Association des francophones du Nunavut

Association des francophones du Nunavut

20 juin 2008 17h16 HE

Association des francophones du Nunavut : Une initiative encourageante

IQALUIT, NUNAVUT--(Marketwire - 20 juin 2008) - Le gouvernement du Canada dévoilait le 19 juin sa Feuille de route pour la dualité linguistique. On y trouve une croissance budgétaire dans la plupart des secteurs et ministères, notamment en éducation, en petite enfance, en santé, en développement économique.

Ce sont là des domaines cruciaux pour l'épanouissement des communautés franco-canadiennes, aux prises avec le spectre des transferts linguistique et culturel. Il faut savoir gré au gouvernement Harper de l'effort consenti, avec cette enveloppe de 1 109,8 milliards de dollars, correspondant à une augmentation globale de près de 48% sur cinq ans.

Restent toutefois, en marge de l'euphorie collective, certains parents pauvres : ainsi en est-il de l'appui aux communautés de langue officielle en situation minoritaire, programme qui se contente d'un maigre 18% d'augmentation alors qu'il s'agit là du cour et de l'âme du développement des communautés franco-canadiennes.

"On dirait que le gouvernement fédéral favorise les services au citoyens mais néglige d'appuyer et de renforcer les institutions qui assurent la cohésion des communautés et de la prestation de ces services", de dire Suzanne Laliberté, présidente de l'Association des francophones du Nunavut.

Il faut par ailleurs saluer le courage politique du gouvernement Harper, qui réactive -sous un autre nom et dans une autre formule- l'essentiel Programme de contestation judiciaire, désormais financé (à une hauteur double de la précédente) au titre de Programme d'appui aux droits linguistiques.

"C'est là une mesure capitale pour nos communautés francophones, dont le respect des droits passe généralement par les cours de justice", d'ajouter Suzanne Laliberté.

L'Association des francophones du Nunavut est, depuis 26 ans, l'organisme porte-parole de sa communauté.

Renseignements

  • Daniel Cuerrier, directeur général de l'AFN
    867-979-4606 # 29