Gouverneur général du Canada



Gouverneur général du Canada

20 mars 2013 16h30 HE

Avis aux médias : Le gouverneur général remettra 34 décorations militaires à Rideau Hall

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 20 mars 2013) - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, remettra 34 Décorations pour service méritoire (division militaire) à des membres des Forces canadiennes et alliées. La cérémonie de remise des décorations aura lieu le vendredi 22 mars 2013, à 10 h 30, à Rideau Hall.

Le gouverneur général remettra 1 Croix du service méritoire (division militaire) et 33 Médailles du service méritoire (division militaire) à des personnes dont les réalisations particulières ont fait honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi que des renseignements complémentaires sur les Décorations pour service méritoire (division militaire) sont joints au présent avis aux médias.

Les représentants des médias qui désirent couvrir l'événement sont priés de communiquer avec le Bureau de presse de Rideau Hall et doivent se présenter à l'entrée Princesse Anne avant 10 h 15, le jour de la cérémonie.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :

10 h 30 : Début de la cérémonie
Allocution du gouverneur général
Remise des décorations militaires par le gouverneur général
Allocution du chef d'état-major de la Défense
11 h 30 : Fin de la cérémonie
11 h 45 : Entrevues des médias avec les récipiendaires

RÉCIPIENDAIRES

DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Croix du service méritoire (division militaire)

Le lieutenant-colonel Barry Marshall Southern, C.S.M., M.S.M., C.D. Ottawa (Ont.)

Médaille du service méritoire (division militaire)

Le maître de 1re classe Daniel James Maurice Ash, M.S.M., C.D. Halifax (N.-É.)
Le major Daniel Auger, M.S.M., C.D. Verdun (Qc)
Le sergent Joseph Claude Patrick Auger, M.S.M., C.D. Montréal (Qc)
L'adjudant-chef Gérald Blais, M.S.M., C.D. Montréal (Qc)
Le major Pascal Blanchette, M.S.M., C.D. Chatham (Ont.)
Le lieutenant-colonel Kirk Douglas Bland, M.S.M., C.D. Halifax (N.-É.)
Le lieutenant-colonel Sébastien Bouchard, M.S.M., C.D. Québec (Qc)
Le lieutenant-colonel Charles Douglas Claggett, M.S.M., C.D. Calgary (Alb.)
Le capitaine de corvette Matthew David Coates, M.S.M., C.D. Calgary (Alb.) et
Kingston (Ont.)
Le lieutenant-colonel David Bruce Cochrane, M.S.M., C.D. Weston (Ont.)
Le colonel David Bruce Cochrane, M.S.M., C.D.
Le colonel Cochrane sera reconnu avec la Médaille du service méritoire pour deux événements distincts.
Weston (Ont.)
L'adjudant-chef Daniel Alexander Debrie, M.S.M., C.D. Missanabie (Ont.)
Le lieutenant-colonel Brian Charles Derry, M.S.M., C.D. Madoc (Ont.)
Le lieutenant-colonel Martin Andreas Frank, M.S.M., C.D. Chilliwack (C.-B.)
Le lieutenant de vaisseau Melissa Helen Fudge, M.S.M. Nigadoo (N.-B.)
Le major Joseph Jean-Louis Denis Gendron, M.S.M., C.D. Montréal (Qc)
Le lieutenant de vaisseau Jean-Eudes Gendron, M.S.M., C.D. Port Cartier (Qc)
Le maître de 2e classe Philip Murray Gormley, M.S.M., C.D. Derry (Irlande du Nord) et Ottawa (Ont.)
L'adjudant Paul Derrick Goulding, M.S.M., C.D. Gander (T.-N.-L.)
Le lieutenant-colonel Robert Harrison, M.S.M., C.D. Kingston (Ont.)
Le major Guy Charles Ingram, M.S.M., C.D. New Lowell (Ont.)
Le colonel Eric Jean Kenny, M.S.M., C.D. Medley (Alb.)
Le caporal Ashraf Khalil, M.S.M. Ottawa (Ont.)
Le capitaine de frégate Stéphane Joseph Dominique Lafond, M.S.M., C.D. Plessisville (Qc)
Le colonel Alexander Donald Meinzinger, M.S.M., C.D. Trenton (Ont.)
Le lieutenant-colonel Mark Misener, M.S.M., C.D. Iroquois Falls (Ont.)
Le capitaine de frégate Derek Moss, M.S.M., C.D. Portsmouth (Royaume-Uni) et Yellowknife (T.N.-O.)
Le lieutenant-colonel John Paganini, M.S.M. (Armée des États-Unis) Old Bridge (New Jersey,
É.-U.)
Le colonel Michael Matthew Lawrence Rafter, M.S.M., C.D. Ottawa (Ont.)
Le major Jeffrey Alan Rodger, M.S.M., C.D. Victoria (C.-B.)
Le major Harjit Sajjan, M.S.M., C.D. Vancouver (C.-B.)
Le colonel James Baxter Simms, O.M.M., M.S.M., C.D. Kingston (Ont.)
Le colonel Steven Joseph Russell Whelan, M.S.M., C.D. Ottawa (Ont.)

