Mines Aurizon Ltée
TSX : ARZ
NYSE Amex : AZK

Mines Aurizon Ltée

01 mars 2012 15h54 HE

Aurizon annonce le renouvellement de ses réserves minérales et une mise à jour de ses ressources minérales à la mine Casa Berardi

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 1 mars 2012) - Aurizon Mines ltée (TSX:ARZ)(NYSE Amex:AZK) a le plaisir d'annoncer le renouvelement des réserves minérales et une hausse de 81 % des ressources minérales mesurées et indiquées à sa mine Casa Berardi, située dans le nord-ouest du Québec, au Canada.

Les faits saillants incluent les points suivants :

  • Une hausse de 12 % des réserves minérales, avant épuisement minier. En tenant compte de la production 2011, les réserves minérales au 31 décembre 2011 ont totalisé 1 459 000 onces d'or.
  • Une hausse de 81 % des ressources minérales mesurées et indiquées, totalisant 1 495 000 onces d'or, et une diminution de 18 % des ressources minérales présumées, totalisant 616 000 onces d'or.
  • Une augmentation significative des réserves minérales probables dans les zones 118 et 123; une hausse de 44 % pour la zone 118 totalisant 301 000 onces d'or; une hausse de 92 % pour la zone 123 totalisant 226 000 onces d'or. Les zones 118 et 123 demeurent ouvertes en profondeur.
  • Une augmentation significative et une conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales indiquées dans la zone 160 : 366 000 onces de ressources minérales indiquées pour la fosse à ciel ouvert et 75 000 de ressources minérales indiquées souterraines.
  • Une hausse de 159 000 onces d'or des ressources minérales mesurées de la zone sud-ouest en raison de la nouvelle interprétation des données et du calcul actualisé des ressources.
MINE CASA BERARDI
RÉSUMÉ DES RÉSERVES ET DES RESSOURCES MINÉRALES (1)
au 31 décembre
2011 2010 2011
Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or Gain (perte) en onces
Net(te) de la production de 2011
Réserves minérales
Prouvées et probables
Souterraines 4 685 000 6,7 1 007 000 4 057 000 7,7 1 005 000 2 000
À ciel ouvert 3 796 000 3,7 452 000 3 796 000 3,7 452 000 0
Total des réserves minérales 8 481 000 5,3 1 459 000 7 854 000 5,8 1 457 000 2 000
Ressources minérales
Mesurées et indiquées
Souterraines 5 115 000 6,5 1 063 000 3 766 000 6,3 759 000 304 000
À ciel ouvert 5 752 000 2,3 432 000 715 000 2,9 66 000 366 000
Total des ressources mesurées et indiquées 10 867 000 4,3 1 495 000 4 481 000 5,7 825 000 670 000
Ressources minérales présumées 4 947 000 3,9 616 000 3 981 000 5,8 748 000 (132 000)
  1. Se reporter aux notes afférentes sous les tableaux détaillés des réserves minérales et des ressources minérales pour les définitions, les paramètres et les hypothèses.

« Casa Berardi a renouvelé et augmenté ses réserves minérales pour la cinquième année consécutive », a déclaré George Paspalas, Président-directeur général. « Nous sommes convaincus que notre programme d'exploration d'une valeur de 9,4 millions de dollars en 2012 continuera à étendre et à valoriser les ressources minérales existantes. Casa Berardi continue à confirmer qu'elle offre une production fiable, durable et profitable qui se poursuivra avec succès à l'avenir. »

Mine Casa Berardi

Les gisements d'or de Casa Berardi se trouvent le long d'un couloir minéralisé qui s'étire sur cinq kilomètres en direction est-ouest. Ils comprennent les mines Est et Ouest et les Zones principales. Les gisements aurifères à Casa Berardi peuvent être considérés comme des gîtes aurifères filoniens encaissés dans des roches sédimentaires de l'Archéen. La minéralisation aurifère se superpose à une unité continue d'argilite graphiteuse qui correspond au plan de la faille Casa Berardi. L'or se trouve principalement au sud de la faille Casa Berardi, mais quelques fois aussi de part et d'autre de la faille.

La mine a produit environ 1,5 million d'onces d'or récupérées depuis le début de la production en 1986, dont 800 300 onces récupérées depuis qu'Aurizon a redémarré la production en novembre 2006.

La mine a produit 163 845 onces d'or en 2011, ce qui constitue un record.

Les réserves minérales prouvées et probables ont augmenté pour les raisons suivantes :

  • À la mine Ouest, la production minière de 2011 dans les zones 113, Lower Inter, Nord-Ouest et 115 a été remplacée par des gains en réserves minérales provenant principalement des zones 118 et 123S.
  • Pour estimer les réserves minérales, on a utilisé un prix moyen de l'or à long terme de 1 250 $ US l'once, comparativement à 950 $ US l'once en 2010, avec un taux de change $ CA/$ US de 1:1 pour les deux années. Une teneur de coupure minimale de 3,6 g/t d'or a été utilisée pour les zones souterraines, en fonction des coûts d'exploitation et des prix de l'or à long terme. Pour les fosses à ciel ouvert de la mine Est et de la Zone principale, des teneurs de coupure minimales de 1,2 et 0,5 g/t d'or respectivement ont été utilisées. En 2010, la teneur de coupure minimale était de 4,1 g/t d'or pour les zones souterraines.
  • En raison des nouveaux paramètres économiques utilisés sur les réserves minérales (coûts d'exploitation et prix de l'or à long terme), les réserves minérales de faible teneur dans la zone Sud-Ouest ont augmenté de 331 % en ce qui concerne les réserves minérales probables, totalisant 46 100 onces d'or.
  • Comme l'industrie minière connaît actuellement des prix de l'or supérieurs à 1 250 $ US l'once, on extrait périodiquement du minerai qui ne fait pas partie des réserves minérales, car les teneurs sont inférieures aux teneurs de coupure minimales à long terme.

Modifications aux réserves minérales de Casa Berardi

Le tableau ci-dessous présente les principaux éléments de changement dans les réserves minérales en 2011 :

Tonnes Onces d'or
Réserves minérales - au 31 décembre 2010 7 854 000 1 457 000
Conversion des ressources (1) 1 289 000 177 000
Épuisement minier (2) (661 000) (175 000)
Réserves minérales - au 31 décembre 2011 8 481 000 1 459 000
  1. La conversion des ressources s'est traduite par l'ajout de 177 000 onces de réserves minérales, ce qui représente une augmentation de 12 %.
  2. L'épuisement minier représente les réserves minérales extraites et traitées en 2011 avant la récupération à la sortie du broyeur et exclut 5 000 onces extraites hors des réserves établies au début de l'année. Cela ne correspond donc pas à la production aurifère réelle de 163 845 onces en 2011.

Réserves minérales selon le plan minier

  • Selon le plan minier, les réserves minérales actuelles totalisent 8,5 millions de tonnes de minerai, titrant 5,3 g/t à extraire sur 9 ans (de 2012 à 2020). La production souterraine proviendra des zones 113, Lower Inter, 118, 123S, de six zones plus petites de la mine Ouest ainsi que de la mine Est, selon un taux de production moyen de 160 000 onces par an. La production à ciel ouvert proviendra de la Zone principale et de la mine Est d'ici à 2014, selon un taux de production moyen de 1 000 tonnes par jour, et remplacera progressivement la production souterraine.
MINE CASA BERARDI
ESTIMATION DES RÉSERVES MINÉRALES
Au 31 décembre
2011 2010
Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or
Lower Inter (LI) 323 000 6,9 72 000 910 000 8,0 233 200
Nord-Ouest (NO) 42 000 5,5 7 400 42 000 5,8 7 900
113 261 000 8,1 68 300 587 000 8,8 167 000
115 46 000 9,0 13 300 147 000 11,4 54 100
Zone principale - à ciel ouvert 89 000 6,3 18 000 89 000 6,3 18 000
Mine Est - à ciel ouvert 407 000 4,2 54 400 407 000 4,2 54 400
Mine Est - réserves souterraines 88 000 6,3 17 800 88 000 6,3 17 800
Total des réserves prouvées 1 257 000 6,2 251 100 2 271 000 7,6 552 400
Lower Inter (LI) 69 000 7,4 16 600 30 000 8,2 7 900
Sud-Ouest (SO) 350 000 4,1 46 100 72 000 4,6 10 700
109 121 000 5,6 21 500 114 000 5,7 21 000
111 54 000 4,7 8 200 37 000 5,4 6 400
113 601 000 8,4 162 700 402 000 9,9 127 800
115 56 000 11,9 21 400 0 0,0 0
117S 19 000 7,0 4 300 19 000 7,0 4 300
118 1 473 000 6,4 301 200 1 021 000 6,4 208 600
123S 1 088 000 6,5 225 700 493 000 7,4 117 700
Zone principale - à ciel ouvert 3 072 000 3,6 352 400 3 072 000 3,6 352 400
Mine Est - à ciel ouvert 228 000 3,7 26 800 228 000 3,7 26 800
Mine Est - réserves souterraines 63 000 8,2 16 500 63 000 8,2 16 500
Développement à faible teneur 31 000 3,9 3 900 31 000 3,9 3 900
Total des réserves probables 7 225 000 5,2 1 207 500 5 583 000 5,0 904 100
Total des réserves prouvées et probables 8 481 000 5,3 1 459 000 7 854 000 5,8 1 457 000

