Arianne Phosphate Inc.
TSX CROISSANCE : DAN
FRANKFURT : JE9N
OTCBB : DRRSF

Arianne Phosphate Inc.

26 nov. 2013 18h16 HE

Arianne Phosphate annonce ses resultats du troisieme trimestre de l'exercice financier 2013

SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwired - 26 nov. 2013) - Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (TSX CROISSANCE:DAN) (FRANCFORT:JE9N) (OTCBB:DRRSF) a déposé aujourd'hui ses états financiers pour le troisième trimestre de 2013.

Au cours du troisième trimestre et jusqu'au mois de novembre 2013, Arianne a franchis d'importantes étapes dans le développement de son projet de phosphore du Lac à Paul :

  • En novembre 2013, Arianne a déposé le rapport technique conforme au Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers pour le projet de mine d'apatite du Lac à Paul sous son profil sur SEDAR au www.sedar.com et sur le site web de la compagnie au www.arianne-inc.com (pour plus de détails, voir communiqué de presse du 18 novembre 2013);
  • En octobre 2013, Arianne a annoncé les résultats positifs de l'étude de faisabilité du projet du Lac à Paul. L'étude de faisabilité décrit une mine à ciel ouvert, une usine de traitement du minerai afin de produire un concentré d'apatite de haute qualité et un système de transport en vue d'acheminer le produit à l'année à un port en eau profonde sur la rivière Saguenay. Cette étude a été préparée par Cegertec WorleyParsons. En voici les faits saillants (pour plus de détails voir le communiqué de presse du 24 octobre 2013):
    • Valeur actualisée nette (« VAN ») de 1 910,1 M$ US à un taux d'actualisation de 8 %;
    • Revenus bruts, en dollars réels, de 16 124,8 M$ US et flux de trésorerie des activités opérationnelles de 7 379,6 M$ US;
    • Taux de rendement interne (« TRI ») de 20,7 %, avec une période de récupération de l'investissement de 4,4 ans avant impôts et droits miniers;
    • Durée de vie de la mine de 25,75 ans (excluant la préproduction) avec une production annuelle moyenne de concentré phosphaté de 3 millions de tonnes à une teneur de 38,6 % P2O5 et un taux de récupération moyen après traitement de 90,0 %;
    • Coûts d'investissement initial du projet de 1 214,7 M$ US, soit 982,5 M$ US pour la mine et 232,2 M$ US pour le système de transport du concentré qui livrera le produit au port en eau profonde ouvert 365 jours par année sur le Saguenay;
    • Coût tout inclus jusqu'au Port de Saguenay de 93,7 $ US/tonne pour la durée de vie de la mine (c.-à-d. FOB au Port de Saguenay), soit une marge d'exploitation de 56 % avec un prix de vente moyen de 213 $/tonne au port;
    • Ressources mesurées et indiquées de 590 millions de tonnes uniquement dans la zone Paul à une teneur moyenne de 7,1 % P2O5 avec une teneur de coupure de 4,0 %;
    • 75,7 millions de tonnes de concentré vendable à 38,6 % P2O5 dans des réserves minérales prouvées et probables, en considérant un seuil de coupure de 3,5 % P2O5, de 472,1 millions de tonnes à une teneur moyenne de 6,9 % P2O5 (à partir des ressources minérales de la zone Paul);
    • Disponibilité de 115 mégawatts (MW) d'électricité confirmée à la centrale de la Chute-des-Passes située à 30 km de la mine.

  • En septembre 2013, Arianne a annoncé qu'elle reportait l'échéance des 4 000 000 bons de souscription émis dans le cadre du placement privé qu'elle a complété le 29 avril 2011 ( pour plus de détails voir le communiqué de presse du 12 septembre 2013). L'échéance des bons de souscription a été reportée au 1er février 2014, mais aucune autre condition n'a été modifiée ;
  • En septembre 2013, Arianne a annoncé la nomination de Pierre Fitzgibbon sur son conseil d'administration. Pierre Fitzgibbon possède 25 ans d'expérience dans le milieu de la finance, en fusion et acquisition et en planification stratégique sur les marchés Canadiens et Internationaux. Il est actuellement président, chef de la direction et membre du conseil d'administration d'Atrium Innovations Inc. Précédemment, Pierre a travaillé à la Banque Nationale du Canada, à titre de chef des finances et était vice-président du conseil, financement des sociétés pour la Financière Banque Nationale. (pour plus de détails voir le communiqué de presse du 11 septembre 2013);

M. Brian Kenny, chef de la direction de la Société, a déclaré: « Avec la publication des résultats positifs de l'étude de faisabilité du projet de phosphore du Lac à Paul, Arianne vient de franchir une étape crucial dans le développement de ce projet. » En ce qui concerne les prochaines étapes, M. Kenny a déclaré: «Nous sommes maintenant en mesure de nous concentrer sur l'amélioration de la valeur du projet du Lac à Paul, sur le processus d'autorisation en s'assurant de l'acceptabilité sociale du projet et d'entreprendre d'autres activités clés afin de le faire avancer vers la phase de construction».

