Mines Aurizon Ltée
TSX : ARZ
AMEX : AZK

Mines Aurizon Ltée

04 avr. 2007 12h20 HE

Aurizon annonce des ressources minérales supérieures à un million d'onces d'or à joanna et confirme les réserves minérales à Casa Berardi

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(CCNMatthews - 28 mars 2007) - Mines Aurizon ltée (TSX:ARZ)(AMEX:AZK) est heureuse de publier une estimation mise à jour des réserves et des ressources minérales de la mine d'or de Casa Berardi ainsi qu'une estimation des ressources minérales du projet Joanna. Les deux projets sont situés dans le nord-ouest de la province de Québec, Canada.

- En ce qui concerne Joanna, la société Geostat Systems International Inc. ("Geostat") a réalisé une nouvelle estimation des ressources minérales basée sur 381 forages effectués par les exploitants précédents. Ces ressources sont évaluées à 5,4 millions de tonnes, à une teneur moyenne de 1,8 gramme d'or par tonne (309 000 onces) dans la catégorie des ressources indiquées, et à 21,8 millions de tonnes à une teneur moyenne de 1,6 gramme par tonne (1,1 million d'onces) dans la catégorie des ressources inférées.

- En ce qui concerne Casa Berardi, Scott Wilson Roscoe Postle Associates Inc. ("Scott Wilson RPA") a évalué les réserves minérales d'après les résultats d'un programme intensif de forages de définition effectués en 2006 dans la zone 113 existante. Cette nouvelle estimation confirme la présence de 1,2 million d'onces de réserves minérales, comme l'indiquait la mise à jour de l'étude de faisabilité effectuée en 2005.

- A Casa Berardi, Scott Wilson RPA a également effectué une nouvelle évaluation des ressources minérales pour l'extension supérieure de la zone 113, les zones 118 à 120, la zone nord-ouest et les zones de la Mine Est. De plus, une nouvelle estimation des ressources minérales a été effectuée par Geostat et vérifiée par Scott Wilson RPA pour le pilier de couronne de la Mine Est. A la suite des forages souterrains rapprochés effectués en 2006, un nouveau modèle de bloc géologique a été élaboré. Ce nouveau modèle révèle un gain de 79 000 onces (18 %) dans la catégorie des ressources minérales mesurées et indiquées, et une perte de 124 000 onces (10 %) dans la catégorie des ressources minérales inférées.

- L'estimation des réserves et des ressources minérales a été effectuée en conformité avec les définitions standards élaborées par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (CIM) pour les ressources et les réserves minérales et avec les dispositions de la norme canadienne 43-101 : Information concernant les projets miniers.

"A Aurizon, nous sommes convaincus que nous pourrons entreprendre la production commerciale au deuxième trimestre et confirmer que les principaux paramètres mentionnés dans la mise à jour de l'étude de faisabilité sont maintenant tout à fait appropriés pour le plan d'exploitation minière de Casa Berardi. Nous sommes maintenant dans une position qui permet de convertir les ressources minérales existantes en réserves minérales. Puisque la production d'or à Casa Berardi est maintenant une réalité, l'ajout de un million d'onces de ressources minérales dans le cadre d'un deuxième projet aurifère (Joanna) dans la ceinture abitibienne constitue le prolongement de la réussite de notre stratégie, qui consiste à concentrer nos efforts sur les occasions propices le long des ceintures aurifères les plus importantes, tout en demeurant à proximité des infrastructures existantes," a déclaré David Hall, président et chef de la direction de Mines Aurizon.



