APDITED

28 nov. 2014 16h50 HE

APDITED: Gens du réseau des services sociaux, levez-vous pour défendre nos fils et nos filles !

Une réforme de plus, un recul de trop

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 28 nov. 2014) - L'Association de parents pour la déficience intellectuelle et les troubles envahissants du développement (APDITED), est préoccupée et inquiète des graves incidences que le projet de loi 10 proposé par le Ministre Gaétan Barrette aura comme répercussions sur la vie des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme (TSA) et sur celle de leurs familles. Les parents que regroupe l'APDITED se demandent si leurs filles et leurs fils vont encore recevoir des services répondant à leurs besoins et s'ils compteront encore pour les décideurs…

Les compressions budgétaires annoncées par le gouvernement ainsi que sa réforme du système amènent ces familles, à plus ou moins long terme, dans les rangs des « sans service ».

De nombreuses familles en situation déjà très vulnérable sont retournées à leurs responsabilités puisqu'en attente de services sur une liste dont elles ne voient plus la fin et qui, est devenue au fil des années et des réformes, le motif bien amer de la condition mal ou pas soutenue de leur enfant. Nombreux sont ces parents renvoyés à leur conscience morale puisque qualifiés de meilleurs intervenants auprès de leur enfant.

Nombreux sont aussi ceux qui subissent la banalisation de la situation de leur enfant, sa détérioration ou l'affaiblissement de leurs propres forces.

Les contrecoups de ces multiples réorganisations de services sur les familles, à peine remises des bouleversements de la précédente réforme de 2004, semblent sous-estimés.

Dans quel vide angoissant le nouveau système de santé s'apprête à jeter les familles des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un TSA?

Quel avenir leur est réservé quand les domaines de la stimulation précoce, de l'autonomie, de l'activité socioprofessionnelle, de l'hébergement et de celui du soutien aux familles demeurent sous silence?

Quelle considération ce système a-t-il des personnes handicapées quand il avait l'intention de couper le mince 4,36$ par jour qu'elles reçoivent en fréquentant un lieu de stage ou un plateau de travail?

Quand on pense aux scandales révélés par la Commission Charbonneau, on peut se demander ce que le simple citoyen, la simple citoyenne vaut pour les éluEs à part le vote qu'il ou elle donne à l'un ou l'autre des partis politiques une fois de temps en temps.

Nous souhaiterions que la voix de ces parents soit entendue et portée également par les établissements montréalais en santé et services sociaux(CSSS) et centres de réadaptation en DI-TED (CRDITED) qui connaissent bien leur quotidien précaire. Ces établissements sont conscients que la réforme et les actions du gouvernement ne considèrent pas leurs besoins criants.

C'est une certitude, nous continuerons à nous mobiliser contre cette loi et les compressions budgétaires et nous invitons toutes celles et ceux concerné(e)s par l'amélioration de la vie des personnes ayant une déficience intellectuelle ou un TSA à descendre manifester leur mécontentement et leur inquiétude le 29 novembre.

L'Association de parents pour la déficience intellectuelle et les troubles envahissants du développement (APDITED) existe depuis 1996 et regroupe 600 parents ou proches responsables de personnes qui présentent une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme de l'île de Montréal. Elle a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts de ces personnes en participant à toute initiative visant leur protection et l'amélioration de leur qualité de vie.

Renseignements

  • Source:
    Isabel Molliet, coordonnatrice
    Association de parents pour la déficience intellectuelle
    et les troubles envahissants du développement (APDITED)
    514-376-6644
    apdited@gmail.com / www.apdited.com