Industrie Canada

Industrie Canada

21 nov. 2014 13h40 HE

Appuyer les entreprises axées sur l'innovation en Colombie-Britannique

Le financement versé aidera les PME canadiennes à croître, à prospérer et à créer des emplois

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwired - 21 nov. 2014) - Industrie Canada

Le ministre de l'Industrie et ministre responsable de la Colombie-Britannique, l'honorable James Moore, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un investissement substantiel à quatre organismes incubateurs et accélérateurs d'entreprises de la Colombie-Britannique. Ce financement aidera les petites et moyennes entreprises (PME) novatrices de cette province à croître, à prospérer et à créer des emplois.

Les fonds, versés au titre du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs, permettront aux entrepreneurs canadiens d'avoir accès aux ressources et à l'expertise dont ils ont besoin pour élaborer leurs plans d'affaires, solliciter un financement complémentaire et trouver de nouveaux débouchés internationaux pour leurs produits et services.

Les faits en bref

  • La BC Technology Industry Association (BCTIA) recevra jusqu'à 10,4 millions de dollars. La BCTIA appuie l'établissement, la croissance et le rayonnement d'entreprises de technologies de toutes tailles dans tous les secteurs en Colombie-Britannique. Par l'entremise de divers programmes novateurs d'incubation et d'accélération, les entreprises ont accès aux ressources qui comptent le plus, c'est-à-dire les mentors, les clients, les partenaires et les investisseurs.
  • HIGHLINE (auparavant GrowLab Ventures Inc.) recevra jusqu'à 600 000 $. HIGHLINE est un accélérateur d'entreprises en démarrage situé à Vancouver et à Toronto. Financé au moyen de capital de risque, HIGHLINE est un organisme à but lucratif qui aide les entrepreneurs du secteur numérique à mettre sur pied des entreprises dont les produits sont bien adaptés au marché et qui sont en mesure d'obtenir du financement institutionnel. Grâce à HIGHLINE, les fondateurs d'entreprises du secteur numérique peuvent obtenir du financement de démarrage en temps opportun ainsi que les services de mentorat poussés dont ils ont besoin. Ils tirent aussi profit d'une connectivité mondiale, d'un espace de travail organisé et de trois mois de programmation spécialisée, ce qui leur donne un avantage réel.
  • Le Centre for Drug Research and Development (CDRD), en collaboration avec CDRD Ventures Inc. (CVI), recevra jusqu'à 10,9 millions de dollars. Le CDRD est un incubateur solidement établi et le centre national à but non lucratif de développement et de commercialisation de médicaments du Canada. Le Centre vise à réduire les risques associés aux découvertes issues des projets de recherche universitaire en santé. Il contribue aussi à ajouter de la valeur à ces découvertes en les transformant en possibilités d'investissement viables pour le secteur privé. CVI, le véhicule de commercialisation du CDRD, agit comme accélérateur en sélectionnant les technologies prometteuses dans le but de les perfectionner jusqu'au point où elles peuvent attirer des partenaires d'exploitation sous licence ou de codéveloppement, ou encore constituer la base d'une nouvelle société dérivée.
  • La Wavefront Wireless Commercialization Centre Society recevra jusqu'à 9,5 millions de dollars. Wavefront est le Centre d'excellence du Canada en matière de recherche et de commercialisation dans le secteur du sans-fil. Cet organisme joue un rôle d'accélérateur de croissance et de réussite pour les entreprises du sans-fil en leur donnant accès à des ressources, à des partenaires et à des possibilités importantes, ce qui en retour génère des retombées socioéconomiques pour le Canada.
  • Ces quatre organismes fourniront aux entrepreneurs en démarrage un accès privilégié à des services de mentorat et d'accompagnement de calibre mondial, ainsi qu'à d'autres ressources précieuses pour assurer le succès de leur entreprise.
  • Le 20 juin 2014, le premier ministre Stephen Harper a annoncé le nom des 15 organismes retenus dans le cadre du processus de sélection du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs (PCAI), qui est conçu pour aider de petites et moyennes entreprises canadiennes exceptionnelles à croître, à prospérer et à créer des emplois.
  • Exécuté au nom du gouvernement dans le cadre du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada, le PCAI offre un soutien sous la forme de contributions non remboursables à un petit nombre d'accélérateurs et d'incubateurs qui sont les meilleurs dans leur catégorie. Les entreprises choisies doivent montrer qu'elles obtiennent une contribution au moins égale en contrepartie au cours de la période de contribution financière.

Citations

« En investissant dans les organismes incubateurs et accélérateurs d'entreprises de la Colombie-Britannique, nous faisons en sorte que les entreprises en démarrage prometteuses disposent des ressources nécessaires pour se développer, innover et créer des emplois. Notre gouvernement se réjouit de soutenir des initiatives menées par le secteur privé qui renforceront notre marché du capital de risque. »

- Le ministre de l'Industrie, James Moore

« Vancouver est l'endroit idéal pour lancer et développer une entreprise de technologie. Nous sommes un portail vers les marchés mondiaux. Le bassin de talents ici est particulièrement bien constitué, et notre esprit d'entreprise est prisé à l'échelle mondiale. Grâce au soutien du gouvernement du Canada et de l'industrie, le carrefour d'innovation de la BCTIA est passé du rêve à la réalité. Le carrefour est un milieu ouvert de collaboration où les entrepreneurs et les chefs d'entreprise peuvent tisser des liens, donner un essor à leur entreprise et créer des emplois pour la Colombie-Britannique et le Canada. »

- Le président-directeur général de la BC Technology Industry Association, Bill Tam

« Nous sommes très heureux de recevoir le soutien du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs. Cette aide nous permettra d'étendre nos services aux entreprises de notre portefeuille qui se sont établies ici en vue de devenir des chefs de file mondiaux. En particulier, nous mettrons en œuvre des programmes spécialisés d'accélération qui permettront aux entreprises d'arriver plus sûrement et rapidement à l'étape de la commercialisation de leurs produits. Cette aide contribuera aussi à mettre en valeur à l'échelle nationale nos meilleurs diplômés, de sorte qu'ils pourront plus facilement obtenir du capital institutionnel. »

- Le président-directeur général et cofondateur de HIGHLINE, Marcus Daniels

« L'écosystème de recherche-développement du Canada doit disposer de ressources adéquates. CDRD/CVI s'emploie à combler le fossé de la commercialisation qui existe entre les stades précoces de la recherche universitaire et l'industrie. Nous sommes donc bien placés pour apprécier à sa juste valeur le partenariat avec le gouvernement fédéral, qui a été crucial à la pose de jalons importants au sein de notre entreprise et à l'obtention des résultats que nous avons affichés jusqu'à maintenant. »

- Le président-directeur général du Centre for Drug Research and Development, Karimah Es Sabar

« Reconnu en 2014 comme l'accélérateur canadien de l'année, Wavefront est fermement engagé à accélérer la croissance et à assurer le succès des entreprises du sans-fil au Canada. Par l'entremise de nos programmes, les innovateurs qui proposent des technologies prometteuses peuvent avoir accès à des ressources, des partenaires et des possibilités d'importance. Le financement du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs favorisera l'expansion pancanadienne des programmes régionaux fructueux de Wavefront, de sorte qu'un plus grand nombre d'entreprises canadiennes pourront gagner en influence, créer de l'emploi et prospérer dans le marché mondial du sans-fil et d'Internet des objets. »

- Le président-directeur général de la Wavefront Wireless Commercialization Centre Society, James Maynard

Produit connexe

  • Fiche d'information

Liens connexes

- Le premier ministre Stephen Harper aide des entreprises canadiennes en démarrage à croître et à prospérer

- BC Technology Industry Association (BCTIA) (en anglais seulement)

- HIGHLINE (en anglais seulement)

- Wavefront Wireless Commercialization Centre Society (en anglais seulement)

- Centre for Drug Research and Development (en anglais seulement)

Suivez-nous sur Twitter : @industriecanada

Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs

Accélérateurs et incubateurs de la Colombie-Britannique

En 2013, le gouvernement du Canada a affecté 60 millions de dollars sur cinq ans dans le cadre du Plan d'action économique, ainsi qu'un montant additionnel de 40 millions de dollars en 2014, pour aider des incubateurs et accélérateurs exceptionnels à offrir leurs services à de petites et moyennes entreprises.

Au cours des cinq prochaines années, quatre incubateurs et accélérateurs de la Colombie-Britannique recevront jusqu'à 31,4 millions de dollars dans le cadre du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs (PCAI) afin de fournir aux entrepreneurs locaux les ressources et l'expertise nécessaires pour élaborer leur plan d'affaires et trouver un financement complémentaire.

