Mines Aurizon ltée
TSX : ARZ
NYSE MKT : AZK
NYSE Amex : AZK

Mines Aurizon ltée

12 juin 2012 12h50 HE

Aurizon reçoit les resultats de l'étude de faisabilite relative au gisement Hosco de Joanna

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 5 juin 2012) - Mines Aurizon ltée (TSX:ARZ)(NYSE MKT:AZK)(NYSE Amex:AZK) a le plaisir d'annoncer qu'elle a reçu les résultats d'une étude de faisabilité positive établissant des réserves minérales en fosse de 1,66 million d'onces d'or dans le gisement Hosco, qui forme une partie de son projet Joanna qu'elle détient à 100 %. L'étude de faisabilité a été préparée par BBA Inc. de Montréal (« BBA ») avec les contributions d'autres consultants et sociétés d'ingénierie, conformément aux Normes de divulgation pour les projets miniers telles que définies par la Norme canadienne 43-101 (« NI 43-101 »).

« La propriété Joanna a généré des succès significatifs d'exploration pour Aurizon et les résultats de l'étude de faisabilité ont affiché une hausse de 67 % des réserves minérales en fosse prouvées et probables au gisement Hosco par rapport à l'étude de préfaisabilité de 2009 », a déclaré George Paspalas, président et chef de la direction. « D'autres résultats fructueux d'exploration ont également été observé au gisement Heva et dans les zones d'extension de Hosco Ouest, également sur la propriété Joanna. Bien que l'étude de faisabilité sur le gisement Hosco génère un retour positif aux prix de l'or moyen sur trois ans, nous pensons qu'il est prudent, en termes de répartition du capital, de reporter le développement et les demandes de permis du gisement Hosco tout en poursuivant l'exploration de ces zones qui, en cas de succès, pourrait conduire à une stratégie de développement par étapes, peut-être financièrement plus avantageuse à Joanna. »

« L'opportunité à Heva réside dans le fait que notre forage antérieur indique un potentiel de minerais à teneur plus élevée qu'à Hosco et que la métallurgie initiale a retourné de très bonnes récupérations d'or à l'aide d'une méthode de cyanuration conventionnelle », a ajouté George Paspalas. « Les zones d'extension de Hosco Ouest ont identifié une minéralisation réfractaire à la teneur considérablement plus élevée que la teneur moyenne dans la fosse Hosco. La Société prévoit dépenser 4,2 millions de dollars US supplémentaires pour poursuivre le forage dans ces zones. Nous demeurons engagés à faire croître la Société en poursuivantdes opportunités contribuant positivement à la valeur pour les actionnaires. »

L'étude de faisabilité a été préparée à titre de projet de mine à ciel ouvert portant exclusivement sur les réserves minérales situées sur le gisement Hosco. Le gisement Hosco fait partie du Projet Joanna qui est situé au sein d'une zone favorable à l'exploitation minière dans le nord-ouest du Québec, à 20 kilomètres à l'est de la ville de Rouyn-Noranda. Les réserves minérales en fosse ont été estimées à une teneur de coupure de 0,5 g/t pour une estimation des réserves prouvées et probables totales diluées de 41,1 millions de tonnes à 1,26 g/t représentant 1,66 million d'onces d'or. Le plan minier a été conçu pour une opération de 8 500 tonnes par jour, avec un taux de décapage moyen de 4,49 sur 1 et une durée de vie de la mine de 13,4 ans.

Le circuit de l'usine inclut les opérations suivantes : concassage, broyage, gravitation, flottaison, oxydation sous pression et lixiviation au carbone en pulpe (CIP). Les travaux de test métallurgique indiquent que l'utilisation de la technologie d'oxydation sous pression avant lixiviation améliore les récupérations d'or globales jusqu'à 87,5 %. L'étude prévoit que les résidus à faible taux de sulfures, sans cyanure, soient conservés dans un parc à résidus épaissis par flottaison, tandis que les résidus du circuit autoclave seront stockés dans un bassin spécifiquement conçu à cet effet.

Les dépenses en capital pré-production et les coûts de soutien pour le gisement Hosco sont estimés, respectivement, à 422 millions et 97 millions de dollars US. Les coûts d'opération moyens au comptant sont estimés à 716 dollars US par once d'or et 25,32 dollars US par tonne broyée. L'analyse financière, utilisant un prix de l'or de 1 350 dollars US par once, indique une valeur actuelle nette (« VAN ») avant impôts (avec un taux d'actualisation de 5 %) de 112 millions de dollars US avec un taux de rentabilité interne (« TRI ») avant impôts de 8,7 % et une période de remboursement de 8,2 ans. Après impôts, Aurizon estime le TRI à 6,5 %.