Veuillez noter que les grades mentionnés dans cet avis aux médias sont ceux qui étaient détenus par les récipiendaires lorsque l'événement pour lequel ils sont reconnus a eu lieu.

CITATIONS

DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Croix du service méritoire (division militaire)

Le lieutenant-colonel Barry Marshall Southern, C.S.M., M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

En tant qu'attaché de défense à l'ambassade canadienne en Libye en 2011, le lieutenant-colonel Southern a joué un rôle central dans l'évacuation sécuritaire et réussie des citoyens canadiens qui étaient alors dans le pays. Sa grande sensibilité culturelle et sa capacité intrinsèque à prendre les commandes d'une situation absolument tragique se sont avérées remarquables. Le lieutenant-colonel Southern a également apporté un soutien essentiel à l'ambassadeur lorsqu'est venu le temps de remettre l'ambassade sur pied, assumant les fonctions de chargé d'affaires - une rare occasion pour un attaché de défense.

Médaille du service méritoire (division militaire)

Le maître de 1re classe Daniel James Maurice Ash, M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

De juin 2007 à mai 2011, le maître de 1re classe Ash a été le principal militaire responsable de RANA FM, une station de radio locale assurant la liaison entre les civils de Kandahar et les forces du Canada et de la coalition en Afghanistan. L'esprit décisif et le dévouement dont il a fait preuve dans la vérification des émissions de radio et la mise au point des procédures pour traiter les appels liés aux activités d'insurrection ont directement contribué à l'amélioration des renseignements dans le théâtre d'opérations. Le professionnalisme et le leadership du maître de 1re classe Ash ont permis à RANA FM de devenir une source de renseignements essentielle sur les opérations à Kandahar.

Le major Daniel Auger, M.S.M., C.D.
Verdun (Québec)

À titre de commandant des opérations et chef d'état-major de l'Équipe de liaison et de mentorat opérationnel en Afghanistan, d'avril à octobre 2009, le major Auger s'est distingué par son leadership et son professionnalisme. Face à une augmentation du nombre d'unités sous le mentorat canadien, il s'est assuré que les équipes soient adéquatement équipées pour rencontrer les défis de leur mission et les attentes du commandement. La coordination et l'acuité tactique du major Auger ont considérablement amélioré l'efficacité opérationnelle des unités afghanes.

Le sergent Joseph Claude Patrick Auger, M.S.M., C.D.
Montréal (Québec)

Le 18 décembre 2010, lors d'une opération de reconnaissance pour sécuriser un projet de construction de route en Afghanistan, le peloton du sergent Auger s'est retrouvé dans un ensemble de bâtiments hautement piégé par des dispositifs explosifs. À la suite des explosions blessant grièvement plusieurs de ses soldats, le sergent Auger a géré la situation calmement et de façon exemplaire. Il a repris ses soldats en mains et a assuré l'évacuation rapide de multiples blessés. Le savoir-faire et les actions du sergent Auger ont permis de minimiser les effets néfastes d'une situation chaotique et très dangereuse.

