Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

13 mars 2014 12h44 HE

Approche découlant du rapport du groupe d'experts sur le homard des maritimes

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 13 mars 2014) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

Originaire moi-même des Maritimes, je connais l'importance de la pêche au homard pour nos collectivités côtières. C'est un pilier important de notre économie rurale et quand les temps sont durs, je sais que tout le monde en ressent les effets. C'est pourquoi j'ai salué la création du rapport du groupe d'experts sur le homard des Maritimes et de l'examen indépendant de l'industrie du homard de l'Île-du-Prince-Édouard par nos provinces maritimes. Ces deux rapports ont clairement exprimé les défis auxquels l'industrie du homard de l'Atlantique est confrontée. Je constate ces défis et je m'engage à aider l'industrie du homard à les relever. Je tiens également à m'assurer que ni le travail réalisé pour préparer ces rapports, ni l'élan correspondant ne seront perdus.

C'est avec intérêt que j'ai étudié ces rapports et je me suis notamment attardée sur les recommandations adressées à Pêches et Océans Canada, en particulier celles du rapport du groupe d'experts sur le homard dans les Maritimes. Je reconnais l'importance de donner suite à ces recommandations et comprends comment leur mise en œuvre aiderait à faire avancer l'industrie du homard. J'ai aussi eu l'occasion de discuter avec de nombreux représentants de l'industrie et avec les provinces partagent les compétences dans ce domaine. À la suite de ces discussions, il est évident que mon ministère a un rôle à jouer, mais aura besoin de la direction de l'industrie et l'appui des provinces pour mener à bien ces recommandations.

Pêches et Océans Canada travaillera avec l'industrie et les provinces à clarifier son processus de prise de décision lorsqu'il existe une organisation clairement constituée dont la direction a pour mandat de parler au nom de ses membres. J'ai bon espoir qu'une telle initiative viendra appuyer les organisations de pêcheurs légitimes et encouragera les membres de l'industrie à travailler ensemble, tel que souligné dans le rapport.

Nous aiderons aussi les organisations de pêcheurs à jouer un plus grand rôle dans la gestion de la ressource sur laquelle ils comptent en travaillant avec eux à l'élaboration de « directives de changement ». Cela permettra de clarifier pour les pêcheurs quels aspects d'un plan de gestion des pêches peuvent être modifiés, et comment ils peuvent l'être. Nous travaillerons avec l'industrie pour offrir un « code de la route » clair lorsqu'elle envisagera de modifier la gestion des pêches.

Nous travaillerons aussi de concert avec les organisations en vue de préparer des initiatives modernes d'autorationalisation de l'industrie qui permettront à cette dernière d'améliorer ses résultats économiques. Je tiens cependant à préciser que cette rationalisation ne comprendra pas de programmes de rachat financés par des fonds publics. J'ai hâte de rencontrer les pêcheurs pour étudier avec eux la manière dont nous pouvons les aider dans ce domaine.

Enfin, tel qu'indiqué dans le rapport, je me suis engagée à travailler avec les provinces, et nos partenaires de l'industrie, en vue de mettre au point un système de classe mondiale pour la collecte des données. Des renseignements en temps opportun et sur place contribueront à démystifier les prix au quai, et permettront à tous les intervenants de l'industrie, de l'océan à l'assiette, de faire des choix plus judicieux et donc meilleurs pour leurs entreprises.

Ces rapports d'experts ne porteront leurs fruits que si toutes les parties concernées - le gouvernement du Canada, les gouvernements provinciaux et les pêcheurs - jouent le rôle qui est le leur. Pour ce faire, je continue de compter sur la direction de l'industrie et de l'appui afin de déterminer la meilleure manière de mener ces projets ensemble.

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Frank Stanek
    Relations avec les médias
    Pêches et Océans Canada
    613-990-7537

    Sophie Doucet
    Directrice des communications
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    613-992-3474