Theratechnologies inc.
TSX : TH

Theratechnologies inc.

26 mars 2009 11h26 HE

Assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires de Theratechnologies

Les progrès substantiels réalisés en 2008 permettent à la Société de bien se positionner pour l'avenir

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 26 mars 2009) - Theratechnologies (TSX:TH)

- Le produit phare de la Société, la tésamoréline, a atteint les objectifs cliniques fixés.

- Une entente de collaboration et de licence visant la commercialisation de la tésamoréline a été conclue avec la société EMD Serono.

- Le plan d'affaires pour les trois prochaines années sera fermement axé sur le développement et l'exploitation de la tésamoréline.

S'adressant aux actionnaires réunis aujourd'hui à Montréal pour l'assemblée annuelle et extraordinaire de Theratechnologies, M. Paul Pommier, président du conseil d'administration, a affirmé que la Société pouvait envisager l'avenir avec confiance. Dans un premier temps, il a affirmé que la Société a réalisé, avec succès et dans les délais prévus, l'étude confirmatoire de phase 3 sur son produit phare, la tésamoréline, en ajoutant que "la réussite de cette étude apporte une preuve solide quant à la valeur de la tésamoréline et quant à sa capacité à devenir un produit thérapeutique bénéfique pour les patients, tout en constituant un succès commercial important".

Dans un deuxième temps, M. Pommier a tenu à souligner la signature d'une entente de collaboration et de licence qui a été conclue avec la société EMD Serono, laquelle fait partie du groupe pharmaceutique Merck KGaA. "Cette entente, qui est le fruit d'une révision stratégique menée au cours de l'année 2008, représente une réalisation hors du commun", a indiqué M. Pommier. "Elle nous associe à un partenaire de choix pour la commercialisation de la tésamoréline sur le marché américain. EMD Serono possède toutes les qualités que Theratechnologies recherchait chez un partenaire - notamment des capacités en matière de vente et de marketing auprès de la population atteinte du VIH", a-t-il ajouté.

D'autre part, M. Pommier a tenu à préciser que, malgré une conjoncture très difficile dans tous les secteurs de l'activité économique et, plus particulièrement dans celui de la biotechnologie, Theratechnologies jouit d'une position financière solide.

Suite aux propos de M. Pommier, M. Yves Rosconi, président et chef de la direction de Theratechnologies, a rappelé que la stratégie de croissance de la Société pour les trois prochaines années sera fermement axée sur le développement et l'exploitation de la tésamoréline. "Nos résultats cliniques probants nous permettent maintenant de nous acquitter de notre première responsabilité, soit celle de préparer une Demande de drogue nouvelle ("DDN") et de la déposer à la Food and Drug Administration ("FDA") aux Etats-Unis. Nous travaillons en ce moment à finaliser la soumission qui sera présentée à la FDA d'ici la fin du mois de juin", a commenté M. Rosconi.

"Tel que prévu dans notre plan d'affaires, nous explorerons les possibilités de commercialisation de la tésamoréline dans d'autres marchés potentiels, comme ceux de l'Europe, de l'Amérique latine et celui du Canada. Comme notre expertise chez Theratechnologies se situe actuellement au niveau de la découverte et du développement de peptide, et non au niveau de la commercialisation, la meilleure façon pour nous de développer de nouveaux marchés est de le faire principalement via des ententes de partenariat", a ajouté M. Rosconi.

Enfin, M. Rosconi a soutenu que le développement de programmes cliniques additionnels visant la commercialisation de la tésamoréline pour d'autres indications représentait des possibilités de croissance pour l'entreprise. Parmi ces indications, M. Rosconi a, entre autres, mentionné la cachexie associée aux maladies pulmonaires et le déficit d'hormone de croissance associé à l'obésité abdominale.

Pour sa part, le premier vice-président exécutif et chef de la direction financière de Theratechnologies, M. Luc Tanguay, a brossé un tableau fort positif de la situation financière de la Société. Commentant l'annonce des résultats financiers divulgués la veille, M. Tanguay a indiqué que Theratechnologies avait terminé le premier trimestre 2009 avec des liquidités de 72 millions de dollars et un rythme de dépenses en baisse. Il a ajouté que cette situation s'expliquait principalement par le paiement reçu à la clôture de l'entente avec EMD Serono et par une diminution des frais de recherche et développement. "Theratechnologies bénéficie aujourd'hui non seulement de relations avec un partenaire de choix, mais aussi d'un bilan consolidé et d'une position financière particulièrement enviables dans le contexte économique actuel", a dit M. Tanguay.

