Ministère de la Justice Canada

Ministère de la Justice Canada

31 mars 2017 13h20 HE

Appui aux victimes et survivants d'actes de violence sexuelle en Nouvelle-Ecosse

YARMOUTH, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwired - 31 mars 2017) - Ministère de la Justice Canada

La sûreté et la sécurité des Canadiennes et des Canadiens sont d'une importance primordiale pour notre gouvernement, et la confiance du public à l'égard du système de justice pénale est essentielle. Les victimes et les survivants d'agression sexuelle se heurtent souvent à des obstacles considérables au moment de signaler les crimes à la police et de témoigner devant un tribunal. Pour remédier adéquatement à ces obstacles, il faut bien comprendre les répercussions que le traumatisme peut avoir chez les victimes d'agression sexuelle.

Colin Fraser, député de Nova-Ouest, et Bernadette Jordan, députée de South Shore-St. Margaret's, au nom de l'honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada, ont annoncé aujourd'hui un soutien financier au Tri-County Women's Centre de la Nouvelle-Écosse pour améliorer le soutien qu'il offre aux victimes et aux survivants de violence sexuelle dans le système de justice pénale.

Le Tri-County Women's Centre utilisera le financement de 75 929 $ pour travailler avec des fournisseurs de services non gouvernementaux, des professionnels de la justice et des forces de police dans les comtés de Shelburne, de Yarmouth et de Digby afin d'offrir des séances de formation sur les agressions sexuelles. Cette formation portera notamment sur la neurobiologie des traumatismes, le vécu des victimes et des survivants, et les idées préconçues et les stéréotypes. La subvention aidera aussi à créer des ressources en anglais et en français permettant de mieux informer les victimes et les survivants de violence sexuelle au sujet du système de justice pénale.

Citations

« Un système de justice qui fonctionne bien sert toutes les Canadiennes et tous les Canadiens, protège les personnes vulnérables et construit un Canada meilleur et plus sécuritaire. Ce financement veillera à ce que le personnel du système de justice pénale dispose de l'information et de la formation dont ils ont besoin pour mieux soutenir les victimes de violence sexuelle afin qu'elles aient les connaissances et la confiance nécessaires pour signaler des crimes à la police et témoigner devant le tribunal. »

L'honorable Jody Wilson-Raybould, C.P., c.r., députée. Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Ce financement aidera les forces de police, les professionnels de la justice et les fournisseurs de services aux victimes des comtés de Shelburne, de Yarmouth et de Digby à partager de l'information, à développer les capacités et à créer des ressources qui permettront de mieux appuyer les victimes et les survivants d'actes de violence sexuelle dans le système de justice. »

Colin Fraser. Député de Nova-Ouest

« Depuis quelque temps, le Tri-County Women's Centre consulte les forces de police et d'autres professionnels de la justice afin de mieux comprendre le traumatisme vécu par les victimes d'agression sexuelle et d'élaborer des stratégies visant à offrir de la sensibilisation et de la formation efficaces et pertinentes. »

Bernadette Jordan. Députée de South Shore-St. Margaret's

« Ce financement nous permettra de donner une formation spécialisée sur la compréhension des traumatismes et sur les pratiques que les fournisseurs de service peuvent appliquer en travaillant avec les victimes de violence sexuelle qui vivent avec des traumatismes. »

Bernadette MacDonald. Directrice principale du Tri County Women's Centre

« Les fournisseurs de services, allant des professionnels de la justice et des forces de police aux organismes communautaires, auront l'occasion de recevoir de la formation ensemble, ce qui améliorera nos pratiques collectives et favorisera des relations de travail plus étroites entre tous les services. L'application de ces pratiques exemplaires encouragera les victimes de violence sexuelle à venir demander des services. »

Lisanne Turner. Coordonnatrice des services d'intervention en violence sexuelle du Tri-County Women's Centre

Les faits en bref

  • Statistique Canada a recensé 635 incidents d'agression sexuelle en Nouvelle-Écosse en 2015.
  • Les taux de dépôts d'accusations, de poursuites et de condamnation dans des affaires d'agression sexuelle sont inférieurs à tout autre type de crime violent.
  • Selon l'Enquête sociale générale de Statistique Canada (acte criminel déclaré par la victime), seulement 5 % des agressions sexuelles commises sur des personnes âgées de 15 ans ou plus ont été signalées à la police en 2014, contre 31 % pour tous les autres actes criminels.
  • Parmi les agressions sexuelles signalées à la police, moins de la moitié (43 %) ont mené au dépôt d'accusations (Programme de déclaration uniforme de la criminalité de 2015 - actes criminels déclarés par la police). Parmi les cas d'agression sexuelle qui se sont rendus jusqu'au procès, moins de la moitié (43 %) ont mené à un verdict de culpabilité, par rapport à plus de la moitié (63 %) pour l'ensemble des crimes (Enquête intégrée sur les tribunaux de juridiction criminelle, 2014-2015).
  • À l'automne 2016, jusqu'à 12 millions de dollars ont été alloués sur trois ans par l'entremise du Fonds d'aide aux victimes pour financer des projets visant à améliorer les réponses du système de justice pénale aux agressions sexuelles contre des adultes. Ces fonds sont à la disposition des provinces et des territoires, des administrations municipales, des organisations professionnelles en matière de justice pénale et des organisations non gouvernementales.

Lien pertinent

Restez branchés

Renseignements

  • Joanne Ghiz
    Directrice des affaires parlementaires
    Cabinet de la ministre de la Justice
    613-992-4621

    Relations avec les médias
    Ministère de la Justice Canada
    613-957-4207
    media@justice.gc.ca