RESSOURCES ET RESERVES MINERALES COMBINEES

2006 2005
--------------------------------------------- -----------------------------
Teneur Teneur
grammes grammes
par Onces par Onces
Tonnes tonne d'or Tonnes tonne d'or

Réserves
minérales
prouvées
Casa
Berardi
(souterraines) 622 000 10,7 213 000 - - -
Réserves
minérales
probables
Casa
Berardi
(souterraines) 4 091 000 7,3 956 000 4 908 000 7,7 1 213 000
----------------------------- -----------------------------
Réserves
minérales
totales 4 713 000 7,7 1 169 000 4 908 000 7,7 1 213 000
----------------------------- -----------------------------
----------------------------- -----------------------------

Ressources
minérales
mesurées
Casa
Berardi
(souterraines) 38 000 7,3 9 000 - - -
Casa
Berardi
(à ciel
ouvert) 291 000 4,3 41 000 - - -

Ressources
minérales
indiquées
Casa
Berardi
(souterraines) 2 151 000 5,6 385 000 1 894 000 5,4 328 000
Casa
Berardi
(à ciel
ouvert) 617 000 4,5 91 000 827 000 4,5 119 000
Joanna
(à ciel
ouvert) 5 398 000 1,8 309 000 - - -
----------------------------- -----------------------------
Ressources
mesurées et
indiquées
totales 8 495 000 835 000 2 721 000 447 000
----------------------------- -----------------------------
----------------------------- -----------------------------

Ressources
minérales
inférées
Casa
Berardi
(souterraines) 4 857 000 6,6 1 029 000 5 568 000 6,5 1 164 000
Casa
Berardi
(à ciel
ouvert) 170 000 5,7 31 000 81 000 7,5 20 000
Joanna
(à ciel
ouvert) 21 838 000 1,6 1 102 000 - - -
----------------------------- -----------------------------
Ressources
inférées
totales 26 865 000 2 162 000 5 649 000 1 184 000
----------------------------- -----------------------------
----------------------------- -----------------------------

1. En 2006, Casa Berardi a produit 68 500 tonnes (17 731 onces) d'or à une
teneur moyenne de 8,6 grammes par tonne.

2. Les ressources minérales mesurées et indiquées n'incluent pas les
réserves minérales.

3. La rentabilité des ressources minérales qui ne sont pas des réserves
minérales n'est pas démontrée.


Mine d'or Casa Berardi

Le dépot Casa Berardi est constitué de veine située à proximité du contact entre la séquence du bassin sédimentaire et le socle volcanique. Le dépôt s'étend sur cinq kilomètres le long du système de failles de Casa Berardi.

Aurizon a confié à Scott Wilson RPA le mandat de mettre à jour l'estimation des réserves minérales, conformément aux dispositions de la norme canadienne 43-101 (Information concernant les projets miniers). De plus, Scott Wilson RPA a vérifié l'estimation des ressources minérales réalisée par Geostat pour le pilier de couronne de la Mine Est ainsi que l'interprétation de cette estimation effectuée par Aurizon. Les réserves et les ressources minérales estimées ont été classées conformément aux dispositions de la norme canadienne 43-101. Voici les résultats de cette estimation :



ESTIMATION DES RESERVES ET DES RESSOURCES MINERALES DE CASA BERARDI(1)

2006 2005
----------------------------- -----------------------------
Teneur Teneur
grammes grammes
par Onces par Onces
Tonnes tonne d'or Tonnes tonne d'or

Réserves
minérales
prouvées
Zone 113 622 000 10,7 213 000 - - -
Réserves
minérales
probables
Zone 113 2 160 000 8,9 616 000 2 935 000 9,1 861 000

Zone Lower
Inter 1 190 000 6,1 233 000 1 190 000 6,1 233 000
Zone sud-ouest 420 000 4,1 55 000 420 000 4,1 55 000
Zone nord-ouest 179 000 5,5 32 000 162 000 6,0 31 000
Zone 111 53 000 5,0 9 000 112 000 6,2 22 000
Développement 89 000 3,9 11 000 89 000 3,9 11 000
----------------------------- -----------------------------
Réserves
minérales
totales 4 713 000 7,7 1 169 000 4 908 000 7,7 1 213 000
----------------------------- -----------------------------
----------------------------- -----------------------------

Ressources
minérales
mesurées
Zone 113 38 000 7,3 9 000 - - -
Pilier de
couronne
de la
Mine Est 291 000 4,3 41 000 - - -

Ressources
minérales
indiquées
Zone 113 500 000 3,7 60 000 231 000 5,0 37 000
Zone Lower
Inter 298 000 5,4 52 000 298 000 5,4 52 000
Zone 111 40 000 5,4 7 000 219 000 4,7 33 000
Zone sud-ouest 323 000 4,6 47 000 367 000 4,7 57 000
Zone Inter 124 000 4,4 18 000 124 000 4,4 18 000
Zone 109 68 000 8,6 19 000 - - -
Zone 115 39 000 15,1 19 000
Zone
principale 655 000 6,2 131 000 655 000 6,2 131 000
Pilier de
couronne
de la
Mine Est 617 000 4,6 91 000 827 000 4,5 119 000
Mine Est
(souterraine) 104 000 9,6 32 000
----------------------------- -----------------------------
Ressources
mesurées
et indiquées
totales 3 097 000 5,3 526 000 2 721 000 5,1 447 000
----------------------------- -----------------------------
----------------------------- -----------------------------

Ressources
minérales
inférées
Zone 109 - - - 125 000 9,1 36 000
Zone Lower
Inter 115 000 6,6 25 000 115 000 6,6 25 000
Zone nord-ouest - - - - - -
118-120 1 141 000 6,9 254 000 1 704 000 6,1 334 000
Zone
principale 2 963 000 6,5 615 000 2 963 000 6,5 615 000
Mine Est 808 000 6,4 166 000 742 000 7,3 174 000
----------------------------- -----------------------------
Ressources
inférées
totales 5 027 000 6,6 1 060 000 5 649 000 6,5 1 184 000
----------------------------- -----------------------------
----------------------------- -----------------------------

Note

1. Toutes les réserves et les ressources minérales indiquées ci-dessus
ont été vérifiées et (ou) préparées par Scott Wilson RPA. Les ressources
minérales indiquées n'incluent pas les réserves minérales. La
rentabilité des ressources minérales qui ne sont pas considérées comme
des réserves minérales n'est pas démontrée.


Mise à jour des réserves minérales prouvées et probables

- La mise à jour des réserves minérales prouvées et probables s'appuie sur de nouvelles données provenant des forages de définition effectués dans la zone 113. Troisforeuses étaient en opération en 2006, le long des niveaux d'élévation de 630, 650, 670, 690, 710 et 730 mètres. Ces données ont été utilisées pour déterminer les dimensions précises des chantiersd'abattage. Des galeries creusées dans l'éponte inférieure à 20 mètres l'une de l'autre, ont été utilisées comme emplacements pour les collets. Par conséquent, certains chantiers d'abattage, décrits dans la mise à jour de l'étude de faisabilité effectuée en 2005, ont produit des teneurs plus élevées, tandis que d'autres ont été supprimés du plan d'exploitation proposé dans l'étude de faisabilité.

- Les réserves minérales ont été évaluées d'après un prix moyen à long terme de l'or estimé à 485 USD l'once et un taux de change de 1:1.10. On a utilisé une teneur de coupure de 4,0 grammes par tonne et l'évaluation se fondait sur les coûts d'exploitation actuels et sur les prix de l'or mis à jour.

- Pour l'exploitation souterraine, on a utilisé une largeur minimale de trois mètres.

- La production d'Aurizon, c'est-à-dire 68 000 tonnes à une teneur moyenne de 8,58 grammes d'or par tonne, a été déduite des ressources mesurées dans la zone 113. La production de l'exploitant précédent, qui s'élevait à 20 000 tonnes à une teneur moyenne de 6,7 grammes d'or par tonne, a été soustraite des ressources de la zone nord-ouest.

- La densité est de 2,70 tonnes par mètre cube dans la zone 113, et de 2,77 tonnes par mètre cube dans les autres zones. La dilution a été calculée de la même façon que celle des réserves minérales estimées en 2005, s'établissant en moyenne à 14 % dans toutes les zones. Le taux d'extraction des chantiers a été estimé à 97 % dans toutes les zones.

