Mines Aurizon Ltée
TSX : ARZ
AMEX : AZK

Mines Aurizon Ltée

12 nov. 2007 14h28 HE

Aurizon communique les principaux résultats de son troisième trimestre de 2007

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 12 nov. 2007) - La société Aurizon (TSX:ARZ)(AMEX:AZK) a le plaisir de communiquer ses principaux résultats financiers pour la période terminée le 30 septembre 2007. (Si vous désirez examiner les états financiers provisoires non vérifiés au complet ou le rapport de gestion, veuillez consulter les documents de la société déposés auprès de SEDAR à www.sedar.com ou dans le site Web de la société à www.aurizon.com.)

Le troisième trimestre a été marqué par les activités suivantes :

- Un flux de trésorerie record de 17,9 M$ provenant de l'exploitation.

- Un bénéfice net de 3,8 M$, ou de 0,03 $ par action, moins les instruments dérivés imputés de 3,8 M$.

- Un bénéfice net ajusté de 6,7 M$, ou de 0,05 $ par action.

- La production aurifère au troisième trimestre a été de 48 305 onces, une hausse de 15 % par rapport au deuxième trimestre de 2007.

- Des charges décaissées de 282 $US l'once au cours du troisième trimestre, une baisse de 5 % par rapport au deuxième trimestre de 2007.

- A Joanna, une nouvelle évaluation des ressources minérales de 630 000 onces d'or dans la catégorie des ressources minérales indiquées et de 1,42 million d'onces dans la catégorie minérale inférée, soit un gain de 53 % et de 12 % respectivement.

- A Kipawa, nous avons découvert de l'uranium, des oxydes d'éléments de terres rares et des anomalies aurifères liées à des levés radiométriques aéroportés.

- L'entente signée avec Lake Shore Gold Corp. visant à accélérer l'exploration à l'extérieur du bail minier de Casa Berardi.

- Une lettre d'intention signée avec Vantex Resources Ltd dans le but d'acquérir un droit de 75 % dans deux concessions le long du filon des zones aurifères à Joanna.

"Casa Berardi a connu une solide performance opérationnelle qui a donné à la société un flux de trésorerie record," a déclaré David P. Hall, président-directeur général. "En outre, les succès d'exploration obtenus à Joanna et à Kipawa continuent à augmenter la valeur des titres de nos actionnaires."

RESSOURCES DE TRESORERIE ET LIQUIDITES

Au 30 septembre 2007, Aurizon disposait d'un solde de trésorerie de 46,1 M$, dont 39,5 M$ étaient assujettis à des restrictions associées au financement et à l'assurance du service de la dette du projet Casa Berardi en regard d'un solde de trésorerie de 28,8 M$ (19,3 M$ assujettis à des restrictions) en début d'exercice. Le solde de trésorerie assujetti aux restrictions sera libéré sujet à l'atteinte de certains objectifs d'exploitation en 2008.

Le fonds de roulement était de 24,2 M$ au 30 septembre 2007, en regard d'un fond de roulement de 29,8 M$ en début d'exercice. La dette à long terme au 30 septembre 2007 était de 45,2 M$, en regard de 68,8 M$ en début d'exercice. Deux paiements principaux de 12,9 M$ dus en mars et en septembre 2008, pour un total de 25,8 M$, ont entraîné une réduction de la dette à long terme et une augmentation du passif exigible.

CASA BERARDI

Casa Berardi a produit 48 305 onces d'or au cours du troisième trimestre de 2007 en regard de 42 143 onces et de 32 284 onces au cours du deuxième et du premier trimestre de 2007 respectivement, pour une production aurifère totale de 122 462 onces au cours des neuf premiers mois de 2007. L'augmentation de 15 % de la production aurifère est principalement reliée aux volumes plus élevés de minerai.

Le volume de minerai à l'usine a augmenté à 152 025 tonnes au cours du troisième trimestre en regard de 134 569 tonnes au cours du deuxième trimestre de 2007. La teneur marchande moyenne du minerai a augmenté à 10,6 grammes/tonnes en regard de 10,3 grammes/tonnes obtenus au cours de la première moitié de 2007. Des rendements d'usine de 92,8 % ont été réalisés au cours du troisième trimestre, soit une légère baisse par rapport aux 93,8 % réalisés au cours de la première moitié de 2007.

La production minière quotidienne moyenne a augmenté à 1 652 tonnes par jour en regard de 1 604 tonnes par jour au cours du deuxième trimestre.

Du point de vue du coût unitaire, le total des charges décaissées par once d'or vendue a été de 282 $US, soit une baisse par rapport à 298 $US au cours du deuxième trimestre.

Les teneurs moyennes traitées en 2007 ont été d'environ 35 % plus élevées que celles des réserves de la mine Ouest. Nous prévoyons que la tendance des teneurs de production en 2008 reviendra à celle des réserves, ce qui entraînera des charges décaissées par once plus élevées.

