Ressources d'Arianne inc.
TSX CROISSANCE : DAR
FRANKFURT : JE9
OTC Bulletin Board : DARUF

Ressources d'Arianne inc.

19 juin 2008 09h00 HE

Arianne : Projets Natashquan et Havre-Nord, Basse Côte-Nord, Qc ; Début du programme d'exploration.

SAGUENAY, QUEBEC--(Marketwire - 19 juin 2008) - Ressources d'Arianne (la Compagnie ou Arianne)(TSX CROISSANCE:DAR)(FRANKFURT:JE9)(OTCBB:DARUF) annonce le début de son suivi de terrain sur ses projets uranifères Natashquan et Havre-nord. Rappelons qu'une importante portion de ces propriétés a déjà fait l'objet d'un levé héliporté de type Mag-EM-Radiométrique en juin 2007. Certaines des cibles identifiées avaient alors été vérifiées sur le terrain lors d'un court suivi à l'automne 2007.

La Compagnie a d'ailleurs annoncé, le 24 octobre 2007, la découverte d'une pegmatite à fort contenu en Terres Rares et titrant jusqu'à 0,43% U3O8. Cette pegmatite, localisée sur la Basse Côte-Nord du Québec, est située sur le projet Havre Nord, détenu par Exploration Azimut (TSX CROISSANCE:AZM) et optionné par Arianne. La Compagnie désire maintenant divulguer les résultats des études supplémentaires réalisées sur des échantillons prélevés en 2007 et informer ses actionnaires de son programme d'exploration uranifère de 2008 sur la Basse Côte-Nord.

Etude minéralogique : La firme IOS Services Géoscientifiques inc. a procédé à une étude minéralogique (quatre lames minces provenant de la pegmatite) qui a ensuite été complétée par des analyses de micro-XRF (Fluorescence de Rayons X) effectuées à l'UQAC (Université du Québec à Chicoutimi). Les résultats indiquent que les ETR (Elément Terres Rares) se concentrent dans un silicate nommé allanite. L'uranium, tant qu'à lui, est associé à des minéraux secondaires provenant d'une minéralogie primaire indéterminée en raison de l'altération. Il est cependant suspecté être contenu dans des oxydes d'uranium-thorium possiblement associés à d'autres métaux. Cette phase uranifère semble préférentiellement observée en inclusions dans les grains grossiers de magnétite. Les phases radioactives étant très altérées, d'autres études plus exhaustives de la minéralogie seront nécessaires pour déterminer tous les minéraux contenant de l'uranium et/ou des ETR.

Tests analytiques : Des analyses supplémentaires ont été faites sur trois échantillons particulièrement riches et préalablement analysés (bloc Nord-West-1). Elles ont été effectuées par activation neutronique (INAA) au Laboratoire d'Analyses Géochimiques de l'UQAC. Les ETR ainsi que l'uranium sont particulièrement difficiles à analyser mais les résultats obtenus à l'UQAC valident ceux précédemment publiés et caractérisent une roche riche en Uranium et ETR.



------------------------------------------------------------------
SAMPLE U Hf Ho La Lu Nd Sm Tb
------------------------------------------------------------------
ppm ppm ppm ppm ppm ppm ppm ppm
------------------------------------------------------------------
263815 3670 181 157 1580 83,6 1500 422 102 1
------------------------------------------------------------------
263815 4314 148 596 1873 97 1095 869 106 2
------------------------------------------------------------------
plus plus plus
grand grand grand
que que que
263819 2030 92,2 70,9 10000 20 10000 1000 128 1
------------------------------------------------------------------
263819 2393 59 185 15829 28 9067 1847 130 2
------------------------------------------------------------------
plus plus
grand grand
que que
263821 3160 224 78,8 10000 26,7 8790 1000 115 1
------------------------------------------------------------------
263821 3782 236 467 12761 26 7269 1728 124 2
------------------------------------------------------------------
1 : ALS CHEMEX
2 : UQAC; lecture de 100 secondes à distance de 86mm


Cette pegmatite se situe dans une zone fortement enrichie en uranium et est spatialement corrélée à une forte anomalie uranifère héliportée de 1 km par 5 km. Elle pourrait donc avoir des extensions significatives.

Programme d'exploration 2008 : Un suivi de prospection vient de débuter sur tous les blocs des projets Natashquan et Havre-Nord. Les trois équipes de terrain sont basées à la pourvoirie du Lac de la Galisonnière et visiteront tous les endroits anomaux décelés lors du levé radiométrique de 2007. Ce suivi héliporté durera près de trois semaines. Un échantillonnage systématique de la pegmatite trouvée en 2007 sur le bloc Nord-Ouest-1 sera de plus effectué.

Ressources d'Arianne est une compagnie d'exploration canadienne dont la mission primaire est d'explorer, de trouver et de développer des gisements d'or et d'uranium au Canada et au Mexique. Le contenu de ce communiqué de presse a été révisé par M. Bernard Lapointe, Ph.D. géo. et Personne Qualifiée selon la Norme 43-101.

Les investisseurs sont invités à visiter le site de relations aux investisseurs d'Arianne Ressources au www.agoracom.com/IR/Arianne afin de poser des questions et recevoir des réponses ou consulter les questions et réponses déjà affichées par les autres investisseurs. Alternativement, les investisseurs sont aussi en mesure d'adresser toutes les questions ou demande d'information à DAR@agoracom.com et ils peuvent également demander à être ajouté à la liste de courrier électronique afin de recevoir les prochains communiqués de presse et mises à jour en temps réel.

La Bourse de Croissance TSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence et à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements