Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

20 sept. 2013 16h00 HE

Avis aux médias : Le maître de 2e classe à la retraite James Wilks devant la cour martiale

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwired - 20 sept. 2013) - S'ouvrira la semaine prochaine, le second procès devant la cour martiale d'un ancien technicien médical des Forces armées canadiennes, le maître de 2e classe James Wilks. L'ex-militaire fait face à des accusations d'agression sexuelle et d'abus de confiance. Le procès est ouvert aux médias et au public.

Date et heure : Mercredi, 25 septembre 2013, 9 h 30.
Les représentants des médias sont priés d'arriver avant 8 h 45 afin d'avoir accès à la salle d'audience et assister à une séance d'information.
Lieu : Centre Asticou - 241, boulevard Cité-des-Jeunes, Gatineau (Québec)
Salle d'audience : bloc 2600 - salle 2601
Événement : M. Wilks subit un procès devant la cour martiale permanente en lien à des accusations découlant d'allégations relatives à des incidents qui seraient survenus entre 2003 et 2009, alors qu'il procédait à des examens médicaux à Thunder Bay et à London, en Ontario.

L'ex-militaire fait face à 11 chefs d'accusation d'agression sexuelle, en contravention à l'article 130 de la Loi sur la défense nationale et en application de l'article 271 du Code criminel, en plus de 18 chefs d'accusation d'abus de confiance par un agent public, en contravention à l'article 130 de la Loi sur la défense nationale et en application de l'article 122 du Code criminel.

Note à l'intention du rédacteur en chef/directeur des nouvelles :

*Les représentants des médias doivent confirmer leur présence avant 10 h, le 24 septembre 2013, auprès de la personne-ressource dont les coordonnées sont indiquées ci-dessous et l'aviser de vos éventuels besoins en matière de stationnement. Vous obtiendrez aussi des renseignements détaillés sur la marche à suivre pour avoir accès à la salle d'audience.

*Le centre Asticou est un bâtiment sécurisé. Étant donné que les procès militaires devant la cour martiale adhèrent au principe de transparence de la justice, des zones délimitées réservées au public et des aires de travail pour les médias ont été aménagées. Les autres accès seront interdits.

*Des places de stationnement gratuites sont disponibles. Les indications pour se rendre au Centre Asticou, ainsi qu'une carte des environs sont disponibles sur le site web du Juge militaire en chef.

Renseignements