Notes :

  1. Les réserves minérales à ciel ouvert ont été estimées par BBA tandis que les réserves minérales souterraines l'ont été par le personnel d'Aurizon.
  2. Les estimations des ressources et des réserves minérales ont été calculées conformément aux normes de l'ICM relatives aux estimations des ressources et des réserves minérales. Les ressources minérales excluent les réserves minérales. L'épuisement minier pour 2011 est inclus dans les réserves minérales de 2011.
  3. Les réserves minérales sont estimées selon des teneurs de coupure de 3,64 g/t d'or pour les parties souterraines, de 1,2 g/t d'or pour la fosse à ciel ouvert de la mine Est et de 0,5 g/t d'or pour la fosse à ciel ouvert de la Zone principale.
  4. Les réserves minérales sont estimées en utilisant le prix moyen à long terme de l'or de 1 250 $ US l'once et un taux de change $ CA/$ US de 1:1.
  5. Une largeur minimale d'extraction de trois mètres a été utilisée.
  6. Il se peut que les totaux ne représentent pas la somme des parties, car les chiffres ont été arrondis.
  7. Pour d'autres paramètres techniques, se reporter à l'annexe A
MINE CASA BERARDI
ESTIMATION DES RESSOURCES MINÉRALES MESURÉES ET INDIQUÉES
Au 31 décembre
2011 2010
Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or
Ressources minérales mesurées
Lower Inter 208 000 6,4 43 000 122 000 5,1 19 800
113 161 000 6,7 35 000 290 000 6,6 61 300
113-5 0 0,0 0 10 000 5,7 1 900
115 300 4,3 50 9 000 4,9 1 500
115-2 0 0,0 0 34 000 12,2 13 200
Sud-Ouest 795 000 6,2 159 300 0 0,0 0
Nord-Ouest 200 4,5 30 9 000 5,0 1 400
Zone principale -souterraines 153 000 7,3 36 000 153 000 7,3 36 000
Mine Est - à ciel ouvert 311 000 3,1 31 300 311 000 3,1 31 300
Mine Est - souterraines 216 000 6,5 45 500 216 000 6,5 45 500
Total des ressources mesurées 1 845 000 5,9 350 300 1 155 000 5,7 211 900
Ressources minérales indiquées
Sud Ouest 146 000 8,9 41 600 300 000 4,7 45 000
Lower Inter 60 000 7,5 14 400 3 000 8,8 900
Inter 0 0,0 0 124 000 4,4 17 700
109 17 000 4,2 2 300 21 000 4,3 2 900
111 38 000 5,7 6 900 52 000 5,2 8 800
113 339 000 5,7 62 400 46 000 5,1 7 600
113-5 0 0,0 0 2 000 6,0 400
113(S4) 0 0,0 0 245 000 5,5 43 000
115 8 000 4,2 1 100 0 0,0 0
115-2 0 0,0 0 4 000 10,3 1 300
118 802 000 5,5 143 000 518 000 5,2 86 900
123S 279 000 6,3 56 900 136 000 5,4 23 700
Zone principale -souterraines 1 257 000 7,4 298 500 1 257 000 7,4 298 500
Mine Est - à ciel ouvert 404 000 2,7 34 500 404 000 2,7 34 500
Mine Est - souterraines 90 000 6,3 18 100 90 000 6,3 18 100
160 - à ciel ouvert 5 037 000 2,3 366 000 0 0,0 0
160 - souterraines 420 000 5,6 75 400 0 0,0 0
152 125 000 5,8 23 200 125 000 5,8 23 200
Total des ressources indiquées 9 021 000 3,9 1 144 200 3 327 000 5,7 612 400
Total des ressources mesurées et indiquées
10 867 000
4,3

