Agence spatiale canadienne

Agence spatiale canadienne

11 mars 2008 03h07 HE

ASC : Le ministre Prentice assiste au décollage de Dextre, le robot canadien à deux bras, en route vers la Station spatiale internationale

LONGUEUIL, QUEBEC--(Marketwire - 11 mars 2008) - Dextre, la plus récente contribution du Canada aux systèmes robotiques de la Station spatiale internationale, a été lancé à bord de la navette Endeavour ce matin à 2 h 28 (HAE) depuis le Centre spatial Kennedy. La mission historique STS-123 sera ainsi l'occasion de compléter le système d'entretien mobile, qui comprend également le Canadarm2 et la base mobile.

"L'industrie spatiale joue un rôle clé dans le secteur des sciences et de la technologie au Canada, et la navette Endeavour livrera à bon port ce système robotique hautement perfectionné qui est le fruit de l'ingéniosité et de l'innovation canadiennes", a déclaré l'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie et ministre responsable de l'Agence spatiale canadienne, lors du lancement. "Notre stratégie relative aux sciences et à la technologie, Réaliser le potentiel des sciences et de la technologie au profit du Canada, souligne l'importance de consacrer plus d'efforts à la transformation d'idées en innovations qui répondent à nos besoins en matière d'environnement et de santé et qui nous permettent de faire face à nos autres grands défis tout en améliorant la compétitivité économique du Canada", a-t-il ajouté.

Le président de l'Agence spatiale canadienne (ASC) Guy Bujold a souligné l'importance de la mission pour l'ASC et l'expertise robotique canadienne. "La conception et la fabrication de Dextre illustrent le savoir-faire technologique canadien à son meilleur, a-t-il mentionné. Dextre exécutera dorénavant des tâches délicates qui étaient jusqu'à maintenant réalisées par les astronautes lors des sorties extravéhiculaires."

Le robot spécialisé doté de deux bras est appelé à jouer un rôle déterminant lors des activités d'entretien à l'extérieur de la station spatiale. Dextre peut enlever et remplacer des composantes qui demandent une manipulation de précision, ce qui permettra aux astronautes de restreindre leurs sorties dans l'espace et de consacrer plus de temps à la réalisation d'expériences scientifiques dans le laboratoire orbital.

A l'instar du Canadarm2 et de la base mobile, Dextre peut être commandé par l'équipage depuis le poste de travail à bord de la station ou par des contrôleurs de vol de faction aux centres de contrôle de mission de la NASA à Houston, au Texas, ou de l'Agence spatiale canadienne à Longueuil. Les astronautes, cosmonautes et contrôleurs doivent suivre une formation aux installations de l'Agence spatiale canadienne à Longueuil pour apprendre à exploiter les différents éléments du système d'entretien mobile.

Le Canada est un partenaire de la Station spatiale internationale aux côtés des États-Unis, de la Russie, du Japon et de l'Agence spatiale européenne. Une fois complétée, la station occupera une superficie équivalente à celle d'un terrain de football canadien, soit 108 mètres sur 74 mètres, ce qui lui vaut le titre de plus grand projet d'ingénierie et de sciences spatiales de l'histoire. Orbitant à environ 400 kilomètres au-dessus de la Terre, la station spatiale est le troisième objet le plus brillant du ciel nocturne.

Pour obtenir davantage d'information concernant la mission et les activités destinées aux élèves et aux enseignants, consultez le site www.espace.gc.ca.

A propos de l'Agence spatiale canadienne

Établie en 1989, l'Agence spatiale canadienne (ASC) est chargée de coordonner, au nom du gouvernement du Canada, tous les programmes et politiques civils dans le domaine spatial. L'ASC dispense ses services dans les quatre grands axes suivants : observation de la Terre, exploration et sciences spatiales, télécommunications par satellite et sensibilisation à l'espace et éducation. L'ASC mise sur la collaboration internationale pour favoriser le développement industriel et la recherche scientifique de calibre mondial au profit de l'humanité.

Renseignements

  • Agence spatiale canadienne
    Relations avec les médias
    450-926-4370