L'extraction a été réalisée au moyen de forages par longs trous séquentiels transversaux et longitudinaux aux endroits où la largeur de la veine dépasse 10 mètres, et de forages par longs trous en retraite aux endroits où la largeur de la veine est inférieure à 10 mètres. Dans les sections où la faille est plus large, la méthode d'extraction séquentielle sera également utilisée là où la largeur de la veine est inférieure à 10 mètres. Aux endroits où la largeur de la veine excède 20 mètres, elle a été divisée en panneaux et l'extraction a été effectuée de l'éponte supérieure vers l'éponte inférieure. La séquence d'abattage en gradins comprend la cimentation des remblais de la séquence d'abattage principale, la cimentation des remblais non consolidés pour la retraite longitudinale et la mise en place de remblais non consolidés pour la séquence d'abattage secondaire.

La dilution a été calculée à partir d'une modélisation numérique reposant sur l'hypothèse selon laquelle les ouvertures des chantiers d'abattage, la géométrie des dépôts de minerai et la méthode d'extraction demeureront stables. La dilution a été réduite pour les chantiers de dimensions plus petites à la périphérie de la zone, et augmentée pour les chantiers présentant une géométrie défavorable. De plus, un pourcentage de dilution a été attribué au remblayage pour chaque chantier d'abattage. Ce pourcentage est basé sur le nombre de murs s'appuyant sur le matériau de remblayage et le type de terrain de recouvrement.

Mises à jour des ressources minérales mesurées et indiquées

- La mise à jour des ressources minérales mesurées et indiquées s'appuie sur de nouvelles données recueillies au moyen des forages intercalaires effectués dans les zones 113, 111 et 109, sur une nouvelle évaluation des ressources minérales sous le niveau des 300 mètres de la Mine Est ainsi que sur une réévaluation des ressources minérales existantes dans le pilier de couronne de la Mine Est, où une installation de forage était en fonction pendant la première moitié de 2006. La zone 113 a donc été prolongée vers le haut jusqu'au niveau des 280 mètres et les ressources minérales mesurées et indiquées de la Mine Est ont été confirmées. De plus, une nouvelle estimation polygonale a été réalisée par Aurizon pour les zones 109 et 115 et vérifiée par Scott Wilson RPA.

Mise à jour des ressources minérales inférées

- La mise à jour des ressources minérales inférées découvertes au moyen des forages de surface est basée sur de nouvelles données provenant des forages d'exploration souterrains effectués dans les zones 118 à 120. La minéralisation est différente de celle des réserves minérales et des ressources indiquées, puisque l'or est généralement associé à du sulfure et à des gisements disséminés et non à de grosses veines de quartz continues. Par conséquent, le modèle de bloc géologique a été mis à jour et révisé par Scott Wilson RPA, et une nouvelle estimation des ressources minérales inférées a été réalisée. Des forages sont en cours pour transférer ces ressources dans la catégorie des ressources minérales indiquées, et ultimement, dans celle des réserves minérales, une fois que le plan d'exploitation approprié aura été exécuté.

- Aurizon a produit de nouveaux modèles de blocs géologiques pour la partie souterraine de la Mine Est. Geostat a réalisé un nouveau modèle géologique pour le pilier de couronne de la Mine Est. Tous les modèles ont été vérifiés par Scott Wilson RPA.

- Les secteurs situés sous le niveau des 340 mètres, qui étaient compris dans la zone 111, sont maintenant intégrés à la zone 113.

Aucun ajustement n'a été effectué pour les estimations mises à jour des ressources et des réserves minérales à partir des paramètres définis par Scott Wilson RPA dans la mise à jour de l'étude de faisabilité effectuée en 2005.

