Gouverneur général du Canada



Gouverneur général du Canada

23 avr. 2013 15h57 HE

Avis aux médias : Le gouverneur général remettra le Prix pour l'entraide à 26 bénévoles

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 23 avril 2013) - Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada, remettra le Prix du Gouverneur général pour l'entraide à 26 bénévoles qui œuvrent dans différents domaines lors d'une cérémonie qui aura lieu le jeudi 25 avril 2013, à 10 h 30, à Rideau Hall. Cette cérémonie est l'une des activités au programme de Son Excellence qui souligneront la Semaine nationale de l'action bénévole, du 21 au 27 avril 2013.

Depuis la Semaine nationale de l'action bénévole organisée en avril 2012, le Prix pour l'entraide a été remis à plus de 250 bénévoles de partout au pays en reconnaissance de leurs contributions. Découvrez ces récipiendaires et quelques-unes de leurs histoires au www.gg.ca/entraide.

À propos du Prix pour l'entraide

Créé en 1995, le Prix du Gouverneur général pour l'entraide rend hommage à des Canadiens et à des résidents permanents, de leur vivant, qui ont apporté une contribution importante, soutenue et non rémunérée à leur collectivité, au Canada ou à l'étranger. Œuvrant souvent dans l'ombre, ces individus donnent bénévolement de leur temps pour venir en aide à leurs concitoyens. Le prix permet en outre de reconnaître l'action exemplaire de ces bénévoles, dont la compassion et l'empathie témoignent si bien du caractère national.

L'horaire de la cérémonie, la liste des récipiendaires, les citations ainsi qu'une fiche d'information sur le Prix du Gouverneur général pour l'entraide sont joints au présent avis aux médias.

Les représentants des médias qui souhaitent couvrir cet événement sont priés de confirmer leur présence auprès du Bureau de presse de Rideau Hall et de se présenter à l'entrée Princesse Anne avant 10 h 15.

Suivez GGDavidJohnston et RideauHall sur Facebook et Twitter.

HORAIRE DE LA CÉRÉMONIE

10 h 30 : Début de la cérémonie
Allocution du gouverneur général
Le gouverneur général remet le Prix pour l'entraide
11 h 30 : Fin de la cérémonie
11 h 35 : Entrevues des médias avec les récipiendaires

RÉCIPIENDAIRES

Joanne Beltrametti Westwold (C.-B.)
Daniel Benlolo Ottawa (Ont.)
Justin Bessette Prévost (Qc)
Wain Birch Regina (Sask.)
Michel Côté Rockland (Ont.)
Ross Findlater Whitehorse (Yn)
Carolyn Francis Kensington (Î.-P.-É.)
Vera Gara Ottawa (Ont.)
Florence M. Hannay Ottawa (Ont.)
Roy Hysen Mississauga (Ont.)
Jacques Laliberté Saint-Bruno (Qc)
Rose Larouche Gatineau(Qc)
Danielle Launière Calgary (Alb.)
Jean Guy Legault Montréal (Qc)
Craig Richard Lester Barrie (Ont.)
Michel Loiselle Saint-Boniface et Winnipeg (Man.)
Gavin Lumsden Ottawa (Ont.)
Jean-Guy Plourde Grand Falls (N.-B.)
Deborah Powers St. John's (T.-N.-L.)
Wesley Prankard Niagara Falls (Ont.)
Ashleigh Quarrell Thunder Bay (Ont.)
William Frank Stacey Ottawa (Ont.)
Monique St-Laurent Gatineau (Qc)
Peter J. Thompson Ottawa (Ont.)
Italo Tiezzi Ottawa (Ont.)
Olwyn Walter Halifax (N.-É.)

