Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

21 févr. 2014 10h00 HE

Avis aux médias : Audience de détermination de la peine pour le maître de 2e classe à la retraite James Wilks

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 21 fév. 2014) - L'audience de détermination de la peine d'un ancien technicien médical des Forces armées canadiennes, le maître de 2e classe James Wilks, en relation à des accusations d'agression sexuelle et d'abus de confiance, débute la semaine prochaine. La salle d'audience est ouverte au public et aux médias.

Date et heure : Le lundi 24 février, à compter de 10 h.
Les représentants des médias sont priés d'arriver avant 9 h 15 pour avoir le temps de passer par le processus de sécurité et d'assister à une séance d'information.
Lieu : Centre Asticou - 241, boulevard Cité-des-Jeunes, Gatineau (Québec)
Salle d'audience : bloc 2600 - salle 2601
Événement : Le 15 novembre 2013, la cour martiale permanente a déclaré M. Wilks coupable de 25 des 26 chefs d'accusation qui étaient portés contre lui. Des 10 accusations d'agression sexuelle et 16 accusations d'abus de confiance ayant été portés contre le maître de 2e classe James Wilks, le lieutenant-colonel Louis-Vincent d'Auteuil, juge militaire président, a déclaré M. Wilks coupable des 10 chefs d'accusation d'agression sexuelle et de 15 des 16 chefs d'accusation d'abus de confiance qui pesaient contre lui. Seize plaignants ont témoigné durant le procès, qui s'est déroulé à Gatineau, au Québec et à London, en Ontario. Le procès en cour martiale portait sur des infractions commises entre 2003 et 2009, alors que M. Wilks procédait à des examens médicaux dans le cadre de ses fonctions à Thunder Bay et à London, en Ontario.

Pour en connaitre davantage sur le système canadien de justice militaire, veuillez consulter les liens Le système canadien de justice militaire et L'indépendance du système de justice militaire.

Note à l'intention du rédacteur en chef/directeur de l'information :

*Les représentants des médias sont priés de confirmer leur présence avant midi, le 21 février 2014, auprès de la personne dont les coordonnées sont inscrites ci-dessous, et de préciser leurs besoins en matière de stationnement. Ils recevront également des renseignements concernant l'accès à la salle d'audience.

*Le centre Asticou est un bâtiment sécurisé. Étant donné que les procès militaires devant la cour martiale adhèrent au principe de transparence de la justice, des zones délimitées réservées au public et des aires de travail pour les médias ont été aménagées. Les autres accès seront interdits.

*Des places de stationnement gratuites sont disponibles. Les indications pour se rendre au Centre Asticou, ainsi qu'une carte des environs sont disponibles ici : Asticou

Renseignements