Propriété aurifère Joanna

Aurizon a la possibilité d'acquérir 100 pour cent des parts de la propriété aurifère Joanna, moyennant une redevance d'extraction nette de 2 pour cent. La propriété se situe le long de la faille Cadillac, 20 km à l'est de Rouyn-Noranda, à proximité de l'autoroute 117. Des activités minières souterraines ont déjà été menées sur la propriété, à une profondeur d'au plus 200 mètres. D'après les données disponibles, en 1948 et 1949, l'exploitation minière aurait produit un total de 46 000 tonnes d'or d'une teneur moyenne de 6,6 grammes d'or par tonne.

Aurizon a confié à Geostat le mandat de réaliser, à partir de données tirées des forage creusés par les anciens exploitants, un estimé des ressources minérales conforme aux normes sur l'information concernant les projets miniers telles que stipulées dans la norme 43-101. En voici les résultats :



ESTIME DES RESSOURCES MINERALES DE JOANNA
---------------------------------------------------------------------------
Ressources indiquées Ressources inférées
------------------------------- ---------------------------------
Teneur de Teneur Teneur
coupure en or en or
(gramme/ (grammes Onces (grammes Onces
tonne) Tonnes par tonne) d'or Tonnes par tonne) d'or

0 5 505 000 1,76 310 700 23 392 000 1,48 1 116 500
0,5 5 398 000 1,78 308 800 21 838 000 1,57 1 102 500
1 4 583 000 1,95 288 400 16 244 000 1,84 962 800
---------------------------------------------------------------------------

1. Les données ci-dessus excluent la production antérieure et sont
arrondies.


- L'estimé des ressources minérales fait état du projet Joanna au 31 décembre 2006 et ne tient donc pas compte du programme de forage d'Aurizon en cours. Il est basé sur 381 forages effectués par les exploitants précédents. Les forage ont été forés jusqu'à une profondeur de 400 mètres entre les sections 7300 East et 9500 East, selon un espacement moyen de 40 mètres. Aurizon a informatisé et validé les données historiques disponibles sur papier, et a converti les unités impériales en unités métriques, au besoin. Pour la réalisation de l'estimé des ressources minérales, Geostat s'est rendue sur le site, a prélevé des échantillons indépendants et a examiné les carottes et les données.

- Les minéralisations, qui se révèlent être des sédiments métamorphisés, présentent des disséminations de sulfures plutôt que les veines de quartz typiquement associées aux minéralisations aurifères. Les déformations contenues dans les sédiments vont de faibles à modérées, en conséquence du degré de métamorphisme élevé. Les sédiments sont fortement déformés; ils présentent des brèches tectoniques propres au système de failles Cadillac. Les enrichissements aurifères sont contigus aux intercalations et sont liés à de l'arsénopyrite à grain fin dans une matrice riche en biotite. Des forages ont également intersecté d'étroites veines de quartz largement espacées présentant des teneurs plus élevées.

- Les veines sont comprises dans un périmètre de 100 sur 190 mètres dont la teneur est moindre, soit de 0,5 à 2 grammes d'or par tonne. Le couloir s'étend le long d'une bande de 2 200 mètres (est-ouest) et il peut être suivi jusqu'à une profondeur de 400 mètres. Les minéralisations passent par de multiples zones distinctes, suivant un pendage de 55 vers le nord et une plongée vers l'ouest. Cinq zones ont été clairement identifiées, dont trois se trouvent au sud de la faille et deux au nord. Dans l'ensemble, la faille est stérile. Geostat a confirmé la portée de la zone (étendue et pendage).

- Bien que le site du projet se trouve un kilomètre au nord d'une zone d'aire protégée, tous les titres sont en règle. Aucun permis important ne devrait donc être requis. Le projet est situé au Québec, une province dont les lois sur l'exploitation minière sont favorables et qui présente un risque politique faible.