Faits saillants du projet
Suppositions
Prix de l'or (dollar US/once) 1 350
Taux de change (dollar canadien/dollar US) 1:1
Prix du carburant ($/litre) 0,90
Redevances nettes de fonderie (%) 2,0
Réserves minérales
Réserves prouvées et probables en fosse (millions d'onces) 1,66
Paramètres miniers
Minerais broyés
Tonnage du plan minier (millions de tonnes) 41,1
Teneur du plan minier (grammes/tonne) 1,26
Taux de décapage (déchets:minerais) 4,49:1
Taux de production quotidienne moyenne (tonnes) 8 500
Récupération d'or estimée (%) 87,5
Total d'or récupéré (millions d'onces) 1,45
Période pré-production, post-autorisation (années) 1,7
Durée de vie de la mine (années) 13,4
Production d'or annuelle moyenne (onces) 110 000
Coûts
Capital pré-production (millions de dollars US) 422,2
Soutien et restauration (millions de dollars US) 97,3
Coût par tonne broyée (dollars US) 25,32
Coût d'opération moyen au comptant (dollar US/once) 716
Redevances (dollar US/once) 30
Coût total moyen au comptant (dollar US/once) 746
Analyse financière
Flux de trésorerie annuels moyens avant impôts (années 2 - 13) (millions de dollars US) 61,7
Période de remboursement (années) 8,2
TRI avant impôts (%) 8,7
TRI avant impôts (%) 6,5
VAN avant impôts avec taux d'actualisation de 5 % (millions de dollars US) 111,6

(Tous les résultats sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.)

Conférence téléphonique

La direction d'Aurizon organisera une conférence téléphonique ainsi qu'une webdiffusion en direct pour les analystes et les investisseurs le 6 juin 2012 à 8 h Heure d'été du Pacifique (11 h Heure Avancée de l'Est).

Numéro sans frais pour le Canada et les États-Unis : 1-800-319-4610, ou hors Canada et États-Unis : 1-604-638-5340.

La conférence aura lieu sur le Web et il sera possible d'y accéder via le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com ou en inscrivant l'adresse URL suivante dans votre navigateur Web : http://services.choruscall.com/links/aurizon120606.html

Pour ceux qui souhaitent ultérieurement écouter un enregistrement de la conférence téléphonique, il leur suffit de composer l'un des numéros suivants : numéro sans frais pour le Canada et les États-Unis : 1-800-319-6413, ou hors Canada et États-Unis : 1-604-638-9010, (Code : 1001#). Une rediffusion de la conférence sera disponible jusqu'au mercredi 13 juin 2012.

Renseignements complémentaires

Le rapport de l'étude de faisabilité sera publié sur le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com et sur SEDAR à l'adresse www.sec.gov/, dans un délai de 45 jours suivant la publication de ce communiqué de presse.

Pour voir la carte associés à ce communiqué, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Hosco_French.pdf

Vous trouverez ci-joint un croquis présentant la section longitudinale composite du Projet Joanna : Tous les autres renseignements précédemment publiés sur Joanna sont disponibles sur le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com.

Renseignements techniques additionnels liés à l'étude de faisabilité

La propriété Joanna est composée de 5 secteurs et 156 claims couvrant 4 294,1 hectares. Le secteur Hosco représente le cœur de l'étude de faisabilité et les autres secteurs sont Heva, Alexandria, Henriksen et Aurizon.

  • Le projet est situé le long d'une ceinture géologique prolifique, la ceinture aurifère de l'Abitibi et, plus spécifiquement, le long de la faille Cadillac qui abrite plusieurs gisements de plusieurs millions d'onces comme les camps de Noranda, Doyon-Laronde, Malartic et Val-d'Or.
  • Un groupe de fournisseurs et travailleurs expérimentés est disponible dans les villes de Rouyn-Noranda et Val-d'Or.
  • La proximité de la Mine Casa Berardi ainsi que du Bureau d'administration et technique de Val-d'Or devrait créer des synergies positives avec Joanna.

