Angiochem Inc.

Angiochem Inc.

08 déc. 2010 07h00 HE

Angiochem entreprend le développement de produits candidats issus de sa plateforme exclusive

- Au nombre des candidats vedettes figurent des dérivés de neurotensine pour la douleur, de leptine pour l'obésité et de GDNF pour la maladie de Parkinson

- En 2011, deux produits candidats seront ciblés pour le développement clinique

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 déc. 2010) - Angiochem Inc., annonce aujourd'hui qu'elle entreprend le développement de candidats dans son portefeuille de produits, élaborés grâce à sa plateforme exclusive de peptides d'ingénierie (Engineered Peptide Compounds ou EPiC) qui exploitent les récepteurs LRP-1 pour traverser la barrière hémato-encéphalique. Les produits candidats ciblent un éventail de champs thérapeutiques, notamment la douleur, l'obésité et la maladie de Parkinson, grâce à technologie d'Angiochem qui leur confère la capacité unique de pénétrer le SNC. D'ailleurs, cette technologie peut être utilisée autant pour des produits biologiques (peptides et protéines) que pour de petites molécules. En outre, Angiochem poursuivra ses efforts pour conclure d'autres collaborations de recherche et développement avec des partenaires pharmaceutiques.

« Nous sommes impatients de faire progresser notre gamme diversifiée de produits. Cela est rendu possible grâce à notre technologie validée, ainsi qu'aux nouvelles ressources financières de 35 millions $ (soit 7,5 millions $ au comptant et 27,5 millions d'actions ordinaires Geron émises en janvier 2011) obtenues à titre de paiement initial pour la collaboration avec Geron annoncée lundi », a déclaré le Dr Jean-Paul Castaigne, président et chef de la direction d'Angiochem. « ANG1005, notre produit candidat pour lequel une licence exclusive a été accordée, nous a permis de valider notre plateforme avec des petites molécules chez l'humain. Maintenant, nous sommes prêts à faire progresser d'autres candidats à base de peptides et protéines ayant la capacité de traverser la barrière hémato-encéphalique afin de traiter un large éventail de maladies du SNC et de troubles du cerveau telles les maladies neurodégénératives, l'obésité, la douleur, etc. Notre objectif est de sélectionner deux produits candidats au développement clinique en 2011.

Produits vedettes du portefeuille de produits :

ANG2002 et l'analgésie.

Angiochem continue les travaux sur ANG2002 dans le but d'en faire un candidat clinique. Cette nouvelle entité chimique est un dérivé de la neurotensine qui pourrait devenir un analgésique unique dans sa catégorie. ANG2002 parvient à traverser la barrière hémato-encéphalique après son administration systémique. Le développement plus poussé d'ANG2002 est motivé par les données concluantes obtenues avec ce produit dans cinq différents modèles de douleur ainsi que les résultats précliniques encourageant démontrant son efficacité supérieure par rapport à la morphine et la gabapentine.

ANG2004 et l'obésité.

Angiochem travaille au développement d'ANG2004, un dérivé de leptine issu de la plateforme EPiC qui utilise les récepteurs LRP-1 pour atteindre le cerveau en contournant les récepteurs défectueux de la leptine de la barrière hémato-encéphalique. À ce jour, Angiochem a mené des études précliniques fructueuses avec ANG2004 qui ont démontré une activité in vivo sur la perte de poids dans des modèles animaux.

ANG2008 et la maladie de Parkinson.

C'est à l'aide de sa technologie EPiC qu'Angiochem a mis au point ANG2008, un dérivé de GDNF (facteur neurotrophique dérivé des cellules gliales) ciblant le traitement de la maladie de Parkinson. La Société mène diverses études précliniques pour approfondir ses recherches sur ANG2008.

Autres programmes.

Les activités de R-D d'Angiochem portent également sur des composés EPiC novateurs, à base de petites molécules, utilisant la technologie EPiC cliniquement validée. De plus, la technologie produira davantage de peptides et de protéines d'ingénierie qui se prêteront éventuellement au développement.

À propos d'Angiochem

Angiochem est une société de biotechnologie ayant atteint le stade clinique qui se consacre à la découverte et au développement de médicaments novateurs qui utilisent les récepteurs LRP-1 pour traverser la barrière hémato-encéphalique (BHE) afin de traiter les maladies du cerveau. Ces peptides d'ingénierie (Engineered Peptide Compounds ou EPic) pourraient combler d'importants besoins médicaux, car l'obstacle physiologique que représente la barrière hémato-encéphalique dans la mise au point de médicaments a engendré une carence de traitements efficaces. Angiochem continue d'enrichir considérablement son portefeuille de produits, notamment avec des composés à base de petites molécules et de composés biologiques ciblant potentiellement une large gamme de maladies du SNC, y compris les maladies neurodégénératives et métaboliques, le cancer du cerveau, la douleur et une foule d'autres conditions. Angiochem a été fondée en 2006 et son siège social est établi à Montréal, Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Société, veuillez consulter le site Internet d'Angiochem à l'adresse http://www.angiochem.com.

Renseignements