Ville de Beaconsfield

Ville de Beaconsfield

19 juin 2015 12h15 HE

Antennes de télécommunication et Postes Canada

Beaconsfield demande plus de transparence et de consultation auprès des résidents

BEACONSFIELD, QUÉBEC--(Marketwired - 19 juin 2015) - Toujours attentif au bien-être et à la sécurité des citoyens de Beaconsfield, le conseil municipal a adopté cette semaine deux résolutions pour contester l'abolition de la livraison du courrier à domicile par Postes Canada et réclamer une meilleure consultation des résidents pour l'installation d'antennes de télécommunication dans les zones résidentielles et près de parcs.

« Tous les changements qui ont un impact dans la vie au quotidien des citoyens doivent toujours être effectués dans le respect et la transparence. Postes Canada a annoncé unilatéralement l'abolition de la livraison du courrier à domicile, et les sociétés de télécommunication n'ont pas de compte à rendre ni aux villes ni aux citoyens pour installer leurs équipements près de nos résidences et de nos parcs », remarque le maire Georges Bourelle.

Beaconsfield, avec le villes membres de l'Association des municipalités de banlieue, s'est jointe à la démarche juridique de Montréal, Laval et Longueuil contre Postes Canada pour agir à titre d'intervenants de concert avec l'Union des travailleurs de Postes Canada, pour s'opposer à cette décision à la Cour fédérale.

Par ailleurs, une copie de la résolution demandant que les règles soient plus transparentes pour l'implantation des équipements de télécommunication a aussi été expédiée au ministre d'Industrie Canada, James Moore et au député Francis Scarpaleggia, de la circonscription Lac Saint-Louis, dont Beaconsfield fait partie. De plus, afin de sensibiliser les firmes en cause, une copie de la résolution a été expédiée à la société Telus. Cette entreprise a récemment décidé de revoir son choix d'implanter une nouvelle antenne à Beaconsfield compte tenu des craintes des citoyens vivant à proximité.

Changement de zonage retiré

Conformément à son engagement de veiller à l'acceptabilité sociale du projet de panneau autoroutier sur la promenade Beaurepaire, le maire Bourelle et l'ensemble des conseillers ont aussi mis fin au projet de manière définitive en retirant le changement de zonage nécessaire pour le permettre.

« Nous avons toujours affirmé qu'au-delà des bénéfices financiers, le projet devait obtenir le support de la collectivité. Nous nous sommes vite rendus compte que ce n'était pas le cas. Par respect pour tout le monde, y compris le promoteur, nous sommes allés au bout de l'exercice démocratique, mais rapidement nous sommes tous venus à la conclusion que le projet n'était pas acceptable. Même si le promoteur s'est retiré, le Conseil n'entend pas poursuivre avec d'autres firmes. Dans ces circonstances, et comme promis, nous retirons le projet de changement de zonage. Il n'y aura pas de panneaux d'affichage autoroutiers à Beaconsfield », conclut le maire Bourelle.

Renseignements

  • Bureau du Maire
    514 428-4410