Les coûts miniers unitaires au cours du troisième trimestre de 2007, ont été de 94 $/tonne, soit 11 % de moins que les coûts de 106 $/tonne du deuxième trimestre, surtout en raison d'un volume de minerai plus élevé.

Depuis la mise en service de l'usine en novembre 2006, Casa Berardi a produit 140 193 onces d'or.

PERSPECTIVES

Mine Casa Berardi

Les enjeux de main-d'oeuvre qui confrontent l'industrie minière en général continueront à avoir des incidences sur l'augmentation de la production minière. Nous prévoyons que la production quotidienne s'établira à 1 650 tonnes par jour pour le reste de l'année de 2007 et augmentera à 1 800 tonnes par jour en 2008, grâce à la souplesse accrue résultant de l'accès aux zones Nord-Ouest et Lower Inter. Au cours du quatrième trimestre, nous prévoyons que les teneurs du minerai seront plus faibles que les teneurs élevées obtenues à ce jour en 2007. En conséquence, la société prévoit que Casa Berardi produira environ 165 000 onces d'or au cours de l'exercice par rapport aux prévisions précédemment annoncées de 170 000 à 180 000 onces.

Le raffermissement important du dollar canadien en regard du dollar américain aura des incidences négatives sur le bénéfice futur d'Aurizon, étant donné que les ventes d'or en dollars américains sont converties en dollars canadiens. A ce jour, les prix de l'or à la hausse ont atténué les incidences du raffermissement du dollar canadien. En utilisant un taux de change de 0,95 pour la conversion du dollar CAD/US au cours du quatrième trimestre, nous avons prévu des charges décaissées totales de 330 $US l'once pour la deuxième moitié de 2007 par rapport à nos indications précédentes de 300 à 320 $US l'once.

Nous prévoyons que les dépenses en capital et en exploration au cours du quatrième trimestre de 2007 seront d'environ 6,1 M$ dont 3,6 M$ seront dépensés à Casa Berardi en investissement de maintien et 0,9 M$ en exploration, avec un solde de 1,6 M$ devant être encouru pour de l'exploration supplémentaire aux propriétés de Joanna et de Kipawa.

Nous prévoyons que les dépenses de développement augmenteront en 2008 afin d'appuyer une production minière accrue. Nous prévoyons que les teneurs de production obtenues en 2007 reviendront graduellement à celles des teneurs des réserves de minerai en cours, ce qui entraînera des charges décaissées plus élevées par once en 2008.

Propriété aurifère de Joanna

Trois foreuses sont présentement en utilisation sur la propriété avec comme objectifs :

- Le forage des cibles situées à l'ouest du bloc de la ressource de la zoneouest et entre les blocs de ressources de l'ouest et de l'est afin d'étendre la minéralisation et d'augmenter les ressources.

- Un forage intercalaire dans le secteur des blocs de ressources existants afin d'améliorer la qualité des ressources.

- Un forage jusqu'à 700 mètres de profondeur sous le bloc de ressources de l'est dans le but de vérifier le potentiel de profondeur.

Nous poursuivons des études environnementales et des travaux d'essai géotechniques et métallurgiques. Nous avons attribué un contrat à Breton, Banville & Associates "BBA" afin d'effectuer une étude d'évaluation économique préliminaire au début du premier trimestre de 2008.

Propriété de Kipawa

En plus du potentiel aurifère à Kipawa, la découverte récente d'éléments de terres rares et d'uranium a ouvert de nouvelles occasions d'augmenter la valeur des actifs d'Aurizon, étant donné que ces éléments offrent des solutions possibles aux défis énergétiques et environnementaux mondiaux futurs.

Nous devrions amorcer le forage en surface et le creusage de tranchées sur réception des approbations finales des organismes gouvernementaux et des Premières Nations.

Conférence téléphonique

La société Mines Aurizon tiendra une téléconférence afin de discuter les résultats de son troisième trimestre le lundi 12 novembre 2007 à 8 h 30, heure normale du Pacifique (11 h 3 0, heure normale de l'Est).

Vous pouvez accéder à la téléconférence en communiquant avec la téléphoniste au 416-641-6124 ou en composant la ligne sans frais 1-866-300-7687 dix (10) minutes avant l'heure de début prévue. La téléconférence est également diffusée sur le Web et peut être accessible par l'entremise du site d'Aurizon à www.aurizon.com, ou du site www.InvestorCalendar.com. Une version en différée sera disponible jusqu'au lundi 19 novembre 2007 au numéro 416-695-5800 ou à 1-800-408-3053 (code d'accès 3241521).

MINES AURIZON LTEE

ENONCES DE NATURE PROSPECTIVE

Le communiqué de presse contient des énoncés prospectifs qui comprennent, sans s'y limiter, des énoncés portant sur les plans stratégiques et les programmes de production commerciale et de travail futurs de la société. Ces énoncés prospectifs expriment, à la date de publication du présent rapport, les plans d'Aurizon, ses estimations, prédictions, projections, attentes et croyances en ce qui concerne les événements et résultats futurs; cependant, la société ne s'attend pas à tenir à jour de tels énoncés prospectifs et n'accepte aucune responsabilité à cet effet. Nous précisons que de tels énoncés prospectifs comportent certains risques et certaines incertitudes et spécifions qu'il n'est pas possible de garantir l'exactitude de ces énoncés. Pour cette raison, les résultats et les événements à venir pourraient différer sensiblement des résultats et des événements que nous anticipons dans de tels énoncés. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements exprimés et signifiés diffèrent sensiblement des attentes en cours exprimés dans les énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les suivants : les risques inhérents à la prospection minière , les risques environnementaux, les risques liés aux retards de construction et autres risques décrits en plus de détail dans la notice annuelle d'Aurizon déposée auprès de la Commission des valeurs mobilières des provinces de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec et dans le rapport annuel d'Aurizon sur le formulaire 40-F déposé auprès de la Securities Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis. Ces documents sont disponibles à l'adresse de Sedar au www.sedar.com et à l'adresse d'Edgar au www.sec.gov.

NOTE DE PRUDENCE AUX LECTEURS AMERICAINS

En tant que société dont le siège principal est situé en Colombie-Britannique, Aurizon est assujettie à certains règlements et règles de la Securities Commission de la Colombie-Britannique. L'entreprise est tenue de fournir des informations détaillées sur ses propriétés en matière de minéralisation, de forage, d'échantillonnage et d'analyse, sur la sécurité des échantillons ainsi que sur les estimations des ressources et réserves minérales. Par ailleurs, Aurizon décrit les ressources minérales de ses propriétés en se servant des termes "indiquées" et "inférées", lesquels termes sont reconnus par les règlements canadiens mais ne le sont pas par la Securities Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis.

Déclaration de prudence aux investisseurs américains en ce qui concerne les ressources minérales

La Securities and Exchange Commission (SEC) des Etats-Unis permet aux compagnies minières américaines, dans les dossiers qu'elles déposent auprès de la SEC, de dévoiler uniquement les gisements minéraux qu'elles peuvent exploiter économiquement et légalement. Dans le présent communiqué de presse, nous utilisons certains termes tels que "ressources minérales", "ressources minérales indiquées" et "ressources minérales inférées" qui sont reconnus et mandatés par les commissions de valeurs mobilières au Canada mais qui ne le sont pas par la SEC aux Etats-Unis.

Dans le présent rapport, on utilise le terme "ressources indiquées". Les lecteurs américains sont prévenus que ce terme est reconnu et même requis par les règlements canadiens mais qu'il ne l'est pas par la SEC. Nous prévenons les investisseurs américains qu'ils ne doivent pas présumer qu'une partie ou que l'ensemble de ces gisements minéraux sera éventuellement reclassé en tout ou en partie en réserves minérales.

Dans le présent rapport, il se peut qu'on utilise le terme ressources "inférées". Nous prévenons les lecteurs américains que ce terme est reconnu et exigé par les règlements canadiens mais qu'il ne l'est pas par la SEC. Pour les ressources "inférées", il existe beaucoup d'incertitude en ce qui concerne leur existence et beaucoup d'incertitude en ce qui concerne la faisabilité économique et légale de leur exploitation. On ne peut pas présumer que les "ressources minérales inférées" pourraient éventuellement être reclassées en tout ou en partie dans une catégorie supérieure. D'après les règlements canadiens, les "ressources minérales inférées" ne peuvent pas servir de base à des études de faisabilité ou de pré-faisabilité sauf dans de très rares cas. Nous prévenons les investisseurs américains qu'ils ne doivent pas conclure que ces gisements minéraux existent en tout ou en partie ou qu'ils sont exploitables économiquement ou légalement.

Inscription aux E.-U. : (Dossier 0-22672)

Renseignements

  • Mines Aurizon Ltée
    David P. Hall
    président
    (604) 687-6600 ou sans frais : 1-888-411-GOLD
    ou
    Mines Aurizon Ltée
    Ian S. Walton
    directeur financier
    (604) 687-6600 ou sans frais : 1-888-411-GOLD
    (604) 687-3932 (FAX)
    courriel : info@aurizon.com
    site Web : www.aurizon.com
    ou
    Renmark Financial Communications Inc.
    Barry Mire
    courriel : bmire@renmarkfinancial.com
    ou
    Renmark Financial Communications Inc.
    Jen Power
    courriel : jpower@renmarkfinancial.com