- Des données antérieures indiquent que des échantillons ont été prélevés sporadiquement le long de la faille à une profondeur maximale de 1,5 mètre. Tel que mentionné dans le communiqué de presse publié le 23 mars 2007, 22 puits restaurés ont de nouveau fait l'objet d'analyses, qui ont confirmé la teneur et l'étendue des anciennes intersections. De plus, l'échantillonnage de sections centrales n'ayant encore jamais été analysées a produit des résultats affichant des teneurs similaires. En conséquence, la largeur moyenne de la zone pourrait être prolongée de 23 mètres, soit une augmentation de 24 % par rapport à la largeur estimée antérieurement. Les résultats des programmes actuels de forage et de reprise des analyses n'ont pas été intégrés à l'estimé des ressources minérales.

- Malgré des résultats antérieurs indiquant que des forage avaient intersecté des intervalles à teneur plus élevée, les analyses ont produit des résultats dont la teneur maximale ne dépassait pas 25 grammes d'or par tonne. En plus des échantillons à teneur élevée, de multiples analyses ont révélé des teneurs se situant entre 0,5 et 2 grammes d'or par tonne.

- La valeur de la gravité utilisée pour calculer le tonnage est de 2,68 tonnes par mètre cube.

- L'interprétation des coupes transversales a été réalisée à partir de repères établis à 5 mètres, de la surface à une profondeur de 400 mètres. Le modèle de blocs a été estimé selon des ellipsoides de 5 mètres vers l'est le long du pendage sur 2 mètres vers le nord. Les blocs se trouvant dans une zone ellipsoide de 50 mètres le long du filon est-ouest, 25 mètres le long du pendage et 10 mètres de largeur (recoupant au moins 8 zones composites issues de 4 forages) sont considérés comme des ressources minérales indiquées. Le reste des ressources de la minéralisation est classé au nombre des ressources inférées.

Aperçu

Mine d'or Casa Berardi

Aurizon est actuellement en phase de démararge des activités et travaille à la mise à l'essai et à la validation du plan minier décrit dans la mise à jour de l'étude de faisabilité, lequel diffère du plan d'exploitation minière utilisé par les anciens exploitants. Une fois le plan actuel de la mine testé et validé, Aurizon recourra aux méthodes et aux paramètres exposés dans le plan pour traiter les ressources minérales actuelles, avec pour objectif de les appliquer aux réserves plus tard cette année.

De plus, Aurizon mettra à contribution au moins deux foreuses souterraines et deux foreuses de surface pour optimiser les ressources minérales connues et en ajouter de nouvelles au cours de 2007, selon le déroulement suivant :

- Des activités de forage souterrain seront effectuées sur une étendue d'environ 8 000 mètres et selon un espacement de 25 mètres à partir de la galerie d'exploration à 550 mètres dans les zones 115 et 118 à 120 pour accroître la fiabilité de la ressource et, éventuellement, transférer ces ressources dans des réserves au terme d'un plan minier approprié.

- La galerie située à 550 mètres sera prolongée à l'est d'environ 200 mètres afin de favoriser l'accès souterrain à la zone 123-S, découverte récemment, en prévision du forage.

- Des activités de forage de surface seront effectuées sur une étendue d'environ 23 000 mètres grâce à deux installations de forage en opération dans la région des zones 122-Deep et 123-S et à l'est de la zone principale.

Aurizon a également élaboré un programme d'exploration en profondeur réparti sur trois ans pour tester plus avant le potentiel d'exploration de la concession minière.

- Une galerie destinée à l'exploration sera creusée vers l'est à partir de la rampe de production prévue de la zone 113, conformément au plan de production, soit à 850 mètres sur une distance d'environ 1 000 mètres pour ouvrir l'accès et permettre la mise en oeuvre d'un programme de forage allant jusqu'à 1 500 mètres.

- La galerie de production située à 570 mètres dans la zone Lower Inter sera agrandie pour permettre le forage et analyser l'extension le long du pendage.

