Fondation Sauve Ta Peau

Fondation Sauve Ta Peau

04 févr. 2015 08h00 HE

Aujourd'hui 4 février est la Journée Mondiale Contre le Cancer tandis qu'au Québec un nouveau medicament est rejeté

La Fondation Sauve Ta Peau soutient l'Evaluation de l'INESSS sur Yervoy® comme Traitement de Première Ligne Contre le Mélanome et Souhaite que le Gouvernement du Québec Autorise son Accès aux Patients

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwired - 4 fév. 2015) - Le 4 février marque la Journée Mondiale Contre le Cancer tandis qu'au Québec, un traitement contre le mélanome métastatique vient d'être rejeté. La Fondation Sauve Ta Peau soutient la récente évaluation scientifique de Yervoy® (ipilimunab) comme traitement de première ligne contre le mélanome métastatique prodiguée par l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) et espère que le gouvernement du Québec approuvera son accès aux patients très prochainement.

Actuellement, les patients atteints de mélanome ont peu d'options comme traitements de première ligne, ce qui rend l'accès égal et simultané aux thérapies très critique pour des personnes qui sont en prise avec divers scénarios de vie et de mort. L'analyse effectuée par l'INESSS est parfaitement en ligne avec les données cliniques et avec les requêtes menées par la communauté du mélanome au Québec, y compris la Fondation Sauve Ta Peau, visant à faire reconnaître l'importance de l'immunothérapie comme traitement pour les stades avancés de mélanome. Nous espérons que cette évaluation encouragera les hôpitaux à fournir un accès clinique aux patients pour qui Yervoy®, malgré son rejet pour raisons économiques, pourrait être le meilleur traitement, et ce via le processus de nécessité particulière qui assure que les patients soient toujours en mesure de recevoir un traitement, et ce tel qu'indiqué dans le rapport de l'INESSS.

"Nous sommes déçus que Yervoy® n'ait pas reçu l'approbation du gouvernent en tant que traitement de première ligne contre le mélanome, néanmoins il demeure positif que le gouvernement actuel recherche un moyen de collaborer avec le reste du Canada pour déverrouiller ce problème d'accès au Québec" déclare Kathy Barnard, présidente et fondatrice de la Fondation Sauve Ta Peau. "Une fois de plus, le Québec rejette l'accès à un traitement oncologique de première ligne pourtant disponible dans d'autres provinces. Les retards dans l'acceptation de nouveaux traitements peuvent avoir un impact significatif sur les taux de survie au cancer au Québec."

La Fondation Sauve Ta Peau soutient fermement le projet du gouvernement du Québec de travailler en collaboration avec l'Alliance Pancanadienne d'Achats de Médicaments (APAM). "La décision du Ministère réaffirme le besoin d'établir un dialogue entre le gouvernement et les fabricants de médicaments ainsi que la nécessité pour le Québec d'adhérer à l'APAM" explique Kathy Barnard, qui poursuit en déclarant: "Ce processus a déjà montré son efficacité à travers le pays. En attendant, au Québec, des personnes meurent du mélanome alors que des traitements que l'on sait concluants et sûrs sont disponibles ailleurs au Canada."

Beaucoup de patients au Québec sont la preuve vivante que les immunothérapies augmentent leurs chances de survie, en particulier dans les cas de mélanome malin métastatique pour lesquels l'espérance de vie était à l'origine de six mois. Si le gouvernement ne trouve pas de solution, les Québécois n'auront pas les mêmes chances de survivre à des cancers avancés que leurs homologues canadiens.

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, un cancer diagnostiqué sur trois est un cancer de la peau et deux à trois millions de personnes recevront un diagnostic de cancer de la peau à travers le monde. Au Québec, 40 000 nouveaux cas de cancers de la peau de type non-mélanome et 1000 mélanomes seront diagnostiqués, avec 100 personnes qui décèderont des suites de mélanome malin avancé.

Yervoy® a été récemment approuvé par pCODR comme un traitement de première ligne contre le mélanome.

À propos du mélanome

Détecté à un stade avancé, l'espérance de vie moyenne pour le mélanome est de seulement six mois, avec un taux de survie à un an de seulement 25 pour cent, rendant le mélanome métastatique l'une des formes les plus agressives de cancer et l'une des formes les plus mortelles de cancer de la peau. On estime qu'environ 6500 Canadiens et parmi eux 1000 Québécois, recevront un diagnostic de mélanome cette année et parmi eux 1050 en mourront (100 au Québec). Le mélanome est responsable de 70 pour cent des décès associés au cancer de la peau.

À propos de la Fondation Sauve Ta Peau

La Fondation Sauve Ta Peau est un organisme canadien à but non lucratif. Via l'organisation d'événements et autres initiatives, la Fondation a pour objectif de lever des fonds pour la prévention et la sensibilisation au cancer de la peau, tout en fournissant un soutien émotionnel et financier à ceux qui sont touchés par le cancer de la peau de type mélanome et de type non-mélanome et en soutenant la recherche en cours et le traitement du cancer de la peau - en particulier le mélanome.

Pour plus d'informations, veuillez visiter www.saveyourskin.ca/fr.

Renseignements

  • Sabrina Hanna
    514.972.0031
    sabrina@saveyourskin.ca
    saveyourskin.ca/fr
    @saveyourskinfdn
    Facebook Fondation Sauve Ta Peau