Sommaire financier

États financiers pour le troisième trimestre de 2013

La perte nette de la période de trois mois close le 30 septembre 2013 se chiffre à 1 675 088 $ comparativement à une perte nette de 1 585 171 $ pour la même période en 2012.

Cette augmentation de la perte du troisième trimestre 2013 est principalement due à l'augmentation des impôts différés de 358 480$. Ce montant provient de la méthode prévue de recouvrement des actifs de prospection et d'évaluation. Puisqu'il y a des indications à l'effet que les actifs de prospection et d'évaluation seront recouvrés par l'exploitation plutôt que par la cession. La Société a constaté un passif d'impôt différé au cours du trimestre de 541 480$ et une charge d'impôts différés correspondante.

La perte s'explique également par l'augmentation des frais d'administration lié à l'augmentation du niveau d'activité de la Société pour le développement du projet du Lac à Paul, l'augmentation des consultations publiques avec les communautés locales et l'augmentation des discussions avec les actionnaires et autres parties prenantes.

Au cours du troisième trimestre, la Société a déprécié la propriété minière Opinaca pour un montant de 240 921$.

La perte nette inclus un montant de rémunération et paiement fondés sur des actions de 222 454$ (1 174 143$ en 2012), une diminution de 951 689$ par rapport à la période précédente, représentant les l'amortissement des options octroyées, mais non exerçables.

Période de neuf mois, exercice de 2013

La perte nette de la période de neuf mois close le 30 septembre 2013 se chiffre à 5 352 791 $ comparativement à une perte nette de 2 672 918$ pour la même période en 2012. Cette augmentation de la perte est principalement due aux impôts différés de 2 060 261$. Ce montant provient de la méthode prévue de recouvrement des actifs de prospection et d'évaluation. Puisqu'il y a des indications à l'effet que les actifs de prospection et d'évaluation seront recouvrés par l'exploitation plutôt que par la cession, la Société a constaté un passif d'impôt différé de 2 243 261$ et une charge d'impôts différés correspondante.

L'augmentation de la perte s'explique également par les frais d'administration plus élevés lié à l'augmentation du niveau d'activité de la Société pour le développement du projet du Lac à Paul, l'augmentation des consultations publiques avec les communautés locales et l'augmentation des discussions avec les actionnaires et autres parties prenantes.

Au cours du troisième trimestre, la Société a déprécié la propriété minière Opinaca pour un montant de 240 921$.

La perte nette de neuf mois inclus un montant de rémunération à base d'action 366 345$ (1 493 196$ en 2012), une diminution de 1 126 851$ par rapport à la période précédente, représentant les l'amortissement des options octroyées, mais non exerçables.

Liquidité

La Société a terminé le troisième trimestre 2013 avec 4,3 million $ de trésorerie et dispose d'un montant de crédit d'impôt à recevoir de 2,5 millions $ relativement à l'année financière de 2012 et et 0,8 millions de dollars pour les neuf mois terminés le 30 Septembre 2013. Entre le 1er octobre 2013 et le 26 novembre 2013, la Société a reçu un total de 0,9 millions $ provenant de l'exercice de bons de souscription (Financement d'avril 2011, bons de souscription à un prix de 1,24 $ par action) et l'exercice d'options. Avant la fin de l'exercice, la Société s'attend à recevoir un autre 880 000 $ de bons de souscription émis lors du financement de Septembre 2012 (1 million de bons de souscription à un prix de 0,88 $) ainsi que de l'exercice de la deuxième tranche des bons de souscription du financement d'avril 2011. Selon les estimations actuelles des dépenses du développement futur du projet, Arianne anticipe avoir besoin de financement additionnel en 2014.

Les états financiers intermédiaires de la Société pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2013 et le rapport de gestion qui l'accompagne, ainsi que les états financiers pour l'année se terminant le 31 décembre 2012, sont accessibles sur le site Web d'Arianne et sur SEDAR, au www.sedar.com. Sauf indication contraire, toutes les sommes qui figurent dans le présent communiqué de presse sont exprimées en dollars canadiens.

À propos d'Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate Inc. ») (www.arianne-inc.com) met en valeur des gisements de phosphate au Lac à Paul, localisés à environ 200 kilomètres dans le nord de la région du Saguenay/Lac-Saint-Jean au Québec, Canada. Ces gisements produiront un concentré d'apatite ignée de qualité titrant 38,6 % de P2O5 et contenant peu ou pas de contaminant. La Société compte présentement 80,5 millions d'actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Suivez Arianne sur :

Facebook : https://www.facebook.com/ariannephosphate

Twitter : http://twitter.com/arianne_dan

YouTube : http://www.youtube.com/user/ArianneResources

Flickr : http://www.flickr.com/photos/arianneresources

Nouvelles sur les investissements dans les ressources : http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Renseignements