Dans le cadre d'un plan de développement général de la mine, la galerie de roulage de 4,5 km reliant la Mine Ouest à la Mine Est (à 280 mètres) sera remise en état de fonctionnement. Cette galerie constituera une plateforme d'exploration qui permettra d'explorer la région située entre la zone principale et la Mine Est. Le programme d'exploration pourrait être lancé à partir du traçage durant le quatrième trimestre de 2007.

Propriété aurifère Joanna

Deux foreuses sont actuellement en opération le long de la portée latérale et de l'extension du pendage des ressources minérales, afin d'accroître les ressources minérales existantes. Tel que mentionné précédemment, davantage d'anciens forages feront l'objet de nouvelles analyses pour confirmer leur teneur et l'épaisseur de la zone dans le cadre du plan actuel des ressources minérales. Un estimé des ressources minérales à jour comprenant des résultats des programmes actuels de forage et de reprise des analyses devrait être terminé à la fin du second trimestre de 2007. Des essais métallurgiques et géotechniques préliminaires sont en cours. Ils serviront à fournir des lignes directrices afin de réaliser une évaluation économique préliminaire, probablement avant la fin de l'année. De plus, des activités prospectives de forage seront lancées sur les propriétés adjacentes sur lesquelles la société a récemment pris une option d'acquisition.

La réalisation des estimés des ressources minérales et des ressources de réserve, la mise en oeuvre et le programme de contrôle de la qualité sont supervisés par Jeannot Boutin, ingénieur principal, et Ghislain Fournier, directeur du développement corporatif, avec le soutien de Geostat et de Scott Wilson RPA, tous des intervenants considérés comme qualifiés selon la définition de la norme canadienne 43-101.

Renseignements supplémentaires

Le schéma ci-joint présente le plan des ressources et des réserves de la mine d'or Casa Berardi et du projet Joanna. Toute autre information diffusée auparavant sur les projets Casa Berardi et Joanna est disponible sur le site Web d'Aurizon.

Aurizon est un producteur d'or établi au Canada dont la croissance stratégique est axée sur le développement de ses projets en cours en Abitibi dans le nord-ouest du Québec, une des régions les plus prospères en or et en métaux de base au monde, et l'augmentation de la production au moyen de transactions rentables. Aurizon prévoit commencer la production commerciale à Casa Berardi au début du deuxième trimestre de 2007. Casa Berardi devrait produire un excédent d'environ 1 000 000 onces d'or au cours des six premières années d'existence de la mine. Les actions d'Aurizon se transigent à la Bourse de Toronto sous le symbole "ARZ" et à la Bourse des Etats-Unis sous le symbole "AZK". Pour de plus amples renseignements sur Aurizon et ses projets, visitez le site d'Aurizon à http://www.aurizon.com.

ENONCES PROSPECTIFS

Le présent communiqué renferme des "énoncés prospectifs". Ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les énoncés concernant les plans stratégiques d'Aurizon, le choix du moment de l'entrée en production de Casa Berardi, la durée de l'exploitation minière, la production commerciale future, les programmes de travaux, l'échéance de la mise à jour des estimés et l'évaluation économique préliminaire. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué, les plans, les estimations, les prévisions, les projections, les attentes ou les convictions de la Société quant aux événements et aux résultats à venir. La Société n'entend pas procéder à la mise à jour de ces énoncés prospectifs ni n'assume aucune obligation à cet égard. Dans certains cas, les énoncés prospectifs peuvent être reconnus par le recours à des mots comme "planifie", "s'attend" ou "ne s'attend pas", "devrait", "prédit", "estime", "indique", "entend", "prévoit" ou "ne prévoit pas", "croit" ou certaines variations de tels termes, ou à des énoncés selon lesquels certains actes, événements ou résultats "peuvent", "pourraient", "risqueraient" ou "seraient susceptibles", "d'avoir lieu" ou "d'être atteints". Les énoncés prospectifs contiennent des éléments de risque et d'incertitude, et nul ne peut garantir que ces énoncés se révéleront exacts. Il s'en suit que les résultats et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Parmi les facteurs susceptibles de faire diverger les résultats ou les événements par rapport aux attentes exprimées ou signifiées par les énoncés prospectifs, citons, notamment, les conclusions des évaluations économiques; les changements dans les paramètres du projet à mesure que l'on continue d'améliorer les plans; les prix de l'or à l'avenir; les fluctuations éventuelles des réserves de minerai, la teneur ou les taux de récupération; les pannes de l'usine, de l'équipement ou des procédés; les accidents, les conflits de travail et d'autres risques inhérents aux activités minières; les retards d'obtention des approbations gouvernementales ou du financement ou encore de l'achèvement des activités de développement ou de construction; les retards dans les programmes de travail résultant de manque de main-d'oeuvre, d'équipement ou de ressources financières, de risques environnementaux ainsi que d'autres risques décrits plus en détail dans le formulaire du rapport annuel et dans le rapport technique NI 43-101 daté du 26 octobre 2006 réalisé par Rosco-Postle & Associates Inc. qu'Aurizon a déposé auprès des commissions des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, et dans le formulaire de renseignements 40-F du rapport annuel qu'Aurizon a déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis. Ces documents sont disponibles sur le site de Sedar au www.sedar.com et sur Edgar.

