Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP)

16 avr. 2014 08h00 HE

Avis aux médias : Assemblée publique à Moncton pour protéger, renforcer et élargir les services de santé

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwired - 16 avril 2014) - Le Nouveau-Brunswick devra composer avec une réduction du financement fédéral en santé de 715 millions de dollars au cours des dix prochaines années. En refusant de conclure un nouvel Accord sur la santé avec les provinces, le gouvernement fédéral se soustrait clairement à ses responsabilités en matière de protection des services de santé publics pour tous les Néo-Brunswickois.

La semaine prochaine, à Moncton, le Conseil des Canadiens et le Syndicat canadien de la fonction publique organisent une assemblée publique pour discuter des conséquences de ces compressions sur les Néo-Brunswickois et des actions qui peuvent être entreprises pour favoriser des solutions publiques qui permettront de renforcer les soins de santé pour tous les Canadiens.

Assemblée publique pour protéger, renforcer et élargir les services de santé

Pourquoi faut-il un nouvel Accord sur la santé?

Seront
présents : Maude Barlow
Présidente nationale du Conseil des Canadiens
Paul Moist
Président national du SCFP
Jean-Claude Basque
Front commun pour la justice sociale
Date : Le mercredi 23 avril
De 19 h à 21 h
Lieu : Collège communautaire du Nouveau-Brunswick
1234, chemin Mountain
Moncton (Nouveau-Brunswick)

Les médias sont invités à assister à l'événement.

Renseignements