Gouverneur général du Canada



Gouverneur général du Canada

06 févr. 2013 15h27 HE

Avis aux médias : Le gouverneur général remettra 50 Décorations pour actes de bravoure

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 fév. 2013) - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra 4 Étoiles du courage et 46 Médailles de la bravoure au cours d'une cérémonie à Rideau Hall, le vendredi 8 février 2013, à 10 h 30.

Créées en 1972, les Décorations pour actes de bravoure rendent hommage aux personnes qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver ou de protéger une autre personne. La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses; l'Étoile du courage (É.C.), des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses; et la Médaille de la bravoure (M.B.), des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi qu'une fiche d'information sur les Décorations pour actes de bravoure sont joints au présent communiqué.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

Les membres des médias sont priés d'observer l'horaire suivant :

9 h 45 : Arrivée des médias à Rideau Hall
10 h 30 : Début de la cérémonie
Le gouverneur général prend la parole
Le gouverneur général remet les Décorations pour actes de bravoure
12 h : Entrevues avec les récipiendaires

RÉCIPIENDAIRES

ÉTOILE DU COURAGE

Le caporal Joseph Martin Éric Beaudoin, É.C., C.D. Stratford (Qc) et Winnipeg (Man.)
Le sergent Randal Douglas McOrmond, É.C., C.D. Thunder Bay (Ont.)
Le caporal-chef Robin Anthony Richardson, É.C., C.D. Okanagan Falls et Comox (C.-B.)
Asaf Shargall, É.C. Jérusalem (Israël) et Toronto (Ont.)

MÉDAILLE DE LA BRAVOURE

Jordan Adam Appleby, M.B. Toronto (Ont.)
Judith Gayle Barker, M.B. Bright (Ont.)
Andrew Lawrence Bertrend, M.B. Brockville et Ottawa (Ont.)
Dale Burton Bollivar, M.B. Middlewood (N.-É.)
L'agent Jean-Pierre Brabant, M.B. Lasalle (Qc)
Le sergent Michael Brown, M.B. Victoria (C.-B.)
Justin Ashley Byrne, M.B. Edmonton (Alb.)
La gendarme Solange Aurella Phyllis Cormier, M.B. Moncton (N.-B.)
Matthew Crombeen, M.B. London (Ont.) et
Vancouver (C.-B.)
L'agent Ken DeCloet, M.B. Langton et Tillsonburg (Ont.)
Kole Gerard Devisscher, M.B. East St. Paul (Man.)
Le sergent Brian Robert Eadie, M.B. Cornwall et Long Sault (Ont.)
L'agent Jeremy James Falle, M.B. Vankleek Hill (Ont.)
Michael Foster, M.B. Stouffville (Ont.)
L'agent Neal Fowler, M.B. Quispamsis (N.-B.)
L'agent Charles Gagné, M.B. Roberval et Chibougamau (Qc)
L'agent Charlie Gunner, M.B. Mistissini (Qc)
Le gendarme Keith Carson Head, M.B. Moncton (N.-B.)
Michael Henry, M.B. Roseau River et
Dominion City (Man.)
Sarah Ann John, M.B. Toronto (Ont.)
Susan John, M.B. (à titre posthume) Toronto (Ont.)
Le sergent Michael Hamilton Johnston, M.B. Victoria (C.-B.)
L'agent Steve Kowan, M.B. Mill Bay (C.-B.)
L'agent Jérôme Labonté, M.B. Saint-Raphaël-de-Bellechasse et Drummondville (Qc)
Kirk Laroque, M.B. Roseau River (Man.)
Daniel Gordon Livingston, M.B. Courtenay (C.-B.)
Laura Elizabeth MacDonald, M.B. Ottawa (Ont.)
Eric Michael McAdam Manget, M.B. Toronto (Ont.)
Ian Frederick McBride, M.B. Digby (N.-É.)
Le gendarme Randal Douglas Metzler, M.B. Selkirk and Winnipeg (Man.)
Paris Nicolaides, M.B. Markham, Toronto et Sioux Lookout (Ont.)
Paul Alexander Oliver, M.B. Annapolis Royal (N.-É.)
Peter Edward Paquette, M.B. Ottawa (Ont.)
L'agent Roger Lee Paris, M.B. Salt Springs (N.-B.)
Le gendarme Philippe Pauzé, M.B. Moncton (N.-B.)
Wayne David Pink, M.B. Albert Bridge (N.-É.)
Le gendarme Glen Joseph Pinto, M.B. Dieppe (N.-B.)
L'agent Sylvain Proulx, M.B. Chibougamau (Qc)
L'agent Ken Ramsay, M.B., C.D. Burlington (Ont.) et
Victoria (C.-B.)
Cynthia Louise Riediger, M.B. (à titre posthume) Calgary (Alb.)
L'agent Nicholas Joseph Roy, M.B., C.D. Saint John (N.-B.)
L'agent Jason Spooner, M.B. Sudbury et Sioux Lookout (Ont.)
L'agent Derek St-Cyr, M.B. Mistissini (Qc)
L'agente Kathleen Tremblay, M.B. Alma et Chibougamau (Qc)
Kyle Walker, M.B. Milton et Kitchener (Ont.)
Kathryn Whittaker, M.B. Ottawa (Ont.)

Veuillez noter que les grades mentionnés dans cet avis aux médias sont ceux qui étaient détenus par les récipiendaires lorsque l'événement pour lequel ils sont reconnus a eu lieu.

CITATIONS

ÉTOILE DU COURAGE

Le caporal Joseph Martin Éric Beaudoin, É.C., C.D.
Stratford (Québec) et Winnipeg (Manitoba)
Le sergent Randal Douglas McOrmond, É.C., C.D.
Thunder Bay (Ontario)
Le caporal-chef Robin Anthony Richardson, É.C., C.D.
Okanagan Falls et Comox (Colombie-Britannique)

Le 9 novembre 2009, le sergent Randal McOrmond, le caporal-chef Robin Richardson et le caporal Éric Beaudoin, techniciens en recherche et sauvetage, ont secouru un adolescent qui s'était trouvé séparé de son compagnon pendant une partie de chasse, près de Coral Harbour, au Nunavut. Une recherche aérienne a permis de repérer le jeune sur une banquise de glace instable qui dérivait vers la baie d'Hudson. MM. McOrmond, Beaudoin et Richardson sont descendus en parachute sur un radeau de glace à proximité et ont sauté d'un îlot de glace flottant à l'autre pour atteindre la victime, en état de grave hypothermie. Ils lui ont dispensé des soins médicaux tout en gardant l'œil sur deux petits ours polaires proches d'eux. Grâce aux courageux efforts de ces trois sauveteurs, la victime a survécu.

Asaf Shargall, É.C.
Jérusalem (Israël) et Toronto (Ontario)

Le 13 février 2009, Asaf Shargall a fait preuve d'un courage exceptionnel lorsqu'il a sauvé son ami coincé sur les rails du métro de Toronto, en Ontario. Asaf, âgé de quinze ans, et son ami se tenaient sur la plateforme d'une station de métro lorsqu'un homme les a poussés sur les rails, au moment où un train arrivait. Asaf a pu se mettre à l'abri dans une petite alcôve, mais en est ressorti aussitôt pour attraper son ami juste avant que le train ne passe. Grâce aux gestes courageux d'Asaf, son ami a survécu, malgré les blessures graves qu'il a subies.

MÉDAILLE DE LA BRAVOURE

Jordan Adam Appleby, M.B.
Toronto (Ontario)
La docteure Ursula Higgins, M.B.
Toronto (Ontario)
Peter Levy, M.B.
Toronto (Ontario)
Russell Levy, M.B.
Toronto (Ontario)
David Rego, M.B.
Toronto et Caledon (Ontario)
Le docteur Kenneth W. Sniderman, M.B.
Toronto (Ontario)

Le 1er août 2010, les docteurs Ursula Higgins et Kenneth Sniderman, ainsi que Peter Levy, Russell Levy, David Rego et Jordan Appleby, ont porté secours à un blessé coincé sous une vedette renversée dans le lac Simcoe, en Ontario. Ces personnes ont vu une embarcation qui filait à vive allure prendre son envol, puis se fracasser en frappant l'eau. S'élançant dans plusieurs bateaux, ils ont rejoint l'embarcation submergée et ont constaté qu'un homme était prisonnier de l'épave. Sans se soucier de leur propre sécurité, ils ont plongé parmi des tessons de verre et à travers l'essence volatile qui se répandait à la surface de l'eau pour atteindre la victime. Ils ont réussi à libérer l'homme et à le hisser à bord d'une des embarcations, où ils sont parvenus à le ranimer.

Les décorations décernées aux autres récipiendaires leur ont été remises à une cérémonie précédente.

Judith Gayle Barker, M.B.
Bright (Ontario)
Cynthia Louise Riediger, M.B. (à titre posthume)
Calgary (Alberta)

Le 23 août 2010, Gayle Barker et Cynthia Riediger ont sauvé le mari de Mme Barker de la noyade dans le lac Érié, en Ontario. Les deux familles passaient la journée à la plage lorsque, en regagnant la rive, la victime s'est trouvée en difficulté. Les deux femmes se sont munies d'un fauteuil gonflable et se sont lancées dans les eaux mouvementées. Ayant atteint l'homme épuisé qui s'est agrippé au dispositif gonflable, elles ont fait demi-tour en luttant contre les vagues. Près de la plage, Mme Barker s'est retournée et a constaté que Mme Riediger était loin derrière. Mme Barker a pu amener son mari sain et sauf sur la plage, mais, malheureusement, Mme Riediger a sombré sous la surface et s'est noyée.

La décoration décernée à feu Mme Riediger sera remise à sa fille, Mme Erin Lisa Fowler.

Andrew Lawrence Bertrend, M.B.
Brockville et Ottawa (Ontario)

Le 19 juillet 2010, Andrew Bertrend a sauvé un adolescent de la noyade à Brockville, en Ontario. La victime et ses deux amis étaient en train de pêcher lorsque leur canoë a chaviré, les plongeant dans l'eau. Alerté par leurs appels à l'aide, M. Bertrend a sauté dans le fleuve et nagé jusqu'à eux. Il a rapidement localisé la victime, qui avait disparu sous la surface de l'eau, et l'a ramenée au quai. Même s'ils luttaient pour rester à flot, les deux autres jeunes hommes ont réussi à regagner la rive.

Dale Burton Bollivar, M.B.
Middlewood (Nouvelle-Écosse)
Ian Frederick McBride, M.B.
Digby (Nouvelle-Écosse)
Paul Alexander Oliver, M.B.
Annapolis Royal (Nouvelle-Écosse)
Wayne David Pink, M.B.
Albert Bridge (Nouvelle-Écosse)

Le 16 décembre 2010, les agents de la Garde côtière canadienne David Pink, Paul Oliver, Dale Bollivar et Ian McBride ont sauvé trois hommes qui étaient en train de pêcher lorsque leur bateau a coulé dans la baie de Fundy, en pleine tempête. Malgré les eaux houleuses, l'équipe du commandant Pink, qui était chargé de la mission, a réussi avec peine à rejoindre les victimes, qui avaient pris place dans un radeau de sauvetage pneumatique. Une fois les victimes en sécurité, les sauveteurs ont poursuivi leurs recherches pendant plusieurs heures, bravant les vagues déchaînées, pour tenter de retrouver le quatrième pêcheur; malheureusement, leurs efforts restèrent vains.

L'agent Jean-Pierre Brabant, M.B.
Lasalle (Québec)

Le 10 mai 2010, l'agent Jean-Pierre Brabant, du Service de police de la Ville de Montréal, a secouru un suspect qui venait de sauter dans le canal Lachine pour éviter d'être appréhendé, à Montréal, au Québec. Deux hommes avaient tenté de voler un véhicule, lorsque des policiers sont arrivés sur les lieux pour les arrêter. L'un des hommes s'est échappé et, après avoir été pourchassé longtemps, a sauté dans le canal. À plusieurs mètres du bord, épuisé et alourdi par ses vêtements trempés, l'homme a commencé à éprouver des difficultés. L'agent Brabant a alors plongé dans les eaux froides pour aller à sa rescousse. Bien qu'à bout de force, l'agent Brabant a réussi à ramener l'homme jusqu'à la bordure du canal, où d'autres policiers ont aidé les deux hommes à sortir de l'eau.

Le sergent Michael Brown, M.B.
Victoria (Colombie-Britannique)
Le sergent Michael Hamilton Johnston, M.B.*
Victoria (Colombie-Britannique)
L'agent Steve Kowan, M.B.
Mill Bay (Colombie-Britannique)
L'agent Ken Ramsay, M.B., C.D.
Burlington (Ontario) et Victoria (Colombie-Britannique)

Le 15 juin 2011, les sergents de la police de Victoria Michael Brown et Michael Johnston, accompagnés des agents Steve Kowan et Ken Ramsay, ont risqué leur vie lors d'une perquisition dans la maison piégée d'un vendeur de drogue à Victoria, en Colombie-Britannique. À tout moment, les agents risquaient d'être électrocutés ou blessés par l'explosion de liquides inflammables rattachés à des détonateurs artisanaux répartis çà et là dans la maison. Heureusement, la maison était vide, et aucun piège n'a été déclenché.

* Il s'agit d'une deuxième décoration pour acte de bravoure décernée au sergent Johnston.

Justin Ashley Byrne, M.B.
Edmonton (Alberta)

Le 17 juillet 2010, Justin Byrne a affronté le danger pour secourir plusieurs personnes blessées dans l'incendie d'une écurie à Jasper, en Alberta. M. Byrne se trouvait à un chalet non loin quand il entendit le bruit d'une explosion et constata que le toit d'un bâtiment avait été arraché et que trois des murs s'étaient effondrés sur les occupants. M. Byrne s'est élancé dans les débris en flammes et a aidé plusieurs personnes à sortir. Ne parvenant pas à dégager une femme sans connaissance coincée sous une lourde charpente, il a tenté d'atteindre une autre victime, mais l'intensité de la chaleur et des flammes l'ont contraint à rebrousser chemin. À l'arrivée des pompiers, il leur a indiqué où se trouvaient les deux personnes qu'il n'avait pu faire sortir. Les victimes ont alors été retrouvées et amenées en lieu sûr.

La gendarme Solange Aurella Phyllis Cormier, M.B.
Moncton (Nouveau-Brunswick)
Le gendarme Keith Carson Head, M.B.
Moncton (Nouveau-Brunswick)
Le gendarme Philippe Pauzé, M.B.
Moncton (Nouveau-Brunswick)
Le gendarme Glen Joseph Pinto, M.B.
Dieppe (Nouveau-Brunswick)

Le 11 décembre 2010, les gendarmes de la GRC Solange Cormier, Keith Head, Philippe Pauzé et Glenn Pinto ont porté secours à une femme dans une maison en flammes, à Riverview, au Nouveau-Brunswick. À leur arrivée sur les lieux, le propriétaire de la maison les a informés que sa femme se trouvait encore à l'intérieur. Au mépris de leur propre sécurité, les agents ont pénétré à plusieurs reprises dans le domicile, mais ont dû reculer devant la chaleur intense et l'épaisse fumée. Bien décidé à trouver la femme, le gendarme Head est retourné à l'intérieur en courant et l'a trouvée dans sa chambre à coucher. Dans l'obscurité, il l'a traînée dans le couloir rempli de fumée vers la sortie, où il est arrivé face à face aux gendarmes Cormier et Pauzé. Ils l'ont aidé à porter la victime gravement brûlée à l'extérieur, qui, malheureusement, n'a pas survécu.

Matthew Crombeen, M.B.
London (Ontario) et Vancouver (Colombie-Britannique)
Kyle Walker, M.B.
Milton et Kitchener (Ontario)

Le 14 avril 2009, Matt Crombeen et Kyle Walker ont risqué leur vie pour venir en aide à un jeune homme qui avait mis le feu à sa chambre dans une résidence de Waterloo, en Ontario. Avisés du comportement étrange de l'étudiant, des membres du personnel de la résidence sont allés le voir. En approchant de sa chambre, ils ont aperçu de la fumée qui s'échappait de sous la porte. MM. Walker et Crombeen sont rentrés dans la chambre par la salle de bain et ont retrouvé le jeune homme couvert de flammes. Ils ont éteint le feu et ont conduit la victime, grièvement brûlée, à l'extérieur pour attendre l'ambulance. Malgré leurs efforts, la victime n'a pas survécu.

L'agent Ken DeCloet, M.B.
Langton et Tillsonburg (Ontario)

Le 28 novembre 2010, l'agent Ken DeCloet, de la Police provinciale de l'Ontario, a risqué sa vie pour tenter de secourir une femme dans une maison en feu, dans le comté de Norfolk, en Ontario. L'agent DeCloet était le premier intervenant sur les lieux quand la famille lui a indiqué qu'une femme se trouvait toujours à l'intérieur. Muni d'un extincteur, il a commencé à combattre le brasier afin de pouvoir entrer, mais l'intensité de la chaleur et des flammes l'en ont empêché. À sa deuxième tentative, il a dû rebrousser chemin encore une fois après avoir été légèrement brûlé au visage et aux mains. Les pompiers sont arrivés et ont pu sortir la femme, qui n'a malheureusement pas survécu.

Kole Gerard Devisscher, M.B.
East St. Paul (Manitoba)

Le 4 décembre 2010, Kole Devisscher a sauvé un garçon qui était en danger de se noyer, à Winnipeg, au Manitoba. M. Devisscher conduisait près de la rivière Rouge quand il a aperçu quelque chose qui remuait dans l'eau près d'une grande ouverture dans la glace. Il s'est arrêté et a constaté qu'il s'agissait d'un jeune garçon qui s'accrochait désespérément au bord et appelait au secours. M. Devisscher a sorti une corde de son véhicule et s'est avancé prudemment sur la glace pour se rapprocher du garçon. Une fois parvenu à une bonne distance, il a façonné une boucle à une extrémité de la corde et l'a lancée vers le garçon, qui a pu se la passer autour du cou et sous un bras. M. Devisscher a alors tiré la corde et ramené la jeune victime en lieu sûr.

Le sergent Brian Robert Eadie, M.B.
Cornwall et Long Sault (Ontario)
L'agent Jeremy James Falle, M.B.
Vankleek Hill (Ontario)

Le 9 juin 2008, le sergent Brian Eadie et l'agent Jeremy Falle de la Police provinciale de l'Ontario ont subi des blessures graves en tentant de secourir un jeune homme suicidaire à Martintown, en Ontario. En entrant dans la maison de l'homme, le sergent Eadie et l'agent Falle ont aperçu de l'essence sur le plancher. Évaluant rapidement les dangers, ils se sont précipités vers la sortie au moment où l'homme mettait feu à l'essence. L'embrasement éclair créé par l'explosion a fait claquer la porte d'entrée, retenant les policiers à l'intérieur tandis que les flammes se répandaient autour d'eux. L'agent Falle a tiré dans une fenêtre, ce qui a permis aux policiers de s'échapper pendant que des collègues appréhendaient le jeune homme. La victime avait été grièvement brûlée et a succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

Michael Foster, M.B.
Stouffville (Ontario)

Le 2 juin 2010, Michael Foster, âgé de 12 ans, a été blessé en tentant d'empêcher le chien de la famille d'attaquer sa mère et son jeune frère, à Stouffville, en Ontario. Les frères se préparaient pour la nuit quand le chien a bondi vers le plus jeune des garçons alors qu'il se dirigeait vers sa chambre. Michael s'est aussitôt interposé entre le gros chien et son frère pour protéger ce dernier. L'animal a alors refermé ses mâchoires sur le bras de Michael et l'a secoué férocement. La mère est accourue, mais le chien, qui ne s'était jamais montré agressif auparavant, s'est retourné et l'a mordue plusieurs fois. Saisissant le collier étrangleur du chien, Michael a plaqué l'animal au sol et l'y a maintenu jusqu'à ce qu'on vienne l'aider.

L'agent Neal Fowler, M.B.
Quispamsis (Nouveau-Brunswick)
L'agent Roger Lee Paris, M.B.
Salt Springs (Nouveau-Brunswick)
L'agent Nicholas Joseph Roy, M.B., C.D.
Saint John (Nouveau-Brunswick)

Le 28 janvier 2009, les agents Neal Fowler, Roger Paris et Nicholas Roy ont risqué leur vie pour secourir un homme coincé dans la cabine d'une semi-remorque qui avait capoté à Saint John, au Nouveau-Brunswick. Le camion tirant deux remorques avait renversé un poteau de téléphone et perdait du carburant sur la route, là où les arcs électriques des fils tombés produisaient de larges boules de feu. Dépêchés sur les lieux, les agents sont montés sur la cabine et ont défoncé le pare-brise, ignorant les fortes décharges électriques qu'ils recevaient. Ils ont ensuite aidé le conducteur à sortir et l'ont éloigné du lieu de l'accident.

L'agent Charles Gagné, M.B.
Roberval et Chibougamau (Québec)
L'agent Charlie Gunner, M.B.
Mistissini (Québec)
L'agent Sylvain Proulx, M.B.
Chibougamau (Québec)
L'agent Derek St-Cyr, M.B.
Mistissini (Québec)
L'agente Kathleen Tremblay, M.B.
Alma et Chibougamau (Québec)

Le 15 octobre 2010, les agents de la police de Mistissini Charlie Gunner, Sylvain Proulx et Derek St-Cyr, en compagnie des agents de la Sûreté du Québec Charles Gagné et Kathleen Tremblay, ont risqué leur vie pour arrêter un homme intoxiqué à Mistissini, au Québec. Le jeune homme enragé déambulait dans un quartier résidentiel en tirant des coups de fusils. Les tirs incessants forçaient les agents à se mettre à l'abri pour suivre le suspect à travers la ville. Ils ont finalement réussi à le coincer et à l'appréhender.

Michael Henry, M.B.
Roseau River et Dominion City (Manitoba)
Kirk Laroque, M.B.
Roseau River (Manitoba)

Le 22 janvier 2011, Michael Henry et Kirk Laroque ont sauvé trois femmes d'une maison en feu à Roseau River, au Manitoba. Depuis la rue, les hommes ont aperçu des flammes qui s'échappaient du toit de la résidence et se sont précipités à l'intérieur. M. Henry s'est rendu au sous-sol et a réveillé une femme, qui a réussi à s'échapper. Sans égard pour leur propre sécurité, MM. Henry et Laroque ont retrouvé une jeune fille de 16 ans grièvement brûlée au rez-de-chaussée et l'ont tirée à l'extérieur. Malgré la chaleur et les flammes intenses, ils sont retournés dans la maison pour en ressortir une troisième femme, qu'ils ne sont pas parvenus à ranimer.

Sarah Ann John, M.B.
Toronto (Ontario)
Susan John, M.B. (à titre posthume)
Toronto (Ontario)

Le 13 octobre 2008, Susan John et sa fille, Sarah, ont risqué leur vie pour protéger la mère de Susan contre un intrus, à Toronto, en Ontario. Un homme masqué avait pénétré dans la chambre de la femme âgée et l'attaquait avec un couteau. Entendant les cris de la victime, Susan et Sarah se sont précipitées à son secours, mais l'intrus s'en est alors pris à Susan. Sarah a frappé l'attaquant à plusieurs reprises, mais n'a pas réussi à mettre fin à ses agressions. Elle a saisi le téléphone et a composé le 911 avant de prendre la fuite. L'homme l'a rattrapée et l'a étranglée jusqu'à ce qu'elle perde connaissance. Il s'est ensuite enfui, mais a été appréhendé par les policiers. Malheureusement, Susan et sa mère n'ont pas survécu.

La décoration décernée à feu Mme Susan John sera remise à son frère, M. George P. Varghese.

L'agent Jérôme Labonté, M.B.
Saint-Raphaël-de-Bellechasse et Drummondville (Québec)

Le 12 avril 2009, l'agent Jérôme Labonté de la Sûreté du Québec a secouru une femme suicidaire dans la rivière Saint-Maurice, à Shawinigan, au Québec. Répondant à un appel à propos d'une dame qui menaçait de se jeter du pont, l'agent Labonté est arrivé au moment où celle-ci passait à l'acte. Puisque la femme n'arrivait pas à attraper la corde qu'il lui avait lancée, l'agent Labonté a attaché une corde autour de sa taille et a rejoint la dame à la nage. Il a dû lutter contre le fort courant pour la ramener près de la rive, où d'autres personnes ont aidé à la conduire en sécurité.