Géologie

La minéralisation à Joanna est étroitement liée à la faille Cadillac Est-Ouest et forme un corridor de 200 mètres de large composé de différentes lentilles minéralisées parallèles à la faille, s'inclinant à 55 degrés vers le nord. La minéralisation prend la forme d'un réseau de veines de quartz d'une largeur pouvant atteindre 15 centimètres à l'intérieur de la roche sédimentaire altérée à sulfures finement disséminés. La minéralisation a été définie et corrélée en se basant sur les assemblages minéraux altérés (biotite, trémolite, carbonates, muscovite, tourmaline, chlorite), les textures de quartz, les caractéristiques de déformation et les types de sulfures (pyrrhotite et arsénopyrite).

À Hosco, la minéralisation est située dans trois lentilles principales, une située au nord de la faille, et deux du côté sud de celle-ci. Chaque lentille montre une épaisseur d'entre 15 et 60 mètres et une extension latérale qui varie entre 300 et 700 mètres.

Ressources et réserves minérales

Les réserves minérales en fosse ont été estimées au sein d'une conception de fosse détaillée préparée en utilisant les ressources mesurées et indiquées à une teneur de coupure de 0,5 g/t. Le périmètre optimisé de la fosse a été généré à l'aide de l'algorithme d'optimisation de fosse Lerchs-Grossmann en employant les paramètres de coûts et économiques estimés par BBA.

Propriété Joanna
Réserves minérales en fosse - Gisement Hosco
au mois de juin 2012
Juin 2012 - Étude de faisabilité Novembre 2009 - Étude de préfaisabilité 2012 p. rapp. à 2009
Tonnes1 Teneur
Grammes/tonne
Or
Onces
Tonnes2 Grade
Grammes/tonne
Or
Onces
Gain (Perte)
Onces
Réserves minérales en fosse (diluées)
Prouvées 28 250 000 1,305 1 185 000 19 100 000 1,319 809 000 376 000
Probables 12 850 000 1,151 476 000 4 550 000 1,271 187 000 289 000
Réserves minérales totales 41 100 000 1,257 1 660 000 23 650 000 1,309 996 000 665 000
1 Dilution de 6,9 % à 0,14 g/t et récupération minière de 96 % 2 Dilution de 5,1 % à 0,23 g/t et récupération minière de 97 %
Les réserves minérales sont estimées en utilisant un prix de l'or moyen sur le long terme de 900 dollars US et un taux de change dollar US/dollar canadien de 1:1 avec une teneur de coupure de 0,5 g/t
L'estimation des réserves minérales a été complétée conformément aux normes de l'ICM

Le modèle en blocs a été préparé par SGS Geostat à l'aide de la méthode de krigeage ordinaire. Outre les ressources identifiées lors de la phase de préfaisabilité, la base de données inclut les résultats des campagnes de forage de 2010 et 2011. Au total, 866 trous en surface, équivalant à 199 509 mètres, et 3 243 trous souterrains historiques ont été inclus dans le calcul. Au total, 123 589 essais étaient disponibles pour le calcul des ressources.

Propriété Joanna - Ressources minérales1


Ressources minérales


Secteurs


Profondeur des ressources

Teneur de coupure
(g/t)
31 décembre 2011 Étude de préfaisabilité de novembre 2009 2011 vs. 2009
Tonnage*
(t)
Teneur
(g/t)
Or**
(onces)
Tonnage*
(t)
Teneur
(g/t)
Or**
(onces)
Gain/(Perte) (onces)
Mesurées Hosco En fosse 0,5 1 887 011 1,14 69 196 816 632 1,22 32 095 37 102
Total 1 887 011 1,14 69 196 816 632 1,22 32 095 37 102
Indiquées Hosco En fosse 0,5 13 922 298 1,19 531 567 6 066 738 1,21 236 086 295 481
Hosco Souterraines 2,0 50 000 2,65 5 000 5 000
Heva 0,5 4 410 000 1,90 270 000 4 410 000 1,90 270 000 0
Total 18 382 298 1,36 806 567 10 476 738 1,50 506 080 300 481
Mesurées + Indiquées Hosco En fosse 0,5 15 809 309 1,18 600 763 6 883 370 1,21 268 181 332 582
Hosco Souterraines 2,0 50 000 2,65 5 000 5 000
Heva 0,5 4 410 000 1,90 270 000 4 410 000 1,90 270 000 0
Total 20 269 309 1,34 875 763 11 293 370 1,48 538 181 337 582
Présumées Hosco En fosse 0,5 6 950 000 1,19 266 000 20 810 000 1,19 796 000 (530 000)
Hosco Souterraines 2,0 590 000 2,54 48 000 48 000
Heva 0,5 7 680 000 1,70 421 000 9 000 000 1,80 511 000 (90 000)
Heva Souterraines 2,0 650 000 2,80 59 000 59 000
Alexandria 0,5 980 000 1,20 37 000 1 100 000 1,20 42 000 (5 000)
Total 16 850 000 1,53 831 000 30 910 000 1,36 1 349 000 (518 000)
1 Les ressources minérales de ce tableau n'incluent pas les réserves minérales; elles ont été obtenues par BBA à l'aide de l'estimation des ressources minérales de SGS Geostat avant conversion des ressources minérales en réserves minérales.
* Arrondi aux 10 000 tonnes les plus proches
** Arrondi aux 1 000 tonnes les plus proches
Définition de l'ICM utilisée pour les ressources minérales
Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré de viabilité économique
Les productions historiques de 9 794 onces (Hosco) et 10 700 onces (Heva) n'ont pas été retirées des ressources minérales

