Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

06 juin 2007 12h00 HE

Avis aux médias/CTC : Que s'est-il passé dans le domaine de l'emploi en mai?

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 juin 2007) - Le Congrès du travail du Canada présentera une analyse préliminaire des chiffres les plus récents de Statistique Canada dans le cadre d'une conférence téléphonique, le vendredi 8 juin, à compter de 7 h 45.

Andrew Jackson, économiste en chef, présentera une analyse de dix minutes de l'Enquête sur la population active du mois de mai (en anglais seulement). Il mettra l'accent sur les pertes d'emplois, la création d'emplois et les tendances en matière d'emplois disponibles au Canada en général.

A la suite de la conférence, après 8 h 30, Jackson acceptera des appels et accordera des entrevues téléphoniques.

COMMENT PARTICIPER A LA CONFERENCE TELEPHONIQUE

Appel local à Ottawa, composer le 613-787-5141

Numéro sans frais : 1-866-797-9098

Numéro d'identification de la conférence : 5577000#

Veuillez mettre vos téléphones en mode "discrétion" pour assurer la qualité du son.

Au cours des derniers mois, le Canada a perdu plus de 50 000 emplois manufacturiers. Ces pertes s'inscrivent dans la tendance qui a entraîné la disparition de plus d'un quart de million d'emplois manufacturiers au cours des cinq dernières années. Depuis 2002, l'Ontario a perdu un emploi manufacturier sur huit, et le Québec un sur cinq.

Les pertes d'emplois manufacturiers sont largement compensées par la création d'emplois dans d'autres secteurs, même au Québec et en Ontario. Toutefois, la plupart des emplois créés au cours des derniers mois sont à temps partiel ou autonomes, plutôt qu'à plein temps ou salariés. Les emplois créés dans d'autres secteurs procurent un salaire moins élevé en moyenne que les emplois manufacturiers.

Statistique Canada a récemment conclu que les travailleuses et les travailleurs canadiens qui ont trouvé un autre emploi après avoir été déplacés par les fermetures et les mises à pied massives connaissent en moyenne une baisse de 25 % de leur salaire annuel, ce qui représente environ une perte de 10 000 $ pour un travailleur typique du secteur manufacturier. Etant donné la disparition d'un quart de million d'emplois dans le secteur manufacturier, la perte totale de gains au Canada se chiffre probablement aux alentours de 2,5 milliards de dollars par année.

Visiter www.congresdutravail.ca et cliquer sur "EMPLOIS! Fait au Canada".

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jeff Atkinson
    Communications
    613-526-7425 (bureau)
    613-863-1413 (cell)