CITATIONS

Joanne Beltrametti

Westwold (Colombie-Britannique)

Joanne Beltrametti, une fermière, est déterminée à développer les aptitudes nécessaires à l'élevage ainsi que l'amour de l'agriculture chez la prochaine génération de fermiers. Par l'entremise du club 4-H de Pritchard, elle aide les jeunes à acquérir de l'assurance, tout en leur enseignant comment prendre soin de leurs animaux et élever du bétail de qualité. Elle travaille de longues heures, sur les fermes qu'elle visite et en coulisse, où elle planifie des visites sur le terrain et prépare des épreuves jugées. Dans la communauté élargie, elle est réputée pour son énergie inépuisable et la fierté que lui inspire le travail bien fait.

Daniel Benlolo

Ottawa (Ontario)

Il y a 11 ans, Daniel Benlolo a fondé la Tamir Neshama Choir pour que des adultes de toutes les confessions ayant un handicap de développement puissent s'exprimer par la chanson et la danse. Sous sa gouverne, la chorale a chanté au Canada et en Israël. Chantre à la synagogue Beth Shalom, M. Benlolo met son temps et ses talents de vocaliste au profit des communautés juive et œcuménique d'Ottawa.

Justin Bessette

Prévost (Québec)

À l'âge de 8 ans, Justin Bessette est devenu porte-parole pour Héma-Québec. Lui-même atteint d'une maladie qui demande de fréquentes transfusions sanguines, il a sensibilisé le grand public à l'importance de donner du sang, touchant ainsi de nombreuses personnes. Il a aussi contribué à l'amélioration de la salle d'attente du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine en amassant des fonds.

Wain Birch

Regina (Saskatchewan)

Jeune adulte, Wain Birch a enseigné dans une école rurale d'une pièce en Saskatchewan. Après une carrière dans le secteur bancaire, il a réintégré sa province natale pour mettre ses valeurs fondamentales au service de sa communauté. En sa qualité de directeur administratif de la South Saskatchewan Community Foundation pendant près de 12 ans, il a participé à l'établissement de partenariats régionaux et nationaux qui offrent un appui soutenu à des organisations caritatives locales.

Michel Côté

Rockland (Ontario)

Depuis plus de 30 ans, Michel Coté est bénévole dans sa communauté. Il est un membre fondateur de la Corporation de logement de Rockland, qui défend les intérêts des personnes âgées ou handicapées. Il est aussi un membre actif des Chevaliers de Colomb, de la Légion royale canadienne et du club Optimiste, et il appuie plusieurs activités communautaires et sportives dans sa région.

Ross Findlater

Whitehorse (Yukon)

Ross Findlater a œuvré sans relâche pour aider les gens touchés par la pauvreté, la maladie mentale et l'itinérance. Il a été un acteur principal dans la création de plusieurs organisations caritatives au Yukon, en particulier Whitehorse United Way, le Yukon Volunteer Bureau et Whitehorse Community Gardens. Sur le plan personnel, il est reconnu comme une personne sur qui on peut compter.

Carolyn Francis

Kensington (Île-du-Prince-Édouard)

Carolyn Francis est déterminée à créer des liens entre les habitants de sa province et ceux de pays en développement. En sa qualité d'éducatrice, elle a collaboré étroitement à des échanges entre le Canada et l'Ouganda conçus pour aider les jeunes filles à continuer leurs études, ainsi qu'à un programme de jumelage entre des écoles du Kenya et de l'Île-du-Prince-Édouard. Elle a aussi été membre du conseil d'administration de la Kensington Recreational Association et du Camp Abegweit.

Vera Gara

Ottawa (Ontario)

Depuis 30 ans, Vera Gara parle de son expérience en tant que survivante de l'Holocauste à des élèves et des adultes. Avec courage, elle raconte son histoire pour rappeler à ses auditeurs l'importance des droits civiques et humains. Elle a également joué un rôle fondamental dans la création du parc Raoul Wallenberg, à Ottawa, et elle fait du bénévolat à l'Hôpital d'Ottawa depuis de nombreuses années.

Florence M. Hannay

Ottawa (Ontario)

Florence Hannay, qui aura bientôt 92 ans, croit qu'une personne peut, à elle seule, faire une différence. Elle vient en aide aux itinérants et aux personnes marginalisées par l'entremise d'organisations comme l'hôpital Royal Ottawa, la Croix-Rouge et The Well/La Source, un centre d'accueil qui offre aussi un programme de jour aux femmes désavantagées. Au fil des ans, Mme Hannay a apporté réconfort et soutien à un grand nombre de personnes, au moment où elles en avaient le plus besoin.