Extraction et Production

Le plan minier complété par BBA inclut 41,1 millions de tonnes de minerais à 1,26 gramme d'or par tonne et nécessite le retrait de 22,3 millions de tonnes de morts terrains et 162,3 millions de tonnes de stériles, résultant en un taux de décapage sur la durée de vie de la mine de 4,49 sur 1. Les morts-terrains se composent de limon et d'argile et leur épaisseur varie entre 6 et 15 mètres. On prévoit un retrait des morts-terrains pendant l'hiver.

De plus, les demandes de permis et la construction de la mine devraient prendre environ 3 ans.

La production aurifère totale sur une durée de vie de la mine de 13,4 ans est estimée à 1,45 million d'onces, pour une moyenne de 110 000 onces par an.

Des méthodes d'extraction de mine à ciel ouvert conventionnelles seront employées, nécessitant une flotte de camions de transport de 100 tonnes et d'autres, plus petits, des excavatrices hydrauliques (10 m3), des foreuses de production et divers équipements auxiliaires. Les opérations minières ont été préparées pour soutenir une production quotidienne moyenne de 8 500 tonnes. La production initiale débutera depuis une fosse plus petite et sera étendue à deux reprises ; l'extraction de la fosse de Hosco Ouest devrait commencer lors de la 4ème année.

Les fosses ont été conçues sous la forme d'une disposition à trois bancs et incluent une berme de sécurité géotechnique de 15 mètres à tous les 120 mètres de hauteur verticale. En se basant sur les études de mécanique des roches de Golder Associés, l'inclinaison recommandée inter-rampe de la fosse sera de 53 degrés pour le mur tombant (nord), et de 49 degrés pour le mur inférieur (sud) ainsi que les secteurs est et ouest.

Roches stériles (millions de tonnes) 162,3
Morts-terrains (millions de tonnes) 22,3
Ratio déchets sur minerais 4,49:1.0
Tonnage annuel (millions de tonnes) Entre 7,3 (année 13) et 21,2 (année 7)
Taux de production quotidienne moyenne (tonnes) 8 500
Inclinaison inter-rampe de la fosse 49° - 53°
Berme de sécurité géotechnique 15 mètres tous les 120 mètres de hauteur verticale
Dimensions de la fosse -Fosse principale 2 190 mètres x 660 mètres et profondeur de 280 mètres
Fosse Ouest 660 mètres x 450 mètres et profondeur de 120 mètres

Métallurgie et Traitement

La minéralisation aurifère dans le gisement Hosco est associée à des sulfures disséminés, en particulier de l'arsénopyrite et de la pyrrhotite. Comme le matériau est partiellement réfractaire, la sélection d'une méthode d'oxydation avant la cyanuration d'un concentré de flottaison est devenue nécessaire pour améliorer et optimiser le niveau de récupération d'or. La constance des résultats obtenus au niveau de l'usine pilote, associés à des récupérations plus élevées, a conduit à la sélection de la technologie d'oxydation sous pression conventionnelle en utilisant un autoclave comme méthode préférentielle d'oxydation pour le minerai de Hosco.

Ce processus utilise l'oxydation des sulfures à de hautes pressions et températures, accélérant ainsi la cinétique et permettant à la réaction d'être autonome. Les installations de traitement seront situées à Joanna et incluront les opérations suivantes : concassage, broyage, gravitation, flottaison, oxydation sous pression et lixiviation au carbone en pulpe (CIP). Les travaux de test métallurgique effectués par Sherritt Technologies indiquent conque l'utilisation du circuit d'oxydation sous pression avant lixiviation améliore les récupérations d'or globales projetées jusqu'à 87,5 %.

Processus de broyage Concassage, broyage, gravitation, flottaison, oxydation sous pression et lixiviation
Taux de broyage 8 500 tonnes par jour
Récupérations moyennes (durée de vie de la mine) 87,5 %
Bassins de résidus Neutre (pas de cyanure - peu de sulfures) : 95 % du tonnage
Oxydation sous pression (POX) (taux élevé d'arsenic (As) - potentiel de drainage acide) :
5 % du tonnage

Parcs à résidus

L'étude de faisabilité inclut deux parcs à résidus distincts couvrant 290 hectares. Quatre-vingt-quinze pour cent (95 %) des résidus contenant peu de sulfures, peu d'arsenic et pas de cyanure seront stockés dans un parc à résidus épaissis par flottaison. Les 5 % restants, provenant du circuit autoclave, et contenant une concentration élevée d'arsenic et de sulfures, seront stockés dans un parc spécifiquement conçu à cet effet.

Infrastructure de surface proposée

Les infrastructures minières proposées comprennent :

  • Un broyeur et une usine, incluant un circuit de broyage, gravitation, flottaison, oxydation sous pression et lixiviation (CIP), et une raffinerie ;
  • Un garage, des bureaux d'administration et des bâtiments de services associés ;
  • Des installations de distribution électrique ;
  • Des systèmes d'assèchement de fosse, de traitement et de gestion de l'eau en surface ;
  • Une route d'accès au site depuis la route 117 ;
  • Les haldes à stériles couvriront 192 hectares et atteindront une hauteur maximale de 70 mètres. La plupart des roches stériles (85 - 88 %) n'étant pas considérées comme génératrices d'acide ou potentiellement lixiviatrices du métal seront empilées dans la halde principale. Les 12 - 15 % de roches stériles restantes, qui possèdent une teneur supérieure en arsenic et en nickel mais ne sont pas génératrices d'acide, seront stockées dans une halde séparée et entièrement alignée. Les deux haldes seront cernées de fossés de récupération des excès d'eau ;
  • La couche supérieure du sol sera empilée et utilisée à des fins de restauration durant l'opération et à la fin de la durée de vie de la mine.

Fermeture et restauration de la mine

Les coûts de fermeture et restauration de la mine sont estimés à 27,1 millions de dollars US. Lorsque cela sera possible, une approche de restauration progressive sera employée.

À Joanna, l'aire des morts-terrains sera restaurée et utilisée comme matériau de recouvrement pour restaurer la végétation des sites de roches stériles et de rejet des résidus. Les parcs à résidus concentrés seront restaurés en adoptant une approche multicouche, qui isolera les contaminants de l'environnement.

Estimations des coûts en capital et de soutien

L'étude de faisabilité se base sur les coûts en capital au premier trimestre 2012. Le niveau de précision des estimations des coûts en capital est de ±15 % pour les études de faisabilité.

Les dépenses en capital pré-production sont estimées à 422 millions de dollars US et incluent 87 millions de dollars US de coûts indirects et imprévus. Des coûts indirects (coûts de possession, d'ingénierie, approvisionnement et gestion de la construction (« EPCM ») et d'ingénierie détaillée) de 20 % ont été appliqués à l'usine de traitement et aux autres infrastructures de surface. Des coûts imprévus de 10 % ont été appliqués pour le broyage et les infrastructures, et 20 % ont été appliqués pour les parcs à résidus et les haldes à stériles. Les coûts de soutien sur la durée de vie de la mine sont estimés à 97 millions de dollars US, dont 27 millions pour la fermeture et la restauration du site.

Coûts en capital Pré-production Soutien
Infrastructures de surface (millions de $) (millions de $)
Usine de traitement de Joanna (concassage, broyage, gravitation, flottaison, oxydation sous pression, lixiviation, raffinerie) et infrastructures 228 $ 1 $
Parcs à résidus 67 37
Équipement minier 16 25
Pré-décapage 23
Restauration 27
Coûts totaux 334 $ 90 $
Coûts indirects (coûts de possession, EPCM, ingénierie détaillée) 46
Imprévus 41 7
Coûts en capital totaux 422 $ 97 $

Coûts d'opération

Les coûts d'opération moyens au comptant sur la durée de vie de la mine (redevances exclues) sont estimés à 716 dollars US par once d'or et 25,32 dollars US par tonne broyée.

$/t broyée
Extraction 11,92
Traitement 12,37
Respect de l'environnement 0,45
Dépenses générales et administratives 0,59
Total 25,32

Analyse financière

L'analyse financière du cas de base (prix de l'or de 1 350 dollars US) indique une VAN avant impôts avec un taux d'actualisation de 5 % de 112 millions de dollars US avec un TRI avant impôts de 8,7 % et une période de remboursement de 8,2 ans. Après impôts, la VAN à un taux d'actualisation de 5 % est estimée à 52 millions de dollars US avec un TRI de 6,5%.

ANALYSE DE LA SENSIBILITÉ
Variation
de la
valeur
(en %)
Variation TRI avant
impôts
TRI après
impôts1
+ 10 % 1 485 $ US 12,6 % 9,6 %
Prix de l'or - Cas de base - 1 350 $ US 8,7 % 6,5 %
- 10 % 1 215 $ US 4,3 % 3,1 %
+ 10 % 788 $ US 6,4 % 4,7 %
Coûts d'opération moyens au comptant par once - Cas Cas de base - 716 $ US 8,7 % 6,5 %
Cas de base - 10 % 644 $ US 10,8 % 8,3 %
+10 % 464 $ 7,2 % 5,3 %
Coûts en capital initiaux - Cas de base($ Million) - 422 $ 8,7 % 6,5 %
-10 % 380 $ 10,4 % 7,9 %
1 TRI après impôts estimé par la direction

Contrôle qualité et vérification des données

Les renseignements de nature scientifique ou technique de l'étude de faisabilité ont été préparés par et sous la supervision d'Angelo Grandillo, ing., chef de projets chez BBA, Patrice Live, ing., directeur minier chez BBA, Ghislain Fournier, ing., directeur général des services techniques d'Aurizon et Jean-Pierre Landry, ing., directeur général des projets et de la construction chez Aurizon, personnes qualifiées telles que définies par la Norme canadienne 43-101. Les renseignements techniques et scientifiques contenus dans ce communiqué de presse ont été passés en revue et approuvés par M. Grandillo, ing., M. Live, ing., Ghislain Fournier, ing., et Jean-Pierre Landry, ing., également personnes qualifiées telles que définies par la Norme canadienne 43-101.

Les données divulguées, incluant les données d'échantillonnage, analytiques et de tests ainsi que l'estimation des ressources minérales actuelles ont été préparées par Maxime Dupéré, géologue professionnel chez SGS Canada Inc. (Geostat), une personne qualifiée indépendante selon les directives de la Norme canadienne 43-101 en utilisant les normes ICM développées sur les ressources et réserves minérales - Définitions et lignes directrices de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM).

Des détails et renseignements techniques supplémentaires concernant la vérification des données, y compris les données d'échantillonnage, analytiques et de test étayant l'information contenue dans la présente, sont contenus dans le « Rapport technique - Estimation des ressources minérales du Projet aurifère Joanna à Rouyn-Noranda, au Québec, de Mines Aurizon ltée - Mise à jour de septembre 2011, en date effective du 31 décembre 2011 », préparé par BBA, qui se trouve sous le profil d'Aurizon du site www.sedar.com.

Personnes qualifiées

L'étude de faisabilité a été préparée par des consultants et des firmes d'ingénierie indépendantes leaders de l'industrie, tous étant des personnes qualifiées en vertu de la Norme canadienne 43-101, en collaboration avec le service technique d'Aurizon.

BBA Inc.

Patrice Live, ing., directeur minier (réserves minérales, conception de fosse, planification minière, analyse financière, et dépenses en capital et d'exploitation minière).

Angelo Grandillo, ing. (dépenses en capital, opérations de broyage, travaux de test métallurgique et traitement de minerai).

Roche

Yves Thomassin, M. ScA., (estimations des coûts d'exploitation et coûts en capital, environnement et restauration).

SGS-Geostat Ltée

Maxime Dupéré, géologue (ressources minérales)

À propos d'Aurizon

Aurizon est un producteur d'or dont la stratégie de croissance est axée sur la mise en valeur de ses projets existants dans la région de l'Abitibi, dans le nord-ouest du Québec, l'un des territoires miniers les plus favorables et l'une des régions les plus prolifiques en or et en métaux de base au monde, ainsi que sur l'augmentation de son portefeuille d'actifs par des transactions rentables. Les actions d'Aurizon se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole « ARZ » de même qu'à la NYSE MKT sous le symbole « AZK ». Pour plus de renseignements à propos d'Aurizon et ses propriétés, veuillez consulter le site Web d'Aurizon à l'adresse www.aurizon.com.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS ET INFORMATIONS PROSPECTIVES

Ce communiqué contient des « énoncés prospectifs » et des « informations prospectives » au sens de la réglementation sur les valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (collectivement, les « informations prospectives »). Les informations prospectives se basent sur les informations à disposition de l'Entreprise à la date indiquée dans ce communiqué de presse. Sauf tel qu'exigé par la législation applicable sur les valeurs mobilières, l'Entreprise ne prévoit pas et décline toute responsabilité quant à la mise à jour de ces informations prospectives. Les informations prospectives se trouvant dans ce communiqué de presse incluent des estimations des réserves minérales et ressources minérales, des estimations des dépenses en capital et d'exploitation, les taux de rentabilité interne anticipés, les teneurs des minerais et le taux de décapage estimé, la production minière quotidienne moyenne, les récupérations d'or estimées, la durée de vie minière, la période de remboursement estimée, les valeurs actuelles nettes et les flux de trésorerie annuels moyens, l'analyse de la sensibilité du projet, les possibles effets d'une exploration fructueuse sur les aspects économiques du projet et sur l'exploration d'autres zones de la propriété Joanna, les dépenses prévues pour une telle exploration, les délais prévus de dépôt de l'étude de faisabilité, les synergies potentielles avec la Mine Casa Berardi de l'Entreprise ainsi que le Bureau Technique et Administratif de l'Entreprise à Val d'Or, et les opérations et activités d'Aurizon en général. Souvent, mais pas systématiquement, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de mots tels que « prévoit », « s'attend à », « est prévu », « budget », « planifié », « estimations », « prévisions », « a l'intention de », « anticipe » ou « croit », « a le potentiel » ou des variations (y compris des variations négatives) desdits mots et expressions ou l'énoncé que certains événements, actions ou résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « pourront » se produire ou avoir lieu.

Ces informations prospectives se basent sur un certain nombre de suppositions, y compris mais sans s'y limiter, celles exposées dans ce communiqué de presse, le Rapport technique de 2011 et le Formulaire d'information annuel de l'Entreprise (« FIA ») de sa fin d'année la plus récente, classés sur SEDAR. Ces suppositions incluent celles liées aux États-Unis : les taux de change du dollar canadien, le prix de l'or par once, les prix anticipés des carburants, les suppositions que le plan minier et les récupérations d'or se produiront, que les dépenses en capital pré-production, d'exploitation, de soutien et de restauration seront telles qu'estimées, la disponibilité de fournisseurs et d'une main-d'œuvre expérimentés pour le projet, les suppositions que de l'équipement sera mis à disposition lorsque nécessaire et aux coûts estimés, que les suppositions étayant les estimations des ressources minérales sont valides et qu'aucun accident, incendie, instabilité du sol, inondation, conflit de travail, défaillance d'équipement, problème d'ordre métallurgique ou évènement environnemental ou autre pouvant retarder ou augmenter le coût du développement ne se produira, que les résultats des activités d'exploration seront cohérentes avec les attentes de l'Entreprise, que la demande et le prix actuels de l'or se maintiendront ou s'amélioreront, que l'offre d'or restera stable, que les conjonctures commerciale, politique et économique dans leur ensemble ainsi que les conditions spécifiques aux opérations de l'Entreprise ne changeront pas considérablement de manière négative, et qu'un financement sera disponible si et quand il est nécessaire en des termes raisonnables.

De par leur nature, les informations prospectives sont incertaines et soumises à des risques prévisibles et imprévisibles et d'autres facteurs pouvant causer une différence significative entre les résultats, coûts, délais et issues réels et ceux prévus par ces informations. Ces risques et facteurs incluent, entre autres, le risque que n'importe laquelle des suppositions sur lesquelles les informations prospectives se basent s'avèrent incorrectes ou invalides, les risques de variations inattendues des ressources et réserves minérales, des teneurs ou des taux de récupération, de défaillance des installations, équipements ou processus qui entraveraient leur fonctionnement prévu, d'accidents, de conflits de travail, de retards imprévus dans l'obtention d'approbations gouvernementales ou de financements ou dans la réalisation des activités de construction ou de développement de l'Entreprise, le risque que les coûts estimés, y compris les coûts de main-d'œuvre, d'équipement et de matériaux, y compris les coûts d'énergie, soient différents de ceux prévus, les risques de défaut non décelé dans un titre ou une autre revendication, que les résultats des activités d'exploration soient différents de ceux prévus, que le futur prix de l'or déclinera, que le dollar canadien se renforcera par rapport au dollar US, que les ressources et réserves minérales soient différentes de celles estimées, que les coûts réels des activités de restauration soient supérieurs à ceux prévus et que les changements apportés aux paramètres de projet au fur et à mesure de l'élaboration des plans génèrent des dépenses supplémentaires. Il existe un certain nombre d'autres risques et incertitudes associés aux activités d'exploration, de développement et minières qui peuvent affecter la fiabilité des informations prospectives contenues dans les présentes, y compris ceux décrits dans le FIA d'Aurizon et dans le Rapport annuel d'Aurizon sur Formulaire 40-F (« 40-F »), classés auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission) des États-Unis. Le FIA et le formulaire 40-F sont disponibles respectivement sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et sur EDGAR à l'adresse www.sec.gov/. Outre les facteurs décrits dans les présentes, dans le FIA ou dans le formulaire 40-F, il peut exister des facteurs ayant pour effet que des actions, des évènements ou des résultats ne se produisent pas comme prévus, estimés ou anticipés. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs en raison de l'incertitude y étant liée.

MISE EN GARDE DESTINÉE AUX LECTEURS AMÉRICAINS

En tant qu'émetteur assujetti au Canada, l'Entreprise est soumise aux règles, aux politiques et aux règlements des organismes de règlementation canadiens et est tenue de fournir des renseignements détaillés sur ses propriétés, dont la minéralisation, les forages, l'échantillonnage et les analyses, la sécurité des échantillons et les estimations des ressources et des réserves minérales. En outre, l'Entreprise est tenue de décrire les ressources minérales associées à ses propriétés en fonction des définitions établies par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (« ICM ») pour les réserves « indiquées » ou « présumées », des catégories de ressources reconnues par les organismes de règlementation canadiens, mais dont les définitions diffèrent de celles reconnues par la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis.

La SEC permet aux sociétés minières de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Par conséquent, les renseignements contenus dans le présent communiqué au sujet de nos gisements minéraux peuvent ne pas être comparables à des renseignements similaires présentés par des sociétés des États-Unis qui sont assujetties aux exigences en matière de déclaration et de divulgation des lois sur les valeurs mobilières du gouvernement fédéral des États-Unis et à la règlementation de la SEC.

En particulier, le présent communiqué de presse contient l'expression de ressources « indiquées ». Les lecteurs des États-Unis sont avisés que, bien que reconnue et exigée par les organismes de règlementation canadiens, cette expression n'est pas reconnue par la SEC. Les investisseurs des États-Unis doivent se garder de présumer que les gisements minéraux faisant partie de cette catégorie seront convertis en réserves minérales, que ce soit en tout ou en partie.

Dans le présent communiqué, l'expression « ressources présumées » est également utilisée. Les lecteurs des États-Unis sont avisés que, bien que reconnue et exigée par les organismes de règlementation canadiens, cette expression n'est pas reconnue par la SEC. Les « ressources présumées » comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut supposer qu'une ressource minérale présumée, partiellement ou dans son intégralité, appartiendra un jour à une catégorie supérieure. En vertu des règles canadiennes, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent étayer des études de faisabilité ou de préfaisabilité, sauf dans de rares cas. Les personnes résidant aux États-Unis sont priées de ne pas supposer que tout ou partie des ressources présumées existent ou sont économiquement ou légalement exploitables.

Immatriculation aux États-Unis (Dossier n° 001-31893)

Communiqué de presse Publication n° 15 - 2012

Renseignements

  • Mines Aurizon ltée
    George Paspalas
    Président et Chef de la direction
    604-687-6600

    Mines Aurizon ltée
    Martin Bergeron
    Vice-président des opérations
    819-874-4511

    Mines Aurizon ltée
    Relations avec les investisseurs
    604-687-6600 ou Numéro sans frais : 1-800-411-GOLD (4653)
    604-687-3932 (FAX)
    jennifer.north@aurizon.com ou info@aurizon.com
    www.aurizon.com