1 495 000

4 481 000

5,7

825 000
MINE CASA BERARDI
ESTIMATION DES RESSOURCES MINÉRALES PRÉSUMÉES
Au 31 décembre
2011 2010
Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or Tonnes Teneur
g/t
Onces d'or
Ressources minérales présumées
Sud-Ouest 8 000 10,6 2 700 0 0,0 0
104 115 000 6,6 24 500 115 000 6,6 24 500
113(S4) 0 0,0 0 15 000 5,8 2 700
118 716 000 7,0 161 300 369 000 7,9 94 200
123S 477 000 6,8 104 100 909 000 8,0 234 100
Zone principale - à ciel ouvert 655 000 2,5 53 200 655 000 2,5 53 200
Zone principale - souterraines 628 000 6,6 132 700 628 000 6,6 132 700
Mine Est - à ciel ouvert 310 000 3,0 30 200 310 000 3,0 30 200
Mine Est - souterraines 156 000 9,1 45 600 156 000 9,1 45 600
152 13 000 8,2 3 500 13 000 8,2 3 500
Mine Est - Cherty 0 0,0 0 225 000 6,8 49 300
160 - ressources dans la mine 1 704 000 0,6 30 100 131 000 1,7 7 100
160 - souterraines 165 000 5,3 27 800 455 000 4,8 70 800
Total des ressources présumées 4 947 000 3,9 616 000 3 981 000 5,8 748 000

Notes :

  1. Les ressources minérales à ciel ouvert de la Zone principale et de la mine Est ont été estimées par BBA. Les ressources minérales à ciel ouvert de la zone 160 et les ressources minérales souterraines des zones 160 et Sud-Ouest ont été présentées à Aurizon Mines dans un rapport interne par le cabinet d'experts-conseils InnovExplo. Les ressources minérales souterraines restantes ont été estimées par le personnel d'Aurizon.
  2. Les définitions de l'ICM ont été appliquées pour les estimations des ressources minérales.
  3. Les ressources minérales ont été estimées selon les teneurs de coupure suivantes :
  • 4 g/t d'or pour la mine Ouest, la Mine principale et les parties souterraines de la mine Est.
  • 3 g/t d'or pour la zone 104 dans la mine Ouest. Cette zone a été estimée par Aurizon en 2000 en utilisant la méthode des polygones 2D sur des coupes longitudinales, et examinée par RPA en 2005.
  • 1,30 g/t d'or pour la mine Est à ciel ouvert.
  • 0,5 g/t d'or pour la Zone principale. Les ressources à ciel ouvert sont estimées en utilisant un prix moyen à long terme de l'or de 950 $ US l'once, et un taux de change $ CA/$ US de 1:1.
  • 0,3 g/t d'or pour la zone 160. Les ressources à ciel ouvert sont estimées en utilisant un prix moyen à long terme de l'or de 1 250 $ US l'once, et un taux de change $ CA/$ US de 1:1.
  1. Les ressources minérales des zones 113-5 et 113(S4) ont été fusionnées dans la zone 113; la zone 115-2 a été fusionnée dans la zone 115; la zone Inter a été fusionnée dans la zone Sud-Ouest; la mine Est - Cherty a été fusionnée dans la zone 160.
  2. Des largeurs d'extraction minimales de deux à trois mètres ont été utilisées.
  3. Les ressources minérales excluent les réserves minérales.
  4. Il se peut que les totaux ne représentent pas la somme des parties, car les chiffres ont été arrondis.
  5. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont aucune viabilité économique démontrée.
  6. Pour d'autres paramètres techniques, se reporter à l'annexe B.

Comparaison avec les ressources minérales de 2010

Les principales variations entre les estimations de ressources minérales de 2011 et de 2010 sont les suivantes :

  • Nouvelle interprétation géologique des zones minéralisées faisant suite aux programmes de forage (zones 113, Lower Inter et principalement les parties souterraines et à ciel ouvert des zones 118, 123S et 160) et nouveaux calculs des ressources.
  • Nouvelle interprétation géologique et nouveau modèle de bloc 3D de la zone minéralisée Sud-Ouest.
  • Conversion de ressources minérales présumées (-132 000 onces) en ressources indiquées et mesurées (+670 000 onces), ou de ressources minérales indiquées en ressources minérales mesurées.
  • Conversion de ressources minérales (-212 000 onces) en réserves minérales (+200 500 onces) après l'achèvement du plan minier économique pour les zones 118 et 123S.
  • Épuisement minier de ressources minérales (-4 900 onces de la zone 113).

Perspectives

Aurizon prévoit utiliser ses importants flux de trésorerie pour convertir ses ressources minérales en réserves minérales afin de prolonger et d'optimiser le plan minier actuel.

Outre les réserves à ciel ouvert de la Zone principale, Aurizon compte également des ressources minérales mesurées et indiquées qui sont situées sous le périmètre de la fosse et totalisent 1 411 000 tonnes titrant en moyenne 7,4 g/t, pour 334 500 onces d'or, et des ressources minérales présumées qui totalisent 628 000 tonnes titrant en moyenne 6,6 g/t, pour 132 700 onces d'or. La Société prévoit de forer ces zones en 2012 à partir d'une galerie d'accès de 280 m pour évaluer le potentiel d'établissement d'une réserve minérale pouvant être exploitée depuis les parties souterraines.

