Jeune Chambre de Commerce de Montréal

Jeune Chambre de Commerce de Montréal

17 févr. 2005 23h59 HE

Avenir énergétique du Québec : La JCCM a débattu des enjeux actuels avec Claude Demers (Hydro-Québec), Philippe Raphals (Centre Hélios) et Steven Guilbeault (Greenpeace Canada)

MONTREAL, le 17 fév. - La Jeune Chambre de commerce de
Montréal (JCCM) avec la collaboration des représentants d'Hydro-Québec, du
Centre Hélios et de Greenpeace Canada, a organisé, mardi, un débat portant sur
l'avenir énergétique au Québec.

La JCCM diffusera sous peu un mémoire sur l'avenir énergétique du Québec
et transmettra ce dernier aux ministres concernés.

Le débat fut centralisé sur la question suivante : considérant que le
marché de l'énergie au Québec représente un marché de 20 milliards de dollars
(hydro-électricité, gaz naturel, produits pétroliers, énergie éolienne et
nucléaire confondus) et considérant que les Canadiens sont parmi les plus
grands consommateurs d'énergie au monde, quelle direction le gouvernement
québécois doit-il prendre en matière de développement énergétique?

En plus du débat, animé par Diane Bérard, rédactrice en chef de la revue
Commerce, la JCCM présentaient les cinq recommandations majeures de son
mémoire à venir.

Pour la JCCM, le Québec doit mettre l'accent sur les différentes sources
d'énergie disponibles sur le territoire, en maintenant l'hydro-électricité et
en investissant dans les sources d'énergie alternatives :

1. en faisant de l'efficacité énergétique une priorité pour Hydro-
Québec et le gouvernement québécois;

2. en ajustant les prix de l'énergie de manière progressive;

3. en augmentant la production d'énergie afin d'exporter le surplus et
d'obtenir un financement additionnel nécessaire; et

4. en misant sur la transparence dans la gestion des ressources
énergétiques au Québec, la diffusion d'information crédible étant
un élément clé pour le bon fonctionnement des institutions garantes
de nos ressources.

"Nous devons tous travailler ensemble pour assurer une gestion de nos
ressources énergétiques afin qu'elles assurent un développement économique et
durable du Québec, un développement qui saura assurer un bien-être accru pour
l'ensemble des Québécois" a conclu M. Patrice Borreman, président de la JCCM.

Le mémoire sera disponible sur le site de la Jeune Chambre de commerce de
Montréal au www.jccm.org .

A propos de la Jeune Chambre de commerce de Montréal

La JCCM est un regroupement de jeunes cadres, professionnels,
entrepreneurs et travailleurs autonomes âgés de moins de 40 ans. Fondée en
1931, elle regroupe aujourd'hui près de 1 500 membres, dont la moyenne d'âge
est de 33 ans, ce qui en fait la plus importante jeune chambre de commerce en
Amérique du Nord. La JCCM représente un lieu d'échange incontournable pour
celles et ceux qui souhaitent s'investir et prendre part activement aux débats
qui ont un impact sur l'avenir de la société.

Renseignements