L'adjudant-chef Gérald Blais, M.S.M., C.D.
Montréal (Québec)

De mai à juillet 2011, l'adjudant-chef Blais s'est distingué en tant que sergent-major régimentaire de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan lorsqu'il a été nommé à ce poste avec peu de préavis. En théâtre depuis le mois d'août 2010 comme sergent-major régimentaire du Quartier général et de l'Escadron de transmissions, il a fait preuve d'une loyauté et d'une flexibilité qui ont facilité son acceptation par les troupes et assuré une continuité sans faille du commandement de la Force opérationnelle. Les qualités personnelles et professionnelles démontrées par l'adjudant-chef Blais ont grandement contribué au succès des opérations de contre-insurrection des Forces canadiennes.

Le major Pascal Blanchette, M.S.M., C.D.
Chatham (Ontario)

En tant que commandant de l'Escadron d'appui du génie en Afghanistan de novembre 2010 à juillet 2011, le major Blanchette a garanti un soutien technique de première qualité à la Force opérationnelle Kandahar. Durant une période marquée par une expansion et une transition sans précédent, il a participé à la construction de plus de 30 infrastructures tactiques, y compris la route Hyena, une voie essentielle dans la Corne de Panjwayi. Grâce à sa gestion avisée des ressources et à son rendement exceptionnel, le major Blanchette a directement contribué au succès opérationnel et à la transition efficace avec nos alliés.

Le lieutenant-colonel Kirk Douglas Bland, M.S.M., C.D.
Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le lieutenant-colonel Bland était en déploiement à Naples, en Italie, d'avril à juin 2011, dans le cadre de la contribution du Canada à la mission de protection en Libye dirigée par l'OTAN. Son leadership et son engagement indéfectible ont mené à la création du Centre canadien du renseignement national et à son succès continu. Il a formé une équipe hautement efficace composée d'experts civils et militaires qui a su transmettre au commandant, avec rapidité et constance, des renseignements utiles, exacts et permettant d'engager une action. Les efforts du lieutenant-colonel Bland ont contribué directement au succès opérationnel et ont fait rejaillir l'honneur sur le Canada.

Le lieutenant-colonel Sébastien Bouchard, M.S.M., C.D.
Québec (Québec)

À titre de commandant de l'Élément de soutien national de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan de novembre 2010 à juillet 2011, le lieutenant-colonel Bouchard s'est distingué par son leadership et son dévouement. Par ses efforts continus, tant à l'avant qu'à l'arrière- scène, et par sa détermination, il a dirigé astucieusement son équipe, a trouvé et mis en œuvre des solutions et a donné un soutien constant aux Forces canadiennes. Le rendement du lieutenant-colonel Bouchard dans un théâtre d'opérations dynamique a été essentiel au succès opérationnel de l'Élément.

Le lieutenant-colonel Charles Douglas Claggett, M.S.M., C.D.
Calgary (Alberta)

En tant que chef d'état-major de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan de septembre 2010 à 2011, le lieutenant-colonel Claggett s'est révélé un atout précieux pour le Quartier général de la Force opérationnelle. Soutenant les opérations dans l'environnement anti-insurrectionnel exigeant de l'Afghanistan, il a parfaitement compris les intentions du commandant, y donnant suite tout en assurant la synchronisation avec nos alliés. Les aptitudes de dirigeant, de planificateur et de diplomate du lieutenant-colonel Claggett ont été essentielles au succès opérationnel de la mission.