Roy Hysen

Mississauga (Ontario)

Roy Hysen est un dirigeant et un modèle dans la communauté sourde depuis plus de 27 ans. Il a fondé la Canadian Hearing Impaired Hockey Association en 1983, qui est devenue la Canadian Deaf Ice Hockey Federation (CDIHF). Il a consacré temps et efforts à la CDIHF et au hockey sur glace des Sourds à l'échelle internationale, occupant divers postes, comme celui de directeur général de l'équipe nationale de hockey des Sourds du Canada de 2013.

Jacques Laliberté

Saint-Bruno (Québec)

Jacques Laliberté est le président et un des membres fondateurs de l'Association québécoise de la douleur chronique. Sous sa gouverne, celle-ci est devenue une organisation respectée de soutien aux gens souffrant de douleur chronique, contribuant à améliorer leur condition et à réduire leur isolement.

Rose Larouche

Gatineau (Québec)

Rose Larouche, surnommée « Madame Toutou », met son temps et ses talents au profit de sa communauté. Elle s'active durant toute l'année afin de redonner le sourire aux enfants pendant la période des fêtes. Elle retouche, rafraîchit, répare et lave les peluches amassées, sachant que les enfants ont besoin d'un peu de douceur dans leur vie. En 15 ans, elle a retouché plus de 2000 toutous, qui ont été distribués par le père Noël, par l'entremise de la Soupière de l'Amitié de Gatineau.

Danielle Launière

Calgary (Alberta)

Depuis plus de 33 ans, Danielle Launière s'implique de façon bénévole dans la communauté francophone de Calgary. Elle a notamment apporté une contribution par l'entremise de la paroisse Sainte-Famille, de l'Association canadienne française de l'Alberta, Régionale de Calgary, de la Société de théâtre de Calgary et de la Société franco-canadienne de Calgary. En plus, elle a contribué au développement du programme scolaire et à l'implantation d'une chaîne de télévision et d'un journal francophone à Calgary.

Jean Guy Legault

Montréal (Québec)

Depuis plus de 50 ans, Jean Guy Legault fait partie de comités voués à l'éducation, aux arts et au développement économique de la région de Montréal. Il a été bénévole pour plusieurs organismes, dont la Fondation Édouard-Montpetit de l'Université de Montréal et le comité national du Club Kiwanis sur la maltraitance de la petite enfance.

Craig Richard Lester

Barrie (Ontario)

Le pompier Craig Lester, un bénévole spécialisé dans l'aide aux sinistrés et l'intervention en cas d'urgence, a fondé GlobalFire pour fournir de la formation et des outils aux pompiers du tiers monde. Par l'entremise de son organisation, des Canadiens se rendent dans des pays en développement pour y enseigner les compétences essentielles pour sauver des vies, les mesures de sécurité et l'utilisation adéquate de l'équipement de sapeurs-pompiers.

Michel Loiselle

Saint-Boniface et Winnipeg (Manitoba)

En 1993, Michel Loiselle a fondé La Compagnie de La Vérendrye, un groupe de reconstitution historique consacré à la commémoration de Pierre Gaultier de Varennes, sieur de La Vérendrye, et de ses explorations dans les Prairies canadiennes au milieu du 18e siècle. L'organisation fait aussi la promotion du patrimoine canadien francophone, entre autres en jouant un rôle dans les programmes scolaires manitobains et dans des activités communautaires comme le nettoyage du parc de La Vérendrye.

Gavin Lumsden

Ottawa (Ontario)

Un marathonien qui a participé à une course commençant par chaque lettre de l'alphabet, Gavin Lumsden est déterminé à promouvoir la santé et le bien-être dans sa communauté, en particulier chez les jeunes désavantagés. Il a fondé Walk this Way, un programme qui aide les jeunes inactifs qui font de l'embonpoint à s'entraîner en vue de la Fin de semaine des courses d'Ottawa. Grâce à l'aide et au soutien de M. Lumsden, des centaines d'enfants ont réalisé leurs objectifs, acquérant ainsi assurance et fierté.

