Arianne Phosphate Inc.
TSX CROISSANCE : DAN
FRANKFURT : JE9N
OTCBB : DRRSF

Arianne Phosphate Inc.

29 mai 2013 10h09 HE

Arianne Phosphate annonce ses résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013

SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwired - 29 mai 2013) - Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (TSX CROISSANCE:DAN)(FRANCFORT:JE9N)(OTCBB:DRRSF) a déposé aujourd'hui ses états financiers pour la période de trois mois se terminant le 31 mars 2013.

Au cours du premier trimestre et au début du deuxième trimestre de 2013, Arianne a fait des progrès considérables dans le cadre de l'étude de faisabilité du projet de phosphate du Lac à Paul, notamment les suivants :

  • La Société a annoncé que le test à l'échelle d'une usine pilote du minerai tiré du gisement du Lac à Paul confirme le potentiel commercial de la flottation en colonne pour l'extraction d'un concentré titré à 39 % de P2O5 avec un taux de rendement de 90 %. Dans son rapport intitulé Validation of Apatite Flowsheet Using Column Flotation --Validation du schéma de production d'apatite au moyen de la flottation en colonne--, la société Corem, de Québec, a fait la démonstration de la possibilité de traiter le minerai du gisement de la Zone Paul au moyen de cette technologie courante afin d'obtenir un produit de qualité supérieure à un taux de rendement très élevé, largement supérieurs à ceux atteints par la plupart de mines ailleurs dans le monde. Un concentré de phosphate à 39 %, exempt de traces de métaux lourds, fera en sorte que le produit de la Zone Paul figurera parmi les concentrés de phosphate les plus recherchés dans le monde, particulièrement par les fabricants de produits industriels de grande valeur, d'aliments pour animaux et de produits phosphatés alimentaires (tous les détails ont été publiés dans le communiqué de presse du 21 mai 2013).
  • La Société a vendu ses propriétés de Brouillan Ouest et Héva à Exploration NQ Inc. (TSX CROISSANCE:NQE) et à Midland Exploration Inc. (TSX CROISSANCE:MD) respectivement. Ces deux décisions concrétisent la stratégie d'Arianne qui consiste à centrer ses efforts sur le développement de son projet de mine de phosphate à ciel ouvert au Lac à Paul et sur la vente de ses autres projets d'exploration (tous les détails ont été publiés dans le communiqué de presse du 22 mai 2013).

M. Jim Cowley, président de la Société, a indiqué : « Arianne a fait des progrès considérables dans la réalisation de l'étude de faisabilité au cours du premier trimestre de 2013. » En ce qui a trait aux résultats du test à l'échelle d'une usine pilote, il a déclaré : « Ce test confirme que la flottation en colonne constitue la technique de traitement optimale du minerai provenant du gisement de la Zone Paul et démontre que le concentré de qualité supérieure de cette zone peut être produit à l'échelle commerciale. Ce récent test métallurgique marque une autre étape majeure pour Arianne confirmant, du coup, à la fois un élément essentiel de conception de procédé et un avantage marketing commercial pour le projet du Lac à Paul. »

L'Assemblée générale annuelle de la Société aura lieu le 29 mai 2013, à Montréal, et les actionnaires sont invités à y assister.

Au cours de 2013, la Société prévoit franchir les étapes clés suivantes :

  • Soumission de l'évaluation des impacts environnementaux, notamment la version préliminaire attendue à la fin du deuxième trimestre de 2013;
  • Achèvement de l'étude de faisabilité avec les conseils de Cegertec Worley Parsons au cours du troisième trimestre de 2013;
  • Poursuite des procédures d'obtention des permis requis pour l'exploitation projetée de la mine du Lac à Paul;
  • Ajout de membres à l'équipe en place dans le but de poursuivre le développement du projet du Lac à Paul;
  • Tenue de consultations publiques additionnelles afin de discuter de tous les aspects du projet du Lac à Paul dans les municipalités touchées.

Sommaire financier

La perte nette de la période de trois mois close le 31 mars 2013 se chiffre à 2 169 703$, comparativement à une perte nette de 331 630$ pour la même période en 2012.

Cette augmentation de la perte du premier trimestre 2013 est principalement due aux impôts différés de 1 268 577$. Ce montant provient de la méthode prévue de recouvrement des actifs de prospection et d'évaluation. Puisqu'il y a des indications à l'effet que les actifs de prospection et d'évaluation seront recouvrés par l'exploitation plutôt que par la cession. La Société a constaté un passif d'impôt différé de 1 268 577$ et une charge d'impôts différés correspondante. L'augmentation de la perte s'explique également par les frais d'administration plus élevés de 433 978$ lié à l'augmentation du niveau d'activité de la Société pour le développement du projet du Lac-a-Paul, l'augmentation des consultations publiques avec les communautés locales et l'augmentation des discussions avec les actionnaires et autres parties prenantes. Les honoraires professionnels et de consultants se chiffrent à 342 975$ pour la période de trois mois terminée le 31 Mars, 2013 par rapport à 61 519$ pour le 1er trimestre 2012, cette augmentation s'explique par l'utilisation accrue des services professionnels pour aider la société à faire avancer le projet.

En outre, au cours de ce premier trimestre, la Société a engagé des dépenses de 2 400 513$ dans le cadre de l'Étude de faisabilité du projet du Lac à Paul pour diverses activités, notamment les essais métallurgiques, la production de rapports techniques et la planification minière. La perte nette pour le trimestre comprend des charges liées à la rémunération à base d'actions se chiffrant à 56 616$ (en comparaison de 2 565$ pour la même période en 2012) et représente la valeur de l'acquisition des droits aux options d'achat d'actions pendant cette période.
La Société a terminé le premier trimestre 2013 avec 4 891 638$ de trésorerie et a accès à un montant de 600 000$ provenant de la ligne de crédit et à 2 975 580$ en crédits d'impôt relatifs aux ressources et en crédit d'impôt miniers à recevoir. Selon les estimations actuelles des dépenses de l'Étude de faisabilité et le développement futur du projet, Arianne anticipe avoir besoin de financement additionnel avant la fin de 2013. La Société s'attend à être en mesure de lever les montants nécessaires à des taux compétitifs.

On peut consulter les états financiers de la Société et le rapport de gestion y afférent pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2013 sur le site Web d'Arianne et sur SEDAR, au www.sedar.com. La notice annuelle d'Arianne pour l'exercice financier de 2012 sera déposée d'ici la fin mai. Sauf indication contraire, toutes les sommes qui figurent dans le présent communiqué de presse sont exprimées en dollars canadiens.

À propos d'Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (www.arianne-inc.com) met en valeur des gisements de phosphate au Lac à Paul, à environ 200 kilomètres au nord de la région du Saguenay/Lac-Saint-Jean au Québec, Canada. Ces gisements produiront un concentré d'apatite ignée de qualité titrant 39 % de P2O5 et contenant peu ou pas de contaminant. La Société compte présentement 77 millions d'actions en circulation.

Suivez Arianne sur :

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Arianne-Resources-Inc/113071105425184

Twitter : http://twitter.com/arianne_dan

YouTube : http://www.youtube.com/user/ArianneResources

Flickr : http://www.flickr.com/photos/arianneresources

Resource Investing News : http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements