Autisme et troubles envahissants du développement Montréal

Autisme et troubles envahissants du développement Montréal

18 avr. 2007 07h00 HE

ATEDM : Ensemble, marchons pour l'autisme!

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 18 avril 2007) - Pour venir clore le mois de l'autisme, samedi, le 28 avril, plusieurs associations régionales en autisme du Québec vont inviter la population à venir marcher! Des familles, enfants, amis et intervenants vont unir leurs pas dans plus de dix régions du Québec afin de sensibiliser le grand public à l'autisme et aux troubles envahissants du développement (TED).

A l'occasion de cette activité, d'envergure provinciale, Autisme et troubles envahissants du développement Montréal (ATEDM) et la Fondation Autisme Montréal (FAM) seront de la partie! Le rassemblement se fera, à 10h00, dans le stationnement du Centre des services communautaire du Monastère (CSCM) au 4449 rue Berri, Montréal. Accompagnés des percussions de Kumpa'nia, les marcheurs vont débuter leur parcours à 10h30, à l'angle des rues Mont-Royal et Rivard, pour, par la suite, parcourir les rues du Plateau Mont-Royal.

Un point de presse suivra à 11h30, à la salle Châteaubriand du CSCM (4449 rue Berri, Montréal). Nous aurons le plaisir de compter sur la porte-parole de la Fondation Autisme Montréal, Madame Sylvie Lauzon, animatrice à Canal Vie et à Cité RockDétente et maman d'un enfant autiste. Son allocution sera suivie par celles de Madame Nancy Lacoursière, directrice générale d'ATEDM et Madame Carmen Lahaie, présidente d'ATEDM.

Les troubles envahissants du développement, dont le plus connu est l'autisme, se manifestent généralement dans les trois premières années de l'enfance. Ils sont caractérisés par de graves déficits du développement. Les troubles envahissants du développement sont au nombre de cinq : l'autisme qui est le plus connu, le syndrome de RETT, le désordre intégratif de l'enfance, le syndrome d'Asperger et le trouble envahissant du développement non spécifié. On estime que le taux de prévalence de l'ensemble des troubles envahissants du développement pourrait atteindre 60 à 70 enfants sur 10 000. A Montréal seulement, on peut donc évaluer à 12 000 le nombre de familles ayant à sa charge une personne ayant un trouble envahissant du développement.

Renseignements