Jean-Guy Plourde

Grand-Sault (Nouveau-Brunswick)

Professeur à la retraite et passionné de la langue française, de la généalogie et de l'histoire, Jean-Guy Plourde a participé, par ses recherches, à la réalisation de plus de 600 biographies de soldats. Depuis de nombreuses années, il compile de l'information sur l'histoire militaire, participant de façon directe à la préservation du patrimoine culturel de sa communauté et de sa région.

Deborah Powers

St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador)

Pendant plus de 40 ans, Debbie Powers s'est dévouée à la protection des animaux de sa province. Son travail bénévole en tant qu'agente spéciale puis directrice administrative de la Society for the Prevention of Cruelty to Animals l'occupait pratiquement à temps plein. Elle a fait tout en son pouvoir pour que chaque animal reçoive les meilleurs soins, donnant généreusement de son temps et de ses ressources pour cette cause.

Wesley Prankard

Niagara Falls (Ontario)

Lorsque Wesley Prankard a appris que les enfants d'Attawapiskat n'avaient pas d'endroit sûr où jouer, il a pris les choses en main. Il a mobilisé les habitants de sa communauté au moyen d'activités de sensibilisation et de souscription. Trois ans plus tard, le jour de son 13e anniversaire, le parc d'Attawapiskat était prêt à accueillir les enfants. Selon les Premières Nations de la Baie-James, Wesley Prankard a offert plus qu'un parc : il a amené l'espoir et la joie, aux petits comme aux grands.

Ashleigh Quarrell

Thunder Bay (Ontario)

Ashleigh Quarrell a commencé à faire du bénévolat à un très jeune âge, en tant qu'animatrice et collectrice de fonds au Camp Quality, un camp qui permet à des jeunes survivants du cancer, ainsi qu'à des enfants en phase terminale et à leurs familles, de vivre des expériences de plein air. Longtemps après la fermeture du camp à la fin de l'été, Mme Quarrel continuait d'offrir son soutien et son amitié aux campeurs. Elle travaille aussi comme bénévole pour les Jeux Olympiques spéciaux et organise des collectes de fonds pour des organisations comme Habitat pour l'humanité et la Alzheimer Society of Thunder Bay.

William Frank Stacey

Ottawa (Ontario)

Il y a longtemps que William Stacey s'implique dans la vie civique, religieuse et sportive de sa communauté. Il appuie fièrement le Musée-village du patrimoine de Cumberland, le Service des incendies de Cumberland, le programme Emergency Youth Housing, le Club de curling de Navan ainsi que son église. En tant qu'ancien combattant, il joue également un rôle actif au sein de la Légion royale canadienne et de Scouts Canada.

Monique St-Laurent

Gatineau (Québec)

Monique St-Laurent est une figure de proue dans les sports récréatifs de l'Outaouais. Elle donne de son temps à plusieurs organisations, comme le club de hockey les Olympiques de Gatineau et l'équipe de football les Vikings de Gatineau. Elle vient en aide aux sinistrés de la région de l'Outaouais et siège au conseil d'administration d'une organisation pour les personnes en perte d'autonomie à faible revenu. Durant la saison des fêtes, elle amasse des jouets pour les enfants démunis par l'entremise de l'Association des pompiers et pompières de Gatineau.

Peter J. Thompson

Ottawa (Ontario)

Un agent de la GRC à la retraite ayant survécu à un cancer agressif et un bénévole de longue date au sein du conseil d'administration de la Société canadienne du cancer, Peter Thompson a amassé des fonds destinés à la recherche pour le cancer par l'entremise de la campagne Relais pour la vie. Il partage son histoire en offrant des témoignages lors des événements Policiers contre le cancer afin de donner de l'espoir et du courage aux patients et aux familles touchés par la maladie.

