Mines Aurizon Ltée
TSX : ARZ
NYSE Amex : AZK

Mines Aurizon Ltée

03 nov. 2011 12h34 HE

Aurizon annonce le début de la 2e phase de son programme de forage, de 5 M$, sur le bloc de propriétés Marban

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 1 nov. 2011) - Mines Aurizon ltée (« Aurizon ») (TSX:ARZ)(NYSE Amex:AZK) a le plaisir d'annoncer que la 2e phase du programme de forage, d'une valeur de 5 millions de $, a été initié sur le bloc de propriétés Marban, situé dans le camp aurifère de Malartic, dans la région de l'Abitibi, au Québec.

« La deuxième phase de ce programme est, pour nous, une étape positive et nous sommes impatients de débuter un autre programme de forage couronné de succès à Marban », a déclaré George Paspalas, président-directeur général d'Aurizon. « Notre vision est axée sur la croissance et le fait de disposer de propriétés à des stades de développement différents, comme c'est le cas de Marban, complète bien les porte-étendards de l'entreprise; notre mine Casa Berardi et notre projet Joanna, tout en offrant un rythme de développement solide. »

La première phase de ce programme a débuté le 30 août 2010 et s'est achevée le 9 août 2011. Le programme consistait en 50 253 mètres de forage au diamant (170 trous, 8 extensions) à un coût total de 6 millions de $ CA. Le forage a été réparti entre les gîtes Marban (41 270 mètres) et Norlartic (4 319 mètres) et les quadrillages des trous de forage d'exploration entreles deux gîtes (4 664 mètres). Les points saillants incluent l'identification de deux nouvelles zones aurifères entourant l'ancienne mine Marban, nommées « Zone ouest à haute teneur » et « Zone est en aval-pendage » (voir le communiqué de presse du 19 septembre 2011). Les résultats pour 33 trous sont en attente.

La deuxième phase du programme, d'une valeur de 5 millions de $, comprendra 34 000 mètres de forage au diamant sur le gîte Marban, les estimations actualisées des ressources et des études techniques de base. Le forage et les travaux techniques devraient débuter en novembre 2011 et se poursuivre jusqu'au deuxième trimestre de 2012.

Forage de Marban

Les objectifs de cette 2e phase du programme sont les suivants :

1) Améliorer la qualité des ressources à faible profondeur de Marban

Les résultats de forage les plus récents ont révélé l'existence d'une distribution aurifère à haute teneur autour du gîte Marban dans des zones distinctes. Différentes zones du gîte ont été identifiées pour une délimitation au-dessus de 250 mètres de profondeur verticale en utilisant un espacement de 25 ou 50 mètres entre chaque trou de forage. L'objectif est d'améliorer la qualité des ressources connues et d'augmenter la probabilité de découvrir plus de couloirs minéralisés au sein d'une fosse afin d'aider à réduire le coefficient de recouvrement.

2) Développer un inventaire minéral en dessous de 250 mètres de profondeur verticale

Cet objectif vise l'identification de nouvelles ressources aurifères à l'intérieur de la zone structurelle de Marban. L'interpolation préliminaire sur la Zone est en aval-pendage indique un fort potentiel d'identification de ressources aurifères à une profondeur verticale comprise entre 350 et 600 mètres. La structure minéralisée est considérée ouverte latéralement et en aval-pendage.

Les nouveaux trous et la déflection des trous précédents sont prévus à des profondeurs verticales de 300 à 1 000 mètres afin de tester la cohérence et l'extension de la Zone est en aval-pendage, en utilisant un espacement moyen de 50 mètres entre chaque trou de forage.

Programme technique

Une dépense totale de 460 000 $ CA en travaux d'ingénierie et en modélisation et estimations actualisées de ressources est prévue sur les gîtes Marban et Norlartic. Les études d'ingénierie, qui prendront en compte la minéralisation en fosse à faible profondeur et incluront des essais métallurgiques préliminaires et une étude environnementale de référence, devraient s'achever d'ici à mi-2012.

« Les résultats obtenus lors de la première phase du programme confirment que les indicateurs de distribution aurifère, tels que le nombre d'onces par mètre à la verticale, sont comparables aux autres gîtes significatifs dans la ceinture de l'Abitibi et sont des motifs solides pour accélérer l'exploration du gîte Marban », a déclaré Martin Demers, géologue, directeur de l'exploration d'Aurizon.