MISE EN GARDE A L'INTENTION DES LECTEURS AMERICAINS

En tant que société en Colombie-Britannique, la Société est soumise à certains règlements émis par La Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique ("Commission des valeurs mobilières de la C.-B."). La Société est tenue de fournir des renseignements détaillés sur ses propriétés, y compris la minéralisation, le forage, les échantillonnages et les analyses ainsi que la sécurité relative aux échantillonnages et aux ressources minérales et aux estimations de réserves minérales. De plus, la Société décrit les ressources minérales associées avec ses propriétés en utilisant des termes tels que "indiquées" ou "inférées", qui sont reconnus par les autorités canadiennes, mais ne le sont pas par la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis ("SEC").

Mise en garde à l'intention des investisseurs américains concernant les ressources minérales

La Securities and Exchange Commission des Etats-Unis autorise les sociétés minières, par le biais de leurs déclarations auprès de la SEC, à déclarer seulement les gisements minéraux qu'elles peuvent extraire ou produire de manière économique et légale. Dans le présent communiqué, nous utilisons certains termes tels que "ressources minérales", "ressources indiquées" et "ressources inférées", qui sont reconnus et mandatés par l'organisme de réglementation du commerce des valeurs mobilières, mais qui ne sont pas reconnus par la SEC.

Le présent document peut également renfermer le terme ressources "indiquées". Nous avisons les lecteurs américains que, quoique ce terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Les investisseurs américains sont mis en garde de ne pas présumer qu'une partie ou l'ensemble des dépôts minéraux dans cette catégorie pourront être convertis en réserves minérales.

Le présent document peut également renfermer le terme ressources "inférées". Nous avisons les lecteurs américains que, quoique ce terme soit reconnu et requis par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Une grande incertitude est liée aux "ressources inférées" en ce qui a trait à leur existence et à leur faisabilité économique et légale. Il ne peut être présumé qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale inférée sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. En vertu des règlements canadiens, les estimations relatives aux ressources minérales inférées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou de préfaisabilité, sauf dans de rares cas. Les investisseurs américains sont mis en garde de ne pas présumer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource inférée existe ni qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Inscription aux Etats-Unis : (Dossier 0-22672)

Pour consulter la carte ci-jointe, cliquez sur le lien suivant : http://www.ccnmatthews.com/docs/Casa_Joanna_Map.pdf

Renseignements

  • Mines Aurizon Ltee
    David Hall
    président
    (604) 687-6600 ou sans frais : 1-888-411-GOLD
    (604) 687-3932 (FAX)
    ou
    Mines Aurizon Ltee
    Michel Gilbert
    vice-président
    (819) 874-4511
    (819) 874-3391 (FAX)
    Courriel: info@aurizon.com
    site Web: www.aurizon.com