Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

18 juil. 2012 16h53 HE

Article d'intérêt local : Un militaire natif de Sydney Mines vit une expérience marquante

NIMÈGUE, PAYS-BAS--(Marketwire - 18 juillet 2012) - Le major Shannon King, de Sydney Mines, en Nouvelle-Écosse, prend actuellement part à un événement auquel peu de Canadiens ont la chance de participer. Il s'agit d'un périple de quatre jours à sillonner la campagne néerlandaise et à fouler le sol même où de nombreux Canadiens ont combattu et ont laissé leur vie durant la Seconde Guerre mondiale. De ce nombre, le grand-père du major King, Lou Matthews, qui fût l'un des chanceux à rentrer au pays après la Guerre.

« Je m'estime privilégiée d'avoir eu la chance de participer à la Marche de Nimègue, a déclaré le major King. Mon grand-père était basé à Nimègue avec les Cape Breton Highlanders à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Je suis très enthousiaste à l'idée d'en apprendre plus sur ce qu'il a vécu. »

Plus de 7 600 Canadiens sont tombés au combat durant la campagne de neuf mois menée entre 1944 et 1945 pour libérer les Pays-Bas. C'est un sacrifice que les Néerlandais n'ont jamais oublié. Aujourd'hui, les Canadiens et les Néerlandais profitent de la Marche de Nimègue pour se remémorer ces événements historiques, notamment lors d'une cérémonie du souvenir au cimetière de Groesbeek, et pour célébrer les liens durables qui ont été créés entre nos deux pays à cette époque.

Les Forces canadiennes, qui participent à la Marche internationale de quatre jours de Nimègue depuis 1952, prennent part à l'événement pour la 60e fois cette année. Ainsi, du 17 au 20 juillet 2012, les 187 militaires de partout au pays qui forment le contingent canadien parcourront au total 160 km, vêtus de leur tenue de combat régulière et chargés d'un sac à dos pesant au moins 10 kg.

Le major King, membre de l'Armée canadienne au sein du Commandement des Forces d'opérations spéciales du Canada, est basée à Ottawa. Il s'agit de sa première participation à la Marche de Nimègue. En compagnie de ses 10 coéquipiers, le major King s'est pliée à plusieurs mois d'entraînement dans toutes sortes de conditions météorologiques pour parcourir les 700 à 1000 km de marche nécessaires pour être sélectionnés pour faire partie du contingent canadien.

« C'est tout un défi au plan physique, c'est le moins qu'on puisse dire, mais je participe à la Marche de Nimègue pour l'expérience dans son ensemble », a déclaré le major King, qui vient de terminer la deuxième journée de marche. « Vivre l'esprit de camaraderie, marcher et chanter aux côtés de participants d'autres pays, et voir la réaction des Néerlandais de la région à l'arrivée des Canadiens, c'est vraiment émouvant. »

Le major King devrait terminer la Marche de Nimègue le 20 juillet 2012. Si elle réussit, elle recevra la Croix de la Marche de quatre jours.

Des images sont disponibles dans la galerie de photos des Forces canadiennes, au www.combatcamera.forces.gc.ca

Pour en savoir plus sur la participation des FC à la Marche de Nimègue, veillez consulter le lien suivant : http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-fra.asp?id=3852.

Pour consulter les plus récents articles, vidéos et photos de militaires des FC à l'entraînement en prévision de la Marche de Nimègue et au cours de la Marche, les représentants des médias peuvent consulter la page Facebook officielle, à : http://www.facebook.com/JointTaskForceNijmegen.

Renseignements