Mines Aurizon Ltée
TSX : ARZ
AMEX : AZK

Mines Aurizon Ltée

08 mai 2008 14h37 HE

Aurizon présente ses résultats du premier trimestre 2008

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 7 mai 2008) - La société Aurizon (TSX:ARZ)(AMEX:AZK) est heureuse d'annoncer les faits saillants de ses résultats financiers pour les trois mois se terminant le 31 mars 2008 (Pour voir les états financiers intérimaires complets non vérifiés ou le rapport et l'analyse de la direction, veuillez vous reporter sur le site SEDAR au www.sedar.com ou sur le site web de la compagnie à www.aurizon.com).

Le premier trimestre 2008 a été marqué par les activités suivantes:

- Flux de trésorerie d'exploitation de 15,6 M$ comparé à 12,0 M$ au 4e trimestre de 2007, une augmentation de 30%.

- Production aurifère de 42 074 onces, 14% de plus qu'au quatrième trimestre 2007.

- Perte nette de 3,8 M$, soit (0,03$) par action, et revenu net rajusté de 3,3 millions $, ou 0,02$ par action.

- Remboursement de 26,7 M$ du capital de la dette.

- Augmentation de 24% de la marge d'exploitation par once.

Au 31 mars 2008, Aurizon disposait d'encaisses totalisant 42,1 M$ dont 20,7 M$ sont sur des comptes affectés qui peuvent être utilisés pour financer le projet Casa Berardi et pour le service de la dette du projet. La dette à long terme au 31 mars 2008 s'élevait à 22,7 M$, en baisse par rapport aux 44,9 M$ au 31 décembre 2007.

"Les flux de trésorerie en provenance des opérations démontre la capacité de Casa Berardi de générer des liquidités étant donné la situation actuelle du prix de l'or," a déclaré David Hall, Président et Directeur Général. "Ceci nous a permis de réduire notre dette de l'ordre de 37% au cours du trimestre et aide à créer une base solide sur laquelle nous pourrons intensifier nos travaux d'exploration à Joanna et sur nos autres propriétés," a-t-il ajouté.

RESULTATS FINANCIERS

Premier trimestre 2008

Au premier trimestre 2008, Aurizon a subi une perte nette de 3,8 M$, soit (0,03$) par action, comparativement à un bénéfice net de 0,7 M$, soit zéro par action, pour la même période de 2007. Les résultats d'exploitation ont subi l'effet d'une perte hors-caisse sur instruments dérivés de 8,0 millions $ ainsi qu'un gain sur change de 0,9 millions $, après impact fiscal. Excluant ces items, les revenus ajustés se chiffrent à 3,3 millions $, ou 0,02$ par action, comparé à des revenus ajustés de 1,2 millions $ ou 0,01$ par action, pour la même période en 2007.

Au cours du premier trimestre 2007, la production commerciale de Casa Berardi n'avait pas encore commencé et en conséquence, ces résultats ne reflètent que les coûts administratifs et d'exploration en cours de la société, nets des revenus d'intérêts et de redevances. Etait également incluse dans les gains du premier trimestre 2007, une récupération d'impôt futur de 3,5 M$.

Les revenus issus des opérations de Casa Berardi ont totalisé 35,1 M$ au premier trimestre 2008 de la vente de 39 611 onces d'or et de 8 000 onces d'argent. La production aurifère réelle au cours du trimestre était de 42 074 onces. Le prix de réalisation moyen de l'or était de 877 USD l'once et le taux de change moyen entre le dollar canadien et le dollar américain se situait à 1,01. 17 111 onces d'or vendues au prix moyen de 833 USD l'once découlant de la levée d'options sont comprises dans le prix de réalisation moyen de l'or.

Les coûts d'exploitation au premier trimestre 2008 se sont élevés à 16,9 M$, alors que les frais d'épuisement, la dépréciation et l'amortissement ("DD&A") se sont élevés à 7,6 M$. Sur la base d'un coût unitaire, les coûts au comptant totaux par once d'or vendue se sont élevés à 422 USD et l'amortissement DD&A était de 191 USD, pour un coût de production total de 613 USD l'once.

Au premier trimestre 2008, la hausse des prix de l'or conjuguée à un dollar canadien plus faible, partiellement atténuée par l'échéance d'options sur l'or et les contrats de change de devises, ont entraîné une hausse de 9,9 M$ du passif sur instruments dérivés, passant de 14,8 M$ à la fin de 2007, à 24,7 M$ au 31 mars 2008. Au même trimestre 2007, 0,6 M$ a été imputé à l'exploitation. Les instruments dérivés non destinés à des fins de couverture comprennent les contrats sur l'or ainsi que les contrats de protection contre le coût des devises étrangères dont la souscription avait été imposée comme condition préalable à l'octroi de la facilité de crédit de 75 M$ pour le financement de la réalisation et du démarrage de la mine de Casa Berardi. Il n'existe aucune obligation de marge en relation avec ces positions dérivées.

Des honoraires professionnels plus élevés liés à des modifications apportées à la dette ; des charges de rémunération à base d'actions liées à la juste valeur des octrois d'option d'achat d'actions ; conjugués à des activités corporatives plus importantes, ont entraîné au premier trimestre 2008 une hausse des frais généraux et administratifs à 2,6 M$ par rapport à 1,2 M$ pour la même période de 2007.

Des dépenses d'exploration de 2,3 M$ engagées à Joanna et Kipawa, ont été imputées à l'exploitation au cours du premier trimestre 2008, comparativement à 1,2 M$ pour la même période de 2007.

Des frais d'intérêts associés à la facilité de prêt du projet totalisant 1,1 M$, ont été imputés à l'exploitation au premier trimestre 2008. Durant la même période 2007, des frais d'intérêts de 1,2 M$ ont été capitalisés, la production commerciale de Casa Berardi n'ayant pas encore débuté.

Des charges fiscales sur les revenus futurs liées aux taxes minières québécoises de 0,8 M$ ont été imputées à l'exploitation au premier trimestre 2008, avec une récupération fiscale sur revenus futurs de 0,5 M$ au titre de l'impôt sur le revenu fédéral associée à la perte du premier trimestre. Du fait que les taxes minières québécoises ne constatent pas les gains ou pertes sur dérivés, une provision pour impôts futurs a été imputée à l'exploitation. A des fins d'impôts provinciaux et fédéraux sur le revenu, les gains et pertes sur dérivés sont considérés comme des écarts temporaires. Les taux d'imposition provinciaux n'ont pas été appliqués puisque Aurizon bénéficie d'actifs fiscaux futurs dont le montant n'a pas encore été constaté, auxquels un revenu sera imputé.

Des gains sur change totalisant 1,2 M$ ont été réalisés au premier trimestre 2008, dont 0,9 M$ lié à des contrats de change à terme établis pour la dette du projet qui sont arrivés à échéance durant le trimestre.

L'exploitation commerciale à Casa Berardi s'est traduite par un flux de trésorerie d'exploitation de 15,6 M$ au premier trimestre 2008, comparativement à des sorties de fonds de 2,4 M$ au cours de la même période de 2007.

Les dépenses d'investissement se sont élevées à 3,9 M$ au premier trimestre, dont 3,7 M$ de capitaux de maintien à Casa Berardi. Du fait que la production commerciale de Casa Berardi n'avait pas encore débuté durant le premier trimestre 2007, les revenus aurifères et les coûts d'exploitation connexes ont été différés et intégrés aux coûts des biens miniers. Au premier trimestre 2007, des ventes d'or de 23,0 M$ ont été réalisées sur la vente de 30 100 onces d'or, et des charges d'exploitation et des dépenses d'investissement de 16,3 M$ ont été encourues à Casa Berardi.

Conformément aux termes de la dette du projet, des comptes d'encaisse affectés sont gardés pour l'exploitation de Casa Berardi. Ces encaisses affectées ont diminué de 11,0 M$ au premier trimestre 2008 suite au remboursement du capital de la dette de 26,7 M$ et de paiements d'intérêts de 1,1 M$, partiellement compensés par le flux de trésorerie d'exploitation de Casa Berardi, net de capital de maintien. En 2007, des ventes d'or, nettes des coûts d'exploitation, d'investissement et de service de la dette, se sont traduites par une hausse des encaisses affectées de 4,2 M$.

Une réévaluation des crédits d'impôts remboursables a donné lieu à une charge supplémentaire de 0,5 M$ au premier trimestre 2008. Au cours de la même période de 2007, Aurizon a reçu 2,5 M$ issus de droits miniers provinciaux remboursables.

L'ensemble des activités d'investissement s'est traduit par des rentrées de fonds de 6,6 M$, comparativement à des rentrées de fonds de 5,1 M$ au cours de la même période de 2007.

Les activités de financement au cours du premier trimestre 2008 se sont traduites par une sortie de fonds nette de 25,6 M$. Le deuxième remboursement du capital de la dette de 26,7 M$ a été effectué fin mars 2008, à partir des comptes d'encaisse affectée. La levée d'options d'achat d'actions incitatives a fourni 0,9 M$. Au cours de la même période de 2007, les activités de financement se sont traduites par une sortie de fonds nette de 1,1 M$.

RESSOURCES DE TRESORERIE ET LIQUIDITE

Au 31 mars 2008, les espèces et quasi-espèces se situaient à 21,3 M$, comparativement à 24,8 M$ au début de l'exercice. Par ailleurs, les encaisses affectées relatives à la dette de Casa Berardi s'élevaient à 20,7 M$ comparativement à 31,8 M$ au 31 décembre 2007.

Aurizon disposait d'un fonds de roulement de 16,2 M$ au 31 mars 2008, comparativement à 31,9 M$ à la fin de 2007. Deux remboursement du capital de la dette dus en septembre 2008 et en mars 2009 totalisant 21,4 M$ sont inclus dans le passif à court terme, comparativement à des remboursements de capital de 25,7 M$ inclus au passif à court terme à la fin de 2007.

En février 2008, un amendement aux modalités de la dette a permis de modifier certains indicateurs de performance opérationnelle qui doivent être atteints à Casa Berardi, a repoussé la limite pour atteindre ces performances du 31 janvier 2008 au 30 septembre 2008 et a permis de prévoir un remboursement en capital complémentaire de 15,0 M$ le 31 mars 2008. Ce remboursement de capital complémentaire, avec le remboursement prévu, a entraîné un remboursement total de 26,7 M$ le 31 mars 2008. Tous les remboursements du capital doivent provenir des comptes d'encaisse affectés, ce qui préservera l'encaisse disponible de l'entreprise.

La dette à long terme au 31 mars 2008 s'élevait à 22,7 M$, dont 20,9 M$ associés à facilité de prêt du projet, 1,7 M$ d'aide gouvernementale remboursable et 0,1 M$ en contrats de location-acquisition d'équipements.

Opérations

Casa Berardi a produit 42 074 onces d'or au premier trimestre 2008, dont 39 611 onces vendues au prix moyen de 877 USD l'once. Depuis la mise en service de l'usine en novembre 2006, Casa Berardi a produit 219 274 onces d'or.

Au cours du premier trimestre 2008, l'usinage de minerai s'est chiffré à 163 694 tonnes par rapport à 104 663 tonnes au cours de la même période de 2007, alors qu'un taux de production journalier stable de 1 799 tonnes par jour a été atteint. Une teneur moyenne en or de 8,6 grammes/tonne a été atteinte au premier trimestre 2008, correspondant aux teneurs en or prévues pour 2008. Les récupérations en usine se situaient en moyenne à 92,6%, au premier trimestre 2008, comparativement à des teneurs en or de 10,1 grammes/tonne et à des récupérations en usine de 93,8% au premier trimestre 2007.

Le coût décaisse total, sur la base de l'or vendu, s'est élevé à 422 USD l'once au premier trimestre 2008, 5% plus élevé que planifié, en comparaison à 402 USD l'once au quatrième trimestre 2007. Les coûts unitaires d'exploitation minière au premier trimestre 2008 se sont élevés à 110$ par tonne, en hausse de 8% par rapport aux coûts du quatrième trimestre 2007 de 102$ par tonne, en raison d'un ratio plus élevé de coûts de développement de galeries et de chantiers ayant été imputés directement à l'exploitation et des travaux de réhabilitation supplémentaires requis dans la galerie de roulage.

La marge d'exploitation par once a augmenté de 24% comparé au quatrième trimestre 2007, passant de 368 USD l'once à 455 USD l'once au premier trimestre 2008.

PERSPECTIVES

Selon les résultats du premier trimestre et le plan minier pour 2008, il est attendu que Casa Berardi devrait atteindre les objectifs prévus avec une production d'environ 160 000 à 170 000 onces d'or à un coût décaissé total d'environ 400 USD l'once, à un taux de change CAD/USD à parité. La limitation des coûts continuera à poser un défi, en raison des pressions importantes au niveau des coûts qui se répercutent sur l'industrie minière.

Conformément aux modalités de la facilité de prêt du projet, la mine Casa Berardi doit atteindre certains indicateurs de performance opérationnelle avant le 30 septembre 2008, comme stipulé par les prêteurs. La société prévoit atteindre ces indicateurs d'ici le milieu de l'exercice 2008.

Les coûts en capital de maintien à Casa Berardi sont estimés au total à 15,4 M$ en 2008, principalement pour le développement des portions supérieure et inférieure de la zone 113 et de la zone Lower Inter. Une injection additionnelle de 2,6 M$ est prévue pour les infrastructures et les améliorations d'équipements, alors que 0,4 M$ ira aux améliorations du bassin à résidus miniers. Les travaux souterrains atteindront 5 100 mètres en 2008, y compris 1 700 mètres de rampes, 2 400 mètres d'extraction et 1 000 mètres de levage.

Plus de 375 personnes travaillent présentement sur le site de Casa Berardi, dont 62 salariés d'Aurizon, les autres étant des employés d'entrepreneurs.

Aurizon a approuvé 6,3 millions $ additionnels à être consacrés au budget d'exploration de Joanna dans le but d'avancer ce projet au stade de préfaisabilité en 2009. En conséquence, Aurizon prévoit investir plus de 20 M$ du fonds de roulement, dans des activités de développement et d'exploration de ses propriétés en 2008, duquel un montant d'environ 10 M$ sera porté aux dépenses. Au total, on prévoit forer plus de 115 000 mètres.

La position financière de la société au 31 mars 2008 et les flux de trésorerie d'exploitation attendus de Casa Berardi au cours des douze prochains mois devraient lui permettre de faire face à ses obligations financières à mesure qu'elles sont dues et également de financer ses programmes d'exploration planifiée et de capital.

Conférence téléphonique

De plus, la direction d'Aurizon tiendra une conférence téléphonique et une webémission en direct à l'intention des analystes et des investisseurs, le mercredi 7 mai 2008, à 11 h, heure normale du Pacifique (14 h heure normale de l'Est), pour passer ses résultats et ses projets en revue. Vous pouvez vous joindre à la conférence téléphonique en contactant le téléphoniste, au 416 641-6139 ou au numéro sans frais 1 866 300-7687, dix (10) minutes avant le début prévu de la conférence téléphonique.

La conférence téléphonique sera diffusée sur le Web et vous pourrez y accéder en vous rendant sur le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com, ou à l'adresse www.InvestorCalendar.com.

Les personnes désireuses d'écouter ultérieurement un enregistrement de la conférence téléphonique peuvent le faire en composant le 416 695-5800 ou le 1 800 408-3053 (mot de passe 3260238#). Cette version enregistrée sera disponible jusqu'au mercredi 14 mai 2008.

Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est concentrée sur le développement de projets existants dans la région de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec, l'une des régions aurifères et de métaux communs les plus prolifiques au monde, et sur l'augmentation de l'ensemble de ses actifs par le biais de transactions rentables. Les actions d'Aurizon sont cotées à la bourse de Toronto sous le symbole "ARZ" de même qu'à l'American Stock Exchange sous le symbole "AZK". Vous trouverez de plus amples informations sur Aurizon et ses propriétés sur le site Web d'Aurizon à http://www.aurizon.com.

Ce rapport contient des "énoncés prospectifs", incluant, sans toutefois s'y limiter, des énoncés par rapport aux attentes de la société sur le prix marchand de l'or, aux plans stratégiques, aux objectifs et échéanciers de production, aux coûts d'exploitation de la mine, aux investissements en capital, aux programmes de travail et aux budgets d'exploration. Les énoncés prospectifs expriment, à la date de ce rapport, les plans, les estimations, les prévisions, les projections, les attentes ou les croyances de la société par rapport à des événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comportent un certain nombre d'incertitudes et de risques, et nous ne sommes pas en mesure d'en assurer l'exactitude, ou que les événements anticipés se concrétiseront, et la Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs. Par conséquent, les résultats réels et les événements ultérieurs pourraient différer de façon importante de ceux qui sont anticipés dans de tels énoncés. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements seraient fort différents des attentes exprimées ou sous-entendues par les énoncés prospectifs incluent, sans toutefois s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations du prix marchand des métaux précieux, les risques et dangers propres à l'industrie minière, les risques et dangers propres à l'environnement, les incertitudes dans le calcul des réserves minérales et des ressources, les besoins de financement additionnel, les risques de délais de construction et autres risques plus précisément détaillés au formulaire d'information qu'Aurizon remet annuellement à la Commission des valeurs mobilières des provinces de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba, de l'Ontario et du Québec, ainsi qu'au rapport annuel d'Aurizon sur le formulaire 40-F déposé à la United States Securities and Exchange Commission. Ces documents sont disponibles sur Sedar à www.sedar.com et sur Edgar à www.sec.gov/.

Inscription aux Etats-Unis: (Dossier #0-22672)

Renseignements

  • Mines Aurizon Ltée
    David P. Hall
    Président-directeur général
    (604) 687-6600 ou Numéro sans frais : 1-888-411-GOLD
    ou
    Mines Aurizon Ltée
    Ian S. Walton
    Vice-président directeur et directeur financier
    (604) 687-6600 ou Numéro sans frais : 1-888-411-GOLD
    (604) 687-3932 (FAX)
    Courriel : info@aurizon.com
    Site Web : www.aurizon.com
    ou
    Renmark Financial Communications Inc.
    Barry Mire
    (514) 939-3989
    Courriel : bmire@renmarkfinancial.com
    ou
    Renmark Financial Communications Inc.
    Jen Power
    (514) 939-3989
    Courriel : jpower@renmarkfinancial.com
    ou
    Renmark Financial Communications Inc.
    Vanessa Napoli
    Médias
    (514) 939-3989
    (514) 939-3717 (FAX)
    Courriel : vnapoli@renmarkfinancial.com