  • La BC Technology Industry Association recevra jusqu'à 10,4 millions de dollars au titre du PCAI au cours des cinq prochaines années pour appuyer l'établissement, la croissance et le rayonnement d'entreprises de technologies de toutes tailles dans tous les secteurs en Colombie-Britannique. Par l'entremise de divers programmes innovateurs d'incubation et d'accélération, les entreprises ont accès aux ressources qui comptent le plus, c'est-à-dire les mentors, les clients, les partenaires et les investisseurs.
  • HIGHLINE recevra jusqu'à 600 000 $ au titre du PCAI au cours des cinq prochaines années. HIGHLINE (auparavant GrowLab Ventures Inc.) est un accélérateur d'entreprises en démarrage situé à Vancouver et à Toronto. Financé au moyen de capital de risque, HIGHLINE est un organisme à but lucratif qui aide les entrepreneurs du secteur numérique à mettre sur pied des entreprises dont les produits sont bien adaptés au marché et qui sont en mesure d'obtenir du financement institutionnel. Grâce à HIGHLINE, les fondateurs d'entreprises du secteur numérique peuvent obtenir du financement de démarrage en temps opportun ainsi que les services de mentorat poussés dont ils ont besoin. Ils tirent aussi profit d'une connectivité mondiale, d'un espace de travail organisé et de trois mois de programmation spécialisée, ce qui leur donne un avantage réel.
  • Le Centre for Drug Research and Development (CDRD), en collaboration avec CDRD Ventures Inc. (CVI), recevra jusqu'à 10,9 millions de dollars au titre du PCAI au cours des cinq prochaines années. Le CDRD est un incubateur solidement établi et le centre national à but non lucratif de développement et de commercialisation de médicaments du Canada. Le Centre vise à réduire les risques associés aux découvertes issues des projets de recherche universitaire en santé. Il contribue aussi à ajouter de la valeur à ces découvertes en les transformant en possibilités d'investissement viables pour le secteur privé. CVI, le véhicule de commercialisation du CDRD, agit comme accélérateur en sélectionnant les technologies prometteuses dans le but de les perfectionner jusqu'au point où elles peuvent attirer des partenaires d'exploitation sous licence ou de codéveloppement, ou encore constituer la base de nouvelles sociétés dérivées.
  • La Wavefront Wireless Commercialization Centre Society recevra jusqu'à 9,5 millions de dollars au titre du PCAI au cours des cinq prochaines années. Wavefront est le Centre d'excellence du Canada en matière de recherche et de commercialisation dans le secteur du sans-fil. Cet organisme joue un rôle d'accélérateur de croissance et de réussite pour les entreprises du sans-fil en leur donnant accès à des ressources, à des partenaires et à des possibilités importantes, ce qui en retour génère des retombées socioéconomiques pour le Canada.

La demande de propositions unique dans le cadre du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs a été lancée le 23 septembre 2013. Elle a pris fin le 30 octobre 2013. Près de 100 demandes ont été reçues. Toutes les propositions ont été évaluées et soumises à l'examen d'un groupe indépendant d'experts en capital de risque, composé de cinq membres possédant une vaste expérience en capital-risque, en affaires et en finances, pour qu'il formule des recommandations.

Le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC) a évalué toutes les propositions en fonction de stricts critères d'admissibilité et de sélection, notamment :

  • la mesure dans laquelle le projet favorisera la croissance des entreprises en démarrage qui représentent des occasions exceptionnelles d'investissement;
  • le potentiel du projet à favoriser la création de réseaux entre les entrepreneurs et d'autres importantes entreprises et organisations pour permettre aux entrepreneurs d'avoir accès à un plus grand éventail de services spécialisés;
  • la capacité de l'organisation à obtenir des ressources de contrepartie, qu'il s'agisse de ressources financières ou non financières (par ex. mentors ou soutien administratif), pour les activités proposées;
  • la démonstration crédible selon laquelle les activités proposées s'ajouteront aux activités actuelles.

Exécuté au nom du gouvernement dans le cadre du PARI-CNRC, le PCAI offre un soutien sur cinq ans sous la forme de contributions non remboursables à un petit nombre d'accélérateurs et d'incubateurs qui sont les meilleurs de leur catégorie. Les entreprises choisies doivent démontrer qu'elles obtiennent une contribution au moins égale en contrepartie au cours de la période de contribution financière.

Dans le cadre du programme, les contributions versées aux accélérateurs et aux incubateurs peuvent aller jusqu'à 5 millions de dollars par an pour chacune des exceptionnelles organisations sélectionnées.

Qu'est-ce qu'un accélérateur ou un incubateur d'entreprise?

Accélérateur : Il s'agit en général d'organisations à but lucratif exploitées par des investisseurs de capital de risque afin de générer un rendement sur les investissements réalisés dans les entreprises clientes. Les accélérateurs fournissent une gamme de services aux entreprises en début de croissance, notamment un soutien financier, des conseils en affaires, de l'espace de bureau et de développement, et des services complémentaires offerts par des organisations partenaires.

Incubateur : En général, il s'agit d'organisations à but non lucratif qui offrent des services analogues à ceux des accélérateurs, mais qui ont tendance à donner plus de temps aux entreprises participantes, ainsi qu'un éventail plus large de services au niveau des locaux et du mentorat. Les incubateurs sont souvent commandités par des universités, des collèges et des sociétés de développement économique.

Renseignements