Arianne Phosphate Inc.
TSX CROISSANCE : DAN
FRANKFURT : JE9N
OTCBB : DRRSF

Arianne Phosphate Inc.

28 juin 2013 10h47 HE

Arianne Phosphate dépose son étude d'impact sur l'environnement pour le projet du Lac à Paul

SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwired - 28 juin 2013) - Arianne Phosphate Inc. (la « Société » ou « Arianne ») (TSX CROISSANCE:DAN)(FRANCFORT:JE9N)(OTCBB:DRRSF) annonce que son étude d'impact sur l'environnement (EIE) pour le projet de mine d'apatite du Lac à Paul a été déposée auprès du Ministère du développement durable, de l'environnement, de la faune et des parcs (MDDEFP) pour évaluation. Cette étude, amorcée en 2011, a été dirigée par GENIVAR Inc., une société internationale de conseil en ingénierie, en collaboration avec Dessau - Groupe Conseil Nutshimit, Hydro-Ressources Inc. et Cegertec WorleyParsons.

Cette étude d'impact sur l'environnement comprend notamment les initiatives proposées en matière de développement durable, de communication et de relations avec le milieu, la méthode d'identification et d'évaluation des impacts potentiels ainsi que l'analyse de ces impacts. Maintenant que l'étude d'impact sur l'environnement a été déposée au MDDEFP, les autorités du Québec débuteront le travail d'analyse et d'échange avec Arianne.

Au sujet du dépôt de cette étude, Jean-Sébastien David, chef de l'exploitation, a déclaré : « Le dépôt de cette étude d'impact sur l'environnement représente un moment charnière pour Arianne. Il s'agit d'une étape importante vers l'exploitation de la mine d'apatite du Lac à Paul prévue en 2016. Nous sommes pleinement satisfaits de cet exercice complet et exhaustif - une étude comprenant trois volumes et un résumé - qui, par ses résultats, démontre une fois de plus toute la valeur du projet du Lac à Paul. Arianne a su respecter son échéancier et est reconnaissante à l'ensemble des collaborateurs qui ont œuvré à la réalisation de cette étude, notamment la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui a été à l'écoute et sensible au projet tout au long des démarches. Arianne est particulièrement heureuse des rencontres publiques de concertation avec les communautés et les Premières nations locales qui ont permis d'intégrer leurs commentaires et leurs idées dès les étapes préliminaires du projet. Nous comptons continuer à travailler à ce que la mise en opération se fasse dans les meilleures conditions possibles pour toutes les parties. »

Lorsqu'Arianne disposera d'une version finale de son étude d'impact sur l'environnement, elle la rendra publique dans les meilleurs délais.

Arianne Phosphate (www.arianne-inc.com) met en valeur les gisements de phosphate du Lac à Paul, à environ 200 kilomètres dans le nord de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, au Québec, Canada. Ces gisements produiront un concentré d'apatite ignée de qualité supérieure titrant 39 % de P2O5 et contenant peu ou pas de contaminant. La Société compte 77 millions d'actions en circulation.

Suivez Arianne sur :

Facebook : https://www.facebook.com/ariannephosphate

Twitter : http://twitter.com/arianne_dan

YouTube : http://www.youtube.com/user/ArianneResources

Flickr : http://www.flickr.com/photos/arianneresources

Resources Investing News : http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Déclarations et renseignements prospectifs

Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » et des « renseignements prospectifs » au sens de la réglementation des valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (appelés collectivement « renseignements prospectifs »). Les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué sont fournis à la date de celui-ci. Outre les exigences de la législation pertinente sur les valeurs mobilières, la société n'a pas l'intention de mettre à jour ces renseignements prospectifs et elle n'accepte aucune obligation à cet égard. Les renseignements prospectifs incluent notamment les déclarations sur les ressources minérales estimatives, l'effet que les résultats des forages terminés devraient avoir sur le projet, le calendrier d'une étude de faisabilité, le calendrier de programmes de travaux à venir et les attentes à cet égard. Il est souvent, mais pas toujours, possible de déterminer les renseignements prospectifs par l'usage de mots comme « planifie », « s'attend », « devrait », « budget », « prévu », « estimation », « prévision », « a l'intention de », « escompte » ou « croit », ou leur négatif, ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. Toute déclaration prospective porte uniquement sur la date à laquelle elle est faite et sauf les exceptions qui peuvent être imposées par les lois applicables sur les valeurs mobilières, la société rejette toute intention ou obligation de mettre à jour toute déclaration prospective.

Ni la Bourse de croissance TSX, ni son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent la responsabilité du caractère adéquat ou exact du présent communiqué.

Renseignements