Aurizon a également augmenté et converti des ressources minérales présumées en ressources minérales indiquées dans la zone 160. Aurizon a l'intention d'effectuer une étude de délimitation afin d'évaluer les risques relatifs et les opportunités liés à l'exploitation à ciel ouvert de la zone 160.

La galerie d'accès d'exploration du niveau 550 m sera utilisée en tant que plateforme de forage pour étendre la continuité entre la Zone principale et les zones 118 et 123S.

En 2012, 16,7 millions de dollars sont prévus au budget pour approfondir de 285 m le puits d'exploitation de la mine Ouest, dans le but d'accéder à la portion inférieure des zones 113, 118 et 123. Le puits, actuellement à une profondeur de 795 m, sera prolongé à environ 1 080 m sous la surface, ce qui offrira un accès au niveau 1 010 m en vue de développer une galerie reliant le puits aux zones 118 et 123. Cet approfondissement devrait être achevé vers la fin de l'année 2012 et mis en service au cours du premier trimestre de 2013.

Contrôle de la qualité

Les estimations des réserves et ressources minérales souterraines, la mise en œuvre et le programme de contrôle de la qualité ont été préparés et supervisés par Sylvain Picard, ingénieur professionnel, géologue minier principal pour Casa Berardi, et personne qualifiée en vertu de la Norme canadienne 43-101.

Les estimations des réserves et ressources minérales pour les fosses à ciel ouvert de la Mine principale et de la Mine Est ont été préparées par BBA inc. La personne qualifiée pour BBA inc., en vertu de la Norme canadienne 43-101, est Patrice Live, ingénieur.

Les renseignements d'ordre technique et scientifique contenus dans le présent communiqué de presse ont été préparés sous la supervision de Christian Bourcier, ingénieur professionnel, directeur général de la mine Casa Berardi et personne qualifiée en vertu de la Norme canadienne 43-101.

Informations additionnelles

Un schéma est joint au présent communiqué indiquant les ressources et les réserves minérales mises à jour à la mine d'or Casa Berardi. Deux annexes sont également jointes au présent communiqué, détaillant les paramètres techniques utilisés aux fins de l'estimation des réserves minérales (annexe A) et de l'estimation des ressources minérales (annexe B). Tous les autres renseignements déjà communiqués au sujet de la mine Casa Berardi peuvent également être consultés sur le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com.

Pour voir la carte associés à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Aurmap3112.pdf

À propos d'Aurizon

Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est axée sur la mise en valeur de ses projets existants dans la région de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec, l'un des territoires miniers les plus favorables et l'une des régions les plus prolifiques en or et en métaux de base au monde, ainsi que sur l'augmentation de son portefeuille d'actifs par des transactions rentables. Les actions d'Aurizon se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole « ARZ » de même qu'au NYSE Amex sous le symbole « AZK ». Pour tout complément d'information sur Aurizon et ses propriétés, consultez le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com.

INFORMATIONS ET ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » et des « informations prospectives » au sens de la règlementation sur les valeurs mobilières en vigueur au Canada et aux États-Unis (collectivement, les « informations prospectives »). Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont valables à la date indiquée dans ce dernier. Sauf si la législation sur les valeurs mobilières en vigueur l'exige, la Société ne prévoit pas, et décline toute responsabilité quant à la mise à jour desdites informations prospectives. Les informations prospectives comprennent, entre autres, des déclarations concernant les estimations des réserves minérales et des ressources minérales, le plan minier et les estimations de la production d'or de la mine Casa Berardi en 2012, la teneur aurifère et le prix moyen de l'or à long terme, les effets anticipés des résultats des forages réalisés à Casa Berardi, les programmes de travaux prévus, la réalisation d'une étude de délimitation, les plans stratégiques, la profitabilité, la valorisation future des ressources minérales, la réalisation de l'approfondissement du puits d'exploitation de la Mine Ouest et les résultats escomptés. Souvent, mais pas toujours, les informations prospectives peuvent être identifiées par l'emploi de termes comme « planifier », « s'attendre à », « est attendu »,« budgéter », « programmer », « estimer », « prévoir », « avoir l'intention de », « anticiper » ou « croire », ou encore par la forme négative de ces termes, ou par des variantes de termes, d'expressions ou d'énoncés indiquant que des actions, évènements ou résultats « pourraient » ou « devraient » se concrétiser ou se concrétiseront.