Le capitaine de corvette Matthew David Coates, M.S.M., C.D.
Calgary (Alberta) et Kingston (Ontario)

En tant que commandant en second du Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown de mars à août 2011, le capitaine de corvette Coates a joué un rôle vital dans la contribution notable du Canada aux opérations de l'OTAN en Libye. Son leadership et sa connaissance approfondie des capacités ont grandement accéléré les préparatifs liés au déploiement et ont aidé l'équipage à maintenir sa concentration tout au long de la mission. Durant plusieurs engagements impliquant des armes côtières et des navires d'attaque, il a su garder son calme et stimuler la confiance de son équipage. Les efforts du capitaine de corvette Coates se sont avérés essentiels au succès opérationnel.

Le lieutenant-colonel David Bruce Cochrane, M.S.M., C.D.
Weston (Ontario)

Le lieutenant-colonel Cochrane a servi comme commandant de l'élément de soutien en théâtre de l'Escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan, au Camp Mirage, de juin à décembre 2009. Son leadership a été crucial pour ce qui est du maintien du soutien en transport aérien dans le cadre des opérations en Afghanistan, et ses aptitudes diplomatiques lui ont permis d'établir des relations avec le pays hôte qui ont été bénéfiques aux opérations du Canada et de la coalition, au Camp Mirage et en Afghanistan. Le dévouement, le tact et l'intérêt opérationnel exemplaires du lieutenant-colonel Cochrane ont contribué à la réussite de la mission afghane et rehaussé la réputation internationale du Canada.

Le colonel David Bruce Cochrane, M.S.M., C.D.
Weston (Ontario)

Le colonel Cochrane a démontré un leadership et un esprit de service exceptionnels en tant que commandant de la 8e Escadre de février 2010 à novembre 2011. Il a pris les commandes de la 8e Escadre à une période d'intensité sans précédent au niveau des opérations et a permis à celle-ci d'offrir son soutien essentiel aux Forces canadiennes. Le colonel Cochrane a inspiré son entourage par son dévouement et son professionnalisme exemplaires et a fait rejaillir l'honneur sur l'Aviation royale canadienne et l'ensemble des Forces canadiennes.

Il s'agit de la deuxième Médaille du service méritoire pour le colonel Cochrane.

L'adjudant-chef Daniel Alexander Debrie, M.S.M., C.D.
Missanabie (Ontario)

En tant que responsable des opérations de l'Escadron d'appui du génie de novembre 2010 à août 2011, l'adjudant-chef Debrie a facilité l'expansion des forces de la coalition dans la Corne de Panjwayi. Chargé de la conception et de la construction d'une nouvelle infrastructure tactique, il a optimisé l'utilisation des ressources restreintes et a garanti la viabilité du cadre dans les zones austères. Le leadership, l'expertise et la détermination de l'adjudant-chef Debrie ont rehaussé la viabilité et la protection des forces canadiennes, américaines et afghanes.

Le lieutenant-colonel Brian Charles Derry, M.S.M., C.D.
Madoc (Ontario)

En tant que commandant de la Force d'hélicoptères du Canada (Afghanistan) de mars à août 2011, le lieutenant-colonel Derry a assuré la prestation d'un soutien par hélicoptère exceptionnel aux forces canadiennes et de la coalition. Ayant mené toute une gamme d'opérations - du débarquement de soldats en territoires austères aux escortes armées, en passant par la surveillance - il s'est avéré essentiel au succès opérationnel de l'unité. En pilotant lui-même des missions de combat, en dispensant des conseils à son équipe ou en appuyant le renforcement des capacités, le lieutenant-colonel Derry a rehaussé le profil de l'aviation canadienne.

Le lieutenant-colonel Martin Andreas Frank, M.S.M., C.D.
Chilliwack (Colombie-Britannique)

À titre de commandant adjoint de l'Équipe de liaison et de mentorat opérationnel d'avril à novembre 2010, le lieutenant-colonel Frank a joué un rôle primordial dans la croissance des Forces de sécurité nationale afghanes. Il a établi des contacts importants et réuni des organisations diversifiées dans le cadre de séances de planification. Son leadership et sa diplomatie ont permis de façonner le plan de développement pour l'ensemble de la province de Kandahar et de la zone d'opérations canadienne. Les efforts du lieutenant-colonel Frank ont accru les capacités des forces afghanes, les aidant à repousser l'ennemi.

Le lieutenant de vaisseau Melissa Helen Fudge, M.S.M.
Nigadoo (Nouveau-Brunswick)

En tant que principal analyste du renseignement de mai 2010 à novembre 2011, le lieutenant de vaisseau Fudge a fourni des analyses stratégiques exceptionnelles sur le passage de clandestins en Asie du Sud-Est à une multitude d'agences mondiales de sécurité et du renseignement. Son soutien inconditionnel à bord du Navire canadien de Sa Majesté Winnipeg a eu une incidence directe sur l'opération Poséidon 1-10, une mission de calibre international hautement visible qui a mené à l'interception d'un navire transportant des migrants illégaux à destination du Canada. Les actions du lieutenant de vaisseau Fudge ont accru la sécurité nationale et fait grand honneur aux Forces canadiennes.

Le major Joseph Jean-Louis Denis Gendron, M.S.M., C.D.
Montréal (Québec)

De décembre 2008 à février 2009, le major Gendron, responsable de l'équipe chargée du transfert de six aéronefs Chinook des Forces terrestres des États-Unis aux Forces canadiennes, s'est distingué en représentant le Canada avec brio. Son leadership et sa diplomatie ont facilité la coopération des effectifs américains. Les efforts et la perspicacité du major Gendron ont largement contribué à la certification de navigabilité des aéronefs ainsi qu'au succès opérationnel en Afghanistan.

Le lieutenant de vaisseau Jean-Eudes Gendron, M.S.M., C.D.
Port Cartier (Québec)

De mars à août 2011, le lieutenant de vaisseau Gendron était l'officier de combat du Navire Canadien de Sa Majesté Charlottetown, frégate déployée en Méditerranée en réponse à la guerre civile en Libye. Il a gagné le respect de ses partenaires internationaux lorsqu'il a coordonné la protection du port de Misratah avec l'OTAN et ses alliés. La planification tactique exceptionnelle et le dévouement inébranlable du lieutenant de vaisseau Gendron devant les menaces omniprésentes contre le navire ont contribué au succès de cette mission et à la sécurité des Libyens.

Le maître de 2e classe Philip Murray Gormley, M.S.M., C.D.
Derry (Irlande du Nord) et Ottawa (Ontario)

De mars à août 2011, le maître de 2e classe Gormley a été affecté au Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown dans le cadre de la mission de protection de l'OTAN en Libye. Il a établi et maintenu un lien de communication efficace avec les autorités portuaires à Misrata, facilitant la transmission de renseignements critiques et l'acheminement de l'aide humanitaire à la ville assiégée. La capacité du maître de 2e classe Gormley a directement contribué au succès de la mission et a fait grand honneur aux Forces canadiennes.

L'adjudant Paul Derrick Goulding, M.S.M., C.D.
Gander (Terre-Neuve-et-Labrador)

Pendant sa mission en Italie à titre d'adjoint au commandant d'escadrille chargé de la maintenance de l'aéronef Aurora, de mai à novembre 2011, l'adjudant Goulding a joué un rôle vital dans la contribution du Canada aux opérations de l'OTAN en Libye. Sous son leadership, des changements importants ont été apportés à l'infrastructure et le tout premier Manual of Aerospace Procedures de l'escadre a été conçu. Les efforts de l'adjudant Goulding et ses connaissances approfondies ont permis d'etablir une solide organisation de maintenance capable d'atteindre un taux de service idéal et d'offrir à la force opérationnelle un accès ininterrompu à des capacités essentielles.

Le lieutenant-colonel Robert Harrison, M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

Le dévouement et le leadership du lieutenant-colonel Harrison en tant que commandant par intérim de la 1re Escadre, de septembre 2008 à mai 2009, ont été essentiels au déploiement rapide et efficace du personnel et de l'équipement d'aviation tactique en Afghanistan. Ses efforts de mobilisation ont permis à l'Escadre d'introduire rapidement des hélicoptères Chinook et les nouveaux appareils Griffon dans le théâtre des opérations. Par son action et grâce aux plans qu'il a établis, le lieutenant-colonel Harrison a directement rehaussé la capacité des forces aériennes et contribué à leur succès, faisant ainsi honneur aux Forces canadiennes.

Le major Guy Charles Ingram, M.S.M., C.D.
New Lowell (Ontario)

Le major Ingram a fait preuve de clairvoyance, de dévouement et de leadership au sein du 3e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens. Il a élargi les capacités opérationnelles des Rangers au-delà de leurs fonctions traditionnelles liées à la surveillance et à la souveraineté, permettant aux Forces canadiennes d'offrir une réponse immédiate et efficace dans le nord de l'Ontario. En sa qualité de commandant depuis 2007, il a joué un rôle clé dans la conception, la mise en place et l'expansion du programme des Rangers juniors canadiens. La vision et l'innovation démontrées par le major Ingram ont largement rehaussé la qualité et l'incidence de ce programme irremplaçable pour des milliers de jeunes Autochtones.

Le colonel Eric Jean Kenny, M.S.M., C.D.
Medley (Alberta)

Lors de ses multiples missions pour le compte de l'OTAN en 2011, le colonel Kenny a joué un rôle critique dans le succès des opérations aériennes des Forces canadiennes. Pendant sa mission en Islande, il a excellé dans ses fonctions de commandant de la force opérationnelle et a efficacement dirigé la mission de protection de l'espace aérien du pays. Dans le cadre de ses deux missions subséquentes en Italie visant à appuyer les opérations en Libye, il a fait preuve de leadership en tant que commandant du détachement de CF-18 et a représenté le Canada comme commandant de l'élément multinational de coordination du transport aérien. Les efforts du colonel Kenny ont sensiblement rehaussé le profil international de l'aviation canadienne.

Le caporal Ashraf Khalil, M.S.M.
Ottawa (Ontario)

De mars à août 2011, le caporal Khalil a été affecté au Navire canadien de Sa Majesté Charlottetown dans le cadre de la mission de protection de l'OTAN en Libye. Ses capacités uniques, en tant que seul linguiste arabe du contingent de l'OTAN, et ses efforts inlassables ont été essentiels au succès opérationnel. En aidant à radiodiffuser de l'information à terre et en facilitant l'acheminement de l'aide humanitaire, le caporal Khalil a apporté une contribution essentielle à la mission et a fait rejaillir un grand honneur sur le Canada.

Le capitaine de frégate Stéphane Joseph Dominique Lafond, M.S.M., C.D.
Plessisville (Québec)

Le capitaine de frégate Lafond a fait preuve de talents exceptionnels en planification stratégique et d'un leadership émérite alors qu'il était directeur de l'instruction et de l'éducation maritimes, de février à juillet 2011. Avec sa grande capacité à résoudre des problèmes, il a géré la conception, l'analyse et la mise en œuvre du système d'entraînement maritime dans la transformation de la Marine royale canadienne. Les réalisations du capitaine de frégate Lafond ont été essentielles à redéfinir la Marine royale canadienne et au renouvellement de sa flotte.

Le colonel Alexander Donald Meinzinger, M.S.M., C.D.
Trenton (Ontario)

En tant que commandant de l'Escadre aérienne de la Force opérationnelle interarmées en Afghanistan de mars à août 2011, le colonel Meinzinger a garanti un appui aérien aux forces canadiennes, afghanes et de la coalition. Il a formé une équipe très performante vouée aux opérations anti-insurrectionnelles et a vu à ce que les membres de son équipage aérien consacrent un nombre maximal d'heures de vol au soutien de la mission. Aux commandes d'une équipe diversifiée et responsable de biens variés, le colonel Meinzinger a joué un rôle décisif dans le perfectionnement continu des capacités aériennes et a directement contribué au succès opérationnel.