Italo Tiezzi

Ottawa (Ontario)

Depuis plus de 50 ans, Italo Tiezzi occupe une place proéminente dans sa communauté italo-canadienne. Il est l'un des fondateurs et dirigeants de la Società Dante Alighieri Ottawa, qui appuie la culture italienne. Il a été président d'une association d'affaires italienne et a joué un rôle clé dans le succès du festival de la Semaine italienne d'Ottawa. Il est également engagé dans la communauté élargie, étant l'un des fondateurs de la Ottawa Junior Humane Society, un bienfaiteur de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa et l'un des directeurs de la Fondation canadienne du rein.

Olwyn Walter

Halifax (Nouvelle-Écosse)

En 2006, alors qu'elle était vice-présidente du conseil d'administration de la Children's Bridge Foundation, Olwyn Walter a entendu parler d'un jeune Vietnamien de neuf ans affligé d'une tumeur au visage potentiellement maligne. Elle a donc ouvert sa porte au jeune garçon afin qu'il reçoive des soins en Amérique du Nord. Pendant les deux années et demie durant lesquelles l'enfant a demeuré avec elle et sa famille, Mme Walter a travaillé sans relâche afin d'amasser des fonds pour couvrir ses dépenses médicales, payer ses études et l'accompagner à ses 26 traitements médicaux. Maintenant âgé de 16 ans, le garçon est de retour au Vietnam, heureux et en santé, grâce en partie aux efforts de Mme Walter.

LE PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL POUR L'ENTRAIDE

Lorsque le très honorable Roméo LeBlanc est devenu gouverneur général du Canada, il était déterminé à remercier les milliers de personnes qui donnent tant à leurs concitoyens. Il voulait attirer l'attention sur ces héros méconnus qui consacrent bénévolement leur temps et leurs efforts, et une bonne partie de leur vie, au service de la collectivité, sans s'attendre à quelque reconnaissance que ce soit. En 1995, le Prix du Gouverneur général pour l'entraide a donc été établi.

Ce prix rend hommage aux personnes qui donnent bénévolement de leur temps pour venir en aide aux autres et créer une nation toujours plus avertie et bienveillante. Il permet en outre de reconnaître l'action exemplaire de ces bénévoles, dont la compassion et l'empathie témoignent si bien du caractère national.

Critères d'admissibilité

Ce prix rend hommage à des Canadiens et à des résidents permanents, de leur vivant, qui ont apporté une contribution importante, soutenue et non rémunérée à leur collectivité, au Canada ou à l'étranger.

Processus de mise en candidature

Les mises en candidature peuvent être envoyées directement au Bureau du secrétaire du gouverneur général. Elles seront reçues par la Chancellerie des distinctions honorifiques puis examinées par les membres du Comité consultatif, qui formulera ses recommandations au gouverneur général. Il n'y a aucune date limite; les nominations sont acceptées toute l'année.

Si vous connaissez un ami, un voisin ou un membre de votre collectivité qui mérite une telle reconnaissance, veuillez nous faire connaître leur histoire en remplissant un formulaire de mise en candidature au www.gg.ca/entraide.

Description du prix

L'emblème du prix représente l'altruisme des Canadiens qui donnent de leur temps et de leur énergie pour le bien des autres. La feuille d'érable symbolise les Canadiens et leur caractère national, tandis que le cœur évoque l'empathie des bénévoles. La main ouverte est synonyme d'une générosité infinie. La main tendue et le cœur soutiennent la feuille d'érable. Les couleurs bleue et or, qui figurent sur le drapeau vice-royal, rappellent le lien entre ce prix et le gouverneur général.

Le Prix du Gouverneur général pour l'entraide comprend un certificat et une épinglette qui sont remis aux récipiendaires par le gouverneur général ou par les lieutenants-gouverneurs, les commissaires territoriaux, les maires ou les organisations partenaires. Lorsque cela s'avère impossible ou si le récipiendaire demande une présentation anticipée pour des raisons personnelles, le prix sera alors envoyé par la poste.

Renseignements