Les informations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse sont fondées sur certaines hypothèses que la Société estime raisonnables, incluant, en ce qui a trait aux estimations des réserves et des ressources minérales, les hypothèses et paramètres clés sur lesquels reposent ces estimations, telles qu'elles sont présentées dans les annexes jointes au présent communiqué de presse et le rapport technique sur la propriété, et sur les hypothèses suivantes : le cours ainsi que la demande actuels de l'or se maintiendront ou augmenteront, l'approvisionnement en or restera stable, le contexte commercial et économique général n'évoluera pas de façon nettement défavorable, le financement sera disponible à des conditions raisonnables et au besoin et la Société ne connaîtra aucun accident important, aucun conflit de travail ni aucune panne d'usine ou d'équipement.

Cependant, les informations prospectives impliquent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus, susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les résultats, performances ou réalisations réels de la Société et les futurs résultats, performances ou réalisations exprimés ou supposées par les informations prospectives. Ces facteurs comprennent, entre autres, les conclusions d'évaluations économiques, le risque que les résultats des activités d'exploration diffèrent de ceux prévus; que l'augmentation du coût de la main-d'œuvre, de l'équipement ou du matériel soit plus forte que prévu; que le cours de l'or chute; que le dollar canadien s'apprécie par rapport au dollar américain; que les ressources et les réserves minérales ne correspondent pas aux estimations; que les coûts ou les résultats réels des activités de remise en état soient plus élevés que prévu; que les modifications aux paramètres du projet apportées par la révision des plans entraînent une augmentation des coûts; qu'il y ait des variations inattendues des ressources et des réserves minérales, de la teneur ou des taux de récupération; que l'usine, l'équipement ou les procédés ne fonctionnent pas comme prévu; que des accidents, des conflits de travail et d'autres risques généralement associés à l'exploitation minière surviennent; qu'il y ait des retards imprévus dans l'obtention des approbations gouvernementales, le financement ou les activités de mise en valeur ou de construction, ainsi que les facteurs et risques décrits de manière plus exhaustive dans le Formulaire annuel d'information d'Aurizon déposé auprès des commissions sur les valeurs mobilières de tous les territoires et provinces du Canada et dans le Rapport annuel d'Aurizon sur Formulaire 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, tous deux disponibles sur Sedar à l'adresse www.sedar.com et sur Edgar à l'adresse www.sec.gov. Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient entraîner un écart sensible entre les actions, évènements ou résultats réels et ceux décrits dans les informations prospectives, il peut exister d'autres facteurs entraînant un écart sensible entre les actions, les évènements ou les résultats diffèrent de ceux prévus, estimés ou attendus. Il ne saurait exister aucune garantie assurant que les informations prospectives se révèleront exactes, car les résultats réels et les évènements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux anticipés dans de tels énoncés. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison de l'incertitude y étant liée.

MISE EN GARDE DESTINÉE AUX LECTEURS DES ÉTATS-UNIS

En tant qu'émetteur assujetti au Canada, la Société est soumise aux règles, aux politiques et aux règlements des organismes de règlementation canadiens et est tenue de fournir des renseignements détaillés sur ses propriétés, dont la minéralisation, les forages, l'échantillonnage et les analyses, la sécurité des échantillons et les estimations des ressources et des réserves minérales. La Société est tenue de décrire les réserves minérales associées à ses propriétés en fonction des définitions établies par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (« ICM ») pour les réserves « prouvées » ou « probables », des catégories reconnues par les organismes de règlementation canadiens, mais dont les définitions diffèrent de celles reconnues par la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis. De plus, la Société est tenue de décrire les ressources minérales associées à ses propriétés en fonction des définitions établies par l'ICM pour les ressources « mesurées », « indiquées » et « présumées », des catégories reconnues par les organismes de règlementation canadiens, mais pas par la SEC.

La SEC permet aux sociétés minières de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Par conséquent, les renseignements contenus dans le présent communiqué au sujet des gisements minéraux de la Société peuvent ne pas être comparables à des renseignements similaires présentés par des sociétés des États-Unis qui sont assujetties aux exigences en matière de déclaration et d'information des lois sur les valeurs mobilières du gouvernement fédéral des États-Unis et à la règlementation de la SEC.

En particulier, le présent communiqué de presse contient les expressions « ressources mesurées » et « ressources indiquées ». Les lecteurs des États-Unis sont avisés que, bien que reconnues et exigées par les organismes de règlementation canadiens, ces expressions ne sont pas reconnues par la SEC. Les investisseurs des États-Unis doivent se garder de présumer que les gisements minéraux faisant partie de cette catégorie seront convertis en réserves minérales, que ce soit en tout ou en partie.