Le lieutenant-colonel Mark Misener, M.S.M., C.D.
Iroquois Falls (Ontario)

En tant que commandant du Régiment du génie de la Force opérationnelle à Kandahar et ingénieur en chef de la Force opérationnelle d'août 2010 à juillet 2011, le lieutenant-colonel Misener a joué un rôle déterminant et favorisé l'emploi optimal des ingénieurs. Sa compréhension avisée de l'environnement anti-insurrectionnel complexe de Kandahar lui a permis de diriger depuis le front, fournissant des conseils exceptionnels à ses sous-unités largement dispersées et garantissant une utilisation des biens conforme aux intentions du commandement. Grâce au rendement remarquable du lieutenant-colonel Misener, les forces canadiennes et de la coalition ont profité d'un appui extraordinaire et indéfectible en matière d'ingénierie tout au long des opérations.

Le capitaine de frégate Derek Moss, M.S.M., C.D.
Portsmouth (Royaume-Uni) et Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)

Le capitaine de frégate Moss a fait montre d'un leadership résolu à bord du Navire canadien de Sa Majesté Regina durant l'interception d'une dangereuse opération illégale de passage de clandestins. L'arrestation du navire à moteur Ocean Lady lors de l'opération Poséidon, en octobre 2009, a montré la précision de la planification et de l'exécution des activités militaires de la Marine royale canadienne, de la Gendarmerie royale du Canada et de l'Agence des services frontaliers du Canada. À tous les égards, le capitaine de frégate Moss a été un élément central du succès de la mission, et ses actions ont fait grand honneur aux Forces canadiennes et au Canada.

Le lieutenant-colonel John Paganini, M.S.M. (Armée des États-Unis)
Old Bridge (New Jersey, États-Unis d'Amérique)

Le lieutenant-colonel Paganini, de l'Armée des États-Unis, a eu un rendement exceptionnel en tant que commandant du 1er Escadron, 71e Régiment de cavalerie en Afghanistan d'avril 2010 à mars 2011. Grâce au leadership dont il a fait preuve au front, son escadron s'est taillé une réputation pour son efficacité et son professionnalisme et est devenu une composante essentielle de la Force opérationnelle à Kandahar. Avec son acuité tactique et son désir de réussir, le lieutenant-colonel Paganini a servi d'exemple aux soldats de toutes les nations et a joué un rôle essentiel dans le succès des Forces canadiennes en Afghanistan.

Le colonel Michael Matthew Lawrence Rafter, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

De septembre à novembre 2011, le colonel Rafter a fait montre de leadership alors qu'il était en Italie pour prendre part à la mission de protection en Libye dirigée par l'OTAN. En tant que chef d'état-major, puis de commandant de la Force opérationnelle Libeccio, il est arrivé à un moment complexe de la mission et a réussi à régler des problèmes récurrents, tout en assurant la conduite ininterrompue des opérations aériennes. Par son leadership, son professionnalisme et sa diplomatie, le colonel Rafter s'est avéré essentiel au succès des opérations et a fait grand honneur au Canada.

Le major Jeffrey Alan Rodger, M.S.M., C.D.
Victoria (Colombie-Britannique)

De mai à novembre 2011, le major Rodger a servi dans le cadre de la contribution du Canada à la mission de protection de l'OTAN en Libye. À titre de commandant d'escadrille du détachement Aurora, il a développé de nouvelles capacités aériennes qui ont procuré des avantages uniques aux opérations. Il a transformé un chasseur sous-marin datant de la Guerre froide en plateforme de surveillance de premier ordre capable d'opérer efficacement sur terre. Les efforts du major Rodger ont directement contribué au succès opérationnel.