"Aujourd'hui, nous sommes donc en mesure d'envisager le futur de Theratechnologies avec confiance puisque nous avons les fonds nécessaires pour financer le développement de notre plan d'affaires sans avoir recours au marché des capitaux. Il va sans dire que la prudence restera le maître mot dans le choix de nos investissements et dans la gestion de notre portefeuille", a conclu M. Tanguay.

A propos de Theratechnologies

Theratechnologies (TSX:TH) est une entreprise biopharmaceutique canadienne qui découvre des produits thérapeutiques novateurs en vue de les développer et de les commercialiser. La Société cible des besoins médicaux non comblés dans des marchés spécialisés et financièrement attrayants. Son composé le plus avancé, la tésamoréline, est un analogue du facteur de libération de l'hormone de croissance. En 2008, Theratechnologies a complété une étude clinique confirmatoire de phase 3 évaluant la tésamoréline pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients atteints de lipodystrophie associée au VIH, un grave trouble métabolique. La Société possède également d'autres projets à des stades de développement plus précoces.

Information prospective

Ce communiqué contient des informations ou des énoncés qui sont considérés être de l'"information prospective" au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. L'information prospective comprend notamment de l'information sur l'approbation de la tésamoréline comme produit thérapeutique, le caractère bénéfique de la tésamoréline pour des patients, la commercialisation de la tésamoréline de même que le succès de celle-ci pour le traitement de la lipodystrophie associée au VIH, le dépôt d'une DDN auprès de la FDA à la fin du mois de juin 2009 et l'autonomie financière de la Société. L'information prospective se reconnaît à l'emploi de termes tels que "peut", "pourrait", "devrait", "perspectives", "croire", "planifier", "envisager", "prévoir", "s'attendre à" et "estimer", de verbes au futur ou au conditionnel, de ces expressions utilisées à la forme négative ou encore de variations de ces termes ou d'expressions semblables.

L'information prospective repose sur un certain nombre d'hypothèses et est assujettie à nombre de risques et d'incertitudes, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société, susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont divulgués par cette information prospective. Ces risques et incertitudes comprennent, notamment, les difficultés, réglementaires ou autres, auxquelles la Société pourrait être confrontée pour le dépôt d'une DDN auprès de la FDA, le risque que la Société n'obtienne pas toutes les approbations nécessaires de la FDA pour commercialiser ses produits, le risque que les produits de la Société ne soient pas acceptés par le marché, les retards ou dépassements de coûts qui peuvent découlés de l'utilisation de tiers fournisseurs de services et un changement du plan d'affaires de la Société nécessitant un besoin en liquidités additionnelles.

Bien que l'information prospective repose sur ce que la Société estime être des hypothèses raisonnables, certaines hypothèses posées pour produire l'information prospective et énoncer les objectifs de la Société tiennent compte du fait que la Société aura accès à toutes les données et à toutes les ressources nécessaires afin de déposer une DDN auprès de la FDA d'ici la fin juin 2009, que la FDA approuvera la tésamoréline pour la commercialisation aux Etats-Unis pour le traitement de la lipodystrophie associée au VIH, que le marché acceptera la tésamoréline et qu'aucun effet défavorable important ne surviendra et que le plan d'affaires de la Société ne sera pas substantiellement modifié, ce qui pourrait nécessité un besoin de liquidités additionnelles.

Par conséquent, l'information prospective est assujettie aux mises en garde susmentionnées, et rien ne garantit que la Société obtiendra ou réalisera les résultats ou les progrès prévus ou, si elle les obtient ou les réalise en grande partie, qu'ils auront les incidences escomptées sur la Société, son entreprise, sa situation financière ou ses résultats d'exploitation. De plus, l'information prospective reflète les prévisions actuelles concernant des événements futurs, elle n'est valable qu'en date de la diffusion du présent communiqué de presse.

Les investisseurs devraient consulter les documents publics déposés par la Société et accessibles au www.sedar.com. Plus particulièrement, d'autres précisions sur les risques et leur description sont présentées sous la rubrique "Risques et incertitudes" de la notice annuelle de la Société datée du 24 février 2009 pour l'exercice terminé le 30 novembre 2008. La Société ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser cette information prospective en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois applicables l'exigent.

Renseignements