Ressources d'Arianne inc.
TSX CROISSANCE : DAN
FRANKFURT : JE9N
OTCBB : DRRSF

Ressources d'Arianne inc.
Arianne Phosphate

Arianne Phosphate

21 mai 2013 12h35 HE

Arianne Phosphate : Un nouveau test métallurgique à l'échelle pilote confirme un concentré titrant 39 % P2O5 et un taux de récupération de 90 %

SAGUENAY, QUÉBEC--(Marketwired - 21 mai 2013) - La direction d'Arianne Phosphate (« Arianne » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:DAN)(FRANCFORT:JE9N)(OTCBB:DRRSF) est très heureuse d'annoncer que le test de traitement du minerai de la Zone Paul, à l'échelle d'une usine pilote, confirme le potentiel de flottation en colonne pour l'obtention d'un concentré d'apatite titrant 39 % de P2O5 avec un taux de récupération de 90 %.

Dans son rapport intitulé Validation of Apatite Flowsheet Using Column Flotation, la société Corem, de Québec, démontre qu'il est possible de traiter le minerai de la Zone Paul au moyen de cette technologie courante afin d'obtenir un concentré de qualité supérieure à un taux de récupération élevé. Un concentré d'apatite à 39 % P2O5 fera en sorte que le produit du Lac à Paul figurera parmi les concentrés de phosphate les plus recherchés dans le monde, particulièrement par les fabricants de produits industriels de grande valeur, d'aliments pour animaux et de produits phosphatés alimentaires.

Voici un extrait du rapport : « Les résultats du test métallurgique montrent que le schéma de production, utilisant deux colonnes de nettoyage et une colonne d'épuisage du nettoyage, ouvre la voie au circuit le plus prometteur pour rencontrer la teneur et la récupération requises pour l'apatite [traduction]. » Le rapport indique que « le concentré d'apatite produit atteint les cibles de qualité visées (P2O5 >38,5 %) tout en affichant un taux de récupération très élevé (>90 %). » Ce rapport pourra être téléchargé bientôt à : www.arianne-inc.com. Nous invitons les personnes intéressées à lire le rapport dans sa totalité.

Ces tests métallurgiques et les conclusions tirés de ceux-ci seront utilisés pour l'élaboration de l'étude de faisabilité de la Société prévue à l'été 2013. Le schéma de production étant confirmé, la Société mettra la touche finale aux plans de conception des installations où sera obtenu son produit fini, soit un concentré d'apatite. Les étapes de conception porteront notamment sur les éléments suivants : évaluation minéralogique, essais de broyage et de libération, essais réactifs, validation des paramètres de conditionnement/flottation, essais des caractéristiques de dépôt/filtration et tests de qualité du concentré.

« Ce test à l'échelle pilote confirme que la flottation en colonne constitue la technique de traitement optimale du minerai provenant du gisement de la Zone Paul », a affirmé Jim Cowley, Président d'Arianne. « La flottation en colonne est une méthode fiable et rentable. Ce test démontre qu'elle peut produire, à l'échelle industrielle, un concentré de qualité supérieure avec le minerai de la Zone Paul. Il marque une autre étape majeure pour Arianne, confirmant un élément essentiel de la conception du procédé de traitement du minerai pour le projet du Lac à Paul», a-t-il ajouté.

Arianne Phosphate (www.arianne-inc.com) développe les dépôts de phosphore-titane du Lac à Paul qui produiront un concentré d'apatite de qualité supérieure titrant 39 % P2O5. La Société a émis 77 millions d'actions.

M. Daniel Boulianne, géo, personne qualifiée relativement à la norme NI 43-101, a approuvé ce communiqué.

Suivez Arianne sur :

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Arianne-Resources-Inc/113071105425184

Twitter : http://twitter.com/arianne_dan

YouTube : http://www.youtube.com/user/ArianneResources

Flickr : http://www.flickr.com/photos/arianneresources

Resource Investing News : http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements