Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

08 sept. 2010 13h16 HE

Annonce de la création d'une nouvelle Médaille de service opérationel

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 sept. 2010) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, est heureux d'annoncer que sa Majesté la Reine Élisabeth II a approuvé la création de la Médaille du service opérationnel (MSO). Attendue depuis longtemps, la MSO reconnaîtra les opérations qui n'ont pas encore fait l'objet de distinctions honorifiques.

« Que ce soit en Haïti, en Afrique ou dans n'importe quelle autre des opérations dans lesquelles nos hommes et femmes sont engagés, le Canada contribue à la stabilité et à la sécurité internationales en aidant les gens dans le besoin », a déclaré le ministre MacKay. « Alors que les militaires des Forces canadiennes sont envoyés à l'étranger, notre système des distinctions honorifiques assure que nos militaires reçoivent la reconnaissance qui leur est due. »

La MSO sera décernée à ceux qui, à partir du 7 octobre 2001, ont servi dans un théâtre d'opérations mais non en présence d'un ennemi armé. Sont également admissibles ceux qui ont fourni un soutien direct dans le cadre d'opérations approuvées ou ont servi dans des circonstances dangereuses à l'extérieur du Canada, dans la mesure où la l'opération n'a pas fait l'objet d'une autre distinction honorifique, exception faite de la Médaille canadienne du maintien de la paix (MCMP), lorsque cela est pertinent.

La MSO sera remise avec des rubans différents identifiant des théâtres d'opérations précis, y compris l'Asie du Sud-Ouest, le Sierra Leone (Op Sculpture), Haïti (Op Halo) et le Soudan (Op Augural). De plus, un ruban Humanitas a été créé pour reconnaître le service humanitaire, qui inclura les plus récents efforts du Canada en Haïti (Opération Hestia), ainsi qu'un ruban Expédition, créé pour les opérations de faible envergure pour lesquelles il n'existe aucune distinction honorifique des services accomplis dans des circonstances dangereuses, à l'extérieur du Canada.

Une cérémonie de présentation inaugurale, présidée par la gouverneure générale, se tiendra ultérieurement.

Notes pour le rédacteur en chef / chef des nouvelles : Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Médaille de service opérationnel et sur la création de nouvelles distinctions honorifiques, veuillez consulter le site de Rideau Hall : http://www.gg.ca/

Une fiche technique avec photo de la MSO est disponible à l'hyperlien suivant : http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?cat=00

Pour plus d'information sur le système de distinctions honorifiques, voir la page web portant sur les Distinctions honorifiques et reconnaissance du ministère de la Défense nationale: http://www.cmp-cpm.forces.gc.ca/dhr-ddhr/index-fra.asp

La nouvelle Médaille du service opérationnel

Le 8 septembre 2010, la Gouverneure générale du Canada et Commandant en chef du Canada a annoncé que Sa Majesté la Reine a approuvé la création de la Médaille du service opérationnel. Il s'agit de la deuxième annonce de changements au Régime canadien de distinctions honorifiques, lesquels donnent suite à un examen détaillé des reconnaissances attribuées pour le service à l'étranger.

Lors d'une première annonce, tenue le 17 mars 2010, on a rendu public l'ajout de rubans spécifiques et de barrettes de missions à la Médaille du service en Asie du Sud-Ouest (MSASO) à l'Étoile de campagne générale (ÉCG) et à la Médaille du service général (MSG), les médailles du service général qui reconnaissent le service rendu en présence d'un ennemi armé.

La Médaille du service opérationnel constitue un ajout précieux au Régime canadien de distinctions honorifiques puisqu'elle comble une lacune dans la reconnaissance du service à l'étranger, dans le cadre d'opérations autres que celles menées en présence d'un ennemi armé, pour lesquelles aucune médaille n'était décernée. La Médaille du service opérationnel sert à reconnaître les services pour lesquels aucune autre médaille n'est décernée et va raccourcir le temps nécessaire à l'obtention d'une reconnaissance à l'avenir. 

