Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

19 mars 2007 12h09 HE

Avis aux médias-C-257 : Les chefs syndicaux veulent une majorité de "OUI"

Ken Georgetti et Henri Massé au Parlement à quelques heures du vote décisif

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 19 mars 2007) - A quelques heures du vote décisif en troisième lecture sur le projet de loi C-257, les chefs des plus grandes centrales syndicales du Canada et du Québec seront au Parlement à Ottawa pour rencontrer des députés et députées pour leur rappeler que rien n'a changé depuis octobre dernier, quant une majorité de 167 députés ont approuvé le projet de loi en deuxième lecture.

Le président du Congrès du travail du Canada, Ken Georgetti et le président de la FTQ, Henri Massé, exhortent les députés et députées de se placer fermement du côté des familles travailleuses en votant "oui" mercredi soir au projet de loi C-257.

Ce projet de loi rendra illégal que les employeurs engagent du personnel de remplacement pendant que leurs employés ou employées sont en lockout ou en grève. Des lois à cet effet sont déjà en vigueur au Québec (depuis 1977) et en Colombie-Britannique (depuis 1993).



Qui : Ken Georgetti, président, Congrès du travail du Canada
Henri Massé, président, FTQ

Où : Salle 130-S, Charles Lynch
Edifice du Centre
Colline du parlement
Ottawa (ON)

Quand : 9 h 30
Le mercredi 21 mars 2007


Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 136 conseils du travail régionaux.

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jeff Atkinson
    613-526-7425 et 613-863-1413
    www.congresdutravail.ca
    ou
    FTQ
    Jean Laverdière
    514-893-7809