cloutier a été impliqué dans des programmes d'exploration et de développement pour le nickel (gisement Raglan), l'or (gisements Kiena et lac Shortt, projet Callahan, lac Pelletier et Barry-Urban), et les métaux usuels (gisements Weedon, Clinton, Cupra-Eastrie) dans les cantons de l'Est pour le Groupe Minier Sullivan.

En 1988, il se méritait ainsi que les membres de son équipe, le titre de Prospecteur de l'Année décerné par l'Association des Prospecteurs du Québec pour ses découvertes d'or des gîtes du Lac Pelletier et du Lac Rouleau (Zone 18 de Barry-Urban). Il a contribué à l'augmentation de réserves minières de gisements de nickel, d'or et de métaux de base, et à la découverte de gisements d'or et de métaux de base.

À titre de consultant en exploration minière depuis 1994, M. Cloutier a géré plusieurs programmes d'exploration pour des compagnies juniors principalement. Il a rédigé plusieurs rapports d'évaluation et des rapports techniques selon la norme canadienne 43-101.

Depuis mars 2010, M. Cloutier était le chargé de projet pour le projet Barry-Urban d'Amseco. Il continuera à le gérer selon l'entente d'acquisition d'intérêt et de coparticipation avec Ressources Beaufield qui couvre des claims qui se trouvent dans le camp minier Barry-Urban. Il avisera aussi le Conseil sur les autres projets d'exploration de la Société.

Amseco considère que les grandes connaissances de M. Cloutier liées à son expérience d'exploration, particulièrement pour la région Barry-Urban, aideront à faire d'Amseco un des joueurs importants dans ce territoire minier qui offre un grand potentiel ainsi que pour les autres projets de la Société.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Ce communiqué de presse inclut certains énoncés qui peuvent être considéré comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés de ce communiqué, autre que des énoncés relatant des faits historiques, qu'il s'adresse au futur forage d'exploration, activités d'exploration et les événements ou les développements que la société s'attend, sont des énoncés prospectifs. Bien que la société croie que les prévisions exprimées dans de tels énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne sont pas des garanties d'exécution dans le futur et les résultats réels ou les développements peuvent différer matériellement de ceux des énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire différer les résultats réels matériellement de ceux inclus dans des énoncés prospectifs incluent les prix du marché, les succès de l'exploitation et de l'exploration, la disponibilité en continue du capital et du financement, l'économie en général, le marché ou les conjonctures économiques.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements