Association des propriétaires du Québec

Association des propriétaires du Québec

29 janv. 2014 13h57 HE

Association des Propriétaires du Québec (APQ) : le retard du compte de taxes à Montréal n'affecte pas que les locataires mais les propriétaires de logements locatifs aussi

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 jan. 2014) - Le retard d'un mois dans l'envoi des taxes foncières par la Ville de Montréal a des conséquences sur les avis d'augmentation de loyer.

"Les variations des comptes de taxes foncières, scolaires et les assurances, selon le formulaire de calcul émis chaque année par la Régie du logement, sont imputables aux locataires. C'est à dire pour l'année 2014, il faudra calculer la différence entre l'année 2013 et le compte de taxes à recevoir pour 2014." selon Martin Messier président de l'APQ

L'administration du maire M. Coderre a présenté ce matin son budget 2014, et la Ville de Montréal prévoit l'adopter cet après-midi. Ainsi les propriétaires ont une idée des augmentations à prévoir en 2014. Et les locataires ont accès à la même information.

"L'augmentation présentée ce matin sera de 2,8% du compte de taxes pour la Ville de Montréal alors que la Régie du logement impose un maigre taux de 0,8% aux propriétaires d'immeubles de logements. En plus, le propriétaire doit augmenter le prix du loyer et percevoir ces taxes auprès de locataires! !" selon l'APQ

"Il faut rappeler que tout ce qui n'est pas réclamé lors de l'augmentation sera perdu. Les propriétaires doivent augmenter les loyers dès cette année, l'an prochain il sera trop tard.." selon l'Association des Propriétaires du Québec (APQ).

Les proprios meilleurs que la Ville de Montréal?

L'Association des Propriétaires du Québec (APQ) ne comprend pas comment on peut demander aux propriétaires de ne hausser les loyers que de 0,8% alors qu'une institution comme la Ville de Montréal ne réussit pas à le faire. Ils ont à leurs moyens des ingénieurs, des gestionnaires, des analystes... Comment peuvent-ils ne pas trouver de solutions alors qu'une hausse inférieure est imposée pour les propriétaires de logements?

"Est-ce deux poids deux mesures? Toute entreprise, toute ville peuvent augmenter ses tarifs comme elle le veut mais un propriétaire doit vivre avec un méthode désuète" cette situation est tout simplement inacceptable et doit être corrigée sans délai, estime Martin Messier le président de l'Association des Propriétaires du Québec (APQ).

Fondée en 1984, l'Association de propriétaires du Québec (APQ) est la plus importante association à offrir des services aux propriétaires de logements locatifs dans toutes les régions du Québec. Elle offre aussi un service d'évaluation sur les locataires unique au Québec.

Renseignements