Daniel Gordon Livingston, M.B.
Courtenay (Colombie-Britannique)

Le 2 avril 2010, Daniel Livingston a risqué sa vie pour secourir un homme coincé dans un véhicule en feu près de Courtenay, en Colombie-Britannique. Durant une forte averse, le conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule, qui a capoté avant de prendre feu. L'un des occupants a été éjecté, tandis que l'autre est resté coincé dans l'épave. M. Livingston se trouvait dans une maison non loin du lieu de l'accident et s'est dépêché d'aller prêter secours. Il s'est introduit dans le véhicule et a coupé la ceinture de sécurité de la victime, mais il a dû ressortir à cause de la chaleur et de la fumée intenses. Déterminé à sauver la victime, M. Livingston a déployé des efforts énormes pour la sortir et la tirer en lieu sûr. Malheureusement, l'homme qui a été éjecté du véhicule n'a pas survécu.

Laura Elizabeth MacDonald, M.B.
Ottawa (Ontario)

Le 20 mars 2010, Laura MacDonald a sauvé une femme suicidaire du lac Ontario, à Kingston, en Ontario. Mme MacDonald marchait avec des amis sur le bord de l'eau lorsqu'ils ont entendu une femme appeler à l'aide. Ils lui ont lancé une bouée de sauvetage et ont pu l'approcher du bord, mais ils n'ont pas réussi à la hisser sur le quai. Sans penser à sa propre sécurité, Mme MacDonald a sauté dans l'eau glacée et a difficilement poussé la victime jusqu'à ce que ses amis puissent l'atteindre et la tirer hors de l'eau. La victime a été conduite à l'hôpital en ambulance, où elle s'est rétablie.

Eric Michael McAdam Manget, M.B.
Toronto (Ontario)

Le 1er septembre 2010, Eric Manget, âgé de 15 ans, a sauvé sa mère et son jeune frère de la noyade, à Hilton Head, en Caroline du Sud, aux États-Unis. Eric se trouvait sur la plage quand il a entendu crier au secours et s'est rendu compte que sa mère et son frère étaient en difficulté, assez loin du rivage. Il s'est élancé dans l'eau et a combattu de hautes vagues et un fort courant sous-marin pour les atteindre. Il a agrippé son frère et l'a poussé vigoureusement vers la plage. Cette poussée a permis au jeune garçon de se libérer des courants contraires et de regagner la rive par ses propres moyens. Eric a ensuite lutté contre le retrait des vagues pour pousser sa mère vers les eaux peu profondes. Ils ont tous pu revenir à la plage sains et saufs.

Le gendarme Randal Douglas Metzler, M.B.
Selkirk et Winnipeg (Manitoba)

Le 29 juillet 2009, le gendarme de la GRC Randal Metzler a pénétré dans une maison en feu pour aider une femme handicapée à Portage la Prairie, au Manitoba. Répondant à un appel logé au 911, le gendarme Metzler est arrivé sur les lieux avant les services d'incendie. Un passant l'a alors avisé qu'une femme alitée était encore à l'intérieur. Il s'est précipité dans la maison et a trouvé la femme dans sa chambre à coucher. Malheureusement, il avait respiré une grande quantité de fumée et n'arrivait pas à soulever la dame. Étourdi, le gendarme Metzler a dû sortir précipitamment pour prendre une bouffée d'air. Les services d'incendie sont arrivés et ont secouru la victime.

Paris Nicolaides, M.B.
Markham, Toronto et Sioux Lookout (Ontario)
L'agent Jason Spooner, M.B.
Sudbury et Sioux Lookout (Ontario)

Le 6 mars 2009, Paris Nicolaides a sauvé une femme d'une chambre d'hôtel en feu à Sioux Lookout, en Ontario. Alors qu'il travaillait à l'accueil, M. Nicolaides a entendu l'alarme d'incendie et a procédé à l'évacuation des invités. Entendant des cris provenant de la chambre où le feu avait pris naissance, M. Nicolaides y est entré à genoux et a trouvé une femme grièvement brûlée. Après l'avoir amenée à l'extérieur, M. Nicolaides est retourné dans la chambre avec l'agent de la Police provinciale de l'Ontario Jason Spooner pour vérifier si le petit ami de la dame s'y trouvait. Ils ont bravé la chaleur intense et les flammes afin de confirmer que la chambre était vide. La femme a été conduite à l'hôpital, où elle a été soignée pour brûlures et inhalation de fumée.

Peter Edward Paquette, M.B.
Ottawa (Ontario)

Le 9 décembre 2010, le chauffeur d'autobus d'OC Transpo Peter Paquette a secouru trois personnes de l'incendie d'un immeuble de trois étages, à Ottawa, en Ontario. Pendant qu'il faisait son circuit, M. Paquette a remarqué de la fumée venant de la fenêtre du dernier étage de l'immeuble. Il a arrêté son autobus et a pénétré dans l'entrée remplie de fumée. Il a fait sortir un locataire âgé, puis est monté prestement à l'étage supérieur. Respirant avec difficulté, il a frappé à toutes les portes à chaque étage pour alerter les résidants, dont certains hésitaient à partir. Grâce aux actes de M. Paquette, tous ont pu sortir sains et saufs.

Kathryn Whittaker, M.B.
Ottawa (Ontario)

Le 13 juillet 2007, Kathryn Whittaker, capitaine du voilier-école Fair Jeanne, a risqué sa vie afin de sauver son équipage et 20 cadets lorsque le moteur a pris feu au milieu du Lac Ontario. Environ une heure après avoir jeté l'ancre, une épaisse fumée s'échappait de la salle des machines. Après avoir trouvé la source de la fumée, le capitaine Whittaker a tenté sans succès d'éteindre le feu. Elle a alors refermé la porte de la salle des machines pour priver l'incendie d'oxygène, mais la fumée continuait de s'échapper. Elle a donné l'ordre de couper les moteurs et a rassemblé l'équipage sur le pont. Puis, dans l'épaisse fumée noire, le capitaine Whittaker est descendue à la chambre des cartes pour y récupérer un GPS portatif. Elle a lancé un message de détresse sur le poste de radio VHF, donnant l'emplacement exact du navire. Peu après, des équipes de recherche et de sauvetage et des embarcations d'incendie sont arrivées sur les lieux, et toutes les personnes à bord du Fair Jeanne ont été sauvées.

INFO-FICHE SUR LES DÉCORATIONS POUR ACTES DE BRAVOURE

CONTEXTE

Les Décorations pour actes de bravoure, qui ont été créées en 1972, rendent hommage aux personnes qui risquent leur vie au mépris de leur propre instinct de survie pour tenter de sauver un être cher ou un pur étranger en péril. Chaque année, maints incidents mettent en danger la vie de victimes potentielles et de leurs sauveteurs.

Les trois décorations reflètent le niveau de risque encouru par les récipiendaires :

  • La Croix de la vaillance (C.V.) reconnaît les actes de courage vraiment remarquables accomplis dans des circonstances extrêmement périlleuses.

  • L'Étoile du courage (É.C.) reconnaît des actes de courage remarquables accomplis dans des circonstances très périlleuses.

  • La Médaille de la bravoure (M.B.) reconnaît des actes de courage accomplis dans des circonstances dangereuses.

ADMISSIBILITÉ ET MISE EN CANDIDATURE

Quiconque peut soumettre le nom d'une personne qui, pour venir en aide à ses semblables, s'est mise en danger de mort ou de blessure grave. Il n'est pas nécessaire que l'incident en question se soit produit au Canada ou que le candidat proposé soit canadien, mais des Canadiens ou des intérêts canadiens doivent être en cause. Les décorations peuvent être décernées à titre posthume.

Les candidatures doivent être soumises au plus tard deux ans après l'incident ou deux ans après la conclusion de l'examen, par une cour ou par un coroner, des circonstances entourant l'événement ou l'acte de bravoure.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les Décorations pour actes de bravoure, rendez-vous au www.gg.ca/distinctions.

Renseignements