Le major Harjit Sajjan, M.S.M., C.D.
Vancouver (Colombie-Britannique)

Le major Sajjan a été envoyé en Afghanistan comme conseiller spécial de février à novembre 2009 et de novembre 2010 à mars 2011. Misant sur sa compréhension de la culture locale et de la dynamique entre les tribus, il a aidé les principaux dirigeants à établir des liens avec les acteurs afghans d'influence et à repérer les points de commandement et de contrôle des insurgés. Profitant de chaque occasion pour consolider ses pistes, le major Sajjan a fait appel à ses solides capacités d'analyse pour dresser un portrait critique de la situation et réduire l'influence des talibans dans la province de Kandahar.

Le colonel James Baxter Simms, O.M.M., M.S.M., C.D.
Kingston (Ontario)

En tant que chef d'état-major de Quartier général du Commandement régional (Sud) de septembre 2008 à juin 2009, le colonel Simms a remarquablement bien dirigé les efforts de planification entourant l'augmentation significative du nombre de soldats afghans et de la coalition dans le sud de l'Afghanistan. Il a restructuré les processus de commandement et de contrôle pour gérer efficacement 24 000 soldats additionnels, tout en supervisant la planification et la synchronisation des opérations de combat en cours. Le leadership du colonel Simms s'est révélé essentiel à l'intégration efficace des nouveaux soldats supplémentaires et a directement contribué à l'amélioration de la sécurité dans la région.

Le colonel Steven Joseph Russell Whelan, M.S.M., C.D.
Ottawa (Ontario)

De juillet 2010 à septembre 2011, le colonel Whelan a été commandant de la Force opérationnelle Jérusalem, qui vise à soutenir la réforme de la sécurité en Palestine. Il a établi les conditions propices à des changements d'envergure au sein des composantes institutionnelles et opérationnelles des Forces de sécurité palestiniennes et a formé une équipe militaire-civile, laquelle a construit l'infrastructure requise et a dispensé de la formation avancée. Le rendement du colonel Whelan a facilité la professionnalisation progressive des Forces de sécurité palestiniennes, soulignant l'importante contribution du Canada au processus de paix au Moyen-Orient.

INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS POUR SERVICE MÉRITOIRE

Les Décorations pour service méritoire comprennent deux divisions, militaire et civile, chacune comportant deux niveaux : la croix et la médaille. La division militaire s'adresse aux personnes ayant fait preuve d'un professionnalisme remarquable et ayant fait honneur aux Forces canadiennes et au Canada. La division civile reconnaît des personnes qui ont accompli une activité ou un geste de nature exceptionnelle et qui, par conséquent, font honneur à leur collectivité et au Canada.

La Croix du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un professionnalisme exceptionnel dont les Forces canadiennes ont tiré des avantages considérables ou de grands honneurs.

La Médaille du service méritoire (division militaire) reconnaît une action militaire qui a été accomplie avec un grand professionnalisme selon des normes très rigoureuses, et dont les Forces canadiennes ont tiré des avantages ou des honneurs.

Les Décorations pour service méritoire constituent un élément important du Régime canadien des distinctions honorifiques qui reconnaît l'excellence. Les Décorations pour service méritoire soulignent une réalisation spécifique ou une activité effectuée pendant une période courte et définie. Les Décorations pour service méritoire peuvent être décernées aussi bien à des Canadiens qu'à des personnes d'autres nationalités.

Toute personne peut proposer la candidature d'une personne pour la division civile, tandis que le chef d'état-major de la Défense recommande au gouverneur général les candidats de la division militaire. Les mises en candidature et l'octroi de décorations peuvent se faire à titre posthume, mais les mises en candidature pour des activités antérieures à juin 1984, l'année de la création des Décorations, ne sont pas acceptées.

Renseignements

  • Renseignements sur la cérémonie :
    Marie-Pierre Bélanger
    Bureau de presse de Rideau Hall
    613-998-9166
    marie-pierre.belanger@gg.ca

    Renseignements sur les récipiendaires :
    Ministère de la Défense nationale
    Bureau de liaison avec les médias
    1-866-377-0811
    613-996-2353
    www.forces.gc.ca