Dans le présent communiqué, l'expression « ressources présumées » est également utilisée. Les lecteurs des États-Unis sont avisés que, bien que reconnue et exigée par les organismes de règlementation canadiens, cette expression n'est pas reconnue par la SEC. Les « ressources présumées » comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut tenir pour acquis qu'une partie des ressources minérales présumées ou leur totalité sera éventuellement reclassée dans une catégorie supérieure. Selon les règles canadiennes, sauf en de rares exceptions, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs des États-Unis ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource présumée existe, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

ANNEXE A

Paramètres techniques - Estimation des réserves minérales

Les paramètres techniques pour préparer l'estimation des réserves minérales se détaillent comme suit :

  • Les estimations de réserves minérales sont fondées sur des modèles de blocs 3D pour toutes les zones sauf la zone Sud-Ouest. Les quelques zones restantes, estimées à l'aide des méthodes polygonales 2D, ne sont pas incluses dans les réserves minérales.
  • En ce qui concerne l'exploitation souterraine, la méthode d'extraction sélectionnée est normalement de type séquentiel transversal et longitudinal par longs trous quand la veine fait plus de 10 m et par longs trous à retrait longitudinal quand la veine fait moins de 10 m. La séquence d'extraction comprend le remblai cimenté pour la séquence d'abattage primaire, le remblai cimenté et non consolidé pour le retrait longitudinal et le remblai non consolidé pour la séquence d'abattage secondaire.
  • La dilution des chantiers a été calculée d'après la modélisation numérique en fonction de la stabilité des ouvertures, de la géométrie du gisement et de la méthode d'extraction. Le taux de dilution a été réduit pour les chantiers de dimensions plus petites, sur les bordures de zones minéralisées, et augmenté pour les chantiers à la géométrie complexe. De plus, un pourcentage de dilution a été assigné à chaque chantier en fonction du type de remblai, basé sur le nombre de murs en remblai et sur le type de plancher des points de soutirage. La dilution a été estimée pour chaque chantier, y compris la solifluxion du toit et des murs, et la dilution due au remblai, le cas échéant. La dilution est en moyenne de 20,5 %
  • Le taux d'extraction a été estimé à 90 % pour les chantiers primaires, et à 95 % pour les chantiers secondaires.
  • Une teneur de coupure minimale de 3,6 g/t d'or a été utilisée, en fonction des coûts d'exploitation et du prix de l'or à long terme pour la majorité des zones souterraines de la mine Ouest, à l'exception des zones 118 et 123S, où des teneurs de coupure respectives de 4,5 et 4,7 g/t d'or ont été appliquées en fonction des coûts d'exploitation à long terme. Pour le pilier de surface de la mine Est et pour la fosse à ciel ouvert de la Zone principale, des teneurs de coupure minimale respectives de 1,2 g/t et de 0,5 g/t d'or ont été utilisées, en fonction des coûts d'exploitation et du prix de l'or à long terme.
  • La densité apparente est différente pour chaque zone et est estimée à partir de mesures de densité. La densité apparente varie de 2,70 tonnes par mètre cube (p. ex. : zone 113) à 2,90 tonnes par mètre cube (p. ex. : Zone principale). Une densité apparente de 2,77 tonnes par mètre cube a été utilisée pour les zones qui n'avaient pas de densité mesurée (p. ex.. : mine Est), selon les données historiques.
  • Les réserves minérales sont estimées en utilisant un prix moyen à long terme de l'or de 1 250 $ US l'once et un taux de change $ CA/$ US de 1:1.
  • Des largeurs d'extraction minimales de trois mètres ont été utilisées.
  • Les réserves minérales de la mine Ouest sont basées sur les nouvelles informations obtenues lors du forage de définition achevé en 2011. Les informations provenant du forage de définition sont utilisées pour déterminer les limites précises du chantier d'abattage du minerai. Les galeries d'accès situées dans le mur de la zone minéralisée à chaque 20 m sont utilisées comme bases de forage pour le programme actuel.
  • Les réserves à ciel ouvert de la mine Est se trouvent dans le pilier de surface laissé en place lors de l'exploitation antérieure. L'optimisation de la fosse à ciel ouvert et la conception détaillée ont été mises à jour en 2008. Un facteur de dilution de 20 % a été appliqué à la minéralisation à ciel ouvert localisée à l'intérieur de la fosse prévue, et supérieure à la teneur de coupure de 1,2 g/t d'or. On s'attend à ce que la fosse à ciel ouvert du pilier de surface de la mine Est atteigne une profondeur de 80 m. La zone est recouverte de 18 m de mort-terrain composé de silt et d'argile. Le coefficient de recouvrement est estimé à 17:1.
  • Les réserves souterraines de la mine Est sont fondées sur un plan de rétablissement de l'accès aux anciennes galeries et aux piliers et niveaux de mine laissés en place après l'exploitation antérieure. Les dimensions des chantiers ne sont pas normalisées. Les méthodes d'extraction comprennent l'abattage par longs trous, quand l'accès aux coupes inférieures et supérieures est possible, et l'extraction par coupe et remblai lorsque seules les coupes inférieures sont accessibles.
  • Les réserves à ciel ouvert de la Zone principale sont renfermées dans un pilier de surface de 150 m. L'optimisation et la conception détaillée de la fosse à ciel ouvert ont été générées en 2010. Un facteur de dilution de 10 % a été appliqué à la minéralisation à ciel ouvert localisée à l'intérieur de la fosse prévue, et supérieure à la teneur de coupure de 0,5 g/t d'or. La zone est recouverte en moyenne de 45 m de morts-terrains composés de silt et d'argile. Le coefficient de recouvrement est estimé à 14,6:1.