Admissibilité et critères

La Médaille du service opérationnel sera décernée aux membres des FC, aux membres des forces alliées qui participent à des programmes d'échange avec les FC, aux policiers canadiens et aux citoyens canadiens qui travaillent sous l'autorité des FC ou de corps policiers canadiens et qui ont, depuis le 7 octobre 2001, servi dans un théâtre d'opérations, fourni un soutien direct à des opérations approuvées ou servi dans des circonstances dangereuses à l'extérieur du Canada pourvu que leur service n'ait pas été reconnu par une autre médaille de service autre que la Médaille canadienne du maintien de la paix (MCMP).

Description

La médaille, de couleur argent, est une médaille circulaire dont l'avers est à l'effigie de Sa Majesté la Reine du Canada qui est entourée des inscriptions « Elizabeth II dei gratia regina » et « CANADA ». Sur le revers, elle porte une représentation du monde ainsi que des branches de laurier croisées et des feuilles de chêne.

Rubans propres aux théâtres

À l'instar de la MSG et de la GCS, qui ont été modifiées récemment, la Médaille du service opérationnel est remise avec un ruban propre au théâtre ou au type de service reconnu, et chacun des rubans a ses propres critères d'admissibilité. À l'heure actuelle, six rubans ont été créés, chacun requérant 30 jours cumulatifs de service admissible :

ASIE DU SUD-OUEST : destiné au service autre que celui des FC dans cette région depuis le 7 octobre 2001;

SIERRA LEONE : destiné au service militaire dans ce pays à compter du 31 juillet 2002, principalement aux membres des FC qui ont servi au sein de l'Équipe militaire internationale consultative en matière d'instruction (IMATT) dirigée par la Grande-Bretagne à la suite de l'Accord de paix Lomé (Op Sculpture);

HAÏTI : destiné au service militaire dans ce pays à compter du 6 mars 2004, principalement aux membres des FC qui ont servi au sein de la Force multinationale intérimaire dirigée par les États-Unis du 6 mars au 16 août 2004 (Op Halo) ainsi qu'à l'équipe d'évacuation sanitaire qui a apporté un soutien direct à partir de la République dominicaine;

SOUDAN : destiné au service militaire dans ce pays à compter du 15 septembre 2004, principalement aux membres des FC qui ont servi dans le cadre de la mission dirigée par l'Union africaine au Darfour du 15 septembre 2004 au 31 décembre 2007 (Op Augural) ainsi qu'à ceux qui ont apporté un soutien direct aux opérations menées au Soudan à partir de l'Éthiopie et du Sénégal;

HUMANITAS : remplace, depuis le 1er août 2009, la barrette HUMANITAS de la Médaille du service spécial (qui était réservée aux membres des FC). Cette nouvelle distinction permettra de reconnaître les efforts des policiers et des citoyens canadiens qui travaillent avec les FC ou les forces policières dans le cadre de missions humanitaires approuvées. Les récipiendaires de la Médaille du service spécial avec la barrette HUMANITAS effectué avant le 1er août 2009 conservent leur médaille et pourront ultérieurement recevoir cette nouvelle médaille s'ils répondent aux critères d'admissibilité. Jusqu'à maintenant, le seul service humanitaire approuvé est celui fourni à la suite du tremblement de terre en Haïti, du 12 janvier au 2 mai 2010, dans le cadre de l'Op Hestia; le service en sol haïtien ainsi que le soutien fourni à partir de Barahona, de la République dominicaine et de Kingston en Jamaïque pendant cette période est également admissible;

EXPEDITION : destiné aux opérations de moins grande envergure pour lesquelles il n'existe aucune médaille ou au service dans des circonstances dangereuses ailleurs que dans un théâtre pour lequel il n'existe pas de médaille, à partir du 7 octobre 2001. Jusqu'à maintenant, une seule mission militaire a été approuvée, soit celle menée au Moyen-Orient avec le Bureau du Coordonnateur de la sécurité des États-Unis (Op Proteus), à compter du 3 mai 2005.

Reconnaissance de rotations

Les barrettes de rotation sont décernées pour chaque période de service admissible de 180 jours après que la personne est devenue admissible à la Médaille du service opérationnel ou après qu'elle a reçu sa dernière barrette de rotation.

Remise

Le Gouverneur général présidera une cérémonie inaugurale à une date ultérieure après laquelle on commencera la distribution des médailles.

Renseignements