Renseignements techniques, AQ/CQ et personnes qualifiées

Les renseignements de nature scientifique ou technique contenus dans le présent communiqué de presse ont été passés en revue par Martin Demers, géologue, directeur de l'exploration d'Aurizon et « personne qualifiée » selon la Norme canadienne 43-101, uniquement aux fins de déterminer s'ils reflètent avec exactitude les renseignements communiqués dans le présent communiqué de presse.

Option d'Aurizon

Aurizon peut acquérir une participation maximale de 65 % dans le bloc de propriétés Marban en vertu des modalités d'une entente d'option et de coentreprise datée du 5 juillet 2010 entre NioGold et Aurizon. La participation initiale de 50 % peut être acquise en engageant des dépenses de 20 M$ CA sur trois ans, en préparant une estimation actualisée des ressources minérales conformément à la NC 43-101, et en effectuant un paiement sur les ressources égal à la somme de 30 $ CA (ou 40 $ CA si le prix de l'or est alors supérieur à1 560 $ US) multipliée par 50% du nombre total d'onces d'or dans la catégorie Ressources inférées, en fonction de l'estimation actualisée des ressources. NioGold agit à titre d'opérateur de projet pendant la période d'acquisition initiale (voir le communiqué de presse du 6 juillet 2010).

À propos d'Aurizon

Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est axée sur la mise en valeur de ses projets existants dans la région de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec, l'un des territoires miniers les plus favorables et l'une des régions les plus prolifiques en or et en métaux de base au monde, ainsi que sur l'augmentation de son portefeuille d'actifs par des transactions rentables. Les actions d'Aurizon se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole « ARZ » de même qu'au NYSE Amex sous le symbole« AZK ». Pour tout renseignement supplémentaire sur Aurizon et ses propriétés, consultez le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com.

Informations et énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » et des « informations prospectives » au sens de la règlementation sur les valeurs mobilières en vigueur au Canada et aux États-Unis (collectivement, les « informations prospectives »). Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont valables à la date indiquée dans ledit communiqué. Sauf tel qu'exigé par la législation sur les valeurs mobilières en vigueur, la Société ne prévoit pas, et décline toute responsabilité quant à la mise à jour desdites informations prospectives.

Le présent communiqué de presse contient spécifiquement des informations prospectives concernant les futurs travaux d'exploration sur la propriété Bloc Marban. Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont fondées sur certaines hypothèses que la Société considère comme raisonnables, indiquant que le prix et la demande actuels de l'or seront maintenus ou s'amélioreront. Cependant, les informations prospectives impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus, susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les résultats, performances ou réalisations réels de la Société et les futurs résultats, performances ou réalisations exprimés ou impliqués par les informations prospectives. Ces facteurs incluent, entre autres, le risque que les résultats actuels des activités d'exploration soient différents de ceux prévus, que les fournitures, l'équipement et la main-d'œuvre requis ne soient pas disponibles, ou qu'ils ne soient pas disponibles dans les délais impartis, ou que le coût de la main-d'œuvre, de l'équipement ou des fournitures augmente plus que prévu, que le futur prix de l'or décline, que le dollar canadien se renforce par rapport au dollar américain, que les ressources minérales ne correspondent pas aux estimations, que les coûts réels ou les résultats réels des activités de réclamation soient plus importants que prévu, que des changements des paramètres de projet au fur et à mesure de l'affinage des plans puissent entraîner des coûts plus élevés, des accidents, litiges liés à la main-d'œuvre et d'autres risques généralement associés à l'exploration, les retards imprévus dans l'obtention de financements ou d'approbations du gouvernement, ou dans la réalisation des activités d'exploration, ainsi que les facteurs et risques décrits de manière plus exhaustive dans le Formulaire annuel d'information d'Aurizon déposé auprès des commissions sur les valeurs mobilières de tous les territoires et provinces du Canada et dans le Rapport annuel d'Aurizon sur Formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, tous deux disponibles sur Sedar à l'adresse www.sedar.comet sur Edgar à l'adresse www.sec.gov/. Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient entraîner un écart sensible entre les actions, évènements ou résultats réels et ceux décrits dans les informations prospectives, il peut exister d'autres facteurs entraînant un écart sensible entre les actions, les évènements ou les résultats diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus. Il ne saurait exister aucune garantie assurant que les informations prospectives se révèleront exactes, car les résultats réels et les évènements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans lesdits énoncés. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison de l'incertitude y étant liée.

Publication no 26 - 2011

Renseignements