ANNEXE B

Paramètres techniques - Estimation des ressources minérales

Les paramètres techniques utilisés pour préparer l'estimation des ressources minérales se détaillent comme suit :

  • Les ressources minérales à ciel ouvert de la Mine principale et de la Mine Est ont été estimées par BBA. Les ressources minérales à ciel ouvert de la zone 160 et les ressources minérales souterraines des zones 160 et Sud-Ouest ont été présentées à Aurizon Mines dans un rapport interne par le cabinet d'experts-conseils InnovExplo. Les ressources minérales souterraines restantes ont été estimées par le personnel d'Aurizon.
  • Les ressources minérales sont estimées en utilisant un prix moyen à long terme de l'or de 1 250 $ US l'once et un taux de change $ CA/$ US de 1:1.
  • L'estimation de la teneur a été faite généralement à partir de solides en blocs 3D. Des trous de forage et des échantillons de développement ont été utilisés pour l'interpolation des teneurs. La petite zone 104 avait déjà été estimée par Aurizon en utilisant la méthode polygonale 2D sur des sections longitudinales et a été vérifiée par Scott Wilson RPA en 2010.
  • Différentes teneurs minimales de coupure ont été utilisées comme suit :
    • 4,0 g/t d'or, en fonction des coûts d'exploitation et du prix de l'or à long terme pour la majorité des zones souterraines dans la mine Ouest et pour les parties souterraines de la Zone principale et de la mine Est.
    • 3,0 g/t d'or pour la petite zone 104 préalablement estimée en utilisant la méthode polygonale 2D sur des sections longitudinales.
    • 1,3 g/t en fonction des coûts d'exploitation et du prix de l'or à long terme pour la majeure partie du pilier de surface de la fosse à ciel ouvert de la mine Est.
    • 0,5 g/t en fonction des coûts d'exploitation et du prix de l'or à long terme pour le pilier de surface de la mine principale.
    • 0,3 g/t en fonction des coûts d'exploitation et du prix de l'or à long terme pour le pilier de surface de la zone 160.
  • Au total, 38 zones minéralisées ont été modélisées dans la zone Principale. Puisque le système minéralisé se prolonge vers le substratum de surface et que les zones minéralisées sont assez proches les unes des autres pour envisager une exploitation à ciel ouvert, les zones ont été modélisées à l'aide d'une teneur de coupure de 0,5 g/t d'or. La taille actuelle des blocs est de 1,25 m nord-sud par 2,5 m est-ouest par 5,0 m à la verticale. La roche hôte est d'origine volcanique et sédimentaire.
  • La densité apparente est différente pour chaque zone et est estimée à partir de mesures de densité. La densité apparente varie de 2,70 tonnes par mètre cube (p. ex.. : zone 113) à 2,90 tonnes par mètre cube (p. ex : Zones principales). Une densité apparente de 2,77 tonnes par mètre cube a été utilisée pour les zones qui n'avaient pas de densité mesurée (p. ex. : Mine Est), selon les données historiques.
  • La largeur d'extraction souterraine minimale est de deux à trois mètres.

Enregistrement aux États-Unis (Fichier 001‐31893)

Communiqué de presse Publication no 2 - 2012

Renseignements

  • Mines Aurizon Ltée
    George Paspalas
    président-directeur général
    604-687-6600

    Mines Aurizon Ltée
    Martin Bergeron
    vice-président, Opération
    819-874-4511

    Mines Aurizon Ltée
    Relations avec les investisseurs
    604-687-6600 or Toll Free: 1-800-411-GOLD (4653)
    604-687-3932 (FAX)
    jennifer.north@aurizon.